Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CONGÉLATION

Articles

  • ALIMENTATION (Aliments) - Technologies de production et de conservation

    • Écrit par Paul COLONNA
    • 7 414 mots
    • 3 médias
    Lacongélation (— 18 0C), en provoquant la cristallisation en glace de l'eau contenue dans les aliments, bloque pratiquement tout développement microbien, mais sans annuler toutes les activités enzymatiques. La surgélation (congélation rapide) provoque la formation de nombreux et petits cristaux...
  • AQUACULTURE

    • Écrit par Lucien LAUBIER
    • 11 440 mots
    • 8 médias
    Lapossibilité de conserver les jeunes germinations de Porphyra par surcongélation a permis de réaliser un nouveau bond en avant. Le procédé consiste à congeler entre — 20 0C et — 24 0C, après dessiccation, les jeunes pousses d'un centimètre environ, fixées sur les filets récemment ensemencés....
  • ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

    • Écrit par René FRYDMAN
    • 7 692 mots
    • 5 médias
    ...créer les risques de consanguinité, les C.E.C.O.S. ont décidé de ne plus utiliser les paillettes d’un donneur après dix grossesses obtenues avec celui-ci. La congélation du sperme permet la création de banque de stockage et donne le temps de s’assurer de l’absence d’infection latente (sida par exemple)...
  • ÉLEVAGE

    • Écrit par Jean-Paul CHARVET
    • 6 709 mots
    • 11 médias
    Depuis plusieurs décennies, les techniques de congélation du sperme, des ovaires et des embryons des animaux d’élevage avaient transformé, en particulier chez les bovins, les conditions de reproduction des animaux en facilitant une sélection des géniteurs les plus performants. Désormais les transferts...
  • FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

    • Écrit par Jean COHEN
    • 3 540 mots
    • 2 médias
    La conservation des spermatozoïdes dans l'azote liquide, à la température de – 196 0C, a été mise au point en 1963, celle des embryons préimplantatoires en 1983.
  • FROID, physique

    • Écrit par Jean MATRICON, Georges WAYSAND
    • 4 042 mots
    • 2 médias
    ...(température proche de 0 0C), qui permet une conservation des denrées simplement refroidies pour des durées n'excédant pas quelques jours, et la congélation (température de l'ordre de — 20 0C), qui permet de transformer en glace toute l'eau contenue dans les aliments, stoppant ainsi...
  • GLACE

    • Écrit par Louis LLIBOUTRY
    • 7 940 mots
    • 9 médias
    La congélation implique que les calories libérées soient évacuées, autrement dit que des frigories parviennent à l'interface eau-glace depuis un lieu plus froid. Si de l'eau douce est contenue dans un récipient refroidi, il se forme au départ de la glace contre les parois, avec des axes optiques...
  • GRÊLE

    • Écrit par Jean-Pierre CHALON
    • 2 688 mots
    • 3 médias
    ...d’eau liquide surfondue (c’est-à-dire d’eau restée liquide malgré la basse température) rencontrent des cristaux de glace ou des flocons de neige et se congèlent à leur contact. En effet, l'eau liquide gèle quand les molécules qui la composent réussissent à s’associer entre elles en adoptant une des structures...
  • LYOPHILISATION

    • Écrit par Charles ROMOND
    • 3 601 mots
    • 3 médias
    Il est impossible d'exposer ici toutes les conditions à respecter pour mener à bien la congélation de la substance à lyophiliser. On se limitera donc au choix de la température de congélation et à celui de la vitesse d'abaissement de la température.
  • MODIFICATION ARTIFICIELLE DU TEMPS ET DU CLIMAT

    • Écrit par Jean-Pierre CHALON
    • 7 044 mots
    • 4 médias
    ...de précipitation. Il s’agit alors d’ensemencer massivement le nuage à l’aide de noyaux glaçogènes comme l’iodure d’argent, pour tenter de provoquer la congélation d’une grande partie des gouttelettes d’eau liquide surfondue, en espérant que les quantités de chaleur latente ainsi libérées favoriseront...
  • NEIGE

    • Écrit par Jean-Pierre CHALON
    • 3 591 mots
    • 10 médias
    ...naturelle fait défaut. La méthode consiste à pulvériser un mélange d’eau et d’air dans l’atmosphère lorsque la température est inférieure à – 2 ou – 3 0C. En l’air, les gouttes cristallisent avant de retomber sous forme de granules de glace. Dans certains cas, la congélation des gouttelettes d’eau pulvérisée...
  • PRÉCIPITATIONS, météorologie

    • Écrit par Léopold FACY
    • 5 286 mots
    • 4 médias
    ...Lorsque, au cours de son développement vertical, le nuage atteint des températures négatives, la surfusion des microgouttelettes devient la règle et seuls quelques rares éléments peuvent se congeler ; la fréquence d'apparition de la phase glace croît d'ailleurs lorsque la température s'abaisse....
  • PRIX NOBEL DE CHIMIE 2017

    • Écrit par Rémi FRONZES
    • 2 281 mots
    • 3 médias
    Jacques Dubochet est incontestablement le père fondateur de la cryomicroscopie électronique (cryoME). L’idée est de congeler les échantillons biologiques pour pouvoir les observer dans un microscope électronique. Cependant, pour cela, il est nécessaire d’obtenir un échantillon suffisamment fin (quelques...
  • PROCRÉATION

    • Écrit par Bernard JAMAIN, Paul-François LEROLLE, Yves MALINAS, Jacques TESTART
    • 12 380 mots
    • 13 médias
    La production d'embryons « surnuméraires », quant à elle, a suscité une autre innovation importante : leur conservation par congélation pour assurer leur survie au bénéfice du même couple. La plupart sont « en transit » pour de brèves périodes, et c'est pour une minorité que surviendra un destin...
  • THERMORÉGULATION, biologie

    • Écrit par René LAFONT
    • 7 926 mots
    • 7 médias
    ...de façon très différente en milieu aquatique et en milieu aérien : alors que, dans le premier cas, la température ne descend pas au-dessous du point de congélation de l'eau (0 0C ou − 1,8 0C selon les cas), les températures terrestres descendent couramment au-dessous de − 20 0C, voire...