Paul-François LEROLLE

docteur en médecine

COLPOSCOPIE, médecine

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 704 mots

Au moyen d'une loupe binoculaire qui grossit de vingt à cinquante fois, selon les appareils et les optiques choisies, et à l'aide d'un éclairage incorporé puissant, la colposcopie est l'étude visuelle de la morphologie du col utérin et de sa muqueuse. Cet examen permet de confirmer ou d'infirmer des résultats suite à un frottis cervico-vaginal, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colposcopie-medecine/#i_0

ÉCHOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 540 mots

L'utilisation des ultra-sons dans le domaine médical comme méthode diagnostique constitue l'échographie. Elle est actuellement bien au point en gynécologie et surtout en obstétrique . On l'utilise aussi pour l'étude des seins , du cœur (étude de la valvule mitrale et de la pathologie tumorale cardiaque). Certains organes digestifs (pancréas) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echographie/#i_0

FROTTIS GYNÉCOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 426 mots

Le principe de l'examen en laboratoire de frottis gynécologiques réside dans le fait que les lésions tumorales des voies génitales basses de la femme desquament et que leurs cellules anormales peuvent être recueillies lors d'un prélèvement et découvertes après étalement et fixation sur des lames, par examen microscopique. Le frottis est réalisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frottis-gynecologiques/#i_0

HÉMATOME RÉTROPLACENTAIRE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 405 mots

Le terme le mieux adapté de l' hématome rétroplacentaire est probablement celui d'apoplexie utéroplacentaire, qui le distingue des hémorragies rétroplacentaires, rares, attribuées à des traumatismes ou encore à une endométrite. Il fait partie, avec l' éclampsie , des accidents aigus du syndrome vasculo-rénal de la grossesse, associant de façon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematome-retroplacentaire/#i_0

HYSTÉROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 551 mots

Étude radiologique de la cavité utérine (et aussi des trompes, ce qui réalise l'hystérosalpingographie) au moyen d'une substance radio-opaque injectée par l'orifice du col utérin avec une canule reliée à une seringue dont le piston exerce une pression douce. Par extension, la substance de contraste qui passe des trompes dans le péritoine pourra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysterographie/#i_0

HYSTÉROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 182 mots

Grâce à des améliorations techniques récentes, une exploration gynécologique qui était tombée en désuétude, l'hystéroscopie redevient exploitable de façon correcte. Il existe divers procédés, mais le principe général est l'étude de l'intérieur du col utérin, puis de la cavité utérine et du départ des trompes, au moyen d'une optique introduite, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysteroscopie/#i_0

KYSTES OVARIENS

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 445 mots

Tumeurs normalement bénignes, des kystes peuvent se développer aux dépens de l'ovaire (ou des deux ovaires). Il faut distinguer les kystes fonctionnels et les kystes organiques. Les premiers disparaissent le plus souvent spontanément après les règles, d'où l'importance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kystes-ovariens/#i_0

LEUCORRHÉES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 499 mots

On nomme leucorrhées des écoulements normaux ou anormaux perçus à l'extrémité inférieure du vagin et qui ne contiennent pas de sang. Les leucorrhées physiologiques sont constituées de la glaire cervicale « blanc d'œuf », à laquelle se mêlent les cellules desquamées du col et du vagin, donnant ainsi un enduit blanchâtre. Ce phénomène est plus ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucorrhees/#i_0

PLACENTA PRAEVIA

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 446 mots

Au cours de la grossesse, le placenta s'insère normalement sur le fond utérin et l'une des faces du corps utérin. Le placenta praevia est un placenta inséré trop bas, sur le segment inférieur de l'utérus, au moins en partie, si bien que la muqueuse se transforme en caduque de mauvaise qualité. Si l'on compte uniquement les formes franchement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/placenta-praevia/#i_0

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Jacques TESTART, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS
  •  • 12 417 mots

Le terme procréation est souvent réservé à notre espèce, comme s'il était plus digne que celui de reproduction, qu'on utilise plutôt pour les animaux. En fait la plupart des animaux, et tous les mammifères , si nous prenons ce terme dans son sens littéral, ne se reproduisent pas mais procréent, puisque les descendants qu'ils conçoivent sont tous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/#i_0

RÈGLES ou MENSTRUATION

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 614 mots

Élimination cyclique de la muqueuse utérine chez la femme (et chez certains Primates), de la puberté à la ménopause , en l'absence de fécondation, les règles (ou menstruation) durent normalement de trois à six jours, se produisent environ tous les vingt-huit jours et l'écoulement menstruel est de 20 à 100 millilitres, selon les personnes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regles-menstruation/#i_0