PROCRÉATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Principales méthodes de contraception

Principales méthodes de contraception
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Œuf humain fécondé

Œuf humain fécondé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ségrégation du trophoblaste

Ségrégation du trophoblaste
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Œuf humain de 7 jours

Œuf humain de 7 jours
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


De l'embryon au fœtus

Dans l'espèce humaine, l'œuf fécondé (fig. 1) migre à travers la trompe, et ne s'implante que vers le huitième jour dans la muqueuse utérine (nidation). Pendant ces sept jours d'autonomie, des divisions cellulaires successives ont partagé la masse ovulaire en une centaine de cellules, sans augmentation du volume global.

Œuf humain fécondé

Œuf humain fécondé

Dessin

Œuf fécondé, de 1/10 mm de diamètre ; P = pôle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Du fait de la duplication chromosomique qui précède chaque division, toutes les cellules ont reçu un stock chromosomique identique à celui de la cellule œuf initiale : chacune d'elles contient ainsi la totalité de l'information génétique.

La manière dont celle-ci va s'exprimer, dans les jours qui suivent, sera dissemblable suivant les groupes cellulaires, qui vont ainsi s'engager dans un processus de différenciation. Leur ségrégation successive, en fonction de leur destinée désormais bien définie, aboutira à la mise en place des ébauches des organes.

La première spécialisation a eu lieu dès la troisième division. Elle a permis la formation d'une enveloppe (fig. 2) appelée trophoblaste (d'où dérivera le placenta), chargée de la nutrition, qui entoure un groupe de cellules, le « bouton embryonnaire » dont dérivera l'embryon proprement dit (fig. 3).

Ségrégation du trophoblaste

Ségrégation du trophoblaste

Dessin

Au 3e jour, trois plans de division (I, Il, III) séparent quatre petites cellules polaires (1, 2, 3, 4), de quatre grosses cellules (5,6, 7, 8). Les petites cellules se multiplient activement pour envelopper les grosses. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Œuf humain de 7 jours

Œuf humain de 7 jours

Dessin

Œuf humain de 7 jours, de 2/10e de diamètre (d'après Hamilton). L'enveloppe des petites cellules constitue l'appareil nourricier (trophoblaste), capable de puiser dans le milieu environnant. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'implantation dans la muqueuse utérine (nidation) est accompagnée d'un développement extrêmement rapide du trophoblaste qui dissout les tissus maternels, en absorbe la substance, et en transmet les éléments nutritifs au bouton embryonnaire. En une semaine, la masse du trophoblaste est multipliée par 20 000, tandis que celle du bouton embryonnaire s'accroît quatre fois seulement. En revanche, une intense activité d'organisation répartit les cellules du « bouton » en deux vésicules, accolées par leurs bases en forme de disque.

Embryon humain : quatorzième jour

Embryon humain : quatorzième jour

Dessin

L'embryon au 14ejour : du 2eau 7ejour, après la nidation, les villosités du futur placenta sont nées du trophoblaste ; du 9eau 11ejour, les cellules du bouton embryonnaire ménagent entre elles une cavité (cavité amniotique). Sa voûte est une mince membrane (amnios), son plancher sera... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aux environs du treizième-quatorzième jour, un troisième disque, issu de la prolifération des cellules superficielles (fig. 4), se glisse entre les deux autres : cette mise en place « oriente » l'embryon, dont l'extrémité caudale est marquée par le point d'origine des cellules du disque intermédiaire. Les tissus qui dérivent d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROCRÉATION  » est également traité dans :

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Les causes de faible fertilité sont nombreuses. Les façons de les traiter le sont également. L’assistance médicale à la procréation (A.M.P.), expression préférable à celle plus courante de procréation médicalement assistée (P.M.A.), est relativement récente. La première naissance après fécondation in vitro chez l’homme date de 1978. L’A.M.P. regroupe l’ensemble des techniques qui nécessitent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_85365

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  La fécondation et l'héritage génique »  : […] Le terme savant pour désigner l'œuf, «  zygote », dérive d'un mot grec zugon qui signifie le « joug ». C'est la même racine que l'on trouve à l'origine des termes « conjugaison » ou « conjugal ». Lors de la reproduction sexuée, le programme génétique paternel et le programme génétique maternel vont « conjuguer » leurs possibilités. Les données génétiques pour l'enfant à n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_85365

FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 3 526 mots
  •  • 2 médias

Robert G. Edwards, physiologiste de Cambridge, a réalisé en 1977 la première fécondation in vitro humaine avec transfert d'embryon. Elle a conduit à la naissance de Louise Brown en juillet de l'année suivante . Depuis cette date, plusieurs centaines de milliers de bébés sont nés dans le monde grâce à cette technique. Les techniques médicales destinées à faciliter la procréation et qui ont en commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fivete/#i_85365

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La réhabilitation libérale de l’eugénisme »  : […] Les discussions relatives à l’édition du génome germinal qui se tiennent dans l’espace public se situent davantage sur un plan moral et interrogent le droit des parents de configurer le génotype de l’enfant à naître. Ce sont surtout les arguments favorables qui diffèrent de ceux avancés par les professionnels : ils recommandent une sélection anténatale, génétiquement assistée et accessible à tous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-du-genome-humain/#i_85365

MASCULIN / FÉMININ (F. Héritier)

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 1 005 mots

« Pour quelles raisons l'humanité en son entier a-t-elle développé des systèmes de pensée valorisant le masculin et dévalorisant le féminin, et traduit ces systèmes de pensée en actions et en situations de fait ? » Ou, autrement dit, comment, du constat irréfutable d'une différence, déduit-on une hiérarchie ? Dans Masculin/Féminin II : dissoudre la hiérarchie (Odile Jacob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masculin-feminin/#i_85365

NAISSANCE - Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS
  • , Universalis
  •  • 5 248 mots
  •  • 7 médias

Dans l'espèce humaine, la gestation, autrement dit l'état de grossesse commence à l'instant de la fécondation et se termine neuf mois plus tard environ, au moment de l'accouchement. L'habitude a prévalu de compter sa durée en semaines à partir du premier jour des dernières règles, ce qui situe le terme dans la 41 e  semaine (entre le 281 e et le 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-grossesse/#i_85365

NAISSANCE DU PREMIER BÉBÉ-ÉPROUVETTE

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 244 mots
  •  • 1 média

La naissance de Louise Brown (Grande-Bretagne, 1978) venait couronner quinze années de travail du biologiste Robert Edwards avec le gynécologue Patrick Steptoe . Cet événement fit sensation dans le monde entier, mais de fortes réserves se sont alors exprimées. Outre la réticence des Églises (aujourd'hui la seule Église catholique s'y oppose), de larges courants d'idées portaient une inquiétude à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-du-premier-bebe-eprouvette/#i_85365

SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Michel BOZON
  •  • 6 731 mots
  •  • 1 média

Il n'existe pas d'état de nature de la sexualité humaine, qui est toujours déjà une expression de l'histoire et de la culture. La construction culturelle ne vient donc pas censurer un prétendu instinct naturel, mais elle établit ou modifie les bases sociales de l'interaction sans laquelle rien de sexuel ne saurait jamais advenir. Alors qu'au sein d'une espèce animale le comportement sexuel est uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-sexualite/#i_85365

STÉRILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 2 521 mots

L'importance du problème de la stérilité est attestée par le fait qu'en France un couple sur sept a consulté un médecin du fait d'une certaine difficulté à obtenir la grossesse qu'il désire. Autrement dit, quarante mille couples français entament une démarche médicale pour stérilité chaque année. Le mot stérilité, consacré par l'usage courant, demande toutefois à être précisé par rapport à d'autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterilite/#i_85365

Voir aussi

Pour citer l’article

Yves MALINAS, Bernard JAMAIN, Jacques TESTART, Paul-François LEROLLE, « PROCRÉATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/