Jean DELORME

professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Toulouse

ANTIGONOS MONOPHTALMOS (env. 382-301 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 526 mots

Monarque hellénistique, né en Macédoine d'une famille princière, Antigonos Monophthalmos (Antigone le Cyclope, ou le Borgne) participe aux campagnes de Philippe II. Au début de la conquête d'Alexandre, il est nommé satrape de Phrygie (~ 333). Au partage de Babylone (~ 323), on y ajoute la Lycie. Mais il entre en c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigonos-monophtalmos/#i_0

ASPASIE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 274 mots

Grecque originaire de Milet. On ne connaît ni la date de naissance d'Aspasie, ni celle de son installation à Athènes, où elle vécut sans doute dans la galanterie, ni celle de sa rencontre avec Périclès, qu'on peut pourtant placer vers ~ 450, en raison de l'âge du fils qu'elle eut de lui, Périclès le Jeune. Après la mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aspasie/#i_0

CIMON (apr. 510-450 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 643 mots

Homme d'État athénien, fils de Miltiade, le vainqueur de Marathon. Après une jeunesse difficile, Cimon combat à Salamine (~ 480) et participe à l'expédition navale de ~ 478, qui voit le commandement des Grecs sur mer passer des Spartiates aux Athéniens. Aussitôt après la constitution de la ligue de Délos (~ 478), il en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cimon/#i_0

DIADOQUES

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 133 mots

Du mot grec diadochos signifiant héritier, successeur. On désigne ainsi les compagnons d'Alexandre qui, après sa mort en ~ 323, se sont partagé ses conquêtes, et plus particulièrement ceux qui sont parvenus à créer de grands États qui n'ont pas tous survécu à leurs fondateurs. La plupart sont des nobles macédoniens, quelques-uns d'origine grecque. Ils appartiennent à deux génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diadoques/#i_0

DRACON (VIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 222 mots

Législateur athénien. On ignore tout de la carrière de Dracon, et le texte d'une seule de ses lois, sans doute promulguée en ~ 621, a été conservé par une inscription, d'ailleurs très mutilée, de la fin du ~ ve siècle. Quelques autres dispositions, rapportées par des auteurs tardifs, ne sont pas d'une authenticité certaine. Son code était, dit-on, écr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dracon/#i_0

ÉPHIALTÈS (mort en 460 av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 340 mots

Homme d'État et législateur athénien. Contre Cimon, partisan de l'ordre établi qui donnait la prépondérance aux propriétaires fonciers où se recrutaient les hoplites, Éphialtès entendait faire participer à la vie politique toutes les catégories de citoyens, notamment ceux qui vivaient de la mer. L'obstacle était le Conseil de l'Aréopage, organe des citoyens le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ephialtes/#i_0

KASSANDROS ou CASSANDROS (env. 358-297 av. J.-C.) roi de Macédoine (305-297 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 169 mots

Roi de Macédoine. Son père, Antipatros, régent de l'empire d'Alexandre, l'ayant écarté de sa succession (~ 319), il conquiert sur le successeur qu'Antipatros s'était donné, Polyperchon, la Macédoine et une partie de la Grèce avec l'aide d'Antigonos. Mais, quand ce dernier manifeste la volonté d'imposer sa domina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kassandros-cassandros/#i_0

LYSIMAQUE (env. 355-281 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 370 mots

Souverain hellénistique, macédonien, né à Pella d'une famille noble. Pendant les campagnes d'Alexandre, dont il était garde du corps, il se distingua à plusieurs reprises. Au partage de Babylone (~ 323), il reçut la Thrace où il fut, pendant plusieurs années, absorbé par des luttes contre le roi indigène Seuthès et par la défense des frontières qui demeura […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lysimaque/#i_0

MARATHON BATAILLE DE (490 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 319 mots

Célèbre bataille qui fut livrée dans la plaine côtière qui porte le nom d'une localité située à 35 kilomètres environ au nord-est d'Athènes, et qui opposa Perses et Athéniens en ~ 490 (21 sept. ?). En débarquant à Marathon, les Perses avaient sans doute l'intention d'attirer l'armée adverse loin de sa capitale pour permettre à leurs partisans de s'en rendre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-marathon/#i_0

NAUPACTE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 288 mots

Port locrien sur la rive nord du golfe de Corinthe, à quelques kilomètres du cap Rhion. Cette situation lui a valu une importance stratégique qui explique son rôle historique mieux que sa puissance propre. Dans la légende du retour des Héraclides, Naupacte leur sert de base navale pour reconquérir le Péloponnèse. À l'époque archaïque, elle est dans la dépen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naupacte/#i_0

OLYMPIAS (env. 375-316 av. J.-C.) reine de Macédoine

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 204 mots

Fille d'un roi d'Épire, Olympias épouse en ~ 359 Philippe II de Macédoine, dont elle a un fils, le futur Alexandre le Grand, en ~ 356. En mauvais termes avec le roi à cause des infidélités constantes de celui-ci, elle s'exile en Épire avec son fils lorsque Philippe contracte un second mariage (~ 337). El […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympias/#i_0

OLYMPIE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 1 550 mots

De nos jours célèbre avant tout pour les compétitions sportives qui s'y déroulaient, Olympie était d'abord, pour les Anciens, un sanctuaire : les Jeux n'étaient qu'un des aspects du culte de Zeus « père et maître des dieux », mais celui, il est vrai, qui lui valut sa réputation universelle, attirant une foule considérable. Des offrandes innombrables et diverses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympie/#i_0

PISISTRATE (env. 600-528 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 962 mots

Homme d'État athénien. D'origine noble, parent de Solon, Pisistrate est à la tête d'une expédition contre Mégare à qui il prend Salamine (~ 570 env.). Il se mêle aux luttes politiques qui opposent alors le parti des pédieis (gens de la plaine) à celui des paraloi (côtiers), dirigé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pisistrate/#i_0

POLÉMARQUE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 251 mots

Magistrat dont on constate l'existence dans de nombreuses cités ou ligues fédérales grecques. Dans la plupart des cas (il y a doute pour Sparte), le polémarque est élu ou tiré au sort pour une durée limitée (un an en règle générale) selon des conditions diverses d'âge et de cens. La fonction peut être remplie par un seul titulaire (à Athènes) ou par un collège plus ou moins nombreux. Conformément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polemarque/#i_0

POLYPERCHON (apr. 390-env. 302 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 189 mots

On ignore tout de l'existence de ce noble macédonien jusqu'au règne d'Alexandre où il ne joue qu'un rôle sans éclat. Antipatros, à sa mort (~ 319), lui confie la régence aux dépens de son fils Kassandros qui, n'acceptant pas d'être évincé, ligue contre lui tous les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyperchon/#i_0

SÉLEUCOS Ier NICATOR (env. 356-281 av. J.-C.) roi séleucide (305-281 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 411 mots

Monarque hellénistique, né en Macédoine. Il accompagne Alexandre dans ses campagnes et se distingue en Inde. Au partage de Babylone (~ 323), il est adjoint au régent Perdiccas. Après l'assassinat de celui-ci (dont il est peut-être complice) en ~ 321, il reçoit la satrapie de Babylone. En ~ 315, il en est chassé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seleucos-ier-nicator/#i_0

SOLON (env. 640-apr. 560 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 1 041 mots

Homme d'État, législateur et poète athénien. Né, selon la tradition, dans une famille de souche royale, Solon doit, pour reconstituer un patrimoine dilapidé par son père, s'adonner au commerce maritime et entreprendre de nombreux voyages. Il n'en participe pas moins activement à la vie politique de sa patrie. Les Élégies qu'il compose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solon/#i_0

STRABON (63 av. J.-C. env.-env. 25)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 586 mots

Historien et géographe grec, né à Amaseia, ville d'Asie Mineure, ancienne capitale du royaume du Pont. On ne sait de sa vie et de sa famille que ce qu'il en dit épisodiquement dans son œuvre. Ses ancêtres paraissent avoir joué un grand rôle politique, mais la conquête romaine brisa la fortune de leur lignée. Le jeune Strabon reçut cependant une éducation libérale ; il suivit les cours de plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strabon/#i_0