OLYMPIAS (env. 375-316 av. J.-C.) reine de Macédoine

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fille d'un roi d'Épire, Olympias épouse en ~ 359 Philippe II de Macédoine, dont elle a un fils, le futur Alexandre le Grand, en ~ 356. En mauvais termes avec le roi à cause des infidélités constantes de celui-ci, elle s'exile en Épire avec son fils lorsque Philippe contracte un second mariage (~ 337). Elle revient en Macédoine après l'assassinat de son mari (~ 336), dans lequel on l'accuse d'avoir trempé. Pendant les campagnes d'Alexandre, elle s'oppose violemment au régent de Macédoine, Antipatros, et doit s'exiler de nouveau en Épire (~ 331), qu'elle gouverne au nom d'un de ses petits-fils, sans cesser d'intriguer contre Antipatros. Après la mort de ce dernier (~ 319), le successeur qu'il s'était donné, Polyperchon, la fait revenir en Macédoine pour renforcer son autorité contre Cassandros, fils d'Antipatros. Le retour d'Olympias (~ 317) est marqué par le massacre de ses ennemis. Assiégée par Cassandros dans Pydna, elle doit capituler, moyennant la promesse d'avoir la vie sauve. Ce n'était qu'un piège : après un simulacre de jugement, elle est assassinée par les parents de ses victimes.

—  Jean DELORME

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Toulouse

Classification


Autres références

«  OLYMPIAS (env. 375-316 av. J.-C.) reine de Macédoine  » est également traité dans :

MACÉDOINE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 10 527 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'« hègémôn » de la Grèce »  : […] Durant la dernière partie du règne de Philippe, sa puissance s'affermit en effet, ce qui permet sa victoire totale sur la Grèce. Dès 343, Philippe, sans ouvrir les hostilités, se livre à des attaques contre les dernières possessions athéniennes de l'Égée, menaçant la Thrace dont il s'empare définitivement en 341. Il s'en prend alors aux clérouques (ou colons) athéniens de Chersonèse, ce qui amène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macedoine-antique/#i_29838

Pour citer l’article

Jean DELORME, « OLYMPIAS (env. 375-316 av. J.-C.) reine de Macédoine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympias/