Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

KASSANDROS ou CASSANDROS (env. 358-297 av. J.-C.) roi de Macédoine (305-297 av. J.-C.)

Roi de Macédoine. Son père, Antipatros, régent de l'empire d'Alexandre, l'ayant écarté de sa succession (~ 319), il conquiert sur le successeur qu'Antipatros s'était donné, Polyperchon, la Macédoine et une partie de la Grèce avec l'aide d'Antigonos. Mais, quand ce dernier manifeste la volonté d'imposer sa domination à tous, Kassandros entre dans la coalition formée contre lui par les autres diadoques (~ 315). Bien qu'il ait assuré sa sécurité à l'intérieur en faisant disparaître tous les membres de la famille royale, ce qui lui a valu une mauvaise réputation dans l'historiographie postérieure, il doit se défendre contre plusieurs offensives d'Antigonos. L'offensive de ~ 303-~ 302 lui coûte toutes ses possessions au sud de la Thessalie. Mais la victoire des coalisés à Ipsos (~ 301) les lui restitue. Après sa mort (~ 297 env.), ses fils, par leurs querelles, perdirent le royaume qu'il avait constitué.

— Jean DELORME

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Toulouse

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ANTIGONOS MONOPHTALMOS (env. 382-301 av. J.-C.)

    • Écrit par Jean DELORME
    • 523 mots

    Monarque hellénistique, né en Macédoine d'une famille princière, Antigonos Monophthalmos (Antigone le Cyclope, ou le Borgne) participe aux campagnes de Philippe II. Au début de la conquête d'Alexandre, il est nommé satrape de Phrygie (~ 333). Au partage de Babylone (~ 323), on...

  • MACÉDOINE ANTIQUE

    • Écrit par Bernard HOLTZMANN, Claude MOSSÉ
    • 10 554 mots
    • 6 médias
    ...319, ouvrit une période de grave crise. Il avait désigné pour être régent, au nom des deux rois, Polyperchôn, noble macédonien contre qui se dressèrent Kassandros, fils d'Antipatros, et les autres diadoques (ou généraux) d'Alexandre, Antigonos, maître de l'Asie, Lysimaque de la Thrace...
  • OLYMPIAS (env. 375-316 av. J.-C.) reine de Macédoine

    • Écrit par Jean DELORME
    • 202 mots

    Fille d'un roi d'Épire, Olympias épouse en ~ 359 Philippe II de Macédoine, dont elle a un fils, le futur Alexandre le Grand, en ~ 356. En mauvais termes avec le roi à cause des infidélités constantes de celui-ci, elle s'exile en Épire avec son fils lorsque Philippe contracte un second...

  • POLYPERCHON (apr. 390-env. 302 av. J.-C.)

    • Écrit par Jean DELORME
    • 186 mots

    On ignore tout de l'existence de ce noble macédonien jusqu'au règne d'Alexandre où il ne joue qu'un rôle sans éclat. Antipatros, à sa mort (~ 319), lui confie la régence aux dépens de son fils Kassandros qui, n'acceptant pas d'être évincé, ligue contre lui tous les ...