MILTIADE (env. 550-489 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Général athénien, fils de Cimon Coalemos, du dème Lakiades (Athènes), Miltiade appartient à une famille noble et riche, les Cimonides, liée au génos des Philaïdes. Son père, trois fois « olympionique » (vainqueur aux jeux Olympiques), est assassiné en ~ 528/527, à l'instigation des Pisistratides inquiets de sa notoriété ; et c'est son frère aîné, Stésagoras, qui doit succéder à celui-ci, Miltiade l'Ancien est tyran de Chersonèse de Thrace. Traité avec égards par les Pisistratides, Miltiade est archonte éponyme en ~ 524/523, puis envoyé en Chersonèse de Thrace pour prendre la succession de Stésagoras, mort sans enfant (~ 516/515). Le pays est alors sous la tutelle perse, et Miltiade commande un contingent de la flotte de Darius lors de l'expédition de Scythie (~ 512). Il ne participe pas à la révolte de l'Ionie, mais en profite pour s'emparer de deux îles sous domination perse, Lemnos et Imbos (~ 499/498) ; aussi est-il contraint lors de la reconquête perse d'abandonner sa principauté et de se réfugier à Athènes (~ 492). Il groupe autour de lui tous ceux qu'inquiètent la puissance de Darius et l'appui que celui-ci donne aux Pisistratides en exil à Sigée. Ses adversaires, dirigés par les Alcméonides, lui intentent, sans succès, un procès pour avoir exercé la tyrannie. Élu stratège en ~ 490, il pousse les Athéniens à marcher à la rencontre des Perses débarqués à Marathon et leur impose la tactique qui assure la victoire. En ~ 489, il dirige, contre Paros, une expédition qui doit rapporter beaucoup d'or. Il échoue et meurt de ses blessures, après avoir été condamné à une amende de 50 talents. Son fils, Cimon, devient alors le chef de la famille.

—  Claudine LEDUC

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MILTIADE (env. 550-489 av. J.-C.)  » est également traité dans :

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Athènes protagoniste des guerres médiques »  : […] Athènes est la seule cité, avec Érétrie, à porter secours aux Ioniens révoltés contre le Grand Roi : la très modeste expédition qu'elles envoient en Asie et qui brûle Sardes ne fait d'ailleurs qu'exaspérer Darius, à telle enseigne que la première guerre médique est d'abord dirigée contre elles. Mais Athènes réagit avec force : ses hoplites, sous le commandement de Miltiade, contraignent l'ennemi, […] Lire la suite

CHERSONÈSE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 272 mots

Presqu'île de Thrace (actuellement Gallipoli) qui fut colonisée par les Grecs dès la fin du ~ viii e siècle. Vers ~ 560, peu après la première prise du pouvoir par Pisistrate à Athènes, une expédition conduite par Miltiade réussit à s'emparer d'une grande partie de la péninsule où furent installés des colons athéniens. Jusqu'en ~ 493 la Chersonèse demeura en fait le domaine privé de Miltiade l'An […] Lire la suite

MARATHON BATAILLE DE (490 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 315 mots

Célèbre bataille qui fut livrée dans la plaine côtière qui porte le nom d'une localité située à 35 kilomètres environ au nord-est d'Athènes, et qui opposa Perses et Athéniens en ~ 490 (21 sept. ?). En débarquant à Marathon, les Perses avaient sans doute l'intention d'attirer l'armée adverse loin de sa capitale pour permettre à leurs partisans de s'en rendre maîtres. Et, en effet, sous l'inspiratio […] Lire la suite

Les derniers événements

22 septembre 1996 • Grèce • Victoire des socialistes aux élections législatives.

, le P.A.S.O.K. obtient 41,5 p. 100 des suffrages et 162 sièges (— 8 par rapport au scrutin d'octobre 1993) sur 300 au Parlement. La Nouvelle Démocratie (conservateur) de Miltiade Evert, qui préconisait l'adoption d'une politique de relance économique, recueille 38,1 p. 100 des voix et obtient 108 élus (— 3 [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Claudine LEDUC, « MILTIADE (env. 550-489 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/miltiade/