Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

URSS, histoire

Articles

  • HONGRIE

    • Écrit par Jean BÉRENGER, Lorant CZIGANY, Universalis, Albert GYERGYAI, Pierre KENDE, Edith LHOMEL, Marie-Claude MAUREL, Fridrun RINNER
    • 32 134 mots
    • 19 médias
    Le fait d'avoir de 1941 à 1944 (et même au-delà) combattu aux côtés de l'Allemagne nazie a livré la Hongrie, pays vaincu, à la puissance soviétique. S'y installant dès l'automne de 1944, les Soviétiques ont dans un premier temps (1945-1948) toléré qu'il y règne une relative liberté sous la forme d'un...
  • GOULAG

    • Écrit par Nicolas WERTH
    • 3 867 mots
    • 1 média

    Trois ans à peine après la parution, en Occident, du livre phare d'Alexandre Soljenitsyne L'Archipel du Goulag (1973), le terme Goulag (pour Glavnoie Oupravlenie Laguerei, Direction principale des camps) fait son entrée dans le Grand Robert.

    La reconnaissance du sigle-symbole Goulag marque...

  • SHOAH

    • Écrit par Philippe BURRIN
    • 5 912 mots
    • 3 médias
    La méthode de la fusillade fut appliquée avant tout en Union soviétique, subsidiairement en Pologne et en Yougoslavie. L'extermination massive de juifs commença en U.R. S.S., dans le sillage de la campagne lancée le 22 juin 1941 par Adolf Hitler. Des unités de la police et de la S.S., les ...
  • GÉNOCIDE

    • Écrit par Louis SALA-MOLINS
    • 8 501 mots
    • 1 média
    On s'est beaucoup étonné que la Convention n'ait pas intégré les groupes économiques et sociaux, politiques, sexuels à la liste de ceux qu'énumère son article II. Il y a ceux qui s'en réjouissent et ceux qui le déplorent, et chacun y va de son explication. On a fait valoir que la présence de l'U.R.S.S....
  • HUSÁK GUSTÁV (1913-1991)

    • Écrit par Bernard FÉRON
    • 900 mots
    • 2 médias

    Né à Bratislava, Gustáv Husák adhère au mouvement communiste alors qu'il est étudiant. Pendant la guerre, il prend une part active au travail clandestin du parti. Il est l'un des organisateurs du soulèvement de la Slovaquie en 1944. Il est alors nommé membre du præsidium du...

  • IAKOVLEV ALEXANDRE (1923-2005)

    • Écrit par Cécile VAISSIÉ
    • 732 mots

    Mort le 18 octobre 2005 à Moscou, Alexandre Iakovlev suscitait des controverses depuis vingt ans. Certains le considèrent comme le « père de la perestroïka », la restructuration qui aurait permis de démocratiser l'U.R.S.S. D'autres lui reprochent la disparition de l'U.R.S.S., tandis que d'autres...

  • INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par Universalis, Christophe JAFFRELOT, Jacques POUCHEPADASS
    • 22 936 mots
    • 25 médias
    ...désormais l'affaire du Cachemire ne sera plus discutée que dans un cadre bilatéral. Mais le soutien que les États-Unis ont apporté au Pakistan dans le conflit amène l'Inde à se rapprocher de l'URSS avec laquelle elle signe donc en 1971 un traité d'amitié. Moscou deviendra ainsi le meilleur...
  • INTERNATIONALE SYNDICALE ROUGE

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 1 040 mots

    La scission syndicale n'a jamais été un objectif stratégique de l'Internationale communiste. Et cependant, du 3 au 19 juillet 1921, se tient à Moscou le congrès constitutif de l'Internationale syndicale rouge. Le schisme était certes prévisible, mais les bolcheviks avaient souvent...

  • INTERVENTION SOVIÉTIQUE EN AFGHANISTAN

    • Écrit par Vincent GOURDON
    • 248 mots
    • 1 média

    Décidée à soutenir un gouvernement communiste luttant contre une guérilla d'inspiration musulmane, dans un pays frontalier qu'elle juge indispensable à sa sécurité, mais aussi inquiète devant la vague islamique qui vient de l'emporter en Iran, l'Union soviétique tire prétexte du traité soviéto-afghan...

  • IOFFE ADOLF ABRAMOVITCH (1883-1927)

    • Écrit par Georges HAUPT
    • 385 mots

    L'un des grands noms de la jeune diplomatie soviétique, Ioffe fut l'un des plus fidèles amis de Trotski. Issu d'une grande famille bourgeoise de Crimée, il adhère au P.O.S.D.R. alors qu'il est encore lycéen. En 1903, il part étudier à Berlin où il séjourne avec des interruptions jusqu'en mai 1906,...

  • IRAK

    • Écrit par Loulouwa AL RACHID, Brigitte DUMORTIER, Universalis, Philippe RONDOT, Pierre ROSSI
    • 29 452 mots
    • 25 médias
    Lorsque le Baas prend le pouvoir, il trouve dans l'Union soviétique un allié sur lequel il s'appuie pour hâter l'entrée du P.C.I. au sein du Front progressiste. En avril 1972, un traité d'amitié et de coopération consacre l'établissement de liens privilégiés politiques, économiques et militaires. Mais...
  • IRAN - Histoire et politique

    • Écrit par Christian BROMBERGER, Universalis, Robert MANTRAN
    • 22 388 mots
    • 10 médias
    Seyyed Ziya ed-Din obtint le 26 février 1921 la conclusion d'un traité soviéto-persan, par lequel les Soviétiques renonçaient aux avantages acquis autrefois par les gouvernements tsaristes, mais en échange se voyaient accorder un droit d'intervention armée en Perse, au cas où leur sécurité serait menacée...
  • ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

    • Écrit par Françoise AUBIN, Olivier CARRÉ, Nathalie CLAYER, Universalis, Andrée FEILLARD, Marc GABORIEAU, Altan GOKALP, Denys LOMBARD, Robert MANTRAN, Alexandre POPOVIC, Catherine POUJOL, Jean-Louis TRIAUD
    • 31 426 mots
    • 12 médias
    Perestroïka, glasnost, nationalités, le public international s'est habitué à des concepts qui lui ont d'abord paru étranges. La couverture médiatique a mis les deux premiers à la portée de tous les esprits. Que signifie la rencontre de deux questions à l'ordre du jour en URSS comme en bien d'autres...
  • JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par Paul AKAMATSU, Vadime ELISSEEFF, Universalis, Valérie NIQUET, Céline PAJON
    • 44 405 mots
    • 51 médias
    ... et les Pescadores étaient rendues à la Chine, la Corée colonisée retrouvait son indépendance, l'archipel des Kouriles était occupé par l' URSS selon les termes de l'accord secret de Yalta qui prévoyait de lui accorder les quatre îles si Moscou entrait en guerre contre le Japon avant la fin...
  • LE JEUNE STALINE (S. Sebag Montefiore)

    • Écrit par Nicolas WERTH
    • 1 090 mots

    Après le succès mondial de Staline : la cour du Tsar rouge, le journaliste britannique, romancier et présentateur de télévision Simon Sebag Montefiore s'est attaqué à la jeunesse du futur dictateur dans Le Jeune Staline (Calmann-Lévy, Paris, 2008). Dès l'introduction, l'auteur annonce son...

  • JEUX OLYMPIQUES - Les dissensions au sein du bloc de l'Est et les Jeux

    • Écrit par Pierre LAGRUE
    • 1 810 mots

    Quand débutent les compétitions olympiques à Melbourne, la Hongrie est à feu et à sang. Le pays souhaite se libérer du joug stalinien, un vaste mouvement populaire prend forme en octobre 1956, de grandes manifestations s'organisent, les travailleurs créent des conseils ouvriers et prennent la...

  • JEUX OLYMPIQUES - Les Jeux et la guerre froide

    • Écrit par Pierre LAGRUE
    • 3 932 mots

    Les Jeux d'hiver de Lake Placid, en 1980, se déroulent alors que la guerre froide connaît un moment de haute tension. En décembre 1979, l'Armée rouge a pénétré en Afghanistan pour soutenir militairement le régime communiste de Babrak Karmal. Le président des États-Unis Jimmy...

  • KÁDÁR JÁNOS (1912-1989)

    • Écrit par Bernard FÉRON
    • 1 176 mots
    • 2 médias

    D'origine paysanne, János Kádár est né à Somogy, en Hongrie occidentale. Ouvrier métallurgiste, il adhère en 1932 au Parti communiste clandestin et participe peu après à la direction de l'organisation de jeunesse à laquelle il appartient depuis 1931 ; l'une et l'autre organisation étant...

  • KAGANOVITCH LAZAR MOÏSSEÏEVITCH (1893-1991)

    • Écrit par Roland LOMME
    • 528 mots
    • 1 média

    Juif ukrainien originaire du village de Kabany, près de Kiev, Lazar Kaganovitch est apprenti cordonnier lorsqu'il adhère au Parti ouvrier social démocrate de Russie en 1911. Au lendemain de la révolution, il dirige les organes du Parti communiste et de l'État soviétique à Nijni-Novgorod aux côtés...

  • KALMOUKS

    • Écrit par Françoise AUBIN
    • 1 488 mots
    Cependant, en U.R.S.S., les Kalmouks ralliés au régime sont autorisés, en 1920, à constituer sur la rive droite de la Volga un Territoire autonome, lequel est promu en 1935 au rang de République socialiste soviétique autonome, avec une population de 185 000 habitants (dont 75 p. 100 de Kalmouks) et, pour...