SHOAH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En hébreu, shoah signifie catastrophe. Ce terme est de plus en plus employé, de préférence à holocauste, pour désigner l'extermination des juifs réalisée par le régime nazi. Il suggère un sentiment d'épouvante religieuse devant l'anéantissement qui fondit soudain sur des millions d'innocents. La persécution avait jusque-là accompagné l'existence du peuple juif ; elle prit avec le IIIe Reich une forme extrême, celle d'une entreprise d'annihilation qui devait faire disparaître à jamais un peuple de la face de la Terre.

Découverte des camps de concentration, 1945

Vidéo : Découverte des camps de concentration, 1945

Vidéo

En avril 1945, progressant vers Berlin, Américains et Britanniques libèrent les camps de concentration situés sur le territoire du Reich. Si leur existence était déjà connue, la découverte constitue un véritable choc. Fosses communes débordantes de cadavres, morts-vivants hébétés,... 

Crédits : National Archives

Afficher

Dans ses grandes lignes, l'événement est aujourd'hui l'objet d'une connaissance historique assurée, qui s'appuie sur des sources multiples : documents d'époque, nombreux et malgré tout lacunaires ; témoignages de survivants ; aveux circonstanciés d'exécutants devant les tribunaux, qu'il s'agisse des procès de Nuremberg au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, de celui d'Adolf Eichmann à Jérusalem en 1961 ou de gardiens de camps en Allemagne fédérale dans les années 1960 et 1970. Nous savons l'essentiel sur l'organisation du crime, les méthodes employées, le nombre approximatif des victimes. En raison de sa complexité et de sa monstruosité, la Shoah demeure toutefois pour l'historien un foyer d'interrogations. Les divergences d'évaluation sont visibles dès lors qu'il s'agit de reconstituer la genèse de l'événement, de définir les conditions qui en ont permis la réalisation ou d'apprécier sa place dans l'histoire. Enfin, par-delà ce qu'autorisent les moyens de l'investigation historique, la Shoah continue de lancer un défi à la conscience morale de l'humanité et en particulier à celle de l'Europe.

L'entreprise d'extermination

Rappelons au départ les traits majeurs du [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Découverte des camps de concentration, 1945

Découverte des camps de concentration, 1945
Crédits : National Archives

vidéo

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Camp de Birkenau-Auschwitz (Pologne)

Camp de Birkenau-Auschwitz (Pologne)
Crédits : Insight Guides

photographie

Génocide cambodgien

Génocide cambodgien
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur d'histoire à l'Institut de hautes études internationales, Genève (Suisse)

Classification

Autres références

«  SHOAH  » est également traité dans :

L'HOLOCAUSTE DANS LA VIE AMÉRICAINE (P. Novick)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 1 150 mots

Les touristes ne manquent pas de visiter à Washington le United States Holocaust Memorial Museum inauguré par le président Clinton en 1993. Ils sont immédiatement plongés dans l'une des tragédies les plus épouvantables du xxe siècle. Ce qu'ils ne savent pas toujours, c'est que d'autres musées américains sont consacrés à l'Holocauste. Il y a là de quoi […] Lire la suite

LA MÉDECINE NAZIE ET SES VICTIMES (E. Klee)

  • Écrit par 
  • Marcela IACUB
  •  • 932 mots

Lorsque l'on entame la lecture du stimulant ouvrage d'Ernst Klee La Médecine nazie et ses victimes (traduit de l'allemand par Olivier Mannoni, Solin-Actes sud, 1999), on peut penser que l'objectif de l'auteur est de décrire l'implication des médecins allemands dans l'entreprise criminelle nazie. En effet, même si Ernst Klee n'anticipe pas cet objectif au début de l'ouvrage, tou […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'ère nazie : 1933-1945 »  : […] La crise économique et politique qui secoue l'Europe après le krach de 1929 va encore aggraver la xénophobie et l'antisémitisme. L'année 1933 marque l'arrivée de Hitler au pouvoir et la mainmise de l'idéologie raciste nazie sur l'Allemagne . L'Europe de l'Est est secouée par l'essor de mouvements antisémites qu'on retrouvera collaborant activement à l'élimination physique des juifs pendant les ann […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « Le sort des Juifs »  : […] Les Juifs en furent les principales victimes. La propagande nazie présentait le Juif comme un germe de corruption des sociétés humaines, à l'origine aussi bien du capitalisme que du communisme, et toujours étranger au pays qui l'héberge. Dans toute l'Europe, les Juifs sont l'objet de mesures vexatoires et discriminatoires. Obligés de porter l'insigne distinctif de l'étoile jaune (l'étoile de David […] Lire la suite

NÉGATIONNISME

  • Écrit par 
  • Nadine FRESCO
  •  • 7 516 mots

En raison de sa nature et de son ampleur, le génocide perpétré par le régime nazi contre les juifs a profondément marqué l'histoire contemporaine. La manifestation la plus paradoxale de cette empreinte est fournie par l'entreprise qui consiste à nier la réalité de ce génocide. Qualifiée de « révisionniste » par ses promoteurs à partir des années 1970 pour lui donner un semblant de scientificité, […] Lire la suite

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 635 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La Seconde Guerre mondiale et ses conséquences »  : […] L'invasion de la Pologne par les Allemands le 1 er  septembre 1939 marqua le début de la Seconde Guerre mondiale. À la mi-septembre, en accord avec les résolutions secrètes du pacte conclu entre Molotov et Ribbentrop, les troupes soviétiques occupèrent la Volhynie occidentale et une grande partie de la Galicie, qui furent bientôt officiellement incorporées à l'U.R.S.S. En juin 1940, le nord de la […] Lire la suite

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 236 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La « solution finale » »  : […] Porté au pouvoir par les élections allemandes de 1933, Adolf Hitler met en application les principes annoncés dans Mein Kampf (1925) : spoliation brutale des biens, suppression des droits politiques, agressions systématiques contre les biens et personnes des Juifs en vue de leur élimination totale de la société allemande. Les lois racistes de Nuremberg (15 sept. 1935) les mettent au ban de la soc […] Lire la suite

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années noires »  : […] Les activités théâtrales, à l'instar des autres activités culturelles, se poursuivirent dans les ghettos et même dans les camps, certaines étant imposées par la Gestapo pour son divertissement (comme des cafés-théâtres du ghetto de Varsovie ou de Vilno). Mais surtout elles furent comprises par la population juive elle-même comme une des formes de résistance à l'extermination. Ainsi, dans le ghett […] Lire la suite

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 489 mots
  •  • 12 médias

L'anéantissement des Juifs par le nazisme restera pour l'Histoire la marque distinctive du xx e   siècle. Même si celui-ci a connu d'autres massacres, liés à d'autres totalitarismes, ou des destructions massives, comme celle qui a été causée en 1945 par les bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki. L'extermination des Juifs par les nazis garde son unicité car, en l'absence de toute caus […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La perspective de l'« État socialiste du peuple » (1981-1989) »  : […] Dans la perspective historique du marxisme, la République démocratique allemande s'attacha à « l'édification intégrale du socialisme » ( Vollendendung des Sozialismus ) qui la ferait accéder à « l'État socialiste du peuple » ( sozialistischer Volksstaat ) dont l'U.R.S.S. était l'exemple. À ce stade, « la totale unité politico-morale de tout le peuple » devait se substituer à la dictature du prol […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France – Pologne. Perturbation d’un colloque sur l’histoire de la Shoah en Pologne. 21 février - 4 mars 2019

Les 21 et 22, l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris, organise un colloque sur « la nouvelle école polonaise d’histoire de la Shoah ». Celui-ci est perturbé par une trentaine de personnes identifiées comme des nationalistes polonais proches du magazine d’extrême droite […] Lire la suite

France. Regain de l’antisémitisme. 11-20 février 2019

. Il est interpellé le 19. Le 19, quatre-vingt-douze tombes juives du cimetière de Quatzenheim (Bas-Rhin) sont découvertes profanées. Le président Emmanuel Macron se rend sur place et se recueille ensuite au mémorial de la Shoah, à Paris. Le 19 également, plusieurs dizaines de milliers de personnes se rassemblent […] Lire la suite

France. Entrée au Panthéon de Simone Veil. 1er juillet 2018

Les cercueils de Simone Veil et de son mari Antoine Veil sont transférés au Panthéon, à Paris, comme l’avait décidé le président Emmanuel Macron après la mort en juin 2017 de l’ancienne rescapée de la Shoah, ministre de la Santé et présidente du Parlement européen. Lors de la cérémonie à laquelle […] Lire la suite

Pologne. Amendement de la loi mémorielle sur la Seconde Guerre mondiale. 27 juin - 5 juillet 2018

et israélien Benyamin Nétanyahou publient une déclaration commune qui illustre l’apaisement des relations entre leurs deux pays. Le 5 juillet, l’Institut international pour la mémoire de la Shoah, Yad Vashem, publie un communiqué qui critique vivement cette déclaration largement médiatisée […] Lire la suite

Arménie. Soutiens internationaux en faveur de la reconnaissance du génocide de 1915. 12-24 avril 2015

 », le plaçant sur le même rang que la Shoah ou les crimes du stalinisme. Le pape Jean-Paul II avait déjà utilisé cette expression dans un document en septembre 2001. Le 15, le Parlement européen adopte une résolution qui réaffirme sa reconnaissance du génocide du peuple arménien, officialisée en juin […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe BURRIN, « SHOAH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/