FRANCEL'année politique 1998

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En France, l'année politique 1998 a été marquée par trois élections – régionales, cantonales et sénatoriales –, par l'émergence d'un mouvement nouveau, La Droite, créé par Charles Millon, par des divisions et des regroupements au sein de l'opposition, par l'éclatement du Front national et par l'accentuation des dissensions au sein de la majorité « plurielle », dont le président de la République cherche à profiter.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique, enseignant à Sciences Po Paris

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

2-25 mars 2022 France. Meurtre du nationaliste corse Yvan Colonna en prison.

Le 2, le militant nationaliste corse Yvan Colonna, condamné à perpétuité pour l’assassinat, en février 1998, du préfet Claude Érignac et détenu à la maison centrale d’Arles (Bouches-du-Rhône), est violemment agressé par un codétenu, qui accuse Yvan Colonna de « blasphème ». L’assaillant est un Franco-Camerounais réputé instable et violent, Franck Elong Abé, condamné en avril 2016 à neuf ans de prison pour « association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme ». […] Lire la suite

1er-30 août 2001 France. Assassinat du chef nationaliste corse François Santoni

Le 1er, le F.L.N.C. revendique sept attentats mineurs commis en Corse depuis mars, mais pas les plasticages visant une caserne de C.R.S., à Furiani, et une caserne de gendarmerie, à Borgo, les 6 et 23 juillet, ni l'envoi de colis piégés, le 26, à deux avocats nationalistes, Marie-Hélène Mattei et Jean-Guy Talamoni, chef de file de Corsica Nazione et principal négociateur du « processus de Matignon » sur le futur statut de l'île. […] Lire la suite

9-24 février 1999 France. Ouverture du procès de l'affaire du sang contaminé

Le 9, le procès de Laurent Fabius, ancien Premier ministre, de Georgina Dufoix, ancien ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, et d'Edmond Hervé, ancien secrétaire d'État à la Santé, mis en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du sang contaminé, débute devant la Cour de justice de la République (C.J.R.). Créée en juillet 1993 en remplacement de la Haute Cour de justice, celle-ci est composée de trois magistrats du siège membres de la Cour de cassation, dont l'un préside la C. […] Lire la suite

27-29 avril 1998 France – Japon. Visite du président Jacques Chirac au Japon

Du 27 au 29, le président Chirac se rend au Japon pour inaugurer L'Année de la France, manifestation destinée à mieux faire connaître la France aux Japonais. Au cours de diverses rencontres officielles, le président français minimise la gravité de la crise financière asiatique et exprime sa confiance dans la capacité du Japon à sortir de la récession. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 1998 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1998/