VEIL SIMONE (1927-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Simone Veil, 1974

Simone Veil, 1974
Crédits : Philippe Ledru/ AKG-images

photographie

Simone Veil au Parlement européen

Simone Veil au Parlement européen
Crédits : AFP/ Getty

photographie


Simone Veil a sans nul doute été la femme politique française la plus célèbre et la plus populaire à partir du milieu des années 1970. Cette renommée est due à son combat pour la loi qui porte son nom, relative à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) votée en 1975, et à un parcours de vie exceptionnel marqué par la tragédie, intimement inscrit dans l'histoire politique de l'Europe du xxe siècle. Rescapée de la Shoah, elle a une trajectoire de « pionnière », en occupant des postes jusque-là inaccessibles aux femmes au sein de l'administration comme en politique. Elle incarne la figure d'une féministe engagée modérée, d'un témoin respecté de la mémoire de la « solution finale » et d'une professionnelle de la politique à la carrière atypique, menée en dehors des filières et des partis politiques traditionnels.

Une jeunesse heureuse brisé par le nazisme

Née en 1927 à Nice dans une famille juive assimilée et laïque, elle est la dernière de quatre enfants. Son père, André Jacob, exerce la profession d'architecte. Au sein de ce milieu de la petite-bourgeoisie cultivée, elle bénéficie d'une enfance protégée, prolongeant la complicité de la fratrie au sein des activités des mouvements d'éclaireuses. Ses parents sont peu politisés et ne partagent qui plus est pas les mêmes opinions : son père achète un quotidien de droite, tandis que sa mère privilégie la lecture de magazines de gauche ou de centre gauche. Si on devait rechercher dans cette socialisation familiale les prémices de la vocation politique future de Simone Veil, il faudrait davantage insister sur l'importance du modèle maternel. Très belle femme, cultivée et généreuse, elle transmet à ses enfants, et notamment à ses filles, son altruisme et le désir, pour elle empêché, de conquérir son indépendance en faisant des études et en exerçant une activité professionnelle autonome.

L'offensive allemande en 1940, la rapide défaite de l'armée française et l'armistice viennent mettre fin à cette enfance niçoise. Le premier statut des Juifs es [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en science politique à l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  VEIL SIMONE (1927-2017)  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 6 875 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les réformes du président »  : […] électorale et civile, est abaissé à 18 ans, ce qui est une manière de reconnaître l'importance de la jeunesse. Simone Veil, ministre de la Santé, défend devant le Parlement une loi sur l'interruption volontaire de grossesse. L'avortement est désormais autorisé après des débats parlementaires très vifs : la nouvelle législation est en fait adoptée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-post-gaullienne-1969-1981/#i_89848

FÉMINISME - France : du M.L.F. à la parité

  • Écrit par 
  • Muriel ROUYER
  •  • 4 252 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Situation du féminisme révolutionnaire au lendemain de Mai-68 »  : […] avril 1971 par Le Nouvel Observateur), hésitait à s'engager collectivement par crainte du réformisme et des récupérations politiques. C'est toutefois grâce à l'appui des députés de l'opposition de gauche, et sous la pression de la rue, que fut adoptée la loi Veil du 17 janvier 1975 sur l'interruption volontaire de grossesse. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-france-du-m-l-f-a-la-parite/#i_89848

I.V.G. (Interruption volontaire de grossesse)

  • Écrit par 
  • Muriel ROUYER, 
  • Odette THIBAULT
  • , Universalis
  •  • 3 907 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La bataille parlementaire »  : […] Pompidou et la nomination par Valéry Giscard d'Estaing de Simone Veil au ministère de la Santé. Expressément chargée de régler au plus vite cette question pour éviter les débordements, elle a su défendre adroitement et courageusement une loi qu'elle présenta comme un moyen de rétablir l'ordre, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interruption-volontaire-de-grossesse/#i_89848

PREMIÈRE LOI FRANÇAISE RELATIVE À LA LUTTE CONTRE LE TABAGISME

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 434 mots

pour que la France adopte une première loi pour lutter contre le tabagisme. Celle-ci, dite loi Veil – du nom de Simone Veil qui, en tant que ministre de la Santé, engage cette politique antitabac –, jette les bases d’une lutte cohérente contre ce fléau alors responsable de plus de 50 000 décès par an. Avec ses 18 articles, cette loi énonce cinq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-loi-francaise-relative-a-la-lutte-contre-le-tabagisme/#i_89848

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine ACHIN, « VEIL SIMONE - (1927-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/simone-veil/