LE PEN MARINE (1968- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Femme politique française.

À partir de son accession à la présidence du Front national (FN, devenu Rassemblement national) en janvier 2011, Marine Le Pen focalise l'attention des commentateurs politiques et perpétue la singularité du FN. D'une part, elle permet au parti d'extrême droite de se maintenir au cœur du jeu politique tout en suscitant l'hostilité quasi unanime de la classe politique et des médias ; d'autre part, en prenant la succession de son père, elle consacre le caractère familial de l'entreprise politique qu'il avait contribué à fonder en 1972, et elle semble s'appuyer sur les mêmes ressorts charismatiques qui avaient fait les succès de Jean-Marie Le Pen, tout en tentant de gommer les aspects les plus polémiques de son programme politique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LE PEN MARINE (1968- )  » est également traité dans :

EXTRÊME DROITE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves CAMUS
  •  • 11 028 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le Rassemblement national : une droite extrême ou radicale ? »  : […] Fondé en 1972 par Jean-Marie Le Pen, le Front national, devenu en 2018 Rassemblement national, était incontestablement à l’origine un parti d’extrême droite, même s’il aimait à se présenter comme un parti de « droite nationale », par opposition avec la droite conservatrice et libérale, accusée de trahir les intérêts français. Le FN était d’extrême droite par son programme : unique parti important […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2018

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 493 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une droite française qui se cherche »  : […] Malmené dans les sondages, le parti Les Républicains (LR) semble payer le prix du manque de clarté de sa ligne idéologique qui chasse trop, aux goûts de certains, sur les terres de l’extrême droite. Son président Laurent Wauquiez est de plus en plus contesté à l’intérieur du parti pour ses discours eurosceptiques, sa critique de la politique migratoire française et européenne, et sa défense des v […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 343 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Une année électorale hors norme »  : […] Le contexte dans lequel se déroule l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017 est exceptionnel à plusieurs égards. Dès le mois de janvier, les deux grands partis de gouvernement, le PS et Les Républicains, rencontrent des difficultés inédites. Parues le 25 janvier, les premières révélations contenues dans un article du Canard enchaîné sur François Fillon, le candidat des Républicains, […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 369 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une opposition désunie »  : […] Malgré les progrès électoraux de la droite aux élections départementales et, dans une moindre mesure, régionales, l’opposition a du mal à définir un projet susceptible de la rassembler. L’alliance du parti Les Républicains (ex-U.M.P.), de l’U.D.I et du MoDem aux élections départementales et régionales cache mal les désaccords qui la fissurent. Au mois de mai, le nouveau nom de l’U.M.P., rebaptisé […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 693 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une opposition divisée »  : […] Les divisions secouent l’opposition au moins autant que la majorité. L’Alternative, mouvement issu du rapprochement en 2013 du MoDem de François Bayrou et de l’U.D.I., ne semble pas devoir résister au retrait, en avril, de Jean-Louis Borloo de la vie politique. L’élection du nouveau président de l’U.D.I., Jean-Christophe Lagarde, est d’ailleurs l’occasion pour le centre droit de manifester ses div […] Lire la suite

FRANCE - Les élections présidentielle et législatives de 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 997 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une campagne tentée par un certain radicalisme »  : […] Suscitant la controverse jusqu'au sein de son propre camp, Nicolas Sarkozy, influencé en cela par son conseiller venu de l'extrême droite, Patrick Buisson, et par son ministre de l'Intérieur, Claude Guéant – qui, en pleine campagne électorale, lança un débat sur les valeurs respectives de chaque civilisation –, effectue une campagne assez marquée à droite. Cette tendance s'accentue au cours des de […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2011

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 620 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Impossible recomposition pour une droite divisée »  : […] Après le remaniement de février, une nouvelle modification du gouvernement intervient en juin en raison du départ de Christine Lagarde pour Washington afin de remplacer Dominique Strauss-Kahn à la tête du F.M.I. Par ailleurs, les tensions au sein de la droite gouvernementale restent importantes. Certaines paraissent liées à des querelles de personnes, notamment entre le Premier ministre François […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Jugement de l’affaire « Jeanne-Riwal ». 16 juin 2020

Le tribunal correctionnel de Paris rend son jugement dans l’affaire concernant le montage complexe élaboré par le microparti Jeanne, proche du Front national (FN), et la société de communication Riwal, dirigée par un proche de Marine Le Pen, pour financer le matériel électoral des candidats du FN […] Lire la suite

France – Allemagne. Signature d’un traité de coopération et d’intégration. 22 janvier 2019

très généraux. Le 11, Bernard Monot, député européen du parti de Nicolas Dupont-Aignan Debout la France, avait accusé Emmanuel Macron de « livrer l’Alsace et la Lorraine à une puissance étrangère ». Le 16, la présidente du Rassemblement national (RN) Marine Le Pen avait déclaré que le chef de l’État envisageait de « partager notre siège au Conseil de sécurité avec l’Allemagne. Et peut-être même de partager notre puissance nucléaire avec l’Allemagne. » […] Lire la suite

France. Suite de l’enquête sur les emplois fictifs d’assistants parlementaires d’eurodéputés RN. 28 juin - 9 juillet 2018

, dont la présidente Marine Le Pen – en juin 2017 – et les vice-présidents Louis Aliot et Nicolas Bay – respectivement en décembre 2017 et juin 2018. Le Parlement européen, qui a saisi la justice française au terme de son enquête ouverte en mars 2015, estime à quelque 7 millions d’euros le préjudice […] Lire la suite

France. Changement de nom du Front national. 1er-22 juin 2018

Le 1er, la direction du Front national (FN, extrême droite) valide le vote des adhérents qui ont approuvé par 80,8 p. 100 des voix le changement de nom du parti proposé par sa présidente Marine Le Pen. Celui-ci devient le Rassemblement national. Le 22, l’ancienne députée (FN […] Lire la suite

France. Meurtre antisémite d’une octogénaire. 23-28 mars 2018

représentatif des institutions juives de France (CRIF). Les dirigeants du Front national Marine Le Pen et de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, dont la présence n’était pas souhaitée par le président du CRIF Francis Kalifat, sont pris à parti lors de la manifestation. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Blaise MAGNIN, « LE PEN MARINE (1968- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/marine-le-pen/