Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

Articles

  • HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

    • Écrit par Alain REINBERG
    • 2 931 mots
    • 5 médias

    Les êtres vivants ne peuvent naître, croître et proliférer que dans la mesure où ils rencontrent un milieu ambiant favorable comportant, entre autres, de l'eau et des électrolytes, en particulier le potassium (K+), le sodium (Na+), le calcium (Ca++) et le magnésium (Mg++) pour les cations,...

  • ABSORPTION VÉGÉTALE

    • Écrit par René HELLER, Jean-Pierre RONA
    • 4 440 mots
    • 6 médias

    Les plantes, pour la plupart, tirent du sol l'eau et les sels minéraux qui leur sont nécessaires. Les racines – qui forment l'appareil radiculaire – et les poils absorbants localisés sur les plus jeunes d'entre elles, jouent pour cela un rôle essentiel. En effet, elles absorbent les éléments...

  • ALDOSTÉRONE

    • Écrit par Pierre KAMOUN
    • 1 641 mots
    L' aldostérone, principal stéroïde à action minéralo-corticoïde, maintient à concentration quasi constante (homéostasie) le sodium et le potassium dans l'organisme. La rétention sodée et l'excrétion de K+ provoquées par l'hormone ne sont pas obligatoirement couplées ; un phénomène...
  • AZOTÉMIE

    • Écrit par Geneviève DI COSTANZO
    • 424 mots

    L'élévation dans le sang du taux de l'urée et des autres produits d'excrétion azotée est communément décrite en clinique sous le nom d'azotémie ou d'urémie. Elle représente le stade terminal de l'insuffisance rénale progressive et résulte de l'impossibilité d'excréter les...

  • DÉSERTS

    • Écrit par Roger COQUE, François DURAND-DASTÈS, Huguette GENEST, Francis PETTER
    • 20 885 mots
    • 16 médias
    ...grande sécheresse des zones arides est due non seulement à la rareté des précipitations, mais aussi à une forte évaporation, ayant pour conséquence une diminution de la quantité d'eau dans les tissus vivants. Si tout animal peut survivre un certain temps au manque de nourriture solide, la privation...
  • DÉSHYDRATATION, médecine

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 398 mots

    On distingue trois grands types de déshydratation. La déshydratation globale, où la perte en eau et en sodium est proportionnelle, provoquée souvent par des pertes d'origine digestive : diarrhées, vomissements, fistules. Dans ce type de déshydratation, la natrémie est souvent peu modifiée....

  • DIGESTION

    • Écrit par Jean-Jacques BERNIER, Universalis
    • 7 148 mots
    • 5 médias
    Les mouvements de l'eau et l’absorption des principaux ions (Na+, K+, Ca2+ et Cl ) sont un phénomène complexe. En effet, le bilan de cette absorption traduit la différence entre flux bidirectionnels : pendant qu'une certaine quantité d'eau et d'électrolytes se dirige de la lumière intestinale...
  • DIURÈSE

    • Écrit par Henri SCHMITT
    • 3 237 mots
    • 2 médias

    Les diurétiques sont les substances qui permettent d'augmenter le débit urinaire. On reconnaît deux causes essentielles aux variations de la diurèse, toutes deux liées au maintien de la composition chimique du milieu intérieur, donc de l'homéostasie.

    La réabsorption de l'eau, qui dépend...

  • ÉPICTÈSE

    • Écrit par René HELLER
    • 474 mots

    Propriété des cellules végétales de pratiquer une absorption supplémentaire de sels minéraux pour maintenir leur pression osmotique interne légèrement supérieure à celle du milieu. L'épictèse (du grec : ktésis, acquisition, épi, en supplément) fut découverte par le physiologiste...

  • EXCRÉTION

    • Écrit par René LAFONT
    • 5 271 mots
    • 8 médias
    ...leur extrémité distale et qui débouchent à la limite entre l'intestin moyen et l'intestin postérieur. Les tubes de Malpighi baignent dans l'hémolymphe. La formation de l'urine est liée à un transport actif d'ions potassium par les cellules de la partie distale : il n'y a ici ni filtration, ni ultrafiltration....
  • HOMÉOSTASIE

    • Écrit par Jack BAILLET
    • 4 842 mots
    • 2 médias
    – Homéostasie de l'eau et des électrolytes : les concentrations de Na+, K+, Ca++ sont maintenues dans de très étroites limites, à tel point que des déviations relativement légères constituent de bons indices des états pathologiques. Les mécanismes d'homéostasie qui réalisent cette invariance...
  • HORMONES

    • Écrit par Jacques DECOURT, Universalis, Yves-Alain FONTAINE, René LAFONT, Jacques YOUNG
    • 14 354 mots
    • 11 médias
    L' aldostérone, qui dérive de la corticostérone, représente le minéralocorticoïde le plus actif sur la réabsorption du sodium dans la partie distale des tubules rénaux et, secondairement, sur celle de l'eau ; elle exagère au contraire l'élimination urinaire du potassium et retentit par suite...
  • IONOGRAMME

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 423 mots

    Mesure des substances ionisées dissoutes dans les fluides de l'organisme. On établit habituellement en clinique des ionogrammes sanguin (ou plus exactement plasmatique) et urinaire. Les concentrations des différents ions sont exprimées en milliéquivalent par litre de plasma (mEq/l). Le total...

  • KALIÉMIE

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 766 mots

    Concentration du cation potassium (K+) dans le plasma, exprimée en milliéquivalent par litre (mEq/l). La mesure par photométrie de flamme est soumise à des causes d'erreurs nombreuses, la plus fréquente étant la lyse des hématies, riches en potassium, qui donne de fausses hyperkaliémies. Une...

  • MILIEU INTÉRIEUR

    • Écrit par Jean-Paul TRUCHOT
    • 3 956 mots
    • 4 médias
    Les exigences se rapportant à ce dernier point peuvent être reconnues aisément.D'abord, une quantité adéquate d'eau doit être retenue dans le compartiment extracellulaire. Un volume extracellulaire convenable conditionne l'efficacité mécanique de la circulation. Compte tenu de la perméabilité à l'eau...
  • NATRÉMIE

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 541 mots

    Concentration du cation sodium (Na+) dans le plasma exprimée en milliéquivalent par litre (mEq/l), la natrémie est mesurée par photométrie de flamme avec une grande précision et rapidité grâce à des mesures automatisées.

    La natrémie moyenne chez un sujet sain en état d'équilibre hydroélectrolytique...

  • NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

    • Écrit par Paul DELL
    • 15 374 mots
    • 20 médias
    Les mouvements d'eau dans l'organisme, le maintien d'une osmolarité normale, le contrôle des déperditions d'eau rénales par la réabsorption tubulaire dépendent essentiellement de l'hormone antidiurétique posthypophysaire (ADH). Une double intervention de l'hypothalamus – son rôle dans le contrôle...
  • NUTRITION

    • Écrit par René HELLER, Raymond JACQUOT, Alexis MOYSE, Marc PASCAUD
    • 13 655 mots
    • 15 médias
    L'absorption d'eau est pour les animaux une nécessité vitale (cf. équilibre hydrominéral et osmorégulation). D'autre part, les animaux empruntent au milieu extérieur les éléments minéraux qui leur sont nécessaires. Du point de vue quantitatif, le calcium se place en tête. C'est le constituant...
  • NUTRITION ARTIFICIELLE

    • Écrit par Claude MATUCHANSKY
    • 5 540 mots
    • 5 médias
    ...pour ce faire, un cathéter souple (en élastomère de silicone) et de petit calibre (donc parfaitement toléré par la paroi veineuse) est introduit, sous anesthésie locale ou générale et avec une asepsie chirurgicale rigoureuse, par une veine de la base du cou ou par une veine sous-clavière, et est poussé...
  • OSMORÉGULATION

    • Écrit par Brahim LAHLOU
    • 3 304 mots
    • 3 médias
    L'équilibre est isosmotique lorsqu'il y a égalité de pression osmotique entre le milieu inférieur et le milieu externe. Pratiquement, ce cas ne s'observe que pour des animaux marins. L'organisme ne tend ni à s'hydrater, ni à se déshydrater. La régulation osmotique porte essentiellement sur les...
  • PHOSPHORÉMIE

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 261 mots

    Dosage de la concentration du phosphore contenu dans les phosphates inorganiques du plasma. La phosphorémie normale subit de notables variations chez une population de sujets sains : elle est comprise entre 30 et 45 mg/l chez l'adulte, et elle est plus élevée chez l'enfant.

    La phosphorémie...

Médias

Animaux marins : composition ionique et osmotique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Animaux marins : composition ionique et osmotique

Concentrations moyennes de l'eau de mer - crédits : Encyclopædia Universalis France

Concentrations moyennes de l'eau de mer

Concentrations moyennes de tissus végétaux et d'animaux - crédits : Encyclopædia Universalis France

Concentrations moyennes de tissus végétaux et d'animaux

Eau, calcium et potassium dans l'organisme - crédits : Encyclopædia Universalis France

Eau, calcium et potassium dans l'organisme

Régulation chez les animaux euryhalins - crédits : Encyclopædia Universalis France

Régulation chez les animaux euryhalins