DIURÈSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Action sur le tubule rénal

Action sur le tubule rénal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Réabsorption du sodium dans le tubule distal

Réabsorption du sodium dans le tubule distal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Formules 1 à 5

Formules 1 à 5
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les diurétiques sont les substances qui permettent d'augmenter le débit urinaire. On reconnaît deux causes essentielles aux variations de la diurèse, toutes deux liées au maintien de la composition chimique du milieu intérieur, donc de l'homéostasie.

La réabsorption de l'eau, qui dépend surtout de l'action de l'hormone antidiurétique posthypophysaire, permet le contrôle de la masse sanguine et, par voie de conséquence, des compartiments liquidiens de l'organisme. Toute modification du taux d'hormone mis en circulation par l'hypophyse retentit donc sur la diurèse.

Mais l'excrétion des substances dissoutes impose également au rein d'éliminer plus ou moins d'eau. Ainsi la polyurie des diabétiques est-elle liée à l'excrétion de glucose. La rétention de l'ion sodium (contrôlée elle aussi par une hormone, l'aldostérone, formée par les surrénales) tend au contraire à diminuer l'élimination d'eau, de telle sorte que le milieu intérieur conserve une dilution appropriée à la vie des cellules.

En pratique, il convient de réserver le terme de diurétiques aux substances capables de faire disparaître les œdèmes qui compliquent diverses maladies cardiaques ou rénales, en favorisant l'excrétion de l'ion sodium et, par suite, celle de l'eau.

La mise en évidence d'une action diurétique est simple et consiste à mesurer les quantités d'urine et d'électrolytes éliminées. En revanche, lorsqu'il s'agit de déterminer le lieu et le mécanisme d'action des diurétiques, il faut mettre en œuvre des méthodes spéciales dont l'interprétation est parfois difficile.

Excrétion urinaire et diurèse

Il convient de rappeler que la formation de l'urine met en jeu d'une part le sang, dont le rein assure l'épuration, d'autre part le néphron, unité fonctionnelle microscopique du tissu rénal, comprenant un glomérule coiffant un peloton de capillaires sanguins et un tubule, de forme compliquée, égaleme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, docteur ès sciences, professeur à la faculté de médecine Broussais-Hôtel-Dieu

Classification


Autres références

«  DIURÈSE  » est également traité dans :

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 929 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contrôle neuro-hormonal des échanges hydro-électrolytiques »  : […] Les hormones de la glande cortico-surrénale, en particulier l' aldostérone , le cortisol et la cortisone ont la propriété de favoriser la rétention de Na + par l'organisme et l'élimination de K + . Elles agissent sur le néphron (unité fonctionnelle du rein, ), mais aussi sur l'abs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-hydromineral/#i_26256

SULFAMIDES ET SULFONES

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 1 491 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sulfamides diurétiques »  : […] Les investigations effectuées sur les propriétés pharmacologiques des sulfamides conduisirent à reconnaître leurs propriétés diurétiques, qui sont la conséquence du fait que les sulfamides sont des inhibiteurs d'un système clef de la diurèse, une enzyme fondamentale, l'anhydrase carbonique. Selon Mudge (Goodman & Gilman's, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfamides-et-sulfones/#i_26256

URINAIRE APPAREIL

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 5 141 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Anomalies des urines »  : […] Les modifications de la quantité et de la qualité des urines sont à elles seules très instructives pour le clinicien, mais il sera souvent nécessaire de rechercher ensuite dans quelle mesure l'état fonctionnel du rein est en cause en mettant en œuvre des examens néphrologiques. On recherchera d'abord un trouble de la diurèse  : polyurie ou oligurie, ou même anurie. Dans ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-urinaire/#i_26256

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri SCHMITT, « DIURÈSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/diurese/