Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉCONOMÉTRIE

Articles

  • ÉCONOMÉTRIE

    • Écrit par Jean-Pierre FLORENS
    • 7 279 mots
    • 2 médias

    L'économétrie est l'étude des phénomènes économiques à partir de l'observation statistique des grandeurs pertinentes pour décrire ces phénomènes. Son objectif est d'exprimer des relations entre les variables économiques sous une forme permettant la détermination de ces dernières...

  • ANTICIPATIONS, économie

    • Écrit par Christian de BOISSIEU
    • 6 072 mots
    • 4 médias
    Les différents modèles purement autorégressifs ont en commun de proposer une conception « génétique » des prévisions : les anticipations relatives à n'importe quelle grandeur (X) dépendent exclusivement des valeurs passées et courantes de cette grandeur. Dans cette optique, l'anticipation est déterminée...
  • CHÔMAGE - Politiques de l'emploi

    • Écrit par Christine ERHEL
    • 7 302 mots
    • 2 médias
    ...publiques, et plusieurs études ont été conduites suivant cette méthodologie depuis cette date. Une alternative au tirage aléatoire est l’utilisation de techniques économétriques afin de corriger les éventuels biais de sélection existant entre participants et non-participants aux politiques de l’emploi,...
  • ÉCONOMIE SOCIOLOGIE DE L'

    • Écrit par Frédéric LEBARON
    • 4 595 mots
    • 1 média
    ...économique ainsi conçue s'efface ensuite assez rapidement de l'horizon intellectuel des sciences sociales. En économie, le succès de l'économie mathématique et de l'économétrie, qui s'affirment à partir des années 1930 dans le prolongement de la « révolution néoclassique », ne laisse guère de place...
  • ÉCONOMIE (Définition et nature) - Enseignement de l'économie

    • Écrit par Jean-Marc DANIEL
    • 5 551 mots
    ...physique reste une idée saugrenue. En outre, l'économie voit se développer les éléments de mesure à travers une élaboration poussée de la statistique. En 1930, le Norvégien Ragnar Frisch invente le mot économétrie et fonde la Société d'économétrie, futur vivier de Prix Nobel d'économie (lui-même...
  • ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

    • Écrit par Henri GUITTON
    • 6 478 mots
    De l'analyse statistique, il faut rapprocherla construction économétrique. L'économétrie n'est-elle pas un autre nom donné à la statistique économique ? La statistique n'est-elle pas déjà une méthode de mesure ? À la vérité, il s'agit de construction économétrique....
  • ENGEL ERNST (1821-1896)

    • Écrit par Guy CAIRE
    • 230 mots

    À Dresde, sa ville natale, Ernst Engel crée, en 1850, l'Office saxon de statistique ; il devient ensuite directeur de l'Office statistique de Prusse, donnant à cet organisme une efficacité et un prestige remarquables ; il en démissionne en 1882, étant hostile à la politique de ...

  • ENGLE ROBERT F. (1942- )

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 885 mots

    Professeur de finance américain, Robert Engle a partagé le prix Nobel d'économie 2003 avec le Britannique Clive W. Granger, avec qui il avait publié nombre d'articles sur les séries chronologiques tout au long des années 1980 et 1990.

    Robert Engle est né en novembre 1942 à Syracuse...

  • FRISCH RAGNAR (1895-1973)

    • Écrit par Vladimir Claude FISERA
    • 461 mots

    Titulaire du prix Nobel pour son rôle de pionnier en matière d'économétrie, Ragnar Frisch, né à Oslo, était le fils d'un célèbre orfèvre, Anton Frisch, et commença à s'initier à cette profession, selon une tradition familiale qui remontait à 1630. Il fit son propre apprentissage à l'entreprise...

  • GRANGER CLIVE W. (1934-2009)

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 1 036 mots

    En attribuant le prix Nobel d'économie 2003 à deux statisticiens spécialistes de l'économétrie des séries temporelles, l'Académie royale des sciences de Suède s'est éloignée de la tendance qu'elle avait amorcée à la fin des années 1990. Depuis 1997, en effet, le jury du Nobel s'efforçait...

  • GUITTON HENRI (1904-1992)

    • Écrit par Daniel VITRY
    • 983 mots

    Avant d'enseigner les sciences économiques, Henri Guitton avait travaillé une dizaine d'années dans l'entreprise familiale de fabrique de rubans que dirigeait son père à Saint-Étienne. Il y trouva le sujet de sa thèse de doctorat d'État, L'Industrie des rubans de soie en...

  • HAAVELMO TRYGVE (1911-1999)

    • Écrit par Julien DUPONT, Ariane KIEFFER-DUPONT
    • 679 mots

    Économiste norvégien qui a enseigné pendant de nombreuses années à l'université d'Oslo, Haavelmo a joué un rôle clé dans le développement de l'approche probabiliste en économétrie entre 1930 et 1960. Fortement influencé par l'enseignement de Ragnar Frisch (1895-1973),...

  • HECKMAN JAMES (1944- )

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 897 mots

    En récompensant conjointement, le 11 octobre 2000 à Stockholm, James Heckman de l'université de Chicago (Illinois) et Daniel McFadden de l'université de Berkeley (Californie), l'Académie royale des sciences de Suède a distingué des travaux très précis unissant des formulations...

  • HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire économique

    • Écrit par Michel MARGAIRAZ
    • 4 543 mots
    • 1 média
    On nomme cliométrie les travaux visant à appliquer l'économétrie à l'histoire, en d'autres termes à proposer des études d'économétrie rétrospective. Il s'agit de partir d'un modèle économique théorique explicite fondé sur des fonctions algébriques combinant plusieurs variables. Le modèle...
  • KING GREGORY (1648-1712)

    • Écrit par Bernard DUCROS
    • 495 mots

    Héraut du duché anglais de Lancastre et généalogiste, Gregory King est surtout connu pour un ouvrage, Natural and Political Observations and Conclusions upon the State and Condition of England in 1696. Ce livre ne fut intégralement publié qu'en 1804 par George Chalmers, avec une biographie de...

  • KOOPMANS TJALLING CHARLES (1910-1985)

    • Écrit par Jean-Claude MAITROT
    • 352 mots

    Né aux Pays-Bas où il étudie les mathématiques, la physique et les sciences économiques, Tjalling C. Koopmans émigre aux États-Unis au début de la Seconde Guerre mondiale et enseigne, à partir de 1955, à l'université Yale. Il fait œuvre de pionnier en matière d'économie mathématique et obtient...

  • LA STRUCTURE DE L'ÉCONOMIE AMÉRICAINE, Wassily Leontief - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Sébastien LENFANT
    • 1 048 mots
    ...d'un ouvrage d'économie théorique et à la logique d'un ouvrage d'économie appliquée. Une première partie présente les concepts fondamentaux de l'analyse et les données statistiques, dont Leontief tire un tableau représentant „le flux réel des produits et des services qui va d'un secteur à l'autre“, des...
  • LES FONDEMENTS DE L'ANALYSE ÉCONOMIQUE, Paul Anthony Samuelson - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-Sébastien LENFANT
    • 1 047 mots
    ...pour autant d'entreprendre un bilan théorique de tous ces domaines, tant microéconomiques que macroéconomiques, mais plutôt de mettre en évidence que les problèmes, en apparence divers, qui s'y posent, relèvent tous de quelques principes mathématiques généraux qui en révèlent les proximités formelles....
  • MACROÉCONOMIE - Croissance économique

    • Écrit par Jean-Olivier HAIRAULT
    • 9 705 mots
    • 1 média
    Des tests économétriques ont montré qu'il existait effectivement une relation significative entre taux d'investissement et niveau du revenu par tête dans un grand nombre de pays. Cependant, rendre compte des écarts importants de revenu, étant donné des différences relativement modestes de taux d'investissement,...
  • MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

    • Écrit par Edmond MALINVAUD
    • 8 050 mots
    ...testées et quantifiées. Les économistes, quant à eux, doivent le plus souvent se satisfaire de données statistiques non expérimentales. Des techniques économétriques ont été élaborées, ou doivent être trouvées, en vue d'en déduire objectivement des tests et estimations, mais avec moins de précision que...
  • MATHÉMATIQUE ÉCOLE ÉCONOMIQUE

    • Écrit par François ETNER
    • 2 776 mots
    ...des chiffres ne démontrent rien. Une synthèse entre ces deux tendances est proposée dans les années 1930, avec un même vocable pour sceller leur union : « l'économétrie ». Les inventeurs de ce mot, Ragnar Frisch et Jan Tinbergen, qui partagent en 1969 le premier prix Nobel d'économie...