ENGEL ERNST (1821-1896)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À Dresde, sa ville natale, Ernst Engel crée, en 1850, l'Office saxon de statistique ; il devient ensuite directeur de l'Office statistique de Prusse, donnant à cet organisme une efficacité et un prestige remarquables ; il en démissionne en 1882, étant hostile à la politique de protectionnisme et de socialisme d'État de Bismarck.

S'efforçant d'associer la tradition de Quételet à celle de Le Play, Engel publie en 1857 l'article dans lequel il énonce sa célèbre loi de la relation inverse entre la proportion de la dépense totale consacrée à la nourriture d'une famille et son niveau de revenu, tandis que la proportion des dépenses vestimentaires et de logement reste constante et que celle des dépenses diverses s'accroît. Établies à partir d'un échantillon de 153 familles belges, ces lois ont été ensuite maintes fois vérifiées et sont à l'origine des analyses modernes de la consommation en termes d'élasticité. Engel a, par ailleurs, forgé le terme de quet pour désigner l'unité utilisée dans les calculs de consommation. Dans la ligne de Gregory King et de la loi établie par celui-ci, il a également étudié la relation entre le volume de la récolte et le prix du seigle. On peut le considérer comme le père de la statistique et de l'économétrie modernes.

—  Guy CAIRE

Écrit par :

  • : professeur de sciences économiques à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Pour citer l’article

Guy CAIRE, « ENGEL ERNST - (1821-1896) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-engel/