KING GREGORY (1648-1712)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Héraut du duché anglais de Lancastre et généalogiste, Gregory King est surtout connu pour un ouvrage, Natural and Political Observations and Conclusions upon the State and Condition of England in 1696. Ce livre ne fut intégralement publié qu'en 1804 par George Chalmers, avec une biographie de l'auteur. Des fragments en avaient, cependant, été incorporés par Charles Davenant dans une de ses œuvres, Essay upon the Probable Methods of Making a People Gainers in the Ballance of Trade (1699).

Son ouvrage fait de King, au même titre que son contemporain Petty, l'un des précurseurs des études quantitatives en matière économique, spécialement en ce qui concerne les statistiques démographiques et les statistiques de répartition des revenus par classe. Une observation particulière faite par King sur les fluctuations du prix du blé lui a assuré une large notoriété (de là vient la « loi de King ») et permet de le considérer comme le lointain précurseur de l'économétrie.

Déjà reprise dans les fragments publiés par Davenant, la loi de King (ou « effet King ») définit le phénomène selon lequel un déficit dans la récolte de blé fait monter le prix de celui-ci dans une proportion plus forte que le montant du déficit par rapport à la récolte jugée normale. King lui-même, à partir de ses propres observations, confrontait les deux séries suivantes : déficit de la récolte, 1/10, 2/10, 3/10, 4/10, 5/10 ; augmentation du prix, 3/10, 8/10, 16/10, 28/10, 45/10. Cette constatation devait être reprise par Stanley Jevons sous la forme d'une loi de variation (approximative) du prix du blé en raison inverse du carré des quantités offertes.

King était surtout préoccupé par les variations du prix causées par une récolte déficitaire. À partir du xixe siècle, les économistes, qui expliquent l'effet King en invoquant l'inélasticité de la demande relativement au prix, face à une offre peu flexible à court terme, l'appliquent aussi bien à des si [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  KING GREGORY (1648-1712)  » est également traité dans :

AGRÉGAT ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 482 mots

Dans le chapitre « De l'arithmétique politique à la comptabilité nationale »  : […] Le calcul de grandeurs caractéristiques de l'économie nationale remonte pourtant loin. En 1676, William Petty élaborait, dans son ouvrage, Political Arithmetick , une estimation du revenu ( income ) et de la dépense ( expence ) de l'Angleterre pour 1664. Quelques années plus tard, Gregory King fournissait, pour huit ans consécuti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agregat-economique/#i_16903

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La physiocratie »  : […] Au xviii e  siècle, en France, l'agriculture est fragilisée par la politique colbertiste de bas prix des biens agricoles, l'État est incapable de prélever l'impôt et de limiter son endettement et on garde le souvenir de la banqueroute du système de Law en 1720. C'est dans ce contexte que la pensée libérale s'est forgée, au sein de l'école physioc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-les-grands-courants/#i_16903

ENGEL ERNST (1821-1896)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 230 mots

À Dresde, sa ville natale, Ernst Engel crée, en 1850, l'Office saxon de statistique ; il devient ensuite directeur de l'Office statistique de Prusse, donnant à cet organisme une efficacité et un prestige remarquables ; il en démissionne en 1882, étant hostile à la politique de protectionnisme et de socialisme d'État de Bismarck. S'efforçant d'associer la tradition de Quételet à celle de Le Play, E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-engel/#i_16903

REVENU NATIONAL

  • Écrit par 
  • Véronique PAREL, 
  • Francisco VERGARA
  •  • 5 800 mots

Dans le chapitre « Tentatives de mesure du revenu national et choix politiques »  : […] Le revenu national n'a pas été seulement l'objet de débats théoriques entre philosophes. Ainsi, ceux qui ont cherché à le mesurer concrètement ont été, depuis toujours, guidés par des préoccupations précises dont la principale était d'éclairer les choix politiques de l'État. Les premières estimations connues du revenu national sont celles de William Petty, de Gregory King et de Charles Davenant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revenu-national/#i_16903

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 535 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'arithmétique politique britannique et ses prolongements sur le continent »  : […] C'est en 1662 que l'on s'accorde à fixer l'année de naissance de l'arithmétique politique, avec la publication à Londres des Natural and Political Observations... upon the Bills of Mortality , par John Graunt (1620-1674), « citoyen de Londres », fils de drapier, apprenti mercier, puis mercier lui-même sa vie durant, et autodidacte. Pourtant, l'expression proprement dite d'ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_16903

Pour citer l’article

Bernard DUCROS, « KING GREGORY - (1648-1712) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregory-king/