HECKMAN JAMES (1944- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En récompensant conjointement, le 11 octobre 2000 à Stockholm, James Heckman de l'université de Chicago (Illinois) et Daniel McFadden de l'université de Berkeley (Californie), l'Académie royale des sciences de Suède a distingué des travaux très précis unissant des formulations mathématiques et des techniques statistiques pour construire une analyse économique opérationnelle.

James J. Heckman est né en 1944 à Chicago (Illinois) et c'est dans cette même ville qu'il occupe depuis 1995 une chaire de professeur d'économie. En 1971, il soutient à l'université de Princeton (New Jersey) une thèse de doctorat sur les conditions qui déterminent l'offre de travail des femmes. Il commence ensuite sa carrière professorale à l'université Columbia (New York) et la poursuit à Yale (New Haven, Connecticut). À Chicago, on dit de lui qu'il règne en maître sur une ruche d'économètres en herbe, souvent terrorisés par son humeur volcanique mais admiratifs de la fulgurance de son intelligence.

La microéconométrie, dont James Heckman est un des brillants représentants, désigne le traitement de données statistiques économiques établies à partir des comportements individuels des ménages ou des entreprises. Les sources statistiques sont variées (enquêtes, fichiers administratifs, etc.), les bases de données sont pour la plupart énormes (plusieurs dizaines de milliers d'individus, parfois des millions). Toute la difficulté est précisément de construire des « échantillons sélectifs » en corrigeant ce que les économètres appellent les « biais de sélection ». Tel a été l'essentiel des travaux de James Heckman qui s'est appliqué à étudier la non-représentativité de certaines données statistiques, notamment lorsque les agents économiques adoptent des comportements stratégiques dont les déterminants sont difficiles à observer.

James Heckman a tout particulièrement montré les limites des techniques purement expérimentales qui consistent à prélever un échantillon dans une population, à le comparer avec un groupe témoi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HECKMAN JAMES (1944- )  » est également traité dans :

McFADDEN DANIEL (1937-2018)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 936 mots

Professeur à l'université de Berkeley (Californie), Daniel McFadden a partagé avec un autre Américain, James Heckman, le prix Nobel d'économie en 2000. L'Académie royale des sciences de Suède récompensait deux spécialistes de la microéconométrie, auteurs de méthodes d'analyse des « échantillons sélectifs » (Heckman) et des « choix discrets » (McFa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-mcfadden/#i_27039

Pour citer l’article

Françoise PICHON-MAMÈRE, « HECKMAN JAMES (1944- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-heckman/