TINBERGEN JAN (1903-1994)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Père de la macroéconométrie et du modèle social-démocrate qui s'est imposé en Europe du Nord, inlassable militant pour l'aide aux pays sous-développés, Jan Tinbergen était un scientifique rigoureux doublé d'un idéaliste, dont l'œuvre vise à concilier l'équité et l'efficacité économique. Il fut le premier — conjointement avec le Norvégien Ragnar Frisch — à recevoir, en 1969, le prix Nobel d'économie.

Né en 1903 à La Haye, Tinbergen reçoit une formation de physicien ; mais il est attiré par les questions sociales et s'intéresse à l'économie dès le milieu des années 1920. Sa thèse de doctorat, dirigée par Paul Ehrenfest — l'un des pères de la mécanique quantique —, est consacrée aux Problèmes de minimum en physique et en économie. Tinbergen dispose d'un solide bagage mathématique et statistique, qu'il met à profit dans le domaine économique. Dès 1930, il formule explicitement la notion d'anticipations rationnelles, développée trente ans plus tard par John Muth ; il construit le premier modèle dynamique ; il est le premier à résoudre des modèles par leur forme réduite. Mais, pour lui, si la science économique ne peut se priver d'hypothèses abstraites, l'économiste ne peut se dispenser de confronter celles-ci à la réalité, car elles doivent conduire à l'action. Professeur à l'université de Rotterdam (1933), il modélise en 1936 la dynamique de l'économie néerlandaise, anticipant une « courbe de Phillips » qui dégage les axes d'une politique de plein-emploi. Surtout, de 1936 à 1938, il rejoint le service économique de la Société des Nations, afin de vérifier statistiquement les théories du cycle recensées par Gottfried Haberler dans Prospérité et Dépression. Son rapport, publié en 1939, constitue la première expérimentation économétrique et amorce la tradition des grands modèles macroéconométriques.

Après cette pièce maîtresse de l'histoire de l'économétrie, Tinbergen multiplie les travaux sur la dynamiqu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TINBERGEN JAN (1903-1994)  » est également traité dans :

TECHNIQUES MODERNES DE LA POLITIQUE ÉCONOMIQUE, Jan Tinbergen - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe LE GALL
  •  • 958 mots

„La politique économique consiste dans la manipulation délibérée d'un certain nombre de moyens mis en œuvre pour atteindre certaines fins.“ Cette définition, à première vue aride, permet à Jan Tinbergen (1903-1994, Prix Nobel d'économie en 1969) de contribuer de manière magistrale à la théorisation de la politique é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/techniques-modernes-de-la-politique-economique/#i_17664

MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 8 114 mots

Dans le chapitre « Le multiplicateur keynésien »  : […] Dans les années 1930, face à la Grande Crise et au chômage, les économistes furent divisés quant à l'opportunité de politiques budgétaires et monétaires actives réclamées par nombre de commentateurs. Pour soutenir l'activité fallait-il engager des travaux publics, accepter des réductions d'impôts et provoquer la baisse des taux d'intérêt par d'importantes émissions de monnaie ? Ayant pris l'habit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-theorie-macroeconomique/#i_17664

MATHÉMATIQUE ÉCOLE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • François ETNER
  •  • 2 774 mots

Dans le chapitre « Les grandes étapes de l'économie mathématique »  : […] En Angleterre, à la fin du xvii e  siècle, William Petty prône l'usage du calcul pour rationaliser l'action publique. Il nomme « arithmétique politique » sa méthode, l'appliquant à ce que l'on appellerait aujourd'hui de l'économie, de la démographie et de la statistique descriptives ( Political Arithmetick , 1690). On doit à ses disciples la loi de King, qui indique de combien varie le prix du bl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-economique-mathematique/#i_17664

Pour citer l’article

Philippe LE GALL, « TINBERGEN JAN - (1903-1994) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-tinbergen/