VIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les obstacles à la connaissance scientifique de la vie

C'est à l'œuvre de Gaston Bachelard que l'épistémologie française contemporaine doit l'intérêt qu'elle porte, en général, à l'origine et au fonctionnement des obstacles à la connaissance. En esquissant les principes d'une psychanalyse de la connaissance objective, Bachelard, s'il ne l'a pas proposé lui-même, a du moins suggéré l'idée qu'il n'y a pas pour la connaissance d'objets en soi complexes, mais des objets de complexes. La question des obstacles ne se pose ni pour l'empirisme ni pour le rationalisme classique. Pour l'empiriste, nos sens sont des récepteurs. Il méconnaît le fait que les sens sont aussi des producteurs de qualités. Pour le rationaliste, la connaissance déprécie la sensibilité, une fois pour toutes. Quand l'intellect est retrouvé dans sa pureté, on ne peut plus le perdre. Au contraire, pour l'anthropologie contemporaine, instruite par la psychanalyse et l'ethnographie, on ne peut considérer les obstacles à la science autrement que comme des contraintes obsessionnelles qu'un paléopsychisme impose d'avance et indistinctement aux entreprises de recherche d'une pensée à la fois curieuse et docile. C'est donc le sens de la présence obsédante de valeurs étrangères à la connaissance, dans l'acte initial de cette même connaissance, qui doit être dégagé dans le cas de la connaissance de la vie. On peut dire en un mot que, même si la connaissance objective, étant entreprise humaine, est en fin de compte un travail de vivant, son postulat, ou sa condition première de possibilité, consiste dans la négation systématique, en tout objet auquel elle s'applique, de la réalité des qualités que le vivant humain identifie avec la vie, d'après la conscience qu'il a de ce qu'est, pour lui, vivre. Vivre, c'es [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  VIE  » est également traité dans :

ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

  • Écrit par 
  • Catherine ZILLER
  •  • 4 437 mots
  •  • 4 médias

Tout être vivant tend à se conserver en tant qu'individu et à se perpétuer en tant que membre d'une espèce. Ces deux tendances reposent l'une et l'autre sur une faculté fondamentale de la matière vivante, la faculté de se reproduire. La reproduction a pu être définie par Buffon (1748) comme « cette propriété commune à l'animal et au végétal, cette puissance de produire son semblable, cette chaîne […] Lire la suite

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La vie »  : […] De la nature à la vie, de la vie à l'âme, la transition est, pour Aristote, continue. Nous avons vu que la nature était définie par lui comme principe interne de mouvement, autrement dit comme spontanéité (ainsi, la pierre tend d'elle-même vers le bas). Dès lors, la difficulté n'est pas tellement pour lui d'expliquer le caractère naturel de la vie que de distinguer la nature animée de la nature in […] Lire la suite

ASSIMILATION & ACCOMMODATION, psychologie

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 578 mots

La réunion de ces deux notions a été proposée par Jean Piaget pour éclaircir et conceptualiser deux aspects fonctionnels qui caractérisent tous les phénomènes d'adaptation au sens le plus général du terme. Les concepts d'assimilation et d'accommodation sont apparus dans des registres objectifs bien différents. Le premier désigne la propriété qu'a la vie de transformer en ses propres substances des […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique terrestre

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 814 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Propriétés optiques de l’atmosphère et effet de serre  »  : […] Si l’atmosphère terrestre est un milieu quasi transparent pour la lumière visible, celle à laquelle nos yeux sont sensibles, son opacité à certaines ondes électromagnétiques est un élément essentiel pour le développement de la vie sur notre planète . En effet, c’est ainsi que l’atmosphère tout à la fois nous protège en absorbant les rayonnements solaires les plus dangereux, et nous assure une tem […] Lire la suite

AUTOMATES CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Philippe COLLARD
  •  • 2 328 mots

L'intelligence artificielle (I.A.), en proposant de concevoir des machines dotées de capacités de « raisonnement », constitue la première tentative pour implanter et étudier sur des médias artificiels certaines caractéristiques du monde vivant. Cet objectif trop ambitieux a conduit l'I.A. à un échec relatif. La vie artificielle (V.A.) suit une démarche plus réaliste et pragmatique ; elle propose […] Lire la suite

BERGSON HENRI (1859-1941)

  • Écrit par 
  • Camille PERNOT
  •  • 8 102 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Place de l'homme dans la nature »  : […] L'homme n'est pas un être à part issu d'une origine sublime mais, comme tous les autres vivants, un produit de la vie et de son évolution, au moral et au physique. L'humanité n'est qu'une espèce animale, la dernière apparue et le terme de l'évolution sur la terre. Cependant, l'homme n'est pas le but de l'évolution, car l'élan vital ne poursuivait aucun projet précis ; ni même seulement son aboutis […] Lire la suite

BIODIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 4 698 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  De la diversité du vivant au concept de biodiversité »  : […] Que la vie se manifeste sous des formes très diverses est un fait bien connu, et de longue date. Quand ils peignaient des bisons, des lions, des sangliers ou des antilopes, les hommes des cavernes témoignaient déjà, entre autres, de leur connaissance d'un monde vivant diversifié. Depuis lors, les naturalistes, paléontologues, systématiciens, puis écologues et généticiens n'ont cessé de faire état […] Lire la suite

BIOLOGIE - L'être vivant

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  • , Universalis
  •  • 5 064 mots
  •  • 1 média

Le terme « biologie » (β́ιος, vie, et λ́ογος, science) désigne la science qui étudie les êtres vivants, la vie. Il est utilisé, pour la première fois par le médecin allemand Gottfried R. Treviranus (1776-1832), dans Biologie oder Philosophie der lebenden Natur ( Biologie ou Philosophie de la n ature vivante ), ouvrage en six tomes publié à Göttingen en 1802. Pour lui, la biologie envisagera «  […] Lire la suite

BIOLOGIE, en bref

  • Écrit par 
  • François GROS
  • , Universalis
  •  • 945 mots

La prise de conscience de la réalité biologique, c'est-à-dire de ce qui caractérise le vivant par rapport à l'inanimé, remonte sans doute aux premières tentatives des Anciens pour définir et expliquer cette différence. On pense ici à la philosophie naturaliste d'Aristote, aux idées d'Hippocrate, puis de Galien. Leur conception de la vie s'inscrit le plus souvent dans une dimension métaphysique ou […] Lire la suite

CANGUILHEM GEORGES (1904-1995)

  • Écrit par 
  • François DELAPORTE
  •  • 2 192 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire des concepts, histoire des objets biologiques »  : […] Mais, en matière d'histoire des sciences, on peut choisir une échelle macroscopique des sujets étudiés. De ce point de vue, on peut dire que Canguilhem a mené trois grandes enquêtes. La première concerne le système d'émergence des objets de la biologie : la vie comme animation, la vie comme mécanisme, la vie comme organisation et la vie comme information. Les différentes versions du thème des gén […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Information judiciaire contre Alexis Kohler. 23 juin 2020

La justice ouvre une information judiciaire pour prise illégale d’intérêts, trafic d’influence et défaut de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, contre le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler. Celui-ci est soupçonné de conflit d’intérêts dans l’opération […] Lire la suite

France. Nomination de Pierre Moscovici à la présidence de la Cour des comptes. 3 juin 2020

L’ancien commissaire européen et ancien ministre Pierre Moscovici est nommé à la présidence de la Cour des comptes en remplacement de Didier Migaud, chargé depuis janvier de la présidence de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. […] Lire la suite

France. « Première victoire » contre le Covid-19. 2-30 juin 2020

 », de « mise en danger de la vie d’autrui », d’« abstention volontaire de combattre un sinistre » et de « non-assistance à personne en péril ». Cette mesure est destinée à regrouper les procédures ouvertes à la suite de diverses plaintes contre des instances publiques déposées par des associations […] Lire la suite

Brésil. Limogeage du ministre de la Santé et démission du ministre de la Justice. 16-24 avril 2020

, alors que le président nie la gravité de l’épidémie et continue de prendre des bains de foule. Le remplaçant de Luiz Henrique Mandetta, Nelson Teich, exprime le souhait d’un retour rapide à « une vie normale ». Depuis mars, de nombreux États du pays ont imposé des mesures de confinement, mais celles […] Lire la suite

Russie. Vote de la révision constitutionnelle. 10-25 mars 2020

suprême –, aura en charge la « gestion générale du gouvernement » et nommera les ministres dans les domaines régaliens. Le texte crée un Conseil d’État aux larges compétences encore à préciser. Après son départ du pouvoir, le président sortant bénéficiera de l’immunité, d’un poste de sénateur à vie […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges CANGUILHEM, « VIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vie/