Georges CANGUILHEM

professeur honoraire à l'université de Paris-I-Sorbonne

PHYSIOLOGIE ANIMALE (histoire de la notion)

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 4 778 mots

Aristote avait nommé « physiologues » les philosophes grecs présocratiques qui avaient proposé une explication générale de la nature des choses par le recours à quelque élément fondamental (eau, air, feu) ou à quelque composition d'éléments. De là, initialement, la dénomination de physiologie pour toute spéculation sur la nature en général, dénomination maintenant abandonnée au profit de celle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiologie-animale-histoire-de-la-notion/#i_0

RÉGULATION, épistémologie

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 3 476 mots

Le concept de régulation, dans son acception la plus large, renferme au minimum trois idées : celle de relation d'interaction entre éléments instables, celle de critère ou de repère, celle de comparateur. La régulation, c'est l'ajustement, conformément à quelque règle ou norme, d'une pluralité de mouvements ou d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regulation-epistemologie/#i_0

VIE

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 10 968 mots

« Qui sait si la première notion de biologie que l'homme a pu se former n'est point celle-ci : il est possible de donner la mort. » Cette réflexion de Valéry dans son Discours aux chirurgiens (1938) va plus loin que sa destination première. Peut-être n'est-il pas possible, encore aujourd'hui, de dépasser cette première notion : est vivant, est o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie/#i_0