SOCIOLOGIEHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La sociologie n'est pas née ex nihilo toute armée de concepts et de méthodes. Avant qu'elle puisse s'imposer comme nouveau modèle de connaissance, il aura fallu qu'un ensemble de questionnements originaux rompe avec les représentations instituées du monde et des hommes. Au xviiie siècle, l'invention des termes « société » et « social » consacre un tel basculement. En dépit de l'accumulation des savoirs qui suit ces innovations sémantiques, il faut encore attendre la fin du xixe siècle pour que les signes de la reconnaissance de la sociologie puissent enfin s'accumuler. La jeune discipline est alors portée sur les fonts baptismaux de quelques pays européens avant de s'épanouir aux États-Unis. Des deux côtés de l'Atlantique, de nombreux indices révèlent sa vivacité tout au long du xxe siècle : création de revues et de sociétés savantes, construction d'une pluralité de paradigmes, développement de l'enseignement, professionnalisation... La sociologie n'en accuse pas moins les chocs qui bousculent le monde moderne, depuis le cauchemar totalitaire jusqu'à la chute du Mur de Berlin en passant par les crises et les recompositions des systèmes capitalistes. L'histoire de la sociologie est donc indissociable de celle des hommes et des femmes dont elle analyse les pratiques et les représentations collectives.

L'invention de la sociologie

Entendue en un sens moderne comme ensemble de rapports sociaux qui structurent une nation, la notion de société est une trouvaille du siècle des Lumières. Dans De l'esprit des lois (1748), par exemple, Montesquieu montre que les hommes ne sont pas uniquement conduits par leur fantaisie. Les coutumes, les usages, les croyances... forment un tout ordonné dont il est possible de mettre au jour la logique constitutive. À la même période, Rousseau crée le terme « social » pour dire combien, en dépit des injustices et des iniqui [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages





Écrit par :

  • : professeur de sociologie au Conservatoire national des arts et métiers

Classification


Autres références

«  SOCIOLOGIE  » est également traité dans :

SOCIOLOGIE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Howard S. BECKER
  •  • 1 121 mots

La sociologie n'a pas de date de naissance ou de père fondateur unanimement reconnus. Pour certains, son histoire commence avec Hérodote ou Machiavel. Pour ma part, je préfère la faire débuter avec Auguste Comte, en grande partie du fait que son Système de politique positive ou traité de sociologie est paru en 1839, année où Daguerr […] Lire la suite

SOCIOLOGIE - La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 426 mots

On parle de démarche en sociologie pour indiquer non pas une suite balisée d'opérations répertoriées par la littérature méthodologique (observations conduisant à des questions, puis recueil de données, choix d'un cadre théorique, hypothèses, vérification, discussion des théories alternatives...), mais plutôt une façon de voir, un regard et une écoute, bref une posture qui se distingue par le point […] Lire la suite

SOCIOLOGIE - Les méthodes

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 7 616 mots
  •  • 4 médias

Une part importante des débats scientifiques en sociologie a porté, jusqu'à aujourd'hui, sur les questions de méthode. Depuis 1895 et l'ouvrage fondateur d'Émile Durkheim Les Règles de la méthode sociologique, on peut même dire que la méthodologie, entendue comme l'ensemble des règles d'inves […] Lire la suite

SOCIOLOGIE - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 716 mots
  •  • 2 médias

La sociologie est souvent présentée à travers l'affrontement théorique de deux grands types d'approches rattachées à des « pères fondateurs » de la discipline : le « holisme » issu d'Émile Durkheim (et parfois aussi de Karl Marx) et « l'individualisme méthodologique » rattaché à […] Lire la suite

ACCULTURATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 8 291 mots

Dans le chapitre « Situation actuelle du problème : la perspective sociologique »  : […] Malgré tous ces progrès, le « culturalisme » nord-américain ne pouvait satisfaire les esprits européens, et l'apport de l'Europe (l'Europe de la sociologie ou de l'anthropologie sociale tournée vers l'anthropologie culturelle) à la clarification des problèmes de l'acculturation nous paraît considérable : il ne tend à rien de moins qu'à une révision de tout le système théorique élaboré en grande p […] Lire la suite

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

On entend par ce terme, propre à la sociologie des minorités, des mouvements sociaux et des organisations, toutes les formes d'actions organisées et entreprises par un ensemble d'individus en vue d'atteindre des objectifs communs et d'en partager les profits. C'est autour de la question des motivations, des conditions de la coopération et des difficultés relatives à la coordination des membres […] Lire la suite

ACTION RATIONNELLE

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 2 633 mots
  •  • 1 média

Les théories sociologiques ne convergent pas, loin s'en faut, lorsqu'il est question de rendre intelligibles les comportements individuels. D'inspiration psychologique, certaines estiment que les hommes demeurent avant tout les jouets de leurs passions. Dans un registre tout différent, d'autres analysent les pratiques comme la simple actualisation des structures sociales dont les individus seraie […] Lire la suite

ADMINISTRATION - La science administrative

  • Écrit par 
  • Jacques CHEVALLIER, 
  • Danièle LOCHAK
  •  • 3 207 mots

Dans le chapitre « Les principaux courants de la science administrative contemporaine »  : […] L'intitulé « science administrative » recouvre aujourd'hui des recherches portant sur des objets variables et entreprises dans des perspectives diverses. On peut, en dépit de la part d'arbitraire qui s'attache à toute classification de ce type, distinguer parmi elles trois courants : un courant juridico-politique dont le but essentiel est de parvenir à une meilleure connaissance des structures et […] Lire la suite

ANOMIE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 3 989 mots

Le concept d'anomie forgé par Durkheim est un des plus importants de la théorie sociologique. Il caractérise la situation où se trouvent les individus lorsque les règles sociales qui guident leurs conduites et leurs aspirations perdent leur pouvoir, sont incompatibles entre elles ou lorsque, minées par les changements sociaux, elles doivent céder la place à d'autres. Durkheim a montré que l'affa […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La construction de l'ethnologie »  : […] Les introductions classiques assignent à la naissance de l'ethnologie des dates différentes ; certaines la font remonter à Hérodote, d'autres à Rousseau ou à Morgan. La référence à Hérodote s'explique par l'intérêt qu'il porta à la description des autres peuples, considérés toutefois comme des barbares ; la référence à Rousseau ne repose pas tant sur son mythe du bon sauvage que sur sa façon de […] Lire la suite

ARCHAÏQUE MENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 026 mots

Dans le chapitre « L'animisme et le rationalisme sociologique »  : […] La première tentative d'analyse sociologique vraiment importante des croyances archaïques a été l'œuvre d'une école appelée animiste et dont les principaux représentants furent Spencer, Tylor et Frazer. Ramenée à ses lignes les plus générales, au-delà des aspects particuliers que lui ont donnés chacun de ces auteurs, l'animisme est une interprétation à la fois rationaliste et évolutionniste de l […] Lire la suite

ASSOCIATION (sociologie)

  • Écrit par 
  • Matthieu HELY
  •  • 2 134 mots

Considérée comme un délit selon le code pénal de 1810 (pour un groupement non autorisé de plus de 20 personnes), la pratique associative a longtemps représenté un foyer d’agitation ouvrière et suscité la méfiance du pouvoir politique. À la suite des révoltes des artisans lyonnais de la soie, la loi du 10 avril 1834 limitera fortement le droit d’association et menacera d’interdiction les sociétés o […] Lire la suite

ATTITUDE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 4 164 mots
  •  • 2 médias

Le mot attitude vient du latin aptitudo. Son sens primitif appartient au domaine de la plastique : « Manière de tenir le corps. [Avoir] de belles attitudes », dit Littré. Du physique le terme se transpose au moral : « L'attitude du respect » ; puis il déborde le moral pour indiquer des dispositions diverses : « Le gouvernement par son attitude a rassuré les amis de la paix », dit encore Littré. L […] Lire la suite

AUTONOMIE (sociologie)

  • Écrit par 
  • Romain PUDAL
  •  • 820 mots

Étymologiquement, la notion d’autonomie renvoie au fait de se donner à soi-même sa propre loi, ses propres règles. Elle est centrale dans la philosophie morale – kantienne notamment – et sert de critère pour départager ce qui est moral de ce qui ne l’est pas. Plus fondamentalement encore, on a pu considérer que la conquête d’une autonomie par rapport aux vérités révélées, aux dogmes et à toutes l […] Lire la suite

BECK ULRICH (1944-2015)

  • Écrit par 
  • Mohamed NACHI
  •  • 1 602 mots

Ulrich Beck est né le 15 mai 1944 à Stolp (aujourd’hui Słupsk), en Pologne ; il est décédé subitement le 1 er  janvier 2015 d’une crise cardiaque, à l’âge de soixante-dix-ans ans. À la fin de la guerre, sa famille s’installe en Allemagne de l’Ouest, à Hanovre, où le jeune Ulrich grandit avec ses quatre sœurs. À partir de 1966, il effectue ses études supérieures à l’université de Munich. Après avoi […] Lire la suite

BECKER HOWARD S. (1928- )

  • Écrit par 
  • Alain GARRIGOU
  •  • 952 mots

Il faut être un drôle de sociologue, à l'instar de l'Américain Howard S. Becker, pour publier (en français) un livre-disque consacré à la musique où, pour interpréter quelques pièces de jazz, l'universitaire fait place au pianiste ( Paroles et musique , 2003). Né en 1928 à Chicago, Howard Becker affiche souvent un sourire ironique dont on ne sait s'il s'adresse aux autres, à lui-même ou à la vie. […] Lire la suite

BELL DANIEL (1919-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Sociologue américain, Daniel Bell a cherché à réduire les contradictions inhérentes aux sociétés capitalistes. Né le 10 mai 1919 à New York, il étudie au City College de sa ville natale, dont il sort avec une licence de science en 1939. Il travaille ensuite comme journaliste pendant plus de vingt ans. Rédacteur en chef de The New Leader (1941-1945) et rédacteur pour Fortune (1948-1958), il écri […] Lire la suite

BERTHELOT JEAN-MICHEL (1945-2006)

  • Écrit par 
  • Olivier MARTIN
  •  • 807 mots

Né en juin 1945, Jean-Michel Berthelot suit un brillant parcours qui le conduit à l'École normale supérieure (1966-1970) puis à l'agrégation de philosophie (1970), avant de débuter une carrière de professeur de philosophie au lycée de Cahors (1972-1979). Sa carrière prend toutefois une tournure différente à la fin de la décennie de 1970 lorsqu'il découvre la sociologie au contact de Raymond Ledru […] Lire la suite

BESNARD PHILIPPE (1942-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 145 mots

Sociologue français. Directeur de recherche au C.N.R.S., membre du Groupe d'étude des méthodes de l'analyse sociologique, et directeur, depuis 1997, de la Revue française de sociologie , Philippe Besnard a commencé par publier des travaux sur la controverse post-wébérienne des relations entre le protestantisme et le capitalisme (1970). Il s'est ensuite attaché à l'œuvre de Durkheim et a publié de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel LALLEMENT, « SOCIOLOGIE - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-histoire/