Michel LALLEMENT

professeur de sociologie au Conservatoire national des arts et métiers

ACTION RATIONNELLE

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 2 652 mots

Les théories sociologiques ne convergent pas, loin s'en faut, lorsqu'il est question de rendre intelligibles les comportements individuels. D'inspiration psychologique, certaines estiment que les hommes demeurent avant tout les jouets de leurs passions. Dans un registre tout différent, d'autres analysent les pratiques comme la simple actualisation des structures sociales dont les individus seraien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-rationnelle/#i_0

BESOIN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 641 mots

Tout comme les plantes et les animaux, les hommes ont des besoins. Pour en rendre raison, de nombreuses typologies ont été proposées. Le plus souvent, elles hiérarchisent les besoins en partant des plus élémentaires (nourriture, abri, pulsions sexuelles…) jusqu’aux moins « naturels » (recherche de pouvoir, sociabilité, réalisation de soi, etc.). Déjà ancienne, puisqu’elle date des années 1940, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/besoin-sociologie/#i_0

BIEN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 631 mots

La science économique a longtemps revendiqué avec succès le monopole légitime de l’analyse des biens. Dans sa version dominante, elle rend compte de la production et de l’appropriation d’un bien privé, qu’il s’agisse d’une tomate ou d’un soin dentaire, en suivant les règles d’une institution, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bien-sociologie/#i_0

CAPITALISME - Sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 3 528 mots

Le capitalisme est un système qui s'enracine profondément dans notre histoire. Régime économique fondé sur l'appropriation privée des moyens de production, il se distingue fondamentalement des autres formations sociales par le fait qu'en son sein le capital est à lui-même sa propre fin. L'accumulation et l'expans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-sociologie/#i_0

CLASSIFICATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 1 004 mots

Une classification est une représentation du monde ou d’une partie du monde. Elle est basée sur un principe de division et, le cas échéant, sur un principe de hiérarchie. Dans la préface des Mots et les Choses (1966), Michel Foucault évoque « une certaine encyclopédie chinoise » dans laquelle « l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-sociologie/#i_0

CONSCIENCE DE CLASSE

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 990 mots

L’expression « conscience de classe » appartient au répertoire marxiste. Afin de définir une classe sociale, Karl Marx ne s’en tient pas à l’unique critère de la place occupée dans le rapport de production. En reprenant à son compte une sémantique hégélienne, il propose aussi de distinguer la classe « en soi » et la classe « pour soi ». La première notion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience-de-classe/#i_0

FONCTIONNALISME

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 2 953 mots

L'intuition fondatrice du fonctionnalisme emprunte aux travaux anthropologiques et sociologiques classiques qui, à la fin du xixe siècle, se sont souvent laissé séduire par l'analogie organiciste. De ce point de vue, la société est plus que la somme des parties qui la composent. Comme dans un corps vivant, chaqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonctionnalisme/#i_0

HIRSCHMAN ALBERT OTTO (1915-2012)

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 1 454 mots

Albert Otto Hirschman naît le 7 avril 1915 dans une famille juive non pratiquante de la moyenne bourgeoisie berlinoise. Le jeune homme est élève au lycée français et adhère à l'âge de seize ans aux jeunesses sociales-démocrates. Étudiant à Berlin durant l'année 1932-1933, la mort de son père et l'arrivée d'Hitler au pouvoir l'incitent au départ. Il pours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-otto-hirschman/#i_0

RÉFLEXIVITÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 994 mots

La notion de réflexivité véhicule trois significations sociologiques majeures. Elle désigne d’abord une posture qui consiste à intégrer l’observateur dans le champ de l’observation. Comme l’a suggéré Norbert Elias dans Engagement undDistanzierung (1983), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexivite-sociologie/#i_0

RÈGLE, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 991 mots

Une règle est un principe qui gouverne l’action. Qu’elle soit gravée ou non dans le marbre de la loi, elle oriente les conduites par le commandement qu’elle édicte et par les sanctions qu’un manquement à son égard peut entraîner. Une telle définition fait directement écho à celle du fait social qu’Émile Durkheim considère comme manière de faire, de pense […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regle-sociologie/#i_0

SOCIOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 423 mots

La sociologie n'est pas née ex nihilo toute armée de concepts et de méthodes. Avant qu'elle puisse s'imposer comme nouveau modèle de connaissance, il aura fallu qu'un ensemble de questionnements originaux rompe avec les représentations instituées du monde et des hommes. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-histoire/#i_0

SYSTÉMISME

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 1 210 mots

Une tradition d'inspiration cartésienne a longtemps réduit l'explication des phénomènes à l'analyse de leurs unités élémentaires. Le systémisme fait le pari, à l'inverse, qu'il n'y a d'intelligence possible du monde qu'à condition de saisir les relations que tissent entre elles les différentes parties des ensembles organisés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemisme/#i_0