RHÔNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du Valais suisse à la Camargue française, sur 812 kilomètres, le Rhône draine un bassin de 98 000 kilomètres carrés qui, traversant une région montagneuse soumise en partie aux influences méditerranéennes, lui vaut une variété de régimes unique au monde. Surtout alpestre, la chaîne et son rameau le Jura couvrent 64 500 kilomètres carrés ou les deux tiers de la surface réceptrice, auxquels il faut ajouter le rebord oriental du Massif central.

France : carte physique

Carte : France : carte physique

Carte physique de la France métropolitaine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Près du dixième du bassin s'élève au-dessus de 2 000 mètres, alors qu'un quart dépasse 1 000 mètres et les trois quarts 500 mètres. À sa sortie de Suisse, à la cote 330, l'altitude moyenne égale 1 580 mètres. Pareil relief se fait sentir de toutes parts, d'abord dans la variété de la nature du sol ou de la lithologie. L'orogenèse a bouleversé et juxtaposé les roches cristallines et sédimentaires, marnes, calcaires, les unes imperméables, les autres favorables à l'écoulement souterrain à grande échelle (phénomènes karstiques du Jura et des Préalpes), certaines dures, d'autres tendres et affouillables. Deuxième effet : cette diversité de formations explique l'irrégularité et la vigueur des pentes du profil en long. Celui-ci monte de 0,30 mètre par kilomètre entre Sault-Brénaz et l'Ain à 0,75 mètre par kilomètres jusqu'à la Saône, descend vers l'Isère (0,50), reprend entre l'Isère et l'Ardèche (0,77), et garde de la force jusqu'à Avignon (0,43) pour se détendre après la Durance. Dernière conséquence, et non la moindre, les précipitations sont abondantes et dépassent 2 000 millimètres dans le Jura et les Préalpes ainsi qu'autour des crêtes intérieures. À ces altitudes, elles prennent la forme solide. La neige s'accumule et ne participe au drainage qu'avec la fusion de printemps. Une partie de cette neige nourrit les glaciers, dont la participation à l'écoulement est largement différée à l'échelle des mois (fin du printemps, début de l'été) et plus encore des années. Ces précipitations portent l'empreinte du climat océanique avec vents d'ouest humides. La zone méditerranéenne s'étend sur le tiers du bassin des Alpes méridionales au Vivarais et aux Cévennes. Des précipitations moins neigeuses, moins fréquentes, inexistantes en été, moins fournies mais plus brutales laissent présager un régime hydrologique violent et contrasté sur les affluents.

Le débit moyen du Rhône est d'une puissance remarquable (1 700 m3/s à Beaucaire), le premier en France et le second en Méditerranée, après le Nil. Ce débit varie du massif du Saint-Gothard à la Méditerranée avec des contrastes et des compensations dus à la complexité de chaque branche. Tous les régimes tempérés y apparaissent, sauf le nival de plaine : glaciaire à l'issue des appareils bernois, penniques, du Mont-Blanc, de la Vanoise et du Pelvoux avec fusion d'été et rétention d'hiver ; régimes nivo-glaciaire, nival pur (maximum de juin), nival de transition (mai ou avril et septembre), nivo-pluvial dans les Préalpes du Nord, pluvio-nival (le maximum d'automne dépasse celui du printemps) sur les Préalpes du Sud, pluvial dans la Saône.

Au gonflement estival avant le lac Léman et après l'Arve succède le nivellement à l'entrée de Lyon. Après la Saône, renversement : par évapotranspiration les mois chauds, de juillet à octobre, le débit diminue. L'Isère atténue et la Durance aggrave la tendance. Les valeurs moyennes du débit absolu dépassent légèrement 500 mètres cubes par seconde à Sault-Brénaz, avant l'Ain, 1 000 mètres cubes par seconde à Lyon, avec la Saône, 1 500 mètres cubes par seconde au Teil après l'Isère mais avant l'Ardèche et la Durance. En litres par seconde et par kilomètre carré, on relève plus de 30 jusqu'à l'entrée à Lyon, plus de 20 au Teil, à cause de la Saône et malgré l'Isère, moins de 20 à Beaucaire malgré l'Ardèche mais après la Durance. La compensation des régimes écarte les étiages sévères, plus de 200 mètres cubes par seconde à Givors et 400 au Teil, mais non les crues énormes : 12 000 mètres cubes par seconde ont roulé devant Beaucaire en 1840 et en 1856, et à peine moins lors de la crue de décembre 2003.

Abondance et pentes font du bassin rhodanien le paradis de la houille blanche après en avoir été le berceau. Le Rhône est, de loin, en Suisse et en France, le premier gisement hydroélectrique, contribuant dans ce dernier pays à 25 p. 100 de la production hydroélectrique nationale. Entre 1937 et 1986, la Compagnie nationale du Rhône, créée en 1934 et chargée de l'aménagement et de l'exploitation du fleuve, a construit le long du fleuve dix-neuf centrales. Elle transfère la crue vers des champs d'inondation, des marais, des dépressions naturelles. Le Rhône peut verser au-delà de son bassin 175 mètres cubes par seconde sur 200 000 hectares ; la Durance, avec la réserve de Serre-Ponçon (la plus importante en France avec 1,2 milliard de mètres cubes), envoie 114 mètres cubes par seconde sur 75 000 hectares ; le Verdon enrichit 60 000 hectares par le canal de Provence. La liaison Méditerranée-mer du Nord par voie fluviale à grand gabarit (canal Rhin-Rhône) constitue un objectif à long terme et un projet controversé. Le Rhône est navigable sur 330 kilomètres, de Lyon à la mer. Les barrages ont assagi le fleuve, les écluses admettent des convois poussés de 4 400 à 6 000 tonnes. L'abondance de l'eau, utilisée comme liquide de refroidissement, explique la présence de plusieurs centrales nucléaires le long du fleuve : de l'amont vers l'aval, Creys-Malville (Superphénix), arrêtée en 1998, Le Bugey, Saint-Alban-Saint-Maurice, Cruas-Meysse, Tricastin, Marcoule (Phénix).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  RHÔNE  » est également traité dans :

AIGUES-MORTES

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 310 mots
  •  • 1 média

Isolée au milieu d'une plaine marécageuse ou viticole, à l'extrémité occidentale du delta du Rhône et à six kilomètres de la mer, Aigues-Mortes est cependant traversée de plusieurs canaux dont l'un débouche sur la mer. La ville, construite suivant le plan en damier des bastides médiévales, est entourée par des fortifications représentant, par l'importance (545 mètres sur 300 mètres) et par l'homog […] Lire la suite

CAMARGUE

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 1 017 mots
  •  • 2 médias

En amont d'Arles commence le delta du Rhône. Le fleuve se divise en deux bras : le grand Rhône qui se dirige vers le sud-est ; le petit Rhône vers le sud-ouest. Ces deux bras délimitent le territoire de Camargue . Le delta se prolonge sous la mer en pente faible. Le littoral est formé de cordons sableux qui dessinent le golfe des Saintes-Maries ou de Beauduc à l'ouest et le golfe de Fos-sur-Mer à […] Lire la suite

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 576 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « De la Téthys à la mer Méditerranée »  : […] La Téthys, principal océan du Mésozoïque, a perdu peu à peu son rôle dominant au cours du Cénozoïque, au profit des océans Atlantique et Indien. Elle assura toutefois une communication entre les deux océans durant la majeure partie de cette ère, d'abord sous forme d'océan profond (au Paléocène) puis, sous forme de mer de plus en plus restreinte. De plus, elle fut temporairement (durant l'Éocène) […] Lire la suite

LÉMAN LAC

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots
  •  • 2 médias

Plus grand lac alpin d'Europe, le lac Léman s'étend entre le sud-ouest de la Suisse et le département de Haute-Savoie . Il couvre une superficie de 581 kilomètres carrés, dont la majeure partie (environ 347 kilomètres carrés) se trouve en Suisse. Le lac, en croissant, est formé par le Rhône, qui y entre à l'est, entre les villes suisses de Villeneuve et Saint-Gingolph, et en ressort à l'ouest […] Lire la suite

LYON

  • Écrit par 
  • Franck SCHERRER
  •  • 1 726 mots
  •  • 1 média

Capitale de la région Rhône-Alpes , Lyon a été désignée en 2015 chef-lieu de la nouvelle grande région Auvergne - Rhône-Alpes. La ville est la commune-centre (505 000 hab. selon le recensement de 2012) d'une aire urbaine de 2,2 millions d'habitants, la deuxième en France et la vingt-cinquième en Europe, qui bénéficie depuis plus de deux mille ans d'une exceptionnelle situation entre l'Europe du No […] Lire la suite

RHÔNE VALLÉE DU

  • Écrit par 
  • Marie-Christine AUBIN
  •  • 775 mots
  •  • 1 média

Longue plaine sédimentaire, étroite et allongée de Lyon à la Méditerranée entre le Massif central et les Alpes, la vallée du Rhône a une grande importance économique, surtout comme axe de communication : deux voies ferrées (dont celle du TGV-Sud-Est), deux routes nationales, une autoroute, des lignes de transport de force, l'oléoduc sud-européen l'empruntent, ainsi que le fleuve rendu navigable ap […] Lire la suite

SAÔNE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 395 mots
  •  • 2 médias

Affluent de rive droite du Rhône, qu'elle rencontre à Lyon, la Saône possède des caractères complémentaires de celui-ci. Le fleuve est puissant (près de 600 m 3 /s pour un bassin-versant de 20 350 km 2 ), fougueux sur une pente forte, gonflé l'été des eaux de fusion. La Saône apporte un régime de hautes eaux d'hiver qui coulent doucement selon le profil le plus plat du bassin, étiré sur 480 kilomè […] Lire la suite

SUISSE

  • Écrit par 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Frédéric ESPOSITO, 
  • Bertil GALLAND, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Adrien PASQUALI, 
  • Dusan SIDJANSKI
  • , Universalis
  •  • 24 365 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Géographie »  : […] Malgré ses dimensions très modestes (environ 41 000 kilomètres carrés), la Suisse est un pays d’une incroyable diversité géographique. Elle doit cette diversité pour partie à la variété des environnements au sein desquels elle s’est développée : des milieux de moyenne montagne dans les Préalpes et le Jura ; des paysages de haute montagne, très marqués, surplombant de profondes et larges vallées a […] Lire la suite

VALAIS

  • Écrit par 
  • Emmanuel REYNARD
  •  • 1 516 mots
  •  • 3 médias

Situé au sud-ouest du pays, frontalier de la France et de l’Italie, le Valais (du latin vallis  : « vallée ») est l’un des vingt-six cantons suisses . Avec Fribourg et Berne, il est l’un des trois cantons bilingues. Le Valais comptait 340 000 habitants en 2018 pour une superficie de 5 225 km², d’où une densité de population relativement faible. De taille modeste, le chef-lieu du canton est Sion (3 […] Lire la suite

Les derniers événements

8 juillet 2021 France. Acquittement des pilotes dans l'affaire « Air Cocaïne ».

Bouches-du-Rhône) acquitte les deux pilotes de jet privé, Pascal Fauret et Bruno Odos, qui étaient accusés d’avoir participé à un trafic de cocaïne entre la République dominicaine et la France, en mars 2013. Ils avaient été condamnés à six ans de prison en première instance, en avril 2019. La cour confirme les peines de prison des sept autres accusés […] Lire la suite

28 mai 2021 France. Condamnation des frères Jean-Noël et Alexandre Guérini.

Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini, pour prise illégale d’intérêts, à trois ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis, ainsi qu’à la privation de ses droits civils et civiques pendant cinq ans, avec exécution provisoire. Celui-ci est autorisé à purger sa peine à domicile sous bracelet électronique, mais doit abandonner ses mandats de sénateur et […] Lire la suite

4-31 mars 2021 France. Adoption de « mesures de freinage » contre la pandémie de Covid-19.

Rhône et la Nièvre. Le 30, le nombre des patients en réanimation – plus de cinq mille – dépasse le pic enregistré lors de la deuxième vague de la pandémie, en novembre 2020. Le 31, alors que le nombre des contaminations augmente fortement dans les établissements scolaires, Emmanuel Macron annonce, lors d’une intervention télévisée, la fermeture des […] Lire la suite

21 janvier 2021 France. Condamnation de l'ancien député Jean-Pierre Maggi.

Bouches-du-Rhône), à trente mois de prison dont vingt-quatre avec sursis et cinq ans de privation des droits civils et civiques pour, notamment, « prise illégale d’intérêts », « favoritisme » et « détournement de fonds publics », en relation avec des faits de clientélisme et de népotisme. […] Lire la suite

14 septembre 2020 France. Condamnation de l'ancien député Henri Jibrayel.

Bouches-du-Rhône) condamne l’ancien député (PS) Henri Jibrayel, toujours conseiller départemental, à trente mois de prison, dont dix mois ferme à purger à son domicile sous surveillance électronique. Henri Jibrayel est reconnu coupable d’abus de confiance et de prise illégale d’intérêts pour avoir organisé, en 2011 et 2012, à des fins électoralistes […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean de BEAUREGARD, « RHÔNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rhone/