ARLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La cité d'Arles est née au bord du grand Rhône, sur un rocher calcaire qui dominait une plaine alluviale marécageuse (son nom, Arelate, signifiait la ville des marais). Elle se situe au carrefour de routes terrestres et de la voie fluviale (pont sur le Rhône). Le rôle de place de commerce s'affirme à l'époque romaine, du règne d'Auguste à celui de Constantin, qui s'y installe en 305 et en fait la capitale de l'Empire (la « petite Rome des Gaules »). De ce passé prestigieux, Arles conserve des monuments qui forment aujourd'hui un patrimoine architectural exceptionnel, mis en valeur par l'économie touristique (théâtre, amphithéâtre, vestiges du cirque, du forum romain, thermes de Constantin, entrepôts souterrains : les cryptoportiques). Dès le iiie siècle après Jésus-Christ, Arles devient un centre religieux chrétien très vivant et le demeurera pendant quinze siècles : en témoignent les champs de tombeaux qui bordent l'ancienne Via Aurelia (les Alyscamps) ainsi que les nombreuses églises et chapelles inscrites dans le tissu urbain de la vieille ville. Le monument le plus célèbre d'Arles est l'église Saint-Trophime, dont le portail est célèbre dans le monde entier pour sa richesse ornementale, et son cloître, chef-d'œuvre de l'art roman provençal.

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Carte administrative de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Arles (Bouches-du-Rhône)

Photographie : Arles (Bouches-du-Rhône)

Ancienne capitale romaine et important centre religieux au Moyen Âge, Arles a vu ses monuments romains et romans inscrits au Patrimoine mondial de la culture par l'U.N.E.S.C.O. depuis 1981. 

Crédits : Gerard Sioen/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Arles vit en symbiose avec le pays qui l'entoure. Le pays d'Arles couvre, au sud, une très large partie de la Camargue et, en amont de la ville, la tête du delta du Rhône. Son rôle d'encadrement territorial couvre tout le nord-ouest du département des Bouches-du-Rhône. Elle conserve une fonction de gestion de l'économie agricole des grandes plaines occidentales de la région Provence : foin de Crau ; riz de Camargue ; élevage des brebis de Crau et des moutons, les mérinos d'Arles ; vignes ; manades de chevaux et de taureaux. Mais la ville, qui comptait 53 575 habitants en 2012 est surtout devenue un centre tertiaire de niveau intermédiaire, dans l'axe de circulation majeur de la vallée du Rhône. Elle est devenue un pôle universitaire spécialisé (outre un I.U.T., l'École nationale de la photographie y est installée depuis 1982 et la formation dans le domaine du film d’animation Motion Picture in Arles depuis 2000), rattaché au pôle d’Aix-Marseille. Les activités industrielles, nées au xixe siècle (chaudronnerie, mécanique), ont fortement décliné dans le dernier quart du xxe siècle. En revanche, la ville est un centre culturel de premier ordre. Elle en tire prestige et richesses : festivals de musique, de théâtre, de cinéma ; Rencontres internationales de la photographie et salons d'antiquaires, Museon Arlaten (musée d'ethnographie, fondé par Frédéric Mistral en 1896), musée Réattu (le musée des Beaux-Arts), musée Van Gogh. Elle est également un conservatoire des traditions agraires de la Camargue et de la vallée du Rhône : fêtes du riz ; fêtes du cheval et du taureau, corridas et novilladas ; salon des santonniers ; défilés en costumes provençaux (dits d'Arles) ; grande feria de Pâques où sont organisés des spectacles de tauromachie.

L'emblème de la ville est le musée de l'Arles antique, ouvert en 1995, une construction contemporaine, que l'architecte Henri Ciriani a su remarquablement intégrer au site de la presqu'île du Rhône, proche du cirque romain en voie d'exhumation. Le musée abrite l'Institut de recherches sur la Provence antique dont Arles est le symbole.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Arles (Bouches-du-Rhône)

Arles (Bouches-du-Rhône)
Crédits : Gerard Sioen/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire, agrégé de géographie, université de Provence

Classification

Autres références

«  ARLES  » est également traité dans :

D'UN MONDE À L'AUTRE, NAISSANCE D'UNE CHRÉTIENTÉ EN PROVENCE (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude SINTES
  •  • 963 mots

En 1986 s'était tenue à Lyon une exposition intitulée Les Premiers Temps chrétiens en Gaule méridionale . Puis les fouilles effectuées sur plusieurs grands sites provençaux et les recherches concernant les iii e - vi e  siècles avaient amené une perception plus fine de ces années, cruciales pour qui veut comprendre comment s'organise la mutation du vieux monde païen en un monde nouveau. Dans l'ex […] Lire la suite

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 412 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Renaissances »  : […] Il y eut cependant, au iv e  siècle, deux périodes de restauration et de renaissance artistique, séparées par une phase de troubles et d'invasions (de 352 à 355). La première restauration, qui va de Dioclétien à Constantin, est marquée par un renouvellement profond des tendances esthétiques au contact des idées philosophiques et spiritualistes de la religion païenne. L'art vise alors à exprimer la […] Lire la suite

HÔTEL DE VILLE

  • Écrit par 
  • Pascal LIÉVAUX-SENEZ
  •  • 3 692 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un exemple : la France »  : […] En France, par manque d'argent ou de volonté politique, les édiles se contentèrent d'abord d'installations improvisées. Il faut attendre la fin du xv e  siècle et surtout le xvi e  siècle pour que se réalisent quelques entreprises d'envergure telles que Compiègne, Saumur, Beaugency et surtout Paris, où l'architecte italien Dominique de Cortone dit le Boccador dessine les plans du premier grand p […] Lire la suite

MARSEILLE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Hervé DUCHÊNE
  •  • 4 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Marseille sous l'Empire »  : […] En préférant Pompée à son adversaire, Marseille avait pris un mauvais parti. Mais elle ne s'était pas révoltée contre le pouvoir romain. Elle n'avait pas rompu le traité qui la liait à Rome. César se montra, pour cette raison, aussi indulgent qu'il le pouvait. Il ne détruisit pas la ville, qui conserva ses remparts et dont les habitants ne furent pas réduits en esclavage. Marseille fut cependant p […] Lire la suite

ARLES RENCONTRES D'

  • Écrit par 
  • Robert PUJADE
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Les Rencontres d' Arles (anciennement nommées Rencontres internationales de la photographie d'Arles) sont nées en 1970 sous l'impulsion du photographe arlésien Lucien Clergue, de l'écrivain Michel Tournier et de Jean-Maurice Rouquette, conservateur du musée Réattu à Arles – le premier musée en France à avoir acquis des œuvres photographiques, dès 1963. Cette manifestation joua un rôle prépondéran […] Lire la suite

VIX TOMBE DE

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 2 545 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Échanges, trafics, commerce ? »  : […] Il restait à s'interroger sur les modalités de la circulation des objets méditerranéens, en particulier dans des cas aussi exceptionnels que celui du cratère de Vix. L'anthropologie a paru fournir des modèles adéquats. On a fait appel à la notion du don et du contre-don, élaborée par Marcel Mauss. L'échange de cadeaux, comme on le voit très bien dans l' Odyssée , est au centre des relations entre […] Lire la suite

Les derniers événements

22 août 2018 France. Mise en cause de la ministre de la Culture Françoise Nyssen.

Arles, en 2011, réalisé sans les autorisations nécessaires. La situation avait été régularisée à l’entrée de Françoise Nyssen au gouvernement. […] Lire la suite

1er-4 décembre 2003 France. Graves inondations

Arles. Environ 20 000 personnes ont été évacuées depuis le début du mois dans le centre et le sud du pays.  […] Lire la suite

15-26 janvier 1993 Italie. Arrestation de Salvatore Riina, chef présumé de la mafia et mesures européennes anti-mafia

Arles des ministres de la Justice des cinq pays du sud de la Communauté européenne (France, Italie, Espagne, Grèce et Portugal) est principalement consacrée à la lutte contre la mafia. Les participants proposent l'organisation, sous l'égide de l'O.N.U., d'une conférence internationale sur ce sujet. Le 26, la commission d'enquête sur la pénétration  […] Lire la suite

19-28 août 1987 France. Multiplication des attaques de la majorité contre le chef de l'État

Arles : Franck Borotra, porte-parole du R.P.R., oppose au comportement « d'exigence morale » de Jacques Chirac celui du président qui « blablate », les militants scandent « Mitterrand à l'hospice », et Philippe Séguin, ministre des Affaires sociales, tourne en dérision une nouvelle candidature de François Mitterrand. Le 28, François Léotard, parlant […] Lire la suite

Pour citer l’article

Lucien TIRONE, « ARLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/arles/