AVIGNON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Avignon

Avignon
Crédits : Philippe S. Giraud/Terres du Sud/Sygma/Corbis

photographie

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Avignon : le palais des Papes

Avignon : le palais des Papes
Crédits : Gjon Mili/ Time Life Pictures/ Getty

photographie


L'image d'Avignon, chef-lieu du Vaucluse, s'est totalement transformée depuis 1950. La ville de commerce (marché-gare) et de services à l'agriculture des plaines du Bas-Rhône s'est muée en capitale culturelle : festivals et concerts, musées, université, rencontres et colloques internationaux.

Avignon

Avignon

photographie

Vue aérienne d'Avignon avec, au centre, le palais des Papes (Vaucluse, France). 

Crédits : Philippe S. Giraud/Terres du Sud/Sygma/Corbis

Afficher

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

carte

Carte administrative de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La cité avait déjà joué le rôle de centre politique lorsque Clément V, fuyant les intrigues romaines, y installe le siège de la papauté en 1309. La ville se pare alors d'édifices prestigieux : le château des Papes, les palais des évêques (appelés livrées cardinalices), les couvents et églises où l'art gothique s'épanouit. La cour papale attire des peintres de toute la France ou d'Italie, qui constitueront l'école d'Avignon, dont l'éclat durera jusqu'au xvie siècle. Pendant deux siècles, Avignon est une cité prospère sur l'axe rhodanien, au confluent de la Durance. Aujourd'hui, la ville a renoué avec des fonctions culturelles éminentes. Elle met en valeur ses richesses monumentales et architecturales (réhabilitation et restauration du centre-ville) et rayonne grâce à son festival, sans doute le plus fréquenté de France, créé en 1947 par Jean Vilar.

Avignon : le palais des Papes

Avignon : le palais des Papes

photographie

Résidence des souverains pontifes au XIVe siècle, le palais des Papes d'Avignon a été édifié dès 1335 sur l'initiative des papes bâtisseurs: Benoît XII et Clément VI. Peu restauré, il est un des rares témoignages de l'art gothique palatial (Vaucluse, France). 

Crédits : Gjon Mili/ Time Life Pictures/ Getty

Afficher

L'agglomération a connu un triplement de la population depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les flux migratoires venus de toutes les régions françaises ont entraîné de profondes mutations sociales. L'autoroute du soleil (l'A7), qui a donné une grande impulsion au développement des transports dans la vallée du Rhône, a contribué à l'éclatement de l'habitat dans un périmètre très étendu. Il s'étend largement sur le Comtat au nord et à l'est, au sud sur la plaine de Châteaurenard, à l'ouest sur les collines et bassins du Gard. Au recensement de 2012, la ville rassemble 91 250 habitants et l’agglomération 445 501 habitants.

L'organisation de la ville se fait circulairement autour de la vieille ville, dont le site originel est le rocher calcaire des Doms qui surplombe de 35 mètres le R [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire, agrégé de géographie, université de Provence

Classification

Pour citer l’article

Lucien TIRONE, « AVIGNON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/avignon/