MONGOLIE, histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

-2000 à -1000. Les empires du Bronze

-2000 à -1000. Les empires du Bronze
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

-600 à -200. Philosophes et conquérants

-600 à -200. Philosophes et conquérants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

800 à 900. Déclin des empires

800 à 900. Déclin des empires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tous les médias


La Mongolie-Intérieure

Dans les derniers jours de 1911, la République est proclamée en Chine. Les princes khalkha, qui ne s'étaient jamais sentis liés qu'à leur suzerain Qing, se déclarent aussitôt indépendants de la Chine. De ce jour, le destin des trois unités nées des conquêtes mandchoues en Asie centrale va se séparer. La Mongolie-Intérieure, formée des tribus méridionales ralliées dès les premières décennies du xviie siècle, restera définitivement engluée dans le monde chinois, quels que soient ses efforts pour s'en dégager. Il en sera de même pour le Xinjiang (ou Turkestan chinois), créé en 1884 dans les territoires des anciennes Djoungarie et Kashgarie, régions en majorité musulmanes depuis que les massacres de 1756-1757 y ont décimé l'élément mongol. Au contraire, la Mongolie-Extérieure, composée en majorité des Khalkha soumis aux Qing en 1691, va évoluer vers une indépendance, que garantira la Russie puis l'Union soviétique, et elle deviendra la République populaire de Mongolie (R.P.M.), puis République mongole.

Mongolie: unités politiques et ethnies

Mongolie: unités politiques et ethnies

carte

La répartition des peuples mongols : unités politiques et ethnies (situation à la fin de 1989, avant l'éclatement de l'U.R.S.S.). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les autres peuples de souche mongole – si l'on excepte la poignée des Moghōl d'Afghanistan – vivent dans les frontières de la fédération de Russie : les Kalmouks de la Volga, issus des Oirat, au nombre de 174 000 (vers 1990), et les Bouriates de Sibérie.

La diaspora, commencée dès l'époque de Gengis-khan, a donc entraîné les Mongols dans des mondes culturels variés. Pourtant, du xiiie siècle à nos jours, une civilisation homogène les unit dans le temps et dans l'espace. Et ce trait rend attachante une étude des coutumes et de la culture des Mongols à l'ère contemporaine.

Sous le régime républicain

En Mongolie-Intérieure, le problème de la sauvegarde des traditions face à la modernisation s'est posé en des termes tout particuliers. La suzeraineté, déjà lourde, des Qing s'était transformé[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 27 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S. et à la Fondation nationale des sciences politiques (C.E.R.I)
  • : conservateur en chef du musée Guimet, directeur d'études à l'École pratique des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  MONGOLIE, histoire  » est également traité dans :

EXPANSION MONGOLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 206 mots

1206 Temüdjin est reconnu khan universel (Gengis khan). 1215 Prise de Pékin et annexion de la Mandchourie . 1221 Gengis khan atteint l'Indus. 1229 Ögödeï est élu grand khan deux ans après la mort de son père Gengis khan. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-mongole-reperes-chronologiques/#i_20308

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 332 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La domination turque »  : […] de l'Amou-Daria. Par conséquent, au début du xiiie siècle, alors qu'une des plus effroyables invasions de l'histoire se préparait en Mongolie, sous la direction du terrible Gengis khan, le Khorassan faisait partie de l'empire de Khorezm, qui fut le premier à subir le choc de la nouvelle avalanche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_20308

AÏMAG

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 121 mots

À l'origine, chez les peuples turcs, mongols et parfois toungouso-mandchous, l'aïmag (ou aïmak, ou ayimaq) est une unité sociale plus ou moins étendue qui repose sur la parenté patrilinéaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aimag/#i_20308

ALEXANDRE IAROSLAVITCH NEVSKI (1220-1263)

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 428 mots

Fils de Iaroslav Vsevolodovitch, prince héréditaire de Pereïslav-Zalesski — au nord de Moscou —, le jeune Alexandre apparaît d'abord comme le brillant second de son père, devenu grand-prince de Vladimir. Il se voit confier notamment la fonction de prince de Novgorod au moment où les territoires russes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-iaroslavitch-nevski/#i_20308

ANDRÉ DE LONGJUMEAU (mort en 1270)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 216 mots

Frère prêcheur, qui fit partie du groupe de religieux que le pape Innocent IV et le roi Saint Louis utilisèrent pour leur politique orientale. En 1244, André de Longjumeau accomplit une première mission, proprement religieuse, en Syrie et dans les régions voisines, et consolida les retours au catholicisme précédemment obtenus dans les milieux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-de-longjumeau/#i_20308

ASCELIN NICOLAS ANSELME dit (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 118 mots

Frère prêcheur qui dirigea la mission envoyée par le pape Innocent IV en 1245, au moment du concile de Lyon, auprès des Mongols pour établir des relations avec eux et obtenir leur concours contre les musulmans. Ascelin prit contact avec le khān Baïju en Transcaucasie et, après un accueil assez froid, parvint à se faire comprendre, mais non à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascelin-nicolas-anselme-dit/#i_20308

BAGDAD

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Gaston WIET
  •  • 2 617 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'invasion mongole »  : […] Vint la catastrophe finale : les hordes du sultan mongol Hūlāgū bloquèrent la ville en janvier 1258 et, au bout d'un mois, ce fut l'invasion des rues ; le meurtre et le pillage s'appesantirent sur Bagdad. Le calife fut mis à mort le 10 février. Telle fut la fin de l'empire califien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bagdad/#i_20308

BOUCHER GUILLAUME (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 193 mots

Orfèvre du grand khān des Mongols dont l'aventure est rapportée par le franciscain Guillaume de Rubrouck dans son Itinéraire. Parisien d'origine, Guillaume Boucher émigre en Hongrie où il épouse une femme née dans le pays, mais d'ascendance lorraine. Fait prisonnier à Belgrade lors d'un raid mongol et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boucher-guillaume/#i_20308

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 127 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Au Tibet et en Mongolie »  : […] Dans la seconde moitié du xvie siècle, un abbé de l'Église jaune convertit à nouveau les Mongols. C'est le moment où se fixe le double pontificat des Églises tibétaine et mongole : un pan-chen-lama (Guru paṇḍita), résidant à Chi-ga-tse, est considéré comme une incarnation d'Amitābha, tandis qu'un dalaï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_20308

ČAKHAR ou TCHAKHAR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 803 mots

Principale tribu des grands khāns mongols du xvie siècle, les Čakhar (ou Tchakhar ou Chakhar) sont les descendants de Gengis khān. Au début du xviie siècle, leur souverain, le grand khān Ligdan khān (ou Legdan khān, ou Lingdan khān), dont le règne se situe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cakhar-tchakhar/#i_20308

CAVALERIE

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR
  •  • 3 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les hordes mongoles »  : […] Car si les cavaleries tribales perses, arabes et turques ont été contenues, rien ne peut briser l'ouragan mongol. Gengis Khan et ses descendants submergent presque toute l'Asie et l'Europe orientale : dernière épopée du cheval de guerre issu du Gobi. L'errance sur de grands espaces, le climat rude, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cavalerie/#i_20308

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 690 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Établissement d'une dynastie étrangère »  : […] Dans les premières années du xiiie siècle est formée, au nord des empires Jin et Xi Xia, une nouvelle fédération de peuples de la steppe par un chef mongol du nom de Temügin qui prend, en 1206, le titre de Chenghiz-khan, « empereur des mers » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_20308

CONQUÊTE DE KIEV PAR OLEG

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 216 mots

renforcé par la conversion au christianisme byzantin du prince Vladimir (988), qui apporte le soutien du clergé et la protection de l'empire grec. Mais, affaibli par les divisions territoriales internes, l'État kiévien décline au xiie siècle et ne peut réagir face aux attaques des Mongols qui détruisent la capitale en 1240 et vassalisent les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquete-de-kiev-par-oleg/#i_20308

CONTRÔLE DE LA CHINE PAR LES YUAN

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Petit-fils de Gengis khan, Kubilai hérite de la tâche de poursuivre la conquête mongole de la Chine. À son avènement comme grand khan, en 1260, il contrôle le nord de la Chine, tandis que le sud reste aux mains des empereurs Song. En 1271, Kubilai prend un nom dynastique chinois, Yuan, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controle-de-la-chine-par-les-yuan/#i_20308

CORÉE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Ogg LI, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 6 271 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Dynastie Koryŏ (918-1392) »  : […] du gouvernement central. D'autres militaires lui succédèrent, mais déjà la menace des Mongols commençait à peser sur Koryŏ. En effet, après avoir assassiné un émissaire de Koryŏ à la cour des Jin (1211), les troupes envahirent la péninsule en 1231 et imposèrent au gouvernement de Kaesŏng le contrôle des « commissaires résidents ». C'est ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-histoire/#i_20308

DIMITRI IV DONSKOÏ (1350-1389) grand-prince de Moscou (1359-1389)

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 561 mots

Lorsqu'il succède à son père, Ivan II (mort en 1359), comme prince de Moscou, le jeune Dimitri se trouve sous la tutelle politique du métropolite Alexis (mort en 1378). Celui-ci lui obtient, par ses démarches à la Horde d'Or, le titre de grand-prince de Vladimir (1362), ravi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimitri-iv-donskoi/#i_20308

DJAGHATAÏDES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul ROUX
  •  • 703 mots

Dynastie issue du deuxième fils de Gengis khan. L'apanage (ulus) de Djaghataï en Asie centrale est d'abord constitué par les steppes de l'Ili, de l'Issiq-Köl, du Tchou et du Talas, puis élargi à la fin du xiiie siècle pour englober alors la région méridionale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djaghataides/#i_20308

DJOVAYNĪ (1226-1283)

  • Écrit par 
  • Michèle ÉPINETTE
  •  • 305 mots

Né dans le petit village de Azādvār du district de Djovayn (à l'ouest du Khurasān) et mort à Arrān. ‘Alā al-Dīn ‘Aṭā Malik Djovaynī (ou Djuwaynī) est l'un des plus grands historiens de l'époque mongole […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djovayni/#i_20308

DYNASTIE MING - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 355 mots

1449 L'empereur Zhengtong est fait prisonnier par les Mongols. Il n'est relâché, contre une grosse rançon, qu'au bout de huit ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-ming-reperes-chronologiques/#i_20308

DYNASTIE YUAN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 241 mots

1260 Kubilai, petit-fils de Gengis khan, devient grand khan mongol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuan-reperes-chronologiques/#i_20308

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 348 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Propagation de la fusée »  : […] la seconde moitié du xiiie siècle, les Mongols vont propager l'invention chinoise, les peuples qu'ils attaquent adoptant et perfectionnant rapidement les fusées. Il en est ainsi du Japon, de la Corée, de Java, des Indes... Les Arabes semblent avoir pris connaissance de l'existence des fusées lors du sac de Bagdad par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-fusees-aux-lanceurs/#i_20308

HORDE BLANCHE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 128 mots

Nom donné au khānat fondé dans le Kazakhstan actuel par Orda, frère de Batu et fils aîné de Jöči, lui-même le premier-né de Gengis-khān. Nominalement vassale de la Horde d'or, la Horde blanche fait peu parler d'elle jusqu'à l'époque où Tuqtamiš (Tuqtamich), son souverain (1376/77-1406/07), réunit pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horde-blanche/#i_20308

HORDE D'OR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 643 mots
  •  • 2 médias

Nom sous lequel est connu le khānat fondé dans les plaines russes, au nord de la mer Noire et de la Caspienne, par la branche gengiskhanide aînée au xiiie siècle. La région, occupée au sud par des nomades de race turque, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horde-d-or/#i_20308

ĪLKHĀN D'IRAN LES

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 528 mots

Descendants de Hülegü (Hūlāgū), frère du grand khān mongol Qubilai [Kūbīlāy] (1260-1294), qui conquièrent et réunifient l'Iran dans la seconde partie du xiiie siècle et s'efforcent de faire renaître la vie économique et culturelle dans l'Orient musulman dévasté par les hordes mongoles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ilkhan-d-iran/#i_20308

INDONÉSIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 10 682 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les États de Java oriental (Xe-XIIIe siècle) »  : […] étendit son autorité sur Bali (1284) et envoya une flotte contre Jambi (expédition dite pamalayu). Cependant, la formation de l'empire mongol allait avoir de graves conséquences pour l'histoire de l'archipel, comme pour celle de toute l'Asie ; en 1292, l'empereur Kubilai lançait vers Java une flotte chinoise de mille vaisseaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-histoire/#i_20308

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 447 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La nouvelle expansion musulmane, œuvre des non-Arabes »  : […] e siècles ne vient pas des puissances chrétiennes, mais des Mongols. Les héritiers de Gengis khan, après avoir conquis la haute Asie, l'Asie centrale, la Chine et même l'Europe orientale, s'attaquent au monde musulman : l'Iran tombe entre leurs mains en 1231 ; en 1258, Hulégu détruit Bagdad, ravage l'Iraq, détruit le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-de-mahomet-a-la-fin-de-l-empire-ottoman/#i_20308

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 075 mots
  •  • 47 médias

Dans le chapitre « La régence des Hōjō et les Mongols »  : […] outre que leur absence de liens consanguins avec la cour leur donnait une situation plus précaire que celle des régents du passé, ils durent faire face à l'invasion mongole, péril inconnu jusqu'alors, et toute leur puissance matérielle, tout leur prestige aussi s'usèrent à orchestrer l'effort de résistance qui unit un moment toutes les volontés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_20308

JULIEN DE HONGRIE (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 94 mots

Dominicain, Julien de Hongrie est l'auteur, avec trois compagnons, du premier voyage connu réalisé par un Occidental en direction de l'Empire mongol, au-delà de la Volga, vers 1236-1237. Les renseignements qu'il rapporte sur les Mongols ont été communiqués au concile qui s'est tenu à Lyon en 1245 par le patriarche d'Aquilée Berthold d'Andechs, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-de-hongrie/#i_20308

JURCHEN ou JÜRČEN

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 560 mots
  •  • 2 médias

Ancien peuple de chasseurs forestiers semi-nomades tungus (ou protomandchous), originaire de la Mandchourie orientale. Connu depuis le viie siècle, les Jürčen sont assujettis à un peuple protomongol, les Kitan, depuis la fondation de la dynastie Liao dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jurchen-jurcen/#i_20308

KALMOUKS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 485 mots

La vaste migration, qu'accomplit au début du xviie siècle une branche des Mongols occidentaux, des bouddhistes lamaïstes, depuis le nord de l'actuel Turkestan chinois (le Nord-Xinjiang), jusqu'aux steppes alors limitrophes de l'Empire russe entre Caspienne et mer Noire, et l'exode entrepris en sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalmouks/#i_20308

KANGXI [K'ANG-HI] (1654-1722) empereur de Chine (1661-1722)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 908 mots
  •  • 1 média

Second empereur de la dynastie mandchoue des Qing à régner en Chine, Kangxi (nom personnel Xuanye, appellation posthume Shengzu) monte sur le trône à l'âge de six ans après la disparition prématurée de son père Shunzhi (qui régna de 1644 à 1661), mort de la petite vérole. Jusqu'en 1669, le pouvoir est confié à quatre régents ; soigneusement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kangxi-k-ang-hi-empereur-de-chine/#i_20308

KAZAKHSTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 8 778 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La maîtrise des steppes »  : […] Au cours des siècles, diverses parties du Kazakhstan furent incorporées dans différents empires. Sous l'Empire mongol (xiii-xive siècle après J.-C.), la majeure partie du pays appartenait à l'ulus (le territoire) des Djaghataïdes. Vers 1465, sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kazakhstan/#i_20308

KHALKHA

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 523 mots

Ethnie principale de la République mongole (qui s'est appelée successivement Mongolie-Extérieure puis république populaire de Mongolie), les Khalkha (ou Qalq-a, ou Xalx) étaient estimés à 1 777 730 en 1993, ce qui représente 78,8 p. 100 de la population totale du pays (2 256 000 hab.). Ils appartiennent au groupe ethno-linguistique des Mongols […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khalkha/#i_20308

KHĀRAZM-SHĀH

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 382 mots
  •  • 1 média

est l'une des toutes premières villes du monde islamique selon le géographe Yakut. En 1221, la prise de Gurgānj par les Mongols qui détournent pour cela le cours de l'Amou Darya entraîne la désagrégation de l'Empire et la fuite du dernier représentant de la dynastie, Jalāl al-dīn Mingburnu (1220-1231). La capitale, dont la fortune apparaît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kharazm-shah/#i_20308

KIEV

  • Écrit par 
  • Richard Antony FRENCH, 
  • Yann RICHARD
  • , Universalis
  •  • 2 436 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La première capitale de la Russie kiévienne »  : […] xiie siècle, ne résiste pas à la montée en puissance des Mongols au siècle suivant. En 1238, une armée conduite par Batu, petit-fils de Gengis khan, envahit la Russie kiévienne et, après avoir saccagé plusieurs villes, assiège et incendie Kiev en 1240. Une grande partie de la ville est détruite et la plupart de ses habitants sont tués. Selon le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiev/#i_20308

KIRGHIZSTAN

  • Écrit par 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 5 515 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] l'Asie intérieure, ce qui leur permit de survivre au déferlement mongol qui transforma complètement le paysage politique de cette partie du monde. En 1207, ils se soumirent au fils de Gengis Khan, Jöči. En agissant ainsi, non seulement ils échappèrent à la destruction, mais ils restèrent hors de portée immédiate de l'islam. À la fin du xvie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirghizstan/#i_20308

KOURGANES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Huguette MEUNIER
  •  • 978 mots

ier siècle avant notre ère-ier siècle Les grands kourganes princiers de Noïn-Ula (Mongolie) ont été fouillés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kourganes-reperes-chronologiques/#i_20308

MENGJIANG [MONG-KIANG]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 240 mots

État fantoche créé le 22 novembre 1937 par les Japonais, dans la partie orientale de la Mongolie-Intérieure, sur le modèle du Manzhouguo fondé en Mandchourie en 1932. Formé d'une fédération de trois gouvernements « autonomes », le Shānxi septentrional, le Čakhar méridional et la Mongolie-Intérieure (respectivement désignés par les noms chinois de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mengjiang-mong-kiang/#i_20308

MING LES, dynastie chinoise (1368-1644)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 952 mots
  •  • 2 médias

Après avoir chassé de Chine le régime mongol, les Ming seront eux-mêmes supplantés par un pouvoir d'origine non chinoise, la dynastie mandchoue des Qing. Le destin de cette dernière dynastie « nationale » présente maints aspects du classique « cycle dynastique » : née des rébellions suscitées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ming-dynastie-chinoise/#i_20308

MISSIONS

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Antonin-Marcel HENRY, 
  • Anastasios YANNOULATOS
  •  • 17 284 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les missions de l'Église perse »  : […] e siècle, l'Église d'Orient gagna diverses tribus turques, notamment celles des Ouïghours, au nord-est du lac Baïkal, en Mongolie du Nord, et des Ongüt au nord de Pékin, convertis vraisemblablement au commencement du xiie siècle. Le fameux Mar Yahballaha, qui fut le catholicos des nestoriens de 1317 à 1353, était un Turc, probablement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missions/#i_20308

MÖNGKE (1208 env.-1259) grand-khan des Mongols (1251-1259)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 327 mots

Grand-khan des Mongols (1251-1259), né vers 1208 en Mongolie, mort en 1259 dans le Sichuan, en Chine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongke/#i_20308

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 773 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Instauration d'une monarchie théocratique »  : […] Après plus de deux siècles passés sous la domination des suzerains mandchous, les Mongols sont confrontés aux politiques d'assimilation et de colonisation décrétées par Pékin en 1901. Mais la dynastie Qing, financièrement exsangue, minée par les agressions occidentales et les mouvements antimandchous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_20308

MOSCOU

  • Écrit par 
  • Galia BURGEL, 
  • Catherine GOUSSEFF, 
  • Roger PORTAL
  •  • 8 362 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Une capitale vassale des Tatars »  : […] une principauté autonome, Moscou fut, avec l'ensemble de la Russie, victime de l'invasion mongole. Incendiée par les Tatars en janvier 1238, elle se relève rapidement de ses ruines, et les excellents rapports qui se nouent entre le prince de Moscou et le khan des Mongols assurent l'avenir de la ville. Intermédiaires entre le khan et les princes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moscou/#i_20308

MOYEN ÂGE - Le monde médiéval

  • Écrit par 
  • Léopold GÉNICOT
  •  • 12 274 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'élargissement des frontières »  : […] Elle a ainsi échappé à la Scandinavie et à l'Allemagne, elle s'est orientée vers l'Asie et a succombé devant les Mongols. Au centre, en effet, ceux-ci qui, de 1206 à 1227, avaient, sous Gengis khān, étendu leur domination de la mer Jaune à la mer Noire ont progressé à partir de 1237. Ils ont marché sur Novgorod, subjugué Halicz et Kiev, mis en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-le-monde-medieval/#i_20308

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques d'inspiration chinoise

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 8 749 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les instruments »  : […] Plusieurs instruments de même type, souvent de même nom, se rencontrent en Chine, en Corée, au Japon, en Mongolie et au Vietnam (pays dont les noms, à la suite des désignations vernaculaires d'instruments ou de pièces de musique, seront abrégés comme suit : Ch, C, J, M, VN). Ainsi, les flûtes traversières en bambou avec ou sans mirliton : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-d-inspiration-chinoise/#i_20308

ÖGÖDEÏ (1185-1241) grand-khan des Mongols (1229-1241)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 425 mots

Grand-khan des Mongols (1229-1241), né en 1185 en Mongolie, mort en 1241 à Karakorum (Mongolie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ogodei/#i_20308

OÏRAT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 092 mots
  •  • 1 média

En 1207, Gengis-khan, proclamé depuis l'année précédente empereur, envoyait son fils aîné J̌öči à la conquête des peuples de la forêt de la Sibérie méridionale (cf. mongolie - Histoire). C'est ainsi que les Oirat, qui nomadisaient le long de l'Enisei à l'ouest du lac Baikal, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oirat/#i_20308

ÖNGÜT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 414 mots

Ancien peuple descendant d'une branche des Turcs Shato, qui avaient attaqué la Chine du Nord au xe siècle. Connus aussi sous le nom chinois de Bai Dada (« Tatars blancs », par opposition aux Hei Dada, « Tatars noirs » ou Mongols gengiskhānides), on trouve les Öngüt au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ongut/#i_20308

ORDOS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 142 mots

Nom désignant à la fois un peuple mongol et la contrée qu'il occupe depuis la fin du xve siècle : en gros le Hetao (ou Borotoqai en mongol), soit la région comprise dans la grande boucle que dessine le fleuve Jaune au nord de la grande muraille de Chine (des divagations du fleuve Jaune postérieures au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordos/#i_20308

OTTOMAN EMPIRE

  • Écrit par 
  • François GEORGEON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 9 916 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les origines et les débuts de l'Empire ottoman »  : […] un affaiblissement du pouvoir au moment où il devait faire face à l'invasion des Ilkhāns mongols, héritiers, au Proche-Orient, de l'empire de Gengis khān. Victorieux, les Mongols imposèrent leur protectorat à toute la partie orientale de l'Anatolie ; ailleurs, les querelles intestines et les intrigues des vizirs contribuèrent à anéantir l'autorité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-ottoman/#i_20308

OUÏGHOUR ou OUÏGOUR

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

Peuple d'origine turque, faisant partie des grandes tribus oghouz, qui a succédé aux Tujue orientaux dans la région de l'Orkhon vers le milieu du viiie siècle ; il a constitué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouighour-ouigour/#i_20308

PLAN CARPIN JEAN DU (1182 env.-1252)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 424 mots

Moine franciscain originaire de Pérouse, Jean du Plan Carpin (en italien Giovanni dal Piano dei Carpini) fut chargé par son ordre de missions en Saxe et en Rhénanie ; en tant que provincial d'Allemagne, il séjourna en Pologne et en Hongrie dans les années 1224-1230. Fort de ses expériences, il partira pour Qaraqorum en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-du-plan-carpin/#i_20308

POLO MARCO (1254 ou 1255-1324)

  • Écrit par 
  • Delphine BAUDRY-WEULERSSE
  •  • 1 315 mots
  •  • 5 médias

e siècle est un grand siècle d'internationalisme. Les armées mongoles, parties de Karakorum, envahissent d'une part la Chine et de l'autre l'Asie centrale, l'Asie Mineure et la partie occidentale du monde chrétien. En réunissant sous leur sceptre des régions appartenant à des aires de civilisations aussi différentes, les conquérants des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marco-polo/#i_20308

QING [TS'ING] LES, dynastie mandchoue (1644-1911)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 322 mots
  •  • 5 médias

Dernière maison impériale ayant régné sur la Chine, les Qing sont issus d'un groupe de tribus Tungus vivant dans les forêts de l'est de la Mandchourie, considérées comme vassales par les Ming, et fédérées à la fin du xvie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qing-ts-ing-les-dynastie-mandchoue/#i_20308

ROUTE DE LA SOIE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 739 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les rythmes de la route »  : […] La Route de la soie connut un second âge d’or sous l’Empire mongol, au xiiie siècle. La pax mongolica (la paix mongole) encouragea les marchands à l’emprunter à nouveau. Elle s’étendait alors sur plus de 7 000 kilomètres, de Chang’an à Byzance ou Antioche, et le trajet durait près de neuf mois. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/route-de-la-soie/#i_20308

RUANRUAN [JOUAN-JOUAN]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 245 mots
  •  • 1 média

Confédération de tribus nomades d'origine protomongole, qui s'est étendue au ve siècle sur tout le territoire de la Mongolie et de la Mandchourie occidentale actuelles. D'abord dépendant des Xianbei ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruanruan-jouan-jouan/#i_20308

RUBROUCK ou RUBROEK GUILLAUME DE (1215 env.-apr. 1295)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 489 mots

Ami de Saint Louis, familier de sa cour, le franciscain flamand Guillaume de Rubrouck avait accompagné le roi en Terre sainte. Le 7 mai 1253, il part de Constantinople comme ambassadeur du roi de France auprès du grand khān de Mongolie. Rubrouck bénéficie de l'expérience des voyageurs qui l'ont précédé, notamment Jean du Plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rubrouck-rubroek/#i_20308

RUSSES PRINCIPAUTÉS

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 834 mots

Le mot kniaz (knjaz'), apparenté au haut-allemand kuning, désigne le chef varègue que l'on trouve à la tête de l'État kiévien à partir de la fin du ixe siècle (descendants, selon la légende, du chef plus ou moins mythique Riourik, les princes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principautes-russes/#i_20308

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 257 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La domination mongole »  : […] Les deux siècles de domination mongole ont eu des conséquences profondes sur le cours de l'histoire russe : la théorie « eurasienne » qui rattache partiellement la Russie à l'Asie et met l'accent sur les traits asiatique de la civilisation russe, apparus ou renforcés après la conquête, est rejetée ou mise en doute par la plupart des historiens. L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_20308

SAMARCANDE

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 3 715 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Timour et l'apogée de Samarcande (1220-1501) »  : […] Après 1220, pendant un siècle, Samarcande eut des souverains mongols non musulmans qui, au début tout au moins, protégèrent les chrétiens (nestoriens), comme le père et l'oncle de Marco Polo, en 1262-1269, purent le noter. En 1333-1335, c'est au tour d'un autre grand voyageur, Ibn Battuta de Tanger, de découvrir la cité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samarcande/#i_20308

SELDJOUKIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 838 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les Seldjoukides d'Anatolie »  : […] et religieux se répandit parmi les Turcomans, et enfin surgit le danger extérieur : les Mongols d'Iran pénétrèrent en Anatolie orientale ; à la bataille de Kösé Dagh (26 juin 1243), l'armée seldjoukide fut écrasée et dès lors le sultanat d'Anatolie connut une agonie de soixante ans ; tantôt uni, tantôt divisé, il subit la pression des Mongols […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seldjoukides-saldjuqides-seldjouqides/#i_20308

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 141 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Avènement des Toungouses »  : […] Les Kitan, bousculés, se portèrent à l'ouest et prirent la place des Qarakhanides, en établissant de part et d'autre du lac Balkach l'empire des Qarakhitai. Mais bientôt Kitan Qarakhitai à l'ouest et Djurtchët Jin à l'est furent submergés par les troupes de Gengis khan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_20308

SONG DU NORD (960-1126) & SONG DU SUD (1127-1279), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 746 mots
  •  • 3 médias

On distingue les Song du Nord (960-1126), dont la capitale est à Kaifeng et qui contrôlent toute la Chine mis à part ses marches septentrionales (empires des Liao et des Xixia) et le Sud-Ouest (royaume de Dali) ; et les Song du Sud (1127-1279), qui depuis leur capitale Hangzhou ne règnent plus que sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/song-du-nord-et-song-du-sud/#i_20308

SULTANAT MAMELOUK - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 313 mots

1260 Victoire mamelouke d'‘Ayn Djālūt sur les Mongols. Baybars, un officier mamelouk, assassine le prince Kutūz et prend sa place […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mamelouk-reperes-chronologiques/#i_20308

TAMERLAN, TIMOUR ou TIMŪR LENG dit (1336-1405)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 145 mots
  •  • 2 médias

diffère considérablement du fondateur de l'Empire mongol, car s'il a été comme celui-ci le plus grand conquérant de son temps, s'il a comme lui semé la terreur sur son passage, en revanche il n'a pas créé un État viable, ses nombreuses expéditions ont davantage eu le caractère de raids que d'entreprises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamerlan-timour-timur-leng/#i_20308

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 828 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'émiettement médiéval »  : […] la première moitié du xiiie siècle, les Mongols de Gengis khan et de ses successeurs, devenus maîtres de toute l'Asie centrale, s'intéressèrent au Tibet. Pour prévenir une invasion qui s'annonçait désastreuse, les nobles et les abbés des grands monastères chargèrent le Sa-skya Pandita (1182-1251), chef d'une des sectes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/#i_20308

TOUVA ou TUVA RÉPUBLIQUE DE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 077 mots

République de la fédération de Russie située au cœur de l'Asie, entre la Sibérie (territoires de l'Altaï à l'ouest et de Krasnoïarsk au nord, région d'Irkoutsk au nord-est, République bouriate à l'est) et la Mongolie (au sud, région de la dépression des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touva-tuva/#i_20308

TRIBUT, Russie

  • Écrit par 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 169 mots

Dès l'établissement du joug mongol (1240), la Russie doit acquitter un tribut à la Horde d'or. À l'origine, il est perçu directement par des fonctionnaires mongols, après le recensement de la population. Mais, au début du xive siècle, le tribut, appelé couramment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribut-russie/#i_20308

TUJUE [T'OU-KIUE]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 565 mots
  •  • 1 média

Confédération de tribus nomades d'origine prototurque qui, venant de l'Altaï, a succédé en Asie centrale, à partir du milieu du vie siècle, à l'empire Ruanruan. Elle est désignée communément, dans les travaux occidentaux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tujue-t-ou-kiue/#i_20308

TÜMET

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 394 mots

Peuple mongol se rattachant au groupe ethno-linguistique des Mongols orientaux et qui connut la gloire entre 1543 et 1582, sous le règne de son souverain Altan khān, le redoutable ennemi de la Chine des Ming, l'introducteur du lamaïsme en Mongolie et le fondateur de la plus ancienne ville de l'époque moderne en régions mongoles. Après leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumet/#i_20308

TURCS

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Premiers contacts avec l'Islam »  : […] fut le judaïsme, et les Karaïtes de Crimée, eux aussi de religion juive. Les uns et les autres ont dû faire face aux attaques des peuples russes aux xe et xie siècles, et ils passèrent plus tard sous la domination des Mongols […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/#i_20308

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 640 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Changements politiques »  : […] commerce maritime étaient désormais entre les mains des Vénitiens et des Génois, faisaient directement partie des possessions de la Horde d'or tatare. Cette dernière était la plus occidentale des puissances qui succédèrent à l'Empire mongol de Gengis Khan, et son khan résidait à Sarai, sur la Volga. Au milieu du xve siècle, la Horde d'or était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_20308

UNIFICATION MONGOLE PAR GENGIS KHAN

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

La proclamation en 1206 de Temüdjin comme roi universel ou « Gengis khan » par une diète de chefs mongols marque l'accès au pouvoir suprême du guerrier issu de la tribu Borjigin. Protégé dans un premier temps avec ses frères par Toghril-khan, souverain de la tribu turco-mongole des Kereit, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unification-mongole-par-gengis-khan/#i_20308

XIONGNU [HIONG-NOU]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 413 mots
  •  • 1 média

Première confédération de pasteurs nomades connue en Asie orientale, qui apparaît sur le territoire de l'actuelle Mongolie comme une puissance redoutable à la fin du ~ iiie siècle, alors que l'Empire chinois est en voie de création. C'est à ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xiongnu-hiong-nou/#i_20308

YASAK

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 251 mots

Forme turque sous laquelle le mot mongol de jasag, qui signifie loi, droit, ordre politique et social, a été popularisé à diverses occasions. Le yasak (yasaq), ou plus couramment yāsa, de l'époque gengiskhānide est considéré par la tradition comme le corps de lois, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yasak/#i_20308

YUAN (LES)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 761 mots
  •  • 1 média

Si Gengis-khan (c. 1167-1227) est considéré comme le « Grand Ancêtre » (Taizu) de la dynastie des Yuan, celle-ci ne règne sur l'ensemble de la Chine qu'après la chute des Song du Sud, en 1279. Les Mongols s'attaquent à la Chine du Nord, alors aux mains de la dynastie Jürchen des Jin, dès le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-yuan-dynastie-mongole/#i_20308

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise AUBIN, Vadime ELISSEEFF, « MONGOLIE, histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/