KHĀN ou CARAVANSÉRAIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le khān ou caravansérail est une institution en relation avec l'organisation commerciale dans les pays islamiques. On en connaît fort mal l'évolution, car les khāns sont situés bien souvent loin des routes actuelles. Le khān naquit du besoin de se protéger contre le pillage dans des régions où nomades et montagnards faisaient régner l'insécurité. Distants en général d'une journée de marche, les khāns servent, sur les routes, de relais près des portes de la ville ; à l'intérieur des cités, ce sont des entrepôts et des hôtelleries. Le programme architectural concilie donc la sécurité des gens et des bêtes avec les commodités des entrepôts pour marchandises ; il comprend des écuries, des dépôts, des boutiques et souvent un bain, des chambres à coucher ainsi qu'un oratoire. De l'extérieur, le khān a l'allure d'un fortin avec des tours à chaque angle, des façades aveugles renforcées par des contreforts, et une entrée monumentale parfois saillante. Le matériau de construction change selon les régions. Le plan, les dimensions, le nombre de logements évoluent selon les lieux et les époques. Ceux qui subsistent permettent de dégager des particularités architecturales de groupes typologiques. Il y a les khāns seldjoukides d'Iran et d'Anatolie, les khāns ayyoubides de Syrie, les khāns mamelouks d'Égypte et de Syrie, ceux de la route du Pèlerinage, les khāns ilkhanides et séfévides d'Iran, enfin les khāns ottomans d'Asie antérieure.

Khan

Khan

Photographie

Un khan (caravansérail) séfévide, sur la route menant d'Ispahan à Chiraz, Iran. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le khān de l'époque seldjoukide en Iran (fin xie s.) est de plan carré, avec des tours rondes aux angles ; au centre de la façade, un haut portail flanqué de tours donne accès à la cour sur laquelle s'ouvrent quatre iwāns. Il y a trois types de khāns seldjoukides d'Anatolie aux xiiie et xive siècles : le khān avec cour centrale rectangulaire bordée de galeries voûtées et de chambres, doté d'une entrée monumentale à vestibule comme Sultan Khān (1236) entre Sivas et Kayseri ; le khān couvert [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  KHAN ou CARAVANSÉRAIL  » est également traité dans :

BAZAR

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 3 365 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les éléments du bazar »  : […] Le bazar principal est situé dans le centre ancien des grandes villes ; il groupe, dans un ensemble compact, commerce de détail, commerce de gros, commerce d'importation et exportation, systèmes de financement, artisanat et petite industrie. Le bazar de quartier est un ensemble commerçant restreint, approvisionné en fonction des besoins quotidiens des habitants du quartier ; il existe dans les g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bazar/#i_13890

CAIRE LE

  • Écrit par 
  • Éric DENIS, 
  • Gaston WIET
  •  • 5 838 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vie commerciale et artisanale »  : […] La ville était organisée pour le commerce : des bâtiments spécialisés étaient réservés au dépôt des marchandises, d'autres au logement des négociants ; c'est ce qu'on appela des caravansérails, des fondouks , ou encore des okelles (transcription de l'arabe), ou enfin des khan (vocable persan) : édifices carrés, construits autour d'une grande cour, avec un portique qui abritait une galerie ; le re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-caire/#i_13890

DAMAS

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 3 389 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'époque ottomane »  : […] La conquête ottomane balaie les Mamelouks en 1516 et ramène la sécurité intérieure ; le commerce refleurit, les routes sont sûres, les caravansérails se multiplient. À Damas, le plus beau khān est celui d'Asad Pasha, avec ses neuf coupoles et son appareil bichrome (1752). Un nouveau type architectural apparaît alors : la mosquée turque avec sa vaste coupole hémisphérique couvrant une salle de pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damas/#i_13890

SOUK

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF
  •  • 1 442 mots

Le mot souk viendrait de l'araméen shūkā , avec le sens primitif de rue, puis celui de marché. On le trouve dans la composition de nombreux toponymes. Très tôt, ce terme recouvre différents types de centres d'activité commerciale dans le Proche-Orient et au Maghreb. On distingue les foires annuelles, les marchés ruraux hebdomadaires et les souks urbains permanents. Le terme souk remplace aussi ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souk/#i_13890

Pour citer l’article

Nikita ELISSÉEFF, « KHĀN ou CARAVANSÉRAIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/khan-caravanserail/