Chine, histoire


AN LUSHAN [NGAN LOU-CHAN] RÉBELLION D' (755-763)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 677 mots

An Lushan (705-757) n'est en fait que le principal héros d'un épisode central dans l'histoire de la Chine impériale. Né dans le Nord-Est d'un officier sogdien et d'une mère turque, polyglotte, propulsé au sommet de la hiérarchie militaire par ses prouesses et par un talent exceptionnel pour l'intrigue, c'est un pur produit de cette frontière sino-barbare dont les Tang, à partir des années 730, ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/an-lushan-ngan-lou-chan-rebellion-d/#i_0

ARMÉE ROUGE, Chine

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 019 mots
  •  • 4 médias

« Le pouvoir est au bout du fusil » : quand Mao Zedong énonce, en novembre 1938, cette formule désormais célèbre, il parle en orfèvre. Il fait la guerre à Tchiang Kaï-chek depuis plus de dix ans. Il lui faudra encore combattre plus d'une décennie pour prendre le pouvoir en 1949. En guerre près d'un quart de siècle, le Parti communiste chinois, poursuivant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-rouge-chine/#i_0

ČAKHAR ou TCHAKHAR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 805 mots

Principale tribu des grands khāns mongols du xvie siècle, les Čakhar (ou Tchakhar ou Chakhar) sont les descendants de Gengis khān. Au début du xviie siècle, leur souverain, le grand khān Ligdan khān (ou Legdan khān, ou Lingdan khān), dont le règne se situe entre 1604 et 1634, tente de reconstituer la puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cakhar-tchakhar/#i_0

CANTON ou GUANGZHOU [KOUANG-TCHEOU]

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jean DELVERT
  •  • 1 152 mots
  •  • 2 médias

Canton (Guangzhou ), capitale du Guangdong, est située à 60 kilomètres de la mer, au pied d'une colline rocheuse isolée au milieu de la plaine d'alluvions du Xijiang, à l'extrémité de l'estuaire formé par ce fleuve, ainsi que par son affluent le Beijiang et par le Dongjiang. Cet estuaire, le Zhuijiang (ou rivières des Perles), est une des trois zones […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canton-guangzhou/#i_0

CAO CAO [TS'AO TS'AO] (155-220)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 620 mots

« En temps normal vous seriez un malfaiteur, en temps de crise, un héros. » C'est en ces termes que le jeune Cao Cao s'entendit prédire son avenir de la bouche d'un célèbre caractérologue. Petit-fils par adoption d'un eunuque de la cour, il entra tôt dans la carrière, mais l'ascension de Dong Zhuo marqua pour lui le début d'une fulgurante aventure. Avec d'autres rebelles, il prit les armes contre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cao-cao-ts-ao-ts-ao/#i_0

CAO PI [TS'AO P'I] ou CAO PEI [TS'AO P'EI] (187-226) empereur sous le nom de WENDI [WEN-TI] (220-226)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 406 mots

À la mort de Cao Cao (220), le vainqueur de la guerre civile où sombra la dynastie des Han, Cao Pi (ou Cao Pei), son fils aîné, lui succéda comme roi de Wei et Premier ministre du dernier empereur des Han. Quelques mois plus tard, celui-ci renonçait à son trône en faveur de Cao Pi, qui fonda la dynastie des Wei. C'était la première fois dans l'histoire de Chine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cao-pi-ts-ao-p-i-ou-cao-pei-ts-ao-p-ei-187-226-empereur-sous-le-nom-de-wendi-wen-ti-220-226/#i_0

CASPIENNE, géopolitique

  • Écrit par 
  • Garik GALSTYAN
  •  • 7 493 mots

Dans le chapitre «  L'intérêt grandissant de la Chine pour le bassin caspien »  : […] Juste après l'éclatement de l'Union soviétique, le rôle de la Chine par rapport aux autres puissances limitrophes paraissait plus réduit et moins évident. Mais ses besoins grandissants en énergie l'ont incitée à se positionner sur l'échiquier pétrolier centrasiatique. L'influence chinoise croissante est devenue un élément essentiel de la donne régionale. Pékin a rapidement reconnu les indépendance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caspienne-geopolitique/6-l-interet-grandissant-de-la-chine-pour-le-bassin-caspien/

CENT FLEURS LES

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 948 mots

C'est en mai 1956 que le président Mao Zedong énonce sa formule désormais célèbre : « Que cent fleurs s'épanouissent, que cent écoles rivalisent. » Ce slogan d'expression très classique fait référence aux « cent écoles », dénomination donnée par le philosophe taoïste Zhuangzi aux multiples écoles spéculatives de pensée qui fleurissaient aux ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cent-fleurs/#i_0

CHANG'AN [TCH'ANG-NGAN]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 999 mots

Actuelle Xi'an, capitale de la province chinoise du Shaanxi. La première Chang'an (Paix éternelle) est établie comme capitale de l'empire par les Han (~ 202), sur la rive droite de la Wei et à une quinzaine de kilomètres au sud de Xianyang, la capitale des Qin qu'ils viennent de renverser. La ville met environ un siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chang-an-tch-ang-ngan/#i_0

CHEN BODA [TCH'EN PO-TA] (1905-1989)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 772 mots

Ce futur interprète de la politique de Mao Zedong et cet éminent porte-parole du Parti communiste chinois voit le jour à Hui'anxian au Fujian dans une famille de paysans pauvres. Ne pouvant se permettre de poursuivre de longues études, Chen Boda entre au service d'un chef de guerre qui l'emploie comme secrétaire. Dans les années vingt, il part à Moscou où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chen-boda-tch-en-po-ta/#i_0

CHEN DUXIU [TCH'EN TOU-SIEOU] (1879-1942)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 114 mots

Prestigieux chef de file du Mouvement du 4-Mai et futur secrétaire général du Parti communiste chinois (P.C.C.), Chen Duxiu naît à Huaining en Anhui dans une famille riche. Influencé par les modernistes Liang Qichao et Kang Youwei, il étudie à l'École normale supérieure de Tōkyō, apprend le français et l'anglais avant d'éditer, épisodiquement, à Shanghai de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chen-duxiu-tch-en-tou-sieou/#i_0

CHENGDU [TCH'ENG-TOU]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 372 mots
  •  • 1 média

Capitale de la province chinoise du Sichuan avec une population estimée à plus de 10 millions d'habitants en 2006, Chengdu est située dans une des plaines les plus riches et les plus densément peuplées de la Chine, qu'enrichit un réseau d'irrigation datant de deux millénaires branché sur le Minjiang (système d'irrigation de Dujiangyan). Cette ville fut la ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chengdu-tch-eng-tou/#i_0

CHEN YI [TCH'EN YI] (1901-1972)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 942 mots

Après des études classiques, Chen Yi, fils de magistrat né à Lezhi (Sichuan), est attiré par des idées progressistes diffusées par les étudiants revenus de l'étranger (en particulier l'anarchisant Li Shizeng) et apprend le français avant d'obtenir une bourse qui lui permet d'étudier la chimie en France (1919). Étudiant à Grenoble et à Lyon, il travaille épisodiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chen-yi-tch-en-yi/#i_0

CHEN YUN [TCH'EN YUN] (1900-1995)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 854 mots

Né dans la région de Shanghai, il est peu probable que Chen Yun ait reçu plus qu'une instruction primaire. Travailleur de l'imprimerie, il rejoint les communistes en 1924 et travaille dans les syndicats, sa connaissance du prolétariat jointe à celle des coutumes locales étant précieuse pour le Parti communiste chinois (P.C.C.). C'est au sein des organisatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chen-yun-tch-en-yun/#i_0

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 235 mots
  •  • 14 médias

Un demi-siècle après la naissance dans la violence de la république populaire de Chine, le cours de l'histoire chinoise apparaît plus stable, mais non dépourvu d'interrogations multiples. Symbole de la plus grande révolution communiste survenue dans le Tiers Monde, et réceptacle de nombreux espoirs révolutionnaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-de-1949-a-nos-jours/#i_0

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 658 mots
  •  • 50 médias

Comme les pays du bassin méditerranéen et de l'Europe, la Chine d'aujourd'hui est le point d'aboutissement d'une très longue évolution où les facteurs de continuité ne sont sans doute pas plus significatifs pour l'historien que ceux que l'on rencontre en Occident dans le domaine des institutions, du droit, des traditions culturelles et religieuses. C'est par étapes que les populations de langue et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_0

CHINE - Politique étrangère contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 7 678 mots
  •  • 6 médias

Depuis 1979, la diplomatie de la République populaire de Chine est au service des quatre objectifs majeurs suivants : le développement économique du pays, l'affirmation et la consolidation de son statut de grande puissance, la réunification de la nation chinoise et la survie du régime actuel. Ces objectifs peuvent sembler contradictoires, et le dernier – la stabilité du système politique dirigé pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-politique-etrangere-contemporaine/#i_0

CHINE - Politique religieuse

  • Écrit par 
  • Benoît VERMANDER
  •  • 6 121 mots
  •  • 1 média

La politique des réformes et de l'ouverture, engagée sous l'égide de Deng Xiaoping à partir de 1979, a permis et permet encore le spectaculaire développement économique de la Chine, et a fait de ce pays un acteur clé, si ce n'est l'acteur clé de la mondialisation. Fondée sur une ouverture économique, financière et internationale graduelle et ininterrompue, la montée en puissance de la Chine ne s'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-politique-religieuse/#i_0

CHINOISE (CIVILISATION) - Bureaucratie, gouvernement, économie

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 11 005 mots

« Céleste » ou « hydraulique », peu importe : l'idée communément répandue suivant laquelle la Chine vit depuis des temps fort anciens sous un régime bureaucratique est essentiellement correcte. Sans vouloir ici décrire à nouveau l'évolution, esquissée dans les pages précédentes, des institutions gouvernementales au fil des dynasties, on rappellera simpl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-bureaucratie-gouvernement-economie/#i_0

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 494 mots
  •  • 8 médias

Depuis le début des années 1980, plusieurs facteurs ont conduit historiens et anthropologues à développer et renouveler le champ des études sur la médecine chinoise. D'une part, les travaux menés par les historiens ou philosophes, comme Foucault, sur la médecine européenne ont montré combien la médecine était un champ fécond pour l'histoire intellectuelle, sociale et politique d'une société donnée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-medecine-en-chine/#i_0

CHINOISE (CIVILISATION) - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET
  •  • 1 597 mots
  •  • 1 média

L'Asie orientale, de civilisation et d'influence chinoises, constitue un ensemble humain et géographique qui est à la fois très vaste et complexe en raison de la diversité de ses populations et de ses conditions naturelles. Elle s'étend depuis l'équateur jusqu'à la taïga sibérienne et depuis le Pacifique jusqu'au cœur du continent asiatique. On trouve des colonies chinoises à Java et en Malaisie c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-vue-d-ensemble/#i_0

CHINOISES EXPÉDITIONS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 612 mots
  •  • 1 média

La Chine a été la plus grande puissance maritime du xie au xve siècle. L'apogée est atteint, au xve siècle, avec de grandes expéditions rendues possibles grâce au perfectionnement des techniques mises au point depuis le xi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-maritimes-chinoises/#i_0

CHINOIS SYSTÈMES MONÉTAIRES

  • Écrit par 
  • Michel CARTIER
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

L'histoire monétaire chinoise apparaît comme une succession de systèmes très différents. Dans la mesure où son économie n'était pas rattachée étroitement aux grands courants du commerce international, la Chine avait la possibilité de se livrer à des expériences originales.La plus ancienne monnaie chinoise connue est constituée par des cauris. Dans l'écriture chinoise, la notion de valeur est d'ail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-monetaires-chinois/#i_0

CINQ DYNASTIES LES & DIX ROYAUMES LES (907-979)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 666 mots
  •  • 2 médias

Cette appellation (wudai shiguo) couvre la période allant de la chute des Tang (907) à la réunification de la Chine par les Song (979). Les Cinq Dynasties, qui tentent depuis Kaifeng ou Luoyang de contrôler une Chine du Nord où fleurissent les satrapies militaires plus ou moins autonomes, sont celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinq-dynasties-et-dix-royaumes/#i_0

CIXI [TS'EU-HI] (1835-1908) impératrice régente de Chine (1861-1908)

  • Écrit par 
  • Guillaume DUNSTHEIMER
  •  • 758 mots
  •  • 1 média

Impératrice douairière de Chine, d'origine mandchoue et noble, qui fut introduite à la cour des Qing en 1851, à l'âge de seize ans, au titre de concubine impériale. Le mariage de l'empereur Xianfeng (dont le règne se situe entre 1851 et 1861) avec l'impératrice Ci'an était resté sans enfants. Cixi donna à l'empereur un fils, le futur empereur Tongzhi, ce qui éleva son rang. Après la mort de Xianfe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cixi-ts-eu-hi-imperatrice-regente-de-chine/#i_0

COMMUNES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 784 mots

Unités de base mises en place par la République populaire de Chine pour préparer la collectivisation économique.En 1953, après la distribution aux paysans pauvres des terres des grands propriétaires fonciers dépossédés, les autorités de Pékin transforment les équipes d'entraide saisonnières en équipes d'entraide permanentes, au sein desquelles la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communes-populaires/#i_0

DALAÏ-LAMA TENZIN GYATSO (1935- )

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CARRIERE
  •  • 1 995 mots
  •  • 2 médias

Quatorzième dalaï-lama, Tenzin Gyatso naquit le 6 juillet 1935 dans le village de Takster. Situé dans une région peu fertile de la province d'Amdo, dans l'extrême nord-est du Tibet, ce village ne nourrissait guère plus d'une vingtaine de familles. En 1935, cette province se trouvait sous la domination récente d'un chef musulman, Ma Bufeng, dont le gouvernement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dalai-lama-tenzin-gyatso/#i_0

DENG FA [TENG FA] (1906-1946)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 580 mots

Natif de Yunfu, au Guangdong, d'une obscure famille paysanne, Deng Fa ne reçoit pas la moindre instruction durant sa jeunesse et doit travailler comme matelot à bord des navires britanniques de la Butterfield Service Company ou comme cuisinier sur les vapeurs cabotant entre Hong Kong et Canton. En 1922, il est forteme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deng-fa-teng-fa/#i_0

DENG XIAOPING [TENG SIAO-P'ING] (1904-1997)

  • Écrit par 
  • Valérie NIQUET
  • , Universalis
  •  • 1 212 mots
  •  • 2 médias

Vétéran de la grande geste révolutionnaire chinoise, membre de l'appareil du Parti communiste, proche de Mao Zedong, puis soumis à une rééducation politique après la révolution culturelle, Deng Xiaoping devient l'homme fort du régime chinois après la mort de Mao, parvenant à déjouer tous les pièges de la démaoïsation. Il est l'artisan de l'ouverture de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deng-xiaoping-teng-siao-p-ing/#i_0

DIASPORA

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS, 
  • Vicken CHETERIAN, 
  • Kamel DORAÏ, 
  • Thibaut JAULIN, 
  • Claudine LOMBARD-SALMON, 
  • Raoul VANEIGEM, 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  • , Universalis
  •  • 7 186 mots
  •  • 1 média

Le mot grec diaspora signifie « dispersion ». Il apparaît dans la traduction grecque de la Bible hébraïque, dite Bible des Septante, effectuée à Alexandrie par à partir du IIIe siècle avant J.-C. Le mot désigne alors la situa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspora/#i_0

DZOUNGARIE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 306 mots
  •  • 1 média

Nom que les Européens ont donné au second khānat fondé au xviie siècle en Asie centrale par les Mongols occidentaux ou Oirat, dénommés à cette époque les Jüngar (ou, en transcription vulgaire, Djoungar, ou encore Dzoungar). La Dzoungarie (ou Jüngarie) est située dans la région du Tarbagatai et de l'Ili (à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dzoungarie/#i_0

FAN ZHONGLIANG JOSEPH (1918-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 210 mots

Ecclésiastique chinois catholique romain, Joseph Fan Zhongliang fut un prélat de l’Église clandestine de Chine, resté fidèle à Rome et non reconnu par les autorités du pays.Joseph Fan Zhongliang naît le 13 janvier 1918 à Shanghai. Baptisé en 1932, il entre dans la Compagnie de Jésus six ans plus tard. Il est ordonné prêt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-fan-zhongliang/#i_0

FENG [FONG] SACRIFICE

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 454 mots

Terme désignant des cérémonies importantes qui consacraient l'autorité divine des dynasties impériales de la Chine. Les sacrifices Feng s'accomplissaient au sommet et au pied du Taishan, la montagne sacrée de l'est de la Chine, dans l'actuelle province de Shandong. Selon la tradition des lettrés de l'époque Han, les souverains mythiques de l'antiquité chino […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feng-fong-sacrifice/#i_0

GRAND CANAL, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 990 mots

Les grands fleuves qui traversent le sous-continent chinois coulent d'ouest en est. Si l'idée de creuser des canaux faisant communiquer les différents drainages du nord au sud remonte à l'Antiquité, l'aménagement d'un boulevard fluvial continu date de la réunification de l'empire par les Sui : il répondait au besoin d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-canal-chine/#i_0

GRANDE MURAILLE, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  • , Universalis
  •  • 1 629 mots
  •  • 1 média

La « Longue Muraille de 10 000 li » (Wanli Changcheng) s'étend effectivement sur quelque 5 000 kilomètres (1 li = 0,5 km) si on tient compte des ondulations du relief, qu'elle épouse fidèlement, des branches secondaires et du doublement de certaines sections. À vol d'oiseau, la Muraille actuelle couvre une distance d'environ 2 700 kilomètres de la passe de Jiayuguan (à Jiuquan au Gansu), à l'orée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-chine/#i_0

GUANGXU [KOUANG-SIU] (1871-1908) empereur de Chine (1875-1908)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 312 mots

Empereur de Chine (1875-1908) de la dynastie des Qing, né le 14 août 1871 à Pékin, mort le 14 novembre 1908 à Pékin, de nom personnel Zaitian et de nom posthume Jingdi.Zaitian n'a que trois ans lorsque le jeune empereur Tongzhi (1856-1875, règne 1861-1875) meurt et que la mère de ce dernier, l'impératrice douairière Cixi (1835-1908), choisit de placer son neve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guangxu-kouang-siu-empereur-de-chine/#i_0

HAKKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Chinois du Nord qui émigrèrent en Chine méridionale, particulièrement dans les provinces de Guangdong et Fujian, sous la dynastie des Song du Sud (1127-1279), quand la Chine du Nord fut envahie par des tribus venues d'Asie centrale. Le nom Hakka vient de la prononciation cantonaise du mot mandarin kejia (« les hôtes »), nom qu'on donnai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hakka/#i_0

HAN ANTÉRIEURS (206 av. J.-C. - 8 apr. J.-C.) & HAN POSTÉRIEURS (25-220), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 747 mots
  •  • 2 médias

La durée de la dynastie des Han, deuxième dynastie impériale chinoise, couvre l'essentiel de ce qu'on peut appeler le « premier empire », et c'est l'une des seules dans l'histoire de Chine dont le fondateur (Liu Bang, empereur de ~ 206 à ~ 195) soit d'origine paysanne. Les deux empereurs les plus marquants des premiers Han sont Wendi (~ 180-~ 157) et surtout Wudi (~ 141-~ 87). Wendi consolide les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/han-anterieurs-han-posterieurs/#i_0

HAN FEIZI [HAN FEI-TSEU] (env. 280-234 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Léon VANDERMEERSCH
  •  • 649 mots

Le plus grand des penseurs de l'école chinoise des Légistes, Han Feizi naquit dans la seigneurie de Han, dont le nom lui sert de patronyme. Fils de seigneur, il ne reçut pourtant jamais ni titre ni office : ses critiques répétées des mœurs politiques régnant à la cour seigneuriale lui valurent cette disgrâce. C'est en étudiant la théorie du gouvernement par la l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/han-feizi-han-fei-tseu/#i_0

HANGZHOU [HANG-TCHEOU]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 029 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la province chinoise du Zhejiang, la ville (6,6 millions d'habitants en 2006) est située au fond de l'estuaire du Qiantangjiang sur une bande alluviale qui s'est édifiée à l'entrée d'une ancienne baie, peut-être aux environs du début de notre ère. Elle est encadrée par le célèbre lac de l'Ouest et, au sud-est, par le fleuve Qiantang (ou Zhejiang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hangzhou-hang-tcheou/#i_0

HE LONG [HO LONG] (1896-1969)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 593 mots

Né à Dayong (Hunan), l'ancien maréchal He Long est le fils d'un officier pauvre de l'armée mandchoue, membre important de la Gelaohui (la Société des aînés et des anciens) résolument antimandchoue et bien implantée en milieu militaire. Sous l'influence de son père, He Long entre dans l'armée ; en 1912, on le trouve à la tête de milliers de paysans poussés à la révolte par une terrible famine, prat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/he-long-ho-long/#i_0

HONG KONG

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • Pierre SIGWALT
  •  • 10 064 mots
  •  • 6 médias

Située à l'embouchure de la rivière des Perles, au sud-est de la Chine, le « port des parfums » (Heung Kong en cantonais, Xianggang en mandarin), colonie britannique de 1842 à 1997, est, depuis le 1er juillet 1997 une Région administrative spéciale (R.A.S.) de la République populaire de Chine. Avec 7 millions d'habitants pour 1 096  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hong-kong/#i_0

HONGWU [HONG-WOU] ou ZHU YUANZHANG (1328-1398) empereur de Chine (1368-1398)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 071 mots

Fondateur de la dynastie des Ming, Zhu Yuanzhang se proclame empereur avec pour nom de règne Hongwu (nom posthume : Taizu). Il est le seul rebelle d'origine paysanne avec Liu Bang, fondateur des Han, à avoir établi une dynastie durable. Il perd la plupart des membres de sa famille, des tenanciers misérables émigrés au Anhui, lors de la famine et des épidémies de 1344 et devient moine mendiant. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongwu-zhu/#i_0

HUA GUOFENG [HOUA KOUO-FENG] (1921-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA
  •  • 904 mots

Hua Guofeng, président du Parti communiste chinois (P.C.C.) de 1976 à 1981, est décédé le 20 août 2008 à Pékin. De son vrai nom Su Zhu, il était né le 16 février 1921 (1920, selon certaines sources) en Chine du Nord, dans une famille paysanne du district de Jiaocheng, province du Shanxi, célèbre pour ses mines de charbon.Entré au P.C.C. en 1938, il participe à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hua-guofeng-houa-kouo-feng/#i_0

HUAINAN ZI (Liu An)

  • Écrit par 
  • Pierre MARSONE
  •  • 874 mots

En publiant le Huainan zi (le « Maître de Huainan ») pour la première fois dans une langue occidentale (Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, 2003), Charles Le Blanc, Rémi Mathieu et leurs collaborateurs ont enfin mis à la portée du plus large public une synthèse majeure de la sagesse et du savoir de la Chine dans les premières décennies de l'Empire (ii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huainan-zi/#i_0

HUANG CHAO [HOUANG TCH'AO] (mort en 884)

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET
  •  • 576 mots

Riche contrebandier du sel, originaire du Shandong occidental, Huang Chao, à la tête d'une bande de paysans passés au brigandage et d'anciens contrebandiers, désola de nombreuses régions de la Chine de 874 à 884. La rébellion, menée tout d'abord par un nommé Wang Xianzhi, se situe dans le contexte général de déclin de la gran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huang-chao-houang-tch-ao/#i_0

HUANGPU ACADÉMIE MILITAIRE DE

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 063 mots

C'est en mai 1924 que le Guomindang de Sun Yat-sen et l'embryonnaire Parti communiste chinois conviennent d'établir près de Canton, sur une île de la rivière des Perles, et avec le concours de l'Union soviétique, la future école des cadres politiques et militaires de la Chine contemporaine, la fameuse Académie militaire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/academie-militaire-de-huangpu/#i_0

HUIZONG [HOUEI-TSONG] (1082-1135)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 1 466 mots

Huizong, le dernier empereur des Song du Nord, fut moins un souverain cultivant les arts qu'un artiste égaré sur un trône. Peintre et calligraphe de talent, bon poète, fervent amateur de musique, « doué pour toute chose sauf pour être empereur » (comme le disait un ministre à l'empereur Yuan Shundi pour modérer l'admiration que ce dernier éprouvait à l'endroit de Huizong), ses dons artistiques l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huizong-houei-tsong/#i_0

HU JINTAO (1942- )

  • Écrit par 
  • Stéphanie BALME
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

Né dans la province orientale de l'Anhui en 1942, secrétaire général du Parti communiste chinois (P.C.C.) de novembre 2002 à novembre 2012, chef de l'État (mars 2003-mars 2013) et de l'Armée populaire de libération (septembre 2004), Hu Jintao a cumulé, comme son prédécesseur direct Jiang Zemin, l'ensemble des positions institutionnelles importantes au sein du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hu-jintao/#i_0

HU YAOBANG [HOU YAO-PANG] (1915-1989)

  • Écrit par 
  • Wojtek ZAFANOLLI
  •  • 1 436 mots

Ancien secrétaire général du Parti communiste chinois, Hu Yaobang est décédé à Pékin le 15 avril 1989. Sa disparition bouleversait le fragile équilibre entre « conservateurs » et « réformateurs » au sein de la direction chinoise : bien que démis de ses fonctions à la suite de l'agitation estudiantine de l'hiver de 1986-1987, Hu Yaobang avait en effet conservé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hu-yaobang-hou-yao-pang/#i_0

INVASION DU TIBET PAR LA CHINE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 263 mots
  •  • 1 média

Le 7 octobre 1950, un an après la proclamation de la République populaire de Chine, Mao Zedong ordonne l'invasion militaire du Tibet, considéré par le nouveau régime comme une province chinoise dont l'indépendance n'est qu'une fiction créée par les Occidentaux. Le 23 mai 1951, un traité sino-tibétain intègre officiell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invasion-du-tibet-par-la-chine/#i_0

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 579 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Chine »  : […] L'islam est, pour les dirigeants de la Chine populaire, un problème interne beaucoup plus torturant qu'on ne l'imaginerait a priori. Le pays pouvait déjà être considéré, au dernier siècle de l'Empire et à l'époque républicaine, bien qu'on n'y prît pas suffisamment garde, comme une des plus grandes nations musulmanes du monde. Et, depuis l'avènement du communisme, l'inquiétude qu'inspire inévitable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/6-chine/

JÉSUITES EN CHINE

  • Écrit par 
  • Joseph DEHERGNE
  •  • 1 285 mots

Dans l'action des Jésuites en Chine (voir H. Bernard-Maître, art. « Chine » et « Chinois » in Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastique ; J. Dehergne, Répertoire des Jésuites de Chine de 1552 à 1800, 1973), on peut distinguer trois périodes.La première période, de 1552 à 1686, est celle du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesuites-en-chine/#i_0

JEUX OLYMPIQUES - La Chine et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 134 mots

Durant plusieurs décennies, l'Empire du Milieu compte pour quantité négligeable au sein du mouvement olympique. Le Comité olympique chinois voit certes le jour dès 1910, mais il faut attendre 1922 pour que le C.I.O. coopte un Chinois : Cheting T. Wang, diplomate et membre influant du Guomindang, intègre l'institution. Dix ans plus tard, la Chine envoie pour la première fois une délégation aux Jeux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-la-chine-et-les-jeux/#i_0

JIANG QING [KIANG TS'ING] LI WEIFEN dite (1913-1991)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 729 mots

Assez peu connue en Occident avant la révolution culturelle prolétarienne, Jiang Qing, la quatrième épouse du président Mao Zedong, eut bien antérieurement une influence insoupçonnée dans le domaine culturel en Chine populaire.Originaire d'une famille pauvre du Shandong et orpheline de bonne heure, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jiang-li/#i_0

JIANG ZEMIN (1926- )

  • Écrit par 
  • Stéphanie BALME
  •  • 1 110 mots

Président de la République populaire de Chine de 1993 à 2003. Né en 1926 à Yangzhou (province du Jiangsu) dans une famille d'intellectuels aisés, Jiang Zemin est le fils adoptif de Jiang Shangqing, son oncle paternel, qui est un militant marxiste actif, proche de Zhang Aiping (futur ministre de la Défense de la République populaire de Chine, R.P.C.), et le chef du Parti communiste chinois (P.C.C.) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jiang/#i_0

JIN [CHIN], dynastie chinoise (265-419)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 842 mots

La dynastie chinoise des Jin comprend deux phases distinctes : les Jin occidentaux ou Xi Jin (265-316) et les Jin orientaux ou Dong Jin (317-419).En 265, Sima Yan (234 ou 236-290), prince de la famille Sima, dépose le dernier empereur Cao et fonde la dynastie des Jin occidentaux. Ce monarque dynamique et aux innombrables concubines est connu sous le nom dynastique de Wudi. Sa cour instaure l'un de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jin-chin-dynastie-chinoise/#i_0

KAIFENG [K'AI-FONG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 017 mots

Située dans la province chinoise du Henan, au cœur de la grande plaine du Nord et sur la rive sud du fleuve Jaune, Kaifeng (alors appelée Daliang) connaît sa première période de gloire à l'époque des Royaumes combattants : le roi Hui de Wei (qui règne de ~ 370 à ~ 335) y attire les penseurs les plus renommés, tel Mencius, et en fait pour un temps la capitale i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaifeng-k-ai-fong/#i_0

KANG SHENG [K'ANG CHENG] (1899-1975)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 628 mots

Originaire d'un milieu de propriétaires aisés, Kang Sheng voit le jour à Zhucheng (Shandong). Exclu de l'école pour ses activités subversives, il étudie à Shanghai et a pour professeur Qu Qiubai, futur secrétaire général du Parti communiste chinois (P.C.C.). Dans les années vingt, Kang Sheng adhère à la Ligue de la jeunesse socialiste puis au Parti communis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kang-sheng-k-ang-cheng/#i_0

KANGXI [K'ANG-HI] (1654-1722) empereur de Chine (1661-1722)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Second empereur de la dynastie mandchoue des Qing à régner en Chine, Kangxi (nom personnel Xuanye, appellation posthume Shengzu) monte sur le trône à l'âge de six ans après la disparition prématurée de son père Shunzhi (qui régna de 1644 à 1661), mort de la petite vérole. Jusqu'en 1669, le pouvoir est confié à quatre régents ; soigneusement préparée par le jeune homme, l'arrestation du plus puissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kangxi-k-ang-hi-empereur-de-chine/#i_0

KITAN ou KHITAN

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 624 mots
  •  • 1 média

Ancien peuple de pasteurs nomades protomongols, connu depuis le ive siècle, qu'on trouve installé à la fin du viiie siècle sur le territoire des actuelles Mongolie-Intérieure et république populaire de Mongolie. En 926, son chef Abaoji (872-926, du clan Yelü), qui s'était proclamé empereur une vingtaine d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kitan-ou-khitan/#i_0

LHASA ou LHASSA

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 688 mots
  •  • 3 médias

Capitale de la région autonome du Tibet (Xizang), intégrée à la république populaire de Chine, Lhasa est située à 3 630 m d'altitude sur une petite plaine alluviale construite par la rivière Kyichu, affluent du Brahmapoutre supérieur (ou Zangbo). Cette vallée s'inscrit dans la gigantesque cicatrice tectonique ouvert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lhasa-lhassa/#i_0

LIANG CONGJIE (1932-2010)

  • Écrit par 
  • Barbara A. SCHREIBER
  • , Universalis
  •  • 366 mots

Liang Congjie fut un des pionniers de l'écologie en Chine. Il naît le 4 août 1932 à Pékin, dans une grande famille politique connue pour son esprit réformateur. Professeur d'histoire, il travaille également, de 1978 à 1988, comme éditeur pour la société Encyclopedia of China Publishing House, installée dans la capitale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liang/#i_0

LIANG QICHAO [LEANG K'I-TCH'AO] (1873-1929)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 967 mots

Le plus important chef de file des lettrés réformistes chinois au début du xxe siècle, Liang Qichao fut le plus illustre élève de Kang Youwei. Ce fils de paysan, d'origine cantonaise, passe le premier grade des concours impériaux à l'âge de onze ans. Sa profonde connaissance des classiques lui permet d'obtenir le titre de juren (éq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liang-qichao-leang-k-i-tch-ao/#i_0

LI DAZHAO [LI TA-TCHAO] (1889-1927)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 965 mots

La pensée et l'action politique de Li Dazao, l'un des plus brillants intellectuels de la Chine révolutionnaire, ont largement contribué à la montée de la révolution chinoise.Originaire de Leting, au Hebei, Dazhao suit l'école de droit et d'administration de Tianjin, dont il sort diplômé ; il fréquente bientôt des intellectuels progressistes (Sun Hongyi). En 1913, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-dazhao-li-ta-tchao/#i_0

LI FUCHUN [LI FOU-TCH'OUEN] (1901-1975)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 540 mots

Originaire d'une famille appauvrie de lettrés, Li Fuchun, qui est né à Changsha, au Hunan, se joint à la Société d'étude du peuple nouveau (Xin min xuexi), fondée par Cai Hesen et Mao Zedong, qui réunit des étudiants progressistes. Profitant du plan de travail et d'études organisé pour la formation d'étudiants chinois à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-fuchun-li-fou-tch-ouen/#i_0

LI HONGZHANG [LI HONG-TCHANG] (1823-1901)

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 396 mots

Appartenant à une famille de notables de l'Anhui, Li Hongzhang fait des études universitaires, puis, de 1853 à 1857, participe à la défense de cette région contre les Taiping en organisant des milices locales. Celles-ci forment le noyau de l'armée de la Huai (Huai jun), créée en 1861, qui permet à Li d'asseoir son influence personnelle, tout en coopérant ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-hongzhang-li-hong-tchang/#i_0

LI LISAN (1896-1967)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 959 mots

Fils d'instituteur rural, Li Lisan naît à Liling (Hunan) et fréquente l'école normale de Changsha, lorsqu'en 1917, étudiant lui aussi dans cette ville, le jeune Mao Zedong invite « les jeunes gens intéressés aux activités patriotiques et résolus » à prendre contact avec lui ; il reçoit « trois réponses et demie » : « La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-lisan/#i_0

LIN BIAO [LIN PIAO] (1907-1971)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 079 mots

Né au Hubei dans un milieu de petits propriétaires terriens, Lin Biao s'intéresse très tôt aux mouvements radicaux de l'intelligentsia. Au sortir de l'école secondaire, il devient membre de la Ligue de la jeunesse socialiste puis entre, en 1925, à l'Académie militaire de Whampoa, où ses qualités attirent l'attention de ses instructeurs, parmi lesquels Tchiang Kai-chek, le général Blücher, le princ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lin-biao-lin-piao/#i_0

LI PENG (1928- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 596 mots

Homme politique chinois, Premier ministre de la République populaire de Chine de 1988 à 1998.Fils de l'écrivain Li Shouxun, exécuté par le Parti national (Guomindang) en 1930, Li Peng, né le 20 octobre 1928 à Chengdu, dans le Sichuan, est élevé à partir de 1939 par Deng Yingchao, l'épouse de Zhou Enlai. En 1948, après de pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-peng-1928/#i_0

LI SI [LI SSEU] (280-208 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 382 mots

Politicien de la Chine ancienne, Li Si contribua d'une façon décisive, en tant que Premier ministre de l'Empire des Qin (~ 221-~ 206), à la grande entreprise de l'unification de la Chine sous l'hégémonie de son maître Qin Shi Huangdi.Il fut, auprès de Lü Buwei, le condisciple de Han Feizi, dont, pendant toute sa carrière, il devait appliquer les idées. Il fut re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-si-li-sseu/#i_0

LIU BANG [LIEOU PANG] ou HAN GAOZU [HAN KAO-TSOU] empereur de Chine (206-195 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 349 mots

Fondateur et premier empereur de la dynastie des Han (~ 206-220). Issu d'une famille paysanne, Liu Bang commença sa carrière comme officier de police sous la dynastie Qin (~ 221-~ 206). Après la mort de l'empereur Qin Shi Huangdi, qui avait été le premier à réaliser l'unité de la Chine, Liu Bang prit le parti de rebelles regroupés en bandes armées sous le commandement nominal de Xiang Yu, un chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-han/#i_0

LIU BOCHENG [LIEOU PO-TCH'ENG] (1892-1986)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 525 mots

Fils d'un musicien ambulant, originaire de Kaixian au Sichuan, Liu Bocheng embrasse la carrière des armes ; sous l'influence de Wu Yuzhang, universitaire révolutionnaire, il entre au Parti communiste chinois en 1926. Il sert dans les troupes de l'« expédition du Nord » dirigée par le Guomindang contre les féodaux militaristes (« seigneurs de la guerre ») et fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-bocheng-lieou-po-tch-eng/#i_0

LIU SHAOQI [LIEOU CHAO-K'I] (1898-1969)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 140 mots

Fils de petit propriétaire foncier, futur militant professionnel à l'itinéraire révolutionnaire classique, Liu Shaoqi naît à Yinshan (Hunan) ; en 1916, il entre à l'école normale de Changsha et a pour condisciples Mao Zedong, Li Lisan et Ren Bishi. Son radicalisme le porte vers la Ligue de la jeunesse socialiste que vient de constituer à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-shaoqi-lieou-chao-k-i/#i_0

LIU XIAOBO (1955-2017)

  • Écrit par 
  • Marie HOLZMAN
  •  • 1 400 mots
  •  • 1 média

Le 8 octobre 2010, l'opposant Liu Xiaobo est le premier citoyen chinois à obtenir le prix Nobel de la paix. Sa mort, survenue le 13 juillet 2017, sans que le gouvernement chinois le laisse terminer ses jours en liberté à l’étranger, a provoqué une émotion intense et des réactions au plus haut niveau, tant aux États-Unis qu’à la Commission européenne et dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-xiaobo/#i_0

LONGUE MARCHE (LA)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 077 mots
  •  • 2 médias

Épopée militaire que l'on a comparée aux plus fabuleux exploits guerriers de l'histoire, la Longue Marche (Chang Zheng) constitue le meilleur symbole de l'accomplissement de la révolution chinoise. Elle a pour origine une défaite : celle de l'Armée rouge acculée dans ses bases rouges de plus en plus réduites par les troupes nationalistes du Guomindang (GMD) commandées par Tchia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/longue-marche-la/#i_0

LOTUS BLANC, chin. BAILIANJIAO [PAI-LIEN-KIAO]

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 1 158 mots

La plus importante ou, en tout cas, la plus célèbre des sociétés secrètes chinoises (il faudrait plutôt l'appeler secte proscrite), le Lotus blanc (Bailianjiao, ou Bailian hui) est un vaste mouvement syncrétiste sotériologique et mystique qui remonte au moins au xiie siècle ; à plusieurs reprises, il rassembla les masses paysannes en de vastes soulève […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lotus-blanc-bailianjiao/#i_0

LUOYANG [LO-YANG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 985 mots
  •  • 1 média

Deuxième ville de la province chinoise du Henan (1 059 000 hab. selon les estimations de 2002), Luoyang est située sur la rive nord de la Luo à environ 60 kilomètres de son confluent avec le fleuve Jaune.C'est au ~ xie siècle, juste après avoir imposé leur domination sur la grande plaine du Nord, que les Zhou choi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luoyang-lo-yang/#i_0

LUXUN [LOU-SIUN] (1881-1936)

  • Écrit par 
  • Michelle LOI
  •  • 2 763 mots

Luxun domine son époque de toute l'autorité que lui ont conférée son œuvre littéraire et son rôle politique, l'une étroitement mêlée à l'autre, au service du peuple chinois et d'une Chine nouvelle libérée de l'héritage féodal. Né dans l'ancienne Chine et mort à la veille de La naissance de la Chine socialiste, il est le fondateur de la littérature chinoise moderne, le novateur hardi de sa langue e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luxun-lou-siun/#i_0

MACAO

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 576 mots
  •  • 1 média

Le territoire de Macao est situé sur la rive droite de l'embouchure de la rivière des Perles (Zhujiang), sur le littoral méridional de la Chine, à 60 kilomètres à l'ouest de Hong Kong.Il couvre 27,5 kilomètres carrés et comprend la presqu'île de Macao (Aomen) ou « Cité du Saint-Nom-de-Dieu » (8,8 km2), l'île de Taipa (6,4 km […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macao/#i_0

MANDARINS

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 3 755 mots
  •  • 1 média

Depuis qu'en 1954 Simone de Beauvoir publia Les Mandarins, le mot, qui ne s'employait en français qu'avec deux sens : le propre, pour désigner les fonctionnaires lettrés de la Chine, le figuré, pour stigmatiser certains abus d'autorité commis en médecine par plus d'un grand patron, a vu son extension croître démesurément. Depuis mai 1968, tout enseignant, et même quiconque se d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandarins/#i_0

MANDAT CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 147 mots

La formule chinoise tianming, qu'on peut traduire par « mandat céleste », exprime en morale confucianiste l'idée que les empereurs tenaient directement du Ciel le droit de gouverner. Ils ne conservaient ce droit, pensait-on, qu'à condition de le mériter par leurs vertus personnelles. On attendait d'un prince qu'il possède le yi (la droiture) et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandat-celeste/#i_0

MANDCHOURIE

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX
  •  • 1 978 mots
  •  • 7 médias

Le terme de Mandchourie, d'origine occidentale, n'a qu'un sens géographique : à savoir le quadrilatère nettement dessiné que délimitent à l'ouest les monts Khingan, au nord l'Amour, à l'est l'Oussouri et la frontière coréenne, au sud la péninsule du Liaodong.Les formations politiques qui se sont succédé dans cette région depuis le début de notre ère contrôlaient des territoires parfois plus vastes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandchourie/#i_0

MANDCHOUS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 091 mots
  •  • 1 média

Membres du groupe toungouso-mandchou (sous-groupe des Tungus méridionaux) les Mandchous (Manchu ou Manču) sont localisés principalement en Mandchourie (ou, pour adopter la terminologie moderne, dans la Chine du Nord-Est) ainsi que, sporadiquement, en diverses provinces de la Chine proprement dite et en Mongolie-Intérieure. Complètement sinisés, ils ont, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandchous/#i_0

MAO ZEDONG ou MAO TSÉ-TOUNG (1893-1976)

  • Écrit par 
  • Yves CHEVRIER
  •  • 7 667 mots
  •  • 4 médias

Si le fondateur du régime communiste chinois continue d'occuper une place de choix dans l'imaginaire de son peuple, son œuvre semble appartenir à un monde qui n'est plus. Depuis 1978, la démaoïsation et les réformes de Deng Xiaoping ont fait reculer la terreur maoïste, mais aussi l'immémoriale Chine paysanne : dans les années 1930-1940, Mao y avait construit une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mao-zedong-mao-tse-toung/#i_0

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 602 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre «  La Mongolie-Intérieure »  : […] Dans les derniers jours de 1911, la République est proclamée en Chine. Les princes khalkha, qui ne s'étaient jamais sentis liés qu'à leur suzerain Qing, se déclarent aussitôt indépendants de la Chine. De ce jour, le destin des trois unités nées des conquêtes mandchoues en Asie centrale va se séparer. La Mongolie-Intérieure, formée des tribus méridionales ralliées dès les premières décennies du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/4-la-mongolie-interieure/

NANKIN, chin. NANJING [NAN-KING]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 163 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la province chinoise du Jiangsu, Nankin est située sur la rive droite du Yangzi, à 250 kilomètres de son embouchure. Le site est protégé par le fleuve (au nord et à l'ouest) et par la montagne Pourpre (à l'est), qu'on a comparés à « un dragon lové et un tigre tapi ». Le royaume de Chu, qui conquiert la régio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nankin-nanjing/#i_0

NANTCHAO ou NANZHAO

  • Écrit par 
  • Gilles DELOUCHE
  •  • 808 mots
  •  • 1 média

Le royaume de Nantchao était situé dans le Yunnan actuel. Son histoire nous est connue à travers des textes chinois, ce qui explique que les noms de ses rois ne nous soient parvenus qu'à travers leur transcription en chinois, et de manière plus ponctuelle dans les annales et les stèles tant birmanes que khmères. Créé en 654 par un prince du nom de Si Nu Lo (6 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nantchao-nanzhao/#i_0

NIE RONGZHEN [NIE JONG-TCHEN] (1899-1992)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 507 mots

Né à Jiangjin, au Sichuan, dans un milieu paysan, Nie Rongzhen participe au Mouvement du 4 mai 1919 avant de s'embarquer pour la France (plan travail-études organisé pour les étudiants chinois). Il y côtoie Deng Xiaoping, puis se rend en Belgique pour enseigner dans une institution privée patronnée par le Parti socialiste belge. De retour en France pour étudier la mécanique, il travaille un temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nie-rongzhen-nie-jong-tchen/#i_0

ORDOS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 139 mots

Nom désignant à la fois un peuple mongol et la contrée qu'il occupe depuis la fin du xve siècle : en gros le Hetao (ou Borotoqai en mongol), soit la région comprise dans la grande boucle que dessine le fleuve Jaune au nord de la grande muraille de Chine (des divagations du fleuve Jaune postérieures au xve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordos/#i_0

PÉKIN ou BEIJING

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Marie-Annick LANCELOT
  • , Universalis
  •  • 5 921 mots
  •  • 7 médias

Pékin, Beijing, (« capitale du Nord ») est, depuis 1949, la capitale de la république populaire de Chine ; municipalité placée sous l’administration directe du gouvernement central, elle compte en 2008 environ 14 millions d'habitants. Métropole politique et culturelle à l’origine, la ville a connu une première évolution après 1949 en se transformant en un centre économique important, caractérisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pekin-beijing/#i_0

PENG DEHUAI [P'ENG TÖ-HOUAI] (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Né au Hunan, Peng Dehuai a une enfance misérable ; il exerce divers petits métiers avant de s'engager dans les armées provinciales et il est emprisonné pour avoir attenté à la vie d'un gouverneur. En 1918, il reçoit un commandement qui va l'amener à participer à l'« expédition du Nord » des républicains contre les potentats septentrionaux (1926). Introduit par sa femme au mouvement révolutionnaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peng-dehuai-p-eng-to-houai/#i_0

PENG PAI [P'ENG P'AI] (1895-1928)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 830 mots

Premier parmi les communistes chinois à vouloir organiser la paysannerie et en cela précurseur de l'action de Mao Zedong, Peng Pai naît à Haifeng (Guangdong) dans une famille aisée. Il étudie l'économie politique à Tōkyō et, au contact de l'intelligentsia socialiste japonaise, s'intéresse de près aux problèmes agraires. Après sa participation à Tōkyō, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peng-pai-p-eng-p-ai/#i_0

PENG ZHEN [P'ENG TCHEN] (1902-1997)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 878 mots

De son véritable nom Fu Maogong, Peng Zhen naît à Chuwu, dans le Shānxi. Issu d'un milieu humble de paysans, il doit travailler très tôt pour survivre et poursuivre des études. À l'âge de vingt et un ans, les premiers périodiques révolutionnaires chinois, en particulier La Nouvelle Jeunesse (Xin Qingnian), et la presse communiste l'initient au marxisme-lénin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peng-zhen-p-eng-tchen/#i_0

PIRATES CHINOIS

  • Écrit par 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 661 mots

La piraterie a été pratiquée sur les côtes chinoises de l'Antiquité à nos jours, mais les renseignements notoires sur les activités des contrebandiers et des pillards n'existent pas avant le xive siècle. À cette époque, sous la dynastie Ming, se développe le mouvement des Wokou, né au Japon. Il regroupe des Japonais, qui veulent se venger de l'attaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pirates-chinois/#i_0

PUYI [P'OU-YI] (1906-1967)

  • Écrit par 
  • Claude HUDELOT
  •  • 525 mots
  •  • 2 médias

Né à Pékin, Puyi, fils du prince Chun et neveu de l'empereur Guangxu, prend la succession de celui-ci à l'âge de trois ans, le 2 décembre 1908. La régence est d'abord assurée par le prince Chun puis par la veuve de l'empereur défunt, Long Yu. La République chinoise est proclamée le 1er janvier 1912. Long Yu signe le décret d'abdication a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puyi-p-ou-yi/#i_0

QARA-KITAI ou KARA KITAY

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 275 mots
  •  • 1 média

Dit aussi Xi Liao (Liao occidental), l'empire Qara-Kitai (ou Kitan noir) fut fondé au Turkestan par un groupe de Kitan qui, sous la conduite du prince Yelü Dashi, avaient échappé en 1125 à la destruction par les Jürčen de son royaume, le Liao, situé en Chine du Nord. La capitale en était Balasagun, dans la vallée du Ču, à l'ouest du lac Issyk-kul (région de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qara-kitai-kara-kitay/#i_0

QIANLONG [K'IEN-LONG] (1711-1799) empereur de Chine (1736-1795)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 042 mots

Qianlong est le quatrième empereur de la dynastie mandchoue des Qing à régner sur la Chine. Son long règne (écourté un peu plus de trois ans avant sa mort pour ne pas dépasser le « record » de son grand-père Kangxi) coïncide avec l'apogée de la dynastie : rarement en fait, dans toute son histoire, la Chine a été aussi prospère et aussi puissante. Monté sur le trône à vingt-cinq ans après avoir été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qianlong-k-ien-long-empereur-de-chine/#i_0

QING [TS'ING] LES, dynastie mandchoue (1644-1911)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 328 mots
  •  • 5 médias

Dernière maison impériale ayant régné sur la Chine, les Qing sont issus d'un groupe de tribus Tungus vivant dans les forêts de l'est de la Mandchourie, considérées comme vassales par les Ming, et fédérées à la fin du xvie siècle par Nurhaci (1559-1626), tenu pour le fondateur de la dynastie. La construction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qing-ts-ing-les-dynastie-mandchoue/#i_0

QUEMOY ET MATSU

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 979 mots
  •  • 1 média

Dans la série de petites îles côtières situées à proximité du continent chinois, mais contrôlées par Taïwan située à environ 200 kilomètres, Quemoy et Matsu sont les deux principales. Revendiquées par la Chine communiste et par la Chine nationaliste, elles ont, depuis 1949, servi de symbole à l'affrontement entre les deux régimes.Quemoy, située dans la baie d'Amoy, dont elle contrôle le trafic, n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quemoy-et-matsu/#i_0

QU QIUBAI [K'IU TS'IEOU-PAI] QU SHUANG [K'IU CHOUANG] dit (1899-1935)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 024 mots

De son véritable nom Qu Shuang, Qu Qiubai naît à Changzhou (Jiangsu) dans une famille de lettrés. Il se destine à une carrière artistique et littéraire, mais la ruine et les dissensions familiales l'obligent à enseigner. Il étudie néanmoins la poésie, le bouddhisme, le français et le russe. En 1919, il est arrêté pour sa participation au Mouvement du 4 mai ; il entrevoit le marxisme grâce à l'infl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-qiubai-k-iu-ts-ieou-pai-qu-shuang-k-iu-chouang-dit/#i_0

RONG YIREN (1916-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 174 mots

Homme d'affaires chinois. Né dans une famille d'industriels de la minoterie et du tissage, formé à l'université chrétienne St. John de Shanghai, Rong Yiren voit son ascension bloquée par l'arrivée au pouvoir de Mao Zedong en 1949. Sa famille se réfugie à Hong Kong, mais le jeune Yiren demeure dans sa ville natale de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rong/#i_0

ROUTE DE LA SOIE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 752 mots
  •  • 6 médias

Mentionnée pour la première fois dans un ouvrage d’un géographe allemand du xixe siècle, Ferdinand von Richthofen, la « Route de la soie » n’a jamais été connue sous ce nom par les marchands qui la parcouraient. Peut-être ne savaient-ils même pas que les pistes qu’ils empruntaient faisaient partie d’une route fabuleuse, véritable pont entre l’Orient e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/route-de-la-soie/#i_0

SHANGHAI [CHANG-HAI]

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jean DELVERT, 
  • Universalis
  •  • 2 675 mots
  •  • 9 médias

Shanghai, qui est à la fois la plus grande ville de Chine (près de 15 millions d’habitants au début des années 2010, sans prendre en compte la population migrante) et le premier pôle économique du pays, occupe une place originale dans l'évolution sociale de la Chine aux xixe et xxe siècles. Jusqu'aux guer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shanghai-chang-hai/#i_0

SHI HUANGDI ou QIN SHI HUANGDI [TS'IN CHE HOUANG-TI] (259-210 av. J.-C.) empereur de Chine (221-210 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 947 mots
  •  • 2 médias

Unificateur des États féodaux de la Chine des Zhou et fondateur de la première dynastie impériale, celle des Qin : la conquête définitive des États rivaux, en ~ 221, mit un terme à une longue lutte pendant laquelle la supériorité du royaume de Qin s'affirma, d'une part grâce à sa situation stratégique « à l'intérieur des passes », en une région difficilement accessible, au nord-ouest de la Chine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shi-huangdi-qin-shi-huangdi/#i_0

SOCIÉTÉS SECRÈTES EN CHINE

  • Écrit par 
  • Daniel HÉMERY
  •  • 1 570 mots
  •  • 1 média

Associations ou fraternités clandestines, connues dans l'Empire chinois dès les premiers siècles de notre ère et qui se sont perpétuées jusqu'au milieu du xxe siècle. À la fois groupes d'insoumission collective, centres de lutte politique contre le pouvoir impérial et foyers de dissidence idéologique, elles constituaient un phénomène récurrent dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-secretes-en-chine/#i_0

SONG DU NORD (960-1126) & SONG DU SUD (1127-1279), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 751 mots
  •  • 3 médias

On distingue les Song du Nord (960-1126), dont la capitale est à Kaifeng et qui contrôlent toute la Chine mis à part ses marches septentrionales (empires des Liao et des Xixia) et le Sud-Ouest (royaume de Dali) ; et les Song du Sud (1127-1279), qui depuis leur capitale Hangzhou ne règnent plus que sur la Chine au sud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/song-du-nord-et-song-du-sud/#i_0

SUI LES (581-618) & TANG LES (618-907), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 720 mots
  •  • 3 médias

Les dynasties des Sui et des Tang forment un ensemble historiquement cohérent. La véritable césure de la période est la rébellion d'An Lushan au milieu du viiie siècle, qui précipite un certain nombre d'évolutions profondes dans la société, l'économie et les institutions. Le fondateur des Sui, Yang Jian (empereur W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sui-et-tang/#i_0

SUN YAT-SEN (1866-1925)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire BERGERE
  •  • 2 355 mots
  •  • 2 médias

Sun Yat-sen (forme coutumière cantonaise de Sun Yixian) a marqué de sa personnalité l'histoire de la Chine à l'époque où s'engageait la longue lutte qui devait faire de ce pays une nation moderne délivrée de l'humiliation coloniale. Attiré à l'origine par l'idéologie et par les méthodes des rébellions paysannes traditionnelles, Sun s'ouvre aux conceptions politiques et sociales de l'Occident ; il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sun/#i_0

SUZHOU [SOU-TCHEOU]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 258 mots
  •  • 1 média

Ses 1 600 000 habitants (en 2006) font de Suzhou la ville la plus peuplée, après Nankin, de la province chinoise du Jiangsu. Elle se situe près du grand lac Taihu, sur le Grand Canal, à quelque 80 kilomètres de Shanghai. Vieux centre historique — Suzhou fut la capitale du royaume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suzhou-sou-tcheou/#i_0

TABGATCH, chin. TUOBA [T'O-PA]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 103 mots

Ancienne peuplade d'Asie centrale, également connue sous son nom chinois de Tuoba. Issue d'une branche des Xianbei, elle est reconnue maintenant, d'après sa langue (quelques mots conservés dans les sources chinoises), comme appartenant à l'ethnie mongole.Elle fonde, à la fin du iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tabgatch-tuoba/#i_0

TAIPING [T'AI-P'ING]

  • Écrit par 
  • Guillaume DUNSTHEIMER
  •  • 759 mots

Les rebelles Taiping, qui animèrent une grande insurrection en Chine de 1850 à 1864, étaient les adeptes d'une religion dont le syncrétisme alliait à des éléments de traditions populaires anciennes (taiping signifie « grande harmonie ») de nombreux emprunts chrétiens.Leur chef, Hong Xiuquan, malade et déprimé pour avoir échoué trois fois aux examens officiels, avait eu en 1837 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taiping-t-ai-p-ing/#i_0

TAÏWAN [T'AI-WAN] (FORMOSE)

  • Écrit par 
  • Philippe CHEVALÉRIAS, 
  • Évelyne COHEN, 
  • Jean DELVERT, 
  • François GODEMENT, 
  • Frank MUYARD, 
  • Angel PINO, 
  • Pierre SIGWALT, 
  • Charles TESSON
  • , Universalis
  •  • 19 379 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La république de Chine »  : […] Décidée à l'occasion des conférences internationales du Caire (1943) et de Potsdam (1945), la restitution de Taïwan à la Chine devint effective en août 1945, immédiatement après la capitulation japonaise. Les forces aéronavales américaines permirent aux troupes du Kuomintang de débarquer immédiatement dans l'île, d'obtenir la reddition de la garnison japonaise et de réoccuper Taïwan.Mais le pouvoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taiwan-t-ai-wan/4-la-republique-de-chine/

TANGUT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 612 mots
  •  • 1 média

Ancien peuple d'origine tibétaine, également dénommé Mi-ñag, les Tangut fondent, vers la fin du xe siècle, dans le nord-ouest de la Chine (actuelles provinces du Shǎnxi et du Gansu, et régions de l'Ordos et du Qinghai ou Kökö-nōr), sous la direction de la dynastie Toba (nom chinois : Li), un empire connu sous son nom chinois de Xi-Xia (« Xia occidenta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tangut/#i_0

TCHIANG KAI-CHEK ou JIANG JIESHI [TSIANG KIA-CHE] (1887-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 021 mots
  •  • 4 médias

L'objectif de Tchiang Kai-chek (ou Jiang Jieshi) était d'unifier la Chine, en proie au chaos après la chute de la dynastie mandchoue des Qing en 1911. Soldat avant tout, il combat alternativement ou parallèlement les seigneurs de la guerre et les communistes, et parvient à établir un gouvernement central nationaliste à Nankin en 1928. Mais le choix qu'il fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchiang-jiang/#i_0

TRIADE, société secrète

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 548 mots

Société secrète de la Chine moderne (Sanhehui) dont le nom chinois le plus usité est Tiandihui (Société du Ciel et de la Terre), alias Hongmen (Porte de Hong). Antidynastique, ou plutôt antimandchoue, la Triade fut très répandue en Chine, surtout au cours du xixe siècle. Il s'agit d'une véritable société secrète que l'on a souvent rapprochée de la fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/triade-societe-secrete/#i_0

TROIS ROYAUMES LES & DYNASTIES DU NORD ET DU SUD LES (220-589), Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 997 mots
  •  • 2 médias

Les appellations de Trois Royaumes et de Dynasties du Nord et du Sud (respectivement sanguo et nanbeichao) s'appliquent à la période de fragmentation de la Chine allant de 220 à 589. Héritage de la désagrégation des Han, la division tripartite du début oppose le Wei (220-265) en Chine du Nord (famille Cao, capitale Luoyang), le Shu, ou Shu Han (221-263) au S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trois-royaumes-et-dynasties-du-nord-et-du-sud/#i_0

TUJUE [T'OU-KIUE]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 568 mots
  •  • 1 média

Confédération de tribus nomades d'origine prototurque qui, venant de l'Altaï, a succédé en Asie centrale, à partir du milieu du vie siècle, à l'empire Ruanruan. Elle est désignée communément, dans les travaux occidentaux, par son nom chinois de Tujue, plutôt que par son nom autochtone de Türk, afin d'éviter la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tujue-t-ou-kiue/#i_0

TÜMET

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 396 mots

Peuple mongol se rattachant au groupe ethno-linguistique des Mongols orientaux et qui connut la gloire entre 1543 et 1582, sous le règne de son souverain Altan khān, le redoutable ennemi de la Chine des Ming, l'introducteur du lamaïsme en Mongolie et le fondateur de la plus ancienne ville de l'époque moderne en régions mongoles. Après leur intégration dans l'empire mandchou en 1634-1635, les tribu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumet/#i_0

TURBANS JAUNES

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 477 mots

Premier mouvement de masse politico-religieux de la Chine, l'organisation révolutionnaire des Turbans jaunes (Huangjin), d'inspiration taoïste, contribua beaucoup, bien que noyée dans le sang, à l'établissement du taoïsme populaire et communautaire.Les dernières décennies de la dynastie des Han (~ 206-220) paraissent avoir été une période de désintégration p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbans-jaunes/#i_0

VOYAGEURS CHINOIS

  • Écrit par 
  • Brigitte de BEER
  •  • 1 011 mots

Le plus ancien voyageur chinois connu est Zhang Qian dont les pérégrinations ont duré douze ans. Envoyé en ~ 138 par l'empereur Han Wudi pour contracter alliance avec les Yuezhi du nord de l'Oxus, contre les Xiongnu, il visita le Ferghana et la Sogdiane. Il rapporta de son voyage la connaissance d'un « Occident » peuplé et riche, et indiqua les routes qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyageurs-chinois/#i_0

WANG ANSHI [WANG NGAN-CHE] (1021-1086)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 171 mots

En 1058, alors qu'il n'est encore qu'un fonctionnaire provincial réputé pour son intégrité et son efficacité, Wang Anshi adresse au trône son Mémoire de dix mille mots (Wanyanshu), où il suggère une série de mesures pour sortir l'empire des Song d'une situation devenue fort délicate : crise sociale et fiscale, finances lourdement déficitaires, guerre avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wang-anshi-wang-ngan-che/#i_0

WANG JINGWEI [WANG TSING-WEI] (1884-1944)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 308 mots
  •  • 1 média

Une grande misère et une situation d'orphelin assombrissent les jeunes années de Wang Jingwei (dont le véritable nom est Wang Zhaoming) qui parvient malgré tout à recevoir une formation classique puis à enseigner tout en aidant ses cadets. Né à Canton et instruit par son père suivant les règles de l'enseignement chinois traditionnel, Wang Jingwei passe son en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wang-jingwei-wang-tsing-wei/#i_0

WANLI (1563-1620) empereur de Chine (1573-1620)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 092 mots

Le règne du treizième empereur de la dynastie des Ming (nom posthume : Shenzong), un des plus longs de l'histoire de la monarchie chinoise, marque à bien des égards un tournant dans l'histoire politique, sociale et économique de la Chine à la fin de l'empire.Les dix premières années Wanli, qui correspondent à la minorité de l'empereur, sont dominées par un homme d'État exceptionnel, le grand secré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wanli/#i_0

WEI YUAN (1794-1856)

  • Écrit par 
  • Marianne BASTID
  •  • 306 mots

Issu d'une famille de lettrés du Hunan, docteur en 1844, il se lie dès 1814 avec Liu Fenglu et Gong Zizhen, adoptant leur interprétation d'un confucianisme évolutionniste, interprétation fondée sur le commentaire de Gongyang, dont il fait la justification philosophique de ses préoccupations réformistes. Il analyse les causes de la crise intérieure de l'Empire, réunissant les écrits politiques et é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wei/#i_0

WUDI [WOU-TI] empereur de Chine (140-87 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 410 mots

La dynastie des Han a posé les bases de l'Empire chinois, et Wudi en fut le souverain le plus glorieux. Sous son long règne, la Chine, enrichie et prospère, semble exploser de vitalité. Contre les Xiongnu, ce peuple nomade que n'avait pu contenir la politique d'accommodement de ses prédécesseurs, Wudi passe à l'offensive. Il lance au nord-ouest ses meilleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wudi-wou-ti-empereur-de-chine/#i_0

WUHAN [WOU-HAN]

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 153 mots

Une des principales villes de la République populaire de Chine (8,2 millions d'habitants en 2004), capitale de la province du Hubei, située à la confluence du Hanshui et du Yangzi (ou Yangzijiang), Wuhan est en fait une conurbation qui rassemble depuis 1950 Hankou, Hanyang et Wuchang. Hankou s'étend sur la rive gauche du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wuhan-wou-han/#i_0

WU ZETIAN [WOU TSÖ-T'IEN] (624?-705) impératrice de Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 751 mots

Originaire du Shandong, fille d'un commandant de garnison et réputée pour sa beauté, Wu Zhao (Zetian est l'appellation conférée après son abdication) entre à quatorze ans dans le harem de l'empereur Taizong des Tang (Li Shimin) en qualité de « personne de talent » (cairen). À la mort de Taizong (649), elle se fait tonsurer et devient nonne, mais est bientôt rappelée au palais. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wu-zetian-wou-tso-t-ien-imperatrice-de-chine/#i_0

XIA [HIA]

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 420 mots

Dynastie légendaire de la Chine ancienne, qui aurait été fondée par Yu le Grand en ~ 2205. Yu instaura la première dynastie héréditaire. Les données que les historiographes chinois nous ont transmises à propos de cette dynastie sont entièrement légendaires et aucune découverte archéologique n'est encore venue confirmer l'existence d'une telle dynastie (à la diffé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xia-hia/#i_0

XIANBEI [SIEN-PEI]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Nomades pasteurs et chasseurs originaires de l'Asie orientale (région du Liaodong au nord de la Corée), apparus vers le ~ iiie siècle. En ~ 155, à l'époque où les Han dominent la Chine, ils établissent, sous la direction de leur souverain Tanshihuai (~181-~141), un empire nomade éphémère, au détriment de leurs prédécesseurs, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xianbei-sien-pei/#i_0

XI'AN INCIDENT DE (1936)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 920 mots

Mutinerie d'un caractère original, la capture de Tchiang Kai-chek par Zhang Xueliang, connue comme « l'incident de Xi'an », constitue une péripétie diplomatique dont les implications politiques et psychologiques ont marqué le destin de la Chine et, en particulier, le développement de son sentiment national.Jeune puissance économique et militaire qui a déjà soumis la Chine impériale (1895) et la Ru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incident-de-xi-an/#i_0

XI'AN [SI-NGAN]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

Ville sous-provinciale, capitale de la province chinoise du Shaanxi, Xi'an (4 236 000 hab. en 2007) est située au cœur de la plaine du Weihe, la région la plus riche de cette province. La ville fut, pendant quelque neuf cents ans, le centre politique et culturel de la Chine sous le nom de Chang'an. L'important dévelop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xi-an-si-ngan/#i_0

XI JINPING (1953- )

  • Écrit par 
  • Paul CHARON
  •  • 1 578 mots
  •  • 1 média

Secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale (CMC) depuis 2012, Xi Jinping est président de la République populaire de Chine (RPC) depuis mars 2013. Contrairement à son prédécesseur Hu Jintao, qui avait dû attendre deux ans après son intronisation au poste de secrétaire général avant de prendre la tê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xi-jinping-1953/#i_0

XINJIANG [SIN-KIANG] ou TURKESTAN CHINOIS

  • Écrit par 
  • Évelyne COHEN, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 7 052 mots
  •  • 4 médias

Le pays que les Occidentaux appelaient le « Turkestan chinois » est devenu en 1884 la province chinoise du Xinjiang et constitue, depuis 1955, l'une des cinq « régions autonomes » de la république populaire de Chine : la région autonome ouïgoure du Xinjiang. Les oasis et les déserts de cette vaste région de Chine occiden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xinjiang-turkestan-chinois/#i_0

XIONGNU [HIONG-NOU]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 417 mots
  •  • 1 média

Première confédération de pasteurs nomades connue en Asie orientale, qui apparaît sur le territoire de l'actuelle Mongolie comme une puissance redoutable à la fin du ~ iiie siècle, alors que l'Empire chinois est en voie de création. C'est à ce moment que se nouent pour la première fois entre Chinois et Barbares d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xiongnu-hiong-nou/#i_0

YAN'AN [YEN-NGAN]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 161 mots
  •  • 2 médias

Ville située au cœur des plateaux de lœss de la province chinoise du Shaanxi, sur la rive droite du Yanhe, affluent du fleuve Jaune. C'est la ville la plus célèbre de l'histoire de la Chine communiste : elle accueillit en octobre 1935 les restes de l'Armée rouge, sous la direction de Mao Zedong, après la fameuse Lon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yan-an-yen-ngan/#i_0

YAO WENYUAN (1931-2005)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 591 mots

Les renseignements qui concernent les débuts du polémiste Yao Wenyuan, l'un des membres de la bande des Quatre, sont très lacunaires. On sait seulement qu'il a été élevé dans un climat intellectuel, car son père, Yao Bengzi, était un écrivain engagé des années 1930, proche d'auteurs de renom tels Laoshe, Bajin et Maodun, et que lui-même s'est vraisembla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yao/#i_0

YE JIANYING [YE KIEN-YING] (1898-1986)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 953 mots

C'est à Meixian, un district hakka du Guangdong, que naît Ye Jianying, dans une famille de commerçants ; après une instruction scolaire classique, il s'expatrie en Malaisie où il se prépare à une carrière dans les affaires. En décembre 1915, des généraux du Yunnan dirigent une révolte contre le despotisme de Yuan Shikai et contre ses velléités de restauration monarchique. De nombreux Chinois d'out […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ye-jianying-ye-kien-ying/#i_0

YE TING [YE T'ING] (1897-1946)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 846 mots

Originaire d'un milieu paysan, Ye Ting naît au Guangdong, dans le district de Huizhou, non loin de Hong Kong. Assez tôt il choisit la carrière des armes. Il prépare l'Académie militaire de Whampoa et ne tarde pas à devenir chef de bataillon du Guomindang (GMD) en 1920, puis commandant de l'un des bataillons de la garde de Sun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ye-ting-ye-t-ing/#i_0

YIGUANDAO [YI-KOUAN-TAO]

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 613 mots

Société secrète, ou plutôt secte interdite et persécutée, de la Chine moderne, le Yiguandao (Voie de l'unité fondamentale) a connu un succès considérable dans la Chine du Nord, à partir de 1920. Quoique persécutée systématiquement, tant par le Guomindang (qui la considérait comme étant d'inspiration communiste) que par le Parti communiste (qui la jugeait inféodée au Guomindang), cette secte semble […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yiguandao-yi-kouan-tao/#i_0

YUAN (LES)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 768 mots
  •  • 1 média

Si Gengis-khan (c. 1167-1227) est considéré comme le « Grand Ancêtre » (Taizu) de la dynastie des Yuan, celle-ci ne règne sur l'ensemble de la Chine qu'après la chute des Song du Sud, en 1279. Les Mongols s'attaquent à la Chine du Nord, alors aux mains de la dynastie Jürchen des Jin, dès le début du xiiie siècle, y faisant des ravages terribles. La ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-yuan-dynastie-mongole/#i_0

YUAN SHIKAI [YUAN CHE-K'AI] (1859-1916)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 1 151 mots
  •  • 1 média

Né à Xiangcheng (Henan) dans un milieu de hauts fonctionnaires, Yuan Shikai, après des études classiques, opte pour le métier des armes. Sous-préfet militaire en Corée, alors que cette province est réclamée par la Chine et le Japon, il se montre un officier des plus énergiques. Après la défaite chinoise contre le Japon (1895), Yuan est appelé à moderniser l'armée chinoise sur les modèles européens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuan-shikai-yuan-che-k-ai/#i_0

YU LE GRAND, empereur de Chine (IIe mill. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 714 mots

Héros légendaire, roi démiurge de la Chine antique. La « vie » de Dayu (Yu le Grand) fait l'objet d'une légende épique qui ne nous est parvenue que par bribes et lambeaux, l'historiographie des confucianistes ayant procédé à un certain nombre de remaniements. Les confucianistes nous ont, en effet, fourni le seul document cohérent concernant la vie de ce héros, devenu l'exemple par excellence des v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yu-le-grand/#i_0

ZENG GUOFAN [TSENG KOUO-FAN] (1811-1872)

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 392 mots

Issu d'une famille très modeste mais lettrée du Hunan, Zeng Guofan occupe la vice-présidence de différents ministères à Pékin. En 1852, il reçoit de l'empereur l'ordre d'organiser les milices locales que les notables commençaient à former pour se défendre contre l'insurrection des Taiping […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zeng-guofan-tseng-kouo-fan/#i_0

ZHANG GUOTAO [TCHANG KOUO-T'AO] (1897-1979)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 921 mots

Leader influent du mouvement communiste chinois jusqu'en 1938, date à laquelle il entra en conflit direct avec Mao Zedong dont il fut un sérieux rival, Zhang Guotao naît dans une famille hakka de propriétaires aisés. Pendant ses années d'études il soutient l'agitation révolutionnaire contre Yuan Shikai (1915) et se lie avec Chen Duxiu qui deviendra son me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhang-guotao-tchang-kouo-t-ao/#i_0

ZHANG XUELIANG [TCHANG HIUE-LEANG] (1898-2001)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 751 mots
  •  • 1 média

Surnommé le « jeune maréchal », gouverneur de Mandchourie évincé par les Japonais, la carrière militaire apporta à Zhang Xueliang peu de renom sur les champs de bataille. Il fut l'un des principaux protagonistes de l'« incident de Xi'an » en capturant Tchiang Kai-chek pour le persuader de rencontrer les communistes qu'il combattait depuis 1927 et lui fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhang-xueliang-tchang-hiue-leang/#i_0

ZHANG ZUOLIN [TCHANG TSO-LIN] (1873-1928)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 801 mots

Originaire de Haicheng au Liaoning et de souche paysanne, Zhang Zuolin, futur seigneur de la guerre et maître de la Mandchourie, entre dans la carrière des armes et, lors de la guerre sino-japonaise (1894-1895), combat le Japon. En 1904-1905, la guerre russo-japonaise le trouve aux côtés du Japon, entraînant des troupes irrégulières, et lui permet d'en t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhang-zuolin-tchang-tso-lin/#i_0

ZHAO ZIYANG [TCHAO TSEU-YANG] (1919-2005)

  • Écrit par 
  • Stéphanie BALME
  •  • 845 mots

Homme politique chinois. Zhao Ziyang est né en 1919 dans le Henan (district de Hua). Issu, comme nombre de figures historiques de la République populaire de Chine, d'une famille de propriétaires fonciers, il adhère en 1932 à la Ligue des jeunesses communistes. Actif membre clandestin du Parti communiste chinois (P.C.C.) pendant la guerre de résistance antijaponaise puis la guerre civile, Zhao réal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhao-ziyang-tchao-tseu-yang/#i_0

ZHOU ENLAI [TCHEOU NGEN-LAI] ou CHOU EN-LAI (1898-1976)

  • Écrit par 
  • Lucien BIANCO, 
  • Universalis
  •  • 2 152 mots
  •  • 2 médias

La personnalité de Zhou Enlai rassurait les Occidentaux. Comme ils avaient le sentiment d'être mieux connus et compris de lui que d'aucun autre dirigeant de la Chine populaire, ils croyaient le connaître lui-même assez bien et l'estimaient proche d'eux. À l'exception du secrétaire d'État John Foster Dulles qui refusa de lui serrer la main à Genève en 1954, il a séduit la plupart de ses interlocute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhou-chou-en-lai/#i_0

ZHU DE [TCHOU TÖ] (1886-1976)

  • Écrit par 
  • Michel HOANG
  •  • 938 mots
  •  • 1 média

Né à Dawan (Sichuan), mais d'origine cantonaise, Zhu De fait des études classiques et, après l'abrogation du système traditionnel des examens, fréquente l'école moderne de Nanchang puis entre en 1909 à l'académie militaire du Yunnan ; il est, en 1911, l'un des premiers lieutenants diplômés de l' « armée étrangère » formée sur les modèles européens. Membre d'organisations progressistes (Tongmenghui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhu-de-tchou-to/#i_0

ZHU RONGJI (1928- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

Premier ministre de la République populaire de Chine de 1998 à 2003.Né le 23 octobre 1928 à Changsha, dans la province du Hunan (Chine), Zhu Rongji adhère au Parti communiste chinois en 1949. Après avoir obtenu son diplôme de génie électrique à l'université de Beijing (Pékin) en 1951, il commence à travailler comme chef adjoint de division pour la Commission nationale de planification. Bien qu'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhu-rongji/#i_0

ZUO ZONGTANG [TSO TSONG-T'ANG] (1812-1885)

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 293 mots

Appartenant à une famille lettrée peu fortunée du Hunan, Zuo Zongtang fait des études universitaires, se passionne pour la géographie, entreprend des expériences agricoles et enseigne comme précepteur dans une famille de notables (1840-1848). En 1852, recommandé par Hu Linyi, il entre dans l'état-major des armées impériales, auprès du gouverneur du Hunan, puis de Zeng Guofan. Il participe à la rép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zuo-zongtang-tso-tsong-t-ang/#i_0


Affichage 

Empire mongol, XIIIe siècle

Empire mongol, XIII e  siècle

carte

L'apogée de l'empire de Gengis khan et sa dislocation entre les branches héritières du chef mongol. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine Xe siècle

Chine X e  siècle

carte

La Chine durant la période dite des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes, 907-979. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, 1931-1943

Chine, 1931-1943

carte

La guerre sino-japonaise : conquêtes et annexions japonaises en Chine de 1931 à 1943. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mandchourie, 1644-1911

Mandchourie, 1644-1911

carte

La Mandchourie sous la dynastie Qing, qui règne à Pékin de 1644 à 1911. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Asie orientale, XIIe s.

Asie orientale, XII e  s.

carte

La Haute Asie orientale au milieu du XIIe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine : mouvement du 4 mai 1919

Chine : mouvement du 4 mai 1919

carte

Un yundong : le mouvement du 4 mai 1919. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Empire mongol vers 1310 et campagnes depuis le règne d'Ögödei

Empire mongol vers 1310 et campagnes depuis le règne d'Ögödei

carte

L'Empire mongol vers 1310 et les campagnes depuis le règne d'Ögödei. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

400 à 500. Royaumes barbares

400 à 500. Royaumes barbares

vidéo

Grandes Invasions. Division de l'Empire romain. Création de royaumes barbares en Chine. Au Ve siècle, des peuples nomades déferlent massivement sur l'Extrême-Orient et sur l'Occident. C'est la période dite des Grandes Invasions. En Chine... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes

vidéo

Justinien empereur. Apogée de Constantinople. Chosroès Ier empereur sassanide en Iran. Les Sui réunifient la Chine. Les bouleversements du siècle précédent se poursuivent au VIe siècle. En Occident, les Francs étendent leur domination... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

600 à 700. Islam

600 à 700. Islam

vidéo

Islam omeyyade. Les Tang en Chine. Apogée des Maya et de Monte Albán en Amérique centrale. Le VIIe siècle voit la formation de trois grands empires. En Amérique andine, la culture Huari submerge les anciennes sociétés Nasca et Mochica. À... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

700 à 800. De 'Abd al-Malik à Charlemagne

700 à 800. De 'Abd al-Malik à Charlemagne

vidéo

Islam abbasside. Charlemagne. Expansion tang en Asie centrale. Empire huari dans les Andes. L'Islam poursuit sa progression au VIIIe siècle. À l'ouest, il anéantit l'Espagne des Wisigoths puis pénètre dans le royaume franc. Mais il... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

800 à 900. Déclin des empires

800 à 900. Déclin des empires

vidéo

Pression des Vikings en Europe. Déclin des cités maya d'Amérique centrale et de l'empire huari dans les Andes, de la dynastie tang en Chine, du califat abbaside de Bagdad. Sur tous les continents, le IXe siècle est une période de déclin pour beaucoup... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

900 à 1000. Morcellement

900 à 1000. Morcellement

vidéo

Morcellement des empires. Émergence de nouvelles puissances. Les empires qui avaient dominé les siècles précédents s'effondrent au Xe siècle. L'empire Huari jette ses derniers feux. En Chine, la dynastie Tang disparaît en 907. Au sud... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1000 à 1100. Seldjoukides

1000 à 1100. Seldjoukides

vidéo

Empire seldjoukide de l'Anatolie à l'Asie centrale. Les Fatimides contrôlent l'Égypte et la mer Rouge.L'Occident chrétien se renforce au XIe siècle. Les Vikings cessent leurs raids pour fonder des principautés puissantes à l'image de l'État... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm

vidéo

Croisades. Les shahs du Khwarazm supplantent les Seldjoukides. Apogée anasazi en Amérique du Nord. Malgré ses rivalités internes, opposant notamment les rois capétiens à l'État anglo-angevin des Plantagenets, l'Occident chrétien s'étend en Méditerranée. Les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

vidéo

Gengis-Khan. Empire mongol. Croisades en Europe. Émergence du Mali en Afrique. Le XIIIe siècle est celui des Mongols. À partir de 1206, les troupes de Gengis Khan déferlent sur l'Asie et l'Europe. Xixia, Jin, Kharezm, Qipcaq, principautés russes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1300 à 1400. Tamerlan

1300 à 1400. Tamerlan

vidéo

Tamerlan. Émiettement de l'Asie. Peste noire en Europe. Renaissance (Quattrocento) en Italie. L'expansion de la chrétienté européenne subit un coup d'arrêt au XIVe siècle. Frappée par la Peste noire, divisée religieusement entre papes d'Avignon... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

vidéo

Prise de Constantinople. Voyages maritimes du Chinois Zheng He, de Vasco de Gama, de Christophe Colomb. Les Ming en Chine. Gutenberg. Renaissance en Europe. Le XVe siècle marque la fin du Moyen Âge. Les grands empires nomades : la Horde d'or... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1500 à 1600. Expansion ibérique et Réforme

1500 à 1600. Expansion ibérique et Réforme

vidéo

Espagnols et Portugais en Amérique et en Asie. Charles Quint. Luther. Le XVIe siècle marque l'apogée ottomane. En 1517, l'Empire détruit le pouvoir mamelouk d'Égypte ; puis, Soliman le Magnifique étend ses conquêtes en Orient, et jusqu'aux terres... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

vidéo

Première Guerre mondiale. S.D.N. Crise de 1929. Communisme. Nazisme. La Première Guerre mondiale, véritable matrice du nouveau siècle, procède directement de l'exacerbation des tensions nationalistes en Europe. En 1917, l'intervention nord-américaine accélère... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1945 à 1962. La décolonisation

1945 à 1962. La décolonisation

vidéo

Le monde de Yalta. O.N.U. Indépendance des anciennes colonies. Guerre froide. L'union des Alliés ne survit pas au retour à la paix, malgré le nouvel ordre international que tente de promouvoir l'O.N.U. Dès 1947, le monde se scinde en deux blocs antagonistes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1989 à 1999. Le monde contemporain

1989 à 1999. Le monde contemporain

vidéo

Effondrement des régimes communistes. Mondialisation. Regroupements régionaux. Poussées nationalistes. L'éclatement de l'U.R.S.S. et du bloc communiste marque de façon déterminante la fin du XXe siècle. La destruction du Mur de Berlin, en 1989,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine : drapeau

Chine : drapeau

drapeau

Chine. Le dragon impérial bleu sur fond jaune a disparu en janvier 1912. Disparues aussi les cinq couleurs des armées d'autrefois (jaune, rouge, bleu, blanc, noir), qui avaient constitué des drapeaux monochromes, puis les bandes horizontales d'un même emblème. Le premier... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Grande Muraille de Chine

Grande Muraille de Chine

photographie

Dès ses origines (IIIe s. av.  J.-C.), la Grande Muraille eut pour fonction spécifique de contenir les cavaleries nomades, notamment les Xiongnu, opérant par surprise le long de la frontière septentrionale. C'était aussi une voie de communication efficace, avec... 

Crédits : Digital Vision/ Getty

Afficher

Qin Shi Huangdi

Qin Shi Huangdi

photographie

Qin Shi Huangdi, premier empereur de Chine (221-210 av. J.-C.), a symbolisé la tyrannie et la répression associées, dans la tradition confucéenne, au règne aveugle de la loi des légistes. Cette idée fait encore se détourner beaucoup de Chinois des tribunaux, perçus comme... 

Crédits : AKG

Afficher

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine

photographie

Le 1er juillet 1997, date de l'échéance du bail de quatre-vingt-dix-neuf ans sur les Nouveaux Territoires, la colonie britannique est officiellement rétrocédée à la Chine. 

Crédits : D. Martinez/ Getty

Afficher

Rajiv Gandhi et Deng Xiaoping, 1988

Rajiv Gandhi et Deng Xiaoping, 1988

photographie

La visite officielle en Chine de Rajiv Gandhi (ici avec Deng Xiaoping), en décembre 1988, marque le réchauffement des relations entre les deux pays, que des conflits frontaliers opposent. 

Crédits : J. Giannini/ AFP/ Getty

Afficher

Répression du Printemps de Pékin, 1989

Répression du Printemps de Pékin, 1989

photographie

Le 4 juin 1989, l'armée chinoise écrase par la force le mouvement de contestation pacifique mené par les étudiants en faveur de la démocratie depuis la mi-avril. La place Tiananmen reste le symbole de cette répression. 

Crédits : CNN/ 3rd Party - Misc/ Getty Images

Afficher

Défilé de l'armée populaire chinoise place Tienanmen

Défilé de l'armée populaire chinoise place Tienanmen

photographie

Le défilé militaire organisé place Tienanmen à l'occasion du cinquantième anniversaire de la République populaire de Chine, le 1er octobre 1999, fut particulièrement imposant et exprima sans ambages la volonté de puissance de la Chine. 

Crédits : R. Beck/ AFP/ Getty

Afficher

Vladimir Poutine et Hu Jintao, 2008

Vladimir Poutine et Hu Jintao, 2008

photographie

Rencontre entre Vladimir Poutine et Hu Jintao, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Pékin, le 8 août 2008. Les deux grandes puissances, sœurs ennemies à l'époque communiste, se retrouvent aujourd'hui sur nombre de sujets dès que ceux-ci sont susceptibles... 

Crédits : Pool/ Getty Images

Afficher

Hangzhou

Hangzhou

photographie

Aux abords de Hangzhou, dernière capitale des Song du Sud, le lac de l'Ouest (Xihu) était un haut lieu de villégiature et de retraite resté célèbre pour l'harmonie de ses paysages, parsemés de sanctuaires, de pagodes et de tombes. Gravure de Joseph Clayton Bentley d'après... 

Crédits : AKG

Afficher

Occupation du Tibet

Occupation du Tibet

photographie

Soldats chinois au Tibet, en octobre 1950, lors de l'invasion de la région par la république populaire de Chine. 

Crédits : AKG

Afficher

Deuxième voyage de l'empereur Kangxi, Wang Hui

Deuxième voyage de l'empereur Kangxi, Wang Hui

photographie

Wang Hui (1632-1717), Deuxième Voyage de l'empereur Kangxi (1661-1722) dans le sud de la Chine, de Tsinan à T'aian, 1700. Cet empereur issu de la dynastie mandchoue Qing, d'un caractère vif et conciliant, avait accueilli des missionnaires jésuites à sa cour. Peinture... 

Crédits : AKG

Afficher

Hong Kong, XIXe siècle

Hong Kong, XIX e  siècle

photographie

Au XIXe siècle, la Chine est contrainte de s'ouvrir au commerce avec l'Europe. Le port de Hong Kong devient alors une des plaques tournantes des échanges sino-européens. Vers 1873. 

Crédits : John Thomson/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Après le siège de Tsingtau

Après le siège de Tsingtau

photographie

Novembre 1914 : officiers britanniques et officiers japonais après la capitulation de Tsingtau, capitale du Kiautschou, concession allemande en Chine. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Noël à Pékin

Noël à Pékin

photographie

Messe de minuit à Pékin, le 24 décembre 2009. Les statistiques officielles recensent près de quinze millions de protestants et cinq millions de catholiques pour les seules Églises agrées par les autorités chinoises. 

Crédits : L. Jin/ AFP/ Getty

Afficher

Manifestations de Ouïgours au Xinjiang, Chine, 2009

Manifestations de Ouïgours au Xinjiang, Chine, 2009

photographie

Un an après les émeutes au Tibet, la question des minorités en Chine resurgit au Xinjiang. À Ürümqi, en juillet 2009, des femmes ouïgoures défilent pour demander des nouvelles de leurs proches arrêtés à l'issue d'une manifestation violemment réprimée par les forces de l'ordre. 

Crédits : P. Parks/ AFP/ Getty

Afficher

Guerriers en terre cuite de l’empereur Qin Shi Huangdi

Guerriers en terre cuite de l’empereur Qin Shi Huangdi

photographie

Environ 7 000 statues en terre cuite furent découvertes à l'extérieur de la sépulture du premier empereur de Chine, Qin Shi Huangdi (259 av. J.-C.-210 av. J.-C.), dans la province du Shaanxi (nord-est de la Chine). Par le rendu différent de la posture et du visage, chaque... 

Crédits : Meanmachine77/ Shutterstock

Afficher

Le président chinois Xi Jinping, 2013

Le président chinois Xi Jinping, 2013

photographie

Le 19 mars 2013, quelques jours après son investiture, le président chinois attend le secrétaire américain au Trésor au Palais du peuple. Xi Jinping mettra l’accent sur les « intérêts communs » entre les deux pays plutôt que sur leurs différends. 

Crédits : Andy Wong/ Pool/ Getty Images

Afficher

Misère en Chine, XIXe siècle

Misère en Chine, XIX e  siècle

photographie

Les conditions de vie misérables des mendiants en Chine (1874). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Médecin chinois, XIXe siècle

Médecin chinois, XIX e  siècle

photographie

À Beijing (Pékin), en 1874, installé sur le seuil d'une porte, un médecin de rue examine le pied d'un malade, tandis qu'un homme plus âgé observe la scène avec attention. 

Crédits : Spencer Arnold/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Victimes de la seconde guerre de l'opium (1856-1860), F. Beato

Victimes de la seconde guerre de l'opium (1856-1860), F. Beato

photographie

Les cadavres de miliciens chinois jonchent l'entrée d'un fort après que les troupes franco-britanniques l'ont pris d'assaut, en août 1860, lors de la seconde guerre de l'opium. Photographie de Felice Beato. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La révolte des Boxers

La révolte des Boxers

photographie

Un prêtre et deux soldats catholiques s'apprêtent à se défendre contre les Boxers. Ces derniers voulaient débarrasser la Chine de toute influence chrétienne. 

Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Village flottant, Canton

Village flottant, Canton

photographie

Jonques habitées, à Canton, vers 1900. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Après l'échec de la révolte des Boxers

Après l'échec de la révolte des Boxers

photographie

La cavalerie allemande entre à Pékin après l'échec de la révolte des Boxers, en 1901. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Puyi, le dernier empereur

Puyi, le dernier empereur

photographie

Puyi, qui sera le dernier empereur de Chine, sur les genoux de son père, le prince Chun, en 1908. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Exécutions publiques

Exécutions publiques

photographie

Les corps décapités des victimes de la révolution chinoise sont demeurés dans la rue, en 1911. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sun Yat-sen

Sun Yat-sen

photographie

Sun Yat-sen (1866- 1925), président du gouvernement national provisoire de la nouvelle République chinoise, en février 1912. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Yuan Shikai

Yuan Shikai

photographie

Yuan Shikai est élu président de la République chinoise, le 12 mars 1912, en remplacement de Sun Yat-sen. 

Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Sun Yat-sen et les sépultures des Ming

Sun Yat-sen et les sépultures des Ming

photographie

Sun Yat-sen (1866- 1925), le père de la révolution chinoise, visite les sépultures des Ming, vers 1923. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Tchiang Kai-chek dans les rues de Canton

Tchiang Kai-chek dans les rues de Canton

photographie

Un détachement de cavalerie, sous le commandement de Tchiang Kai-chek, dans les rues de Guangzhou (Canton), en 1925. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Char Renault en Chine

Char Renault en Chine

photographie

Un char léger Renault patrouille dans les rues de la concession française, en 1927. 

Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La concession britannique de Shanghai

La concession britannique de Shanghai

photographie

Les soldats britanniques occupent un poste avancé dans la concession de Shanghai, en 1927. Au-delà de la rivière commence la partie chinoise de la ville. 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Famine en Chine, 1930

Famine en Chine, 1930

photographie

Une mère et son enfant, pendant la famine en Chine, en 1930. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Incident de Moukden

Incident de Moukden

photographie

Après avoir provoqué un incident près de Moukden, le 18 septembre 1931, les troupes japonaises envahissent la Mandchourie. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

La Longue Marche

La Longue Marche

photographie

Un chef communiste harangue la foule des survivants de la Longue Marche, dans le nord de la Chine, en 1935. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Seconde guerre sino-japonaise

Seconde guerre sino-japonaise

photographie

La gare de Shanghai après un bombardement japonais lors de la seconde guerre sino-japonaise. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Mao Zedong à Yan'an, 1938

Mao Zedong à Yan'an, 1938

photographie

À Yan'an, en 1938, Mao Zedong (1893-1976) engage la foule rassemblée à poursuivre les efforts de résistance contre l'attaque japonaise. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Tchiang kai-chek en 1939

Tchiang kai-chek en 1939

photographie

Le général Tchiang Kai-chek (1887-1975) arrive au congrès du Guomindang, ou Parti national du peuple, au cours duquel il sera nommé président du yuan exécutif, en 1939. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Conférence du Caire, 1943

Conférence du Caire, 1943

photographie

Tchiang Kai-chek, Franklin D. Roosevelt et Winston Churchill se rencontrent du 22 au 26 novembre 1943, lors de la conférence du Caire (Égypte), pour régler des questions de stratégie militaire en Asie, et notamment contre le Japon. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Arrivée des communistes au pouvoir

Arrivée des communistes au pouvoir

photographie

L'exécution, en 1949, dans le Xinjiang, d'un Chinois propriétaire terrien sous l'ancien régime. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Famille chinoise, vers 1950

Famille chinoise, vers 1950

photographie

Une famille chinoise devant le portrait de Mao Zedong (1893-1976), vers 1950. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Anshan, combinat sidérurgique

Anshan, combinat sidérurgique

photographie

Anshan (Mandchourie), la ville chinoise de l'acier, vers 1950. Photographe : Jean-Philippe Charbonnier. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Armée populaire de libération

Armée populaire de libération

photographie

Les combattants de l'Armée populaire de libération défilent à Pékin, vers 1955. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dazibao

Dazibao

photographie

La lecture des dazibao, les journaux muraux. Une banderole, coiffant le tout, proclame "longue vie au président Mao" (vers 1955). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Zhou Enlai

Zhou Enlai

photographie

Sous le regard curieux de quelques personnes, le Premier ministre chinois Zhou Enlai (1898-1976), à gauche, en conversation (vers 1956). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Mao Zedong, 1966

Mao Zedong, 1966

photographie

Cette jeune garde rouge remet un brassard honorifique au président Mao Zedong (1893-1976), en 1966. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Rassemblement de gardes rouges à Pékin, 1966

Rassemblement de gardes rouges à Pékin, 1966

photographie

Jeunes gardes rouges répandant la parole de Mao, place Tian'anmen au début de la révolution culturelle (Pékin, 1966). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Propagande maoïste dans les campagnes chinoises, 1967

Propagande maoïste dans les campagnes chinoises, 1967

photographie

Durant la révolution culturelle, des jeunes lisent Les Pensées de Mao avant d'aider les paysans à faire la moisson, en 1967. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Militarisation de la jeunesse

Militarisation de la jeunesse

photographie

En 1974, dans cette école, où la préparation militaire est dispensée avec les cours, des écoliers chinois montrent leur savoir-faire en employant des armes en bois. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Enfants ouïghours

Enfants ouïghours

photographie

De jeunes enfants ouïghours jouent aux cartes à Kashgar, dans la province du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), en 1987. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Seconde guerre de l'opium, F. Beato

Seconde guerre de l'opium, F. Beato

photographie

Au cours de la seconde guerre de l'opium, l'artillerie britannique occupe un fort après l'avoir conquis, en 1860. Photographie de Felice Beato. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guerre sino-japonaise

Guerre sino-japonaise

photographie

Les troupes japonaises célèbrent leur victoire par une marche triomphale à travers la concession internationale de Shanghai, pendant la guerre sino-japonaise, en 1937. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Reddition chinoise

Reddition chinoise

photographie

Des soldats chinois se rendent aux troupes japonaises au cours de la guerre sino-japonaise, en 1938. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Manzhouguo

Le Manzhouguo

photographie

À Changchun, les représentants du Japon et de l'État de la Mandchourie signent un traité qui marque l'acte de naissance du Manzhouguo, en 1932. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Soldats sur la frontière sino-soviétique

Soldats sur la frontière sino-soviétique

photographie

Soldats soviétiques en alerte, sur la frontière sino-soviétique, en 1969, durant le conflit qui opposa les deux pays. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Tchiang Kai-chek et Wang Jingwei

Tchiang Kai-chek et Wang Jingwei

photographie

Tchiang Kai-chek (1887-1975) en compagnie de Wang Jingwei (1884-1944), un des leaders du Guomindang, en 1925. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Kim Il-sung, 1958

Kim Il-sung, 1958

photographie

Le chef d'État nord-coréen Kim Il-sung (1912-1994) au moment de l'évacuation des troupes chinoises du pays (1958). Déclencheur en 1950 de la guerre de Corée, il ne cessa de renforcer sa position au pouvoir, devenant président de la République en 1972 et acceptant le titre... 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Deng Xiaoping, 1994

Deng Xiaoping, 1994

photographie

Dernière photographie officielle (1994) de Deng Xiaoping (1904-1997) qui, jusqu'à sa retraite politique à la fin des années 1980, mais aussi après celle-ci, fut le principal dirigeant de la Chine d'après Mao. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Rétrocession de Hong Kong à la Chine

Rétrocession de Hong Kong à la Chine

photographie

Chris Patten (à droite), dernier gouverneur de Hong Kong, et le prince Charles prennent congé de l'ex-colonie britannique après sa rétrocession à la Chine le 1er juillet 1997. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Gengiskhanides : chronologie

Gengiskhanides : chronologie

dessin

Généalogie des principaux Gengiskhanides et des dynasties qui en sont issues (les noms des grands-khans mongols, composés en majuscules, sont affectés d'un numéro d'ordre à partir de Gengis-Khan ; ceux des khanats et des dynasties fondés par les fils et les petits-fils... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Conquêtes de Gengis-khan

Conquêtes de Gengis-khan

tableau

Chronologie des conquêtes de Gengis-khan. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fu et Zang : leurs liens, leurs fonctions, leurs ouvertures

Fu et Zang : leurs liens, leurs fonctions, leurs ouvertures

tableau

Les Zang sont des organes qui emmagasinent, les Fu assurent les transformations. L'ensemble représente une anatomie fonctionnelle du corps. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Correspondances des Cinq Agents dans la nature et le corps

Correspondances des Cinq Agents dans la nature et le corps

tableau

Le déséquilibre entre Yin, Yang et les Cinq Agents est à l'origine des maladies. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, époque des «Royaumes combattants»

Chine, époque des «Royaumes combattants»

carte

Les guerres entre les royaumes chinois à la veille de l'Empire Quin, Ve-IIIe siècle avant J.C. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Royaumes, 500-221 av. J.-C.

Royaumes, 500-221 av. J.-C.

dessin

Principaux royaumes chinois de la période 500-221 av. J.-C. et dates de leurs annexions. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, Empire des Han

Chine, Empire des Han

carte

L'essor et la consolidation de la dynastie des Han, 206 avant J.C.-220 après J.C. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, Empire des Tang

Chine, Empire des Tang

carte

L'expansion chinoise et la diffusion du bouddhisme en Asie, sous les Tang au milieu du VIIIe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, Empire des Qing

Chine, Empire des Qing

carte

L'essor de l'Empire des Qing en Asie au milieu du XVIIIe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, progression du communisme

Chine, progression du communisme

carte

La Longue Marche et l'avancée du communisme en Chine entre 1928 et 1949. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Zones rattachées à la Chine de 1969 à 1979

Zones rattachées à la Chine de 1969 à 1979

carte

Réduction de la Mongolie Intérieure entre 1969 et 1979. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Révolution culturelle en Chine, 1966

Révolution culturelle en Chine, 1966

vidéo

Lancée en 1966, la révolution culturelle en Chine part du débat ouvert autour d'une pièce de théâtre accusée de réhabiliter les adversaires du maoïsme. L'appel à la purification idéologique est, en fait, inséparable d'une opération de reprise en main engagée par Mao Zedong... 

Crédits : Pathé

Afficher

Guerre sino-japonaise, 1937-1945

Guerre sino-japonaise, 1937-1945

vidéo

Après l'annexion de la Mandchourie, en 1931, les Japonais provoquent un incident de frontière et envahissent le nord et le centre de la Chine. Malgré de nombreux succès militaires, ils ne parviennent pas à obtenir la capitulation de leur adversaire. Après de terribles bombardements... 

Crédits : National Archives

Afficher

Naissance de la République populaire de Chine, 1949

Naissance de la République populaire de Chine, 1949

vidéo

À partir de 1927, le Parti communiste chinois opte, sous l'influence de Mao Zedong, pour une nouvelle stratégie révolutionnaire, appuyée sur les masses paysannes. Le pouvoir nationaliste de Tchiang Kai-chek entend réduire la rébellion communiste, notamment dans la province... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Empire mongol, XIII e  siècle

Empire mongol, XIIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine X e  siècle

Chine Xe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine, 1931-1943

Chine, 1931-1943
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mandchourie, 1644-1911

Mandchourie, 1644-1911
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Asie orientale, XII e  s.

Asie orientale, XIIe s.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine : mouvement du 4 mai 1919

Chine : mouvement du 4 mai 1919
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Empire mongol vers 1310 et campagnes depuis le règne d'Ögödei

Empire mongol vers 1310 et campagnes depuis le règne d'Ögödei
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

400 à 500. Royaumes barbares

400 à 500. Royaumes barbares
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

600 à 700. Islam

600 à 700. Islam
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

700 à 800. De 'Abd al-Malik à Charlemagne

700 à 800. De 'Abd al-Malik à Charlemagne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

800 à 900. Déclin des empires

800 à 900. Déclin des empires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

900 à 1000. Morcellement

900 à 1000. Morcellement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1000 à 1100. Seldjoukides

1000 à 1100. Seldjoukides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm

1100 à 1200. Croisades et Khwarazm
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1200 à 1300. L'Asie des Mongols

1200 à 1300. L'Asie des Mongols
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1300 à 1400. Tamerlan

1300 à 1400. Tamerlan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1500 à 1600. Expansion ibérique et Réforme

1500 à 1600. Expansion ibérique et Réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig

1914 à 1939. De Sarajevo à Dantzig
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1945 à 1962. La décolonisation

1945 à 1962. La décolonisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1989 à 1999. Le monde contemporain

1989 à 1999. Le monde contemporain
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Chine : drapeau

Chine : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Grande Muraille de Chine

Grande Muraille de Chine
Crédits : Digital Vision/ Getty

photographie

Qin Shi Huangdi

Qin Shi Huangdi
Crédits : AKG

photographie

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine

Cérémonie de rétrocession de Hong Kong à la Chine
Crédits : D. Martinez/ Getty

photographie

Rajiv Gandhi et Deng Xiaoping, 1988

Rajiv Gandhi et Deng Xiaoping, 1988
Crédits : J. Giannini/ AFP/ Getty

photographie

Répression du Printemps de Pékin, 1989

Répression du Printemps de Pékin, 1989
Crédits : CNN/ 3rd Party - Misc/ Getty Images

photographie

Défilé de l'armée populaire chinoise place Tienanmen

Défilé de l'armée populaire chinoise place Tienanmen
Crédits : R. Beck/ AFP/ Getty

photographie

Vladimir Poutine et Hu Jintao, 2008

Vladimir Poutine et Hu Jintao, 2008
Crédits : Pool/ Getty Images

photographie

Hangzhou

Hangzhou
Crédits : AKG

photographie

Occupation du Tibet

Occupation du Tibet
Crédits : AKG

photographie

Deuxième voyage de l'empereur Kangxi, Wang Hui

Deuxième voyage de l'empereur Kangxi, Wang Hui
Crédits : AKG

photographie

Hong Kong, XIX e  siècle

Hong Kong, XIXe siècle
Crédits : John Thomson/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Après le siège de Tsingtau

Après le siège de Tsingtau
Crédits : Hulton Getty

photographie

Noël à Pékin

Noël à Pékin
Crédits : L. Jin/ AFP/ Getty

photographie

Manifestations de Ouïgours au Xinjiang, Chine, 2009

Manifestations de Ouïgours au Xinjiang, Chine, 2009
Crédits : P. Parks/ AFP/ Getty

photographie

Guerriers en terre cuite de l’empereur Qin Shi Huangdi

Guerriers en terre cuite de l’empereur Qin Shi Huangdi
Crédits : Meanmachine77/ Shutterstock

photographie

Le président chinois Xi Jinping, 2013

Le président chinois Xi Jinping, 2013
Crédits : Andy Wong/ Pool/ Getty Images

photographie

Misère en Chine, XIX e  siècle

Misère en Chine, XIXe siècle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Médecin chinois, XIX e  siècle

Médecin chinois, XIXe siècle
Crédits : Spencer Arnold/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Victimes de la seconde guerre de l'opium (1856-1860), F. Beato

Victimes de la seconde guerre de l'opium (1856-1860), F. Beato
Crédits : Hulton Getty

photographie

La révolte des Boxers

La révolte des Boxers
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Village flottant, Canton

Village flottant, Canton
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Après l'échec de la révolte des Boxers

Après l'échec de la révolte des Boxers
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Puyi, le dernier empereur

Puyi, le dernier empereur
Crédits : Hulton Getty

photographie

Exécutions publiques

Exécutions publiques
Crédits : Hulton Getty

photographie

Sun Yat-sen

Sun Yat-sen
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Yuan Shikai

Yuan Shikai
Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Sun Yat-sen et les sépultures des Ming

Sun Yat-sen et les sépultures des Ming
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tchiang Kai-chek dans les rues de Canton

Tchiang Kai-chek dans les rues de Canton
Crédits : Hulton Getty

photographie

Char Renault en Chine

Char Renault en Chine
Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

La concession britannique de Shanghai

La concession britannique de Shanghai
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Famine en Chine, 1930

Famine en Chine, 1930
Crédits : Hulton Getty

photographie

Incident de Moukden

Incident de Moukden
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

La Longue Marche

La Longue Marche
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Seconde guerre sino-japonaise

Seconde guerre sino-japonaise
Crédits : Hulton Getty

photographie

Mao Zedong à Yan'an, 1938

Mao Zedong à Yan'an, 1938
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tchiang kai-chek en 1939

Tchiang kai-chek en 1939
Crédits : Hulton Getty

photographie

Conférence du Caire, 1943

Conférence du Caire, 1943
Crédits : Hulton Getty

photographie

Arrivée des communistes au pouvoir

Arrivée des communistes au pouvoir
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Famille chinoise, vers 1950

Famille chinoise, vers 1950
Crédits : Hulton Getty

photographie

Anshan, combinat sidérurgique

Anshan, combinat sidérurgique
Crédits : Hulton Getty

photographie

Armée populaire de libération

Armée populaire de libération
Crédits : Hulton Getty

photographie

Dazibao

Dazibao
Crédits : Hulton Getty

photographie

Zhou Enlai

Zhou Enlai
Crédits : Hulton Getty

photographie

Mao Zedong, 1966

Mao Zedong, 1966
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Rassemblement de gardes rouges à Pékin, 1966

Rassemblement de gardes rouges à Pékin, 1966
Crédits : Hulton Getty

photographie

Propagande maoïste dans les campagnes chinoises, 1967

Propagande maoïste dans les campagnes chinoises, 1967
Crédits : Hulton Getty

photographie

Militarisation de la jeunesse

Militarisation de la jeunesse
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Enfants ouïghours

Enfants ouïghours
Crédits : Hulton Getty

photographie

Seconde guerre de l'opium, F. Beato

Seconde guerre de l'opium, F. Beato
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guerre sino-japonaise

Guerre sino-japonaise
Crédits : Hulton Getty

photographie

Reddition chinoise

Reddition chinoise
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le Manzhouguo

Le Manzhouguo
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Soldats sur la frontière sino-soviétique

Soldats sur la frontière sino-soviétique
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tchiang Kai-chek et Wang Jingwei

Tchiang Kai-chek et Wang Jingwei
Crédits : Hulton Getty

photographie

Kim Il-sung, 1958

Kim Il-sung, 1958
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Deng Xiaoping, 1994

Deng Xiaoping, 1994
Crédits : PA Photos

photographie

Rétrocession de Hong Kong à la Chine

Rétrocession de Hong Kong à la Chine
Crédits : PA Photos

photographie

Gengiskhanides : chronologie

Gengiskhanides : chronologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Conquêtes de Gengis-khan

Conquêtes de Gengis-khan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Fu et Zang : leurs liens, leurs fonctions, leurs ouvertures

Fu et Zang : leurs liens, leurs fonctions, leurs ouvertures
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Correspondances des Cinq Agents dans la nature et le corps

Correspondances des Cinq Agents dans la nature et le corps
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Chine, époque des «Royaumes combattants»

Chine, époque des «Royaumes combattants»
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Royaumes, 500-221 av. J.-C.

Royaumes, 500-221 av. J.-C.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chine, Empire des Han

Chine, Empire des Han
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine, Empire des Tang

Chine, Empire des Tang
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine, Empire des Qing

Chine, Empire des Qing
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine, progression du communisme

Chine, progression du communisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Zones rattachées à la Chine de 1969 à 1979

Zones rattachées à la Chine de 1969 à 1979
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Révolution culturelle en Chine, 1966

Révolution culturelle en Chine, 1966
Crédits : Pathé

vidéo

Guerre sino-japonaise, 1937-1945

Guerre sino-japonaise, 1937-1945
Crédits : National Archives

vidéo

Naissance de la République populaire de Chine, 1949

Naissance de la République populaire de Chine, 1949
Crédits : The Image Bank

vidéo