JUGEMENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La philosophie du jugement

Les perspectives classiques

Toute doctrine de la raison a cherché à situer la liaison judicative vis-à-vis de ses corrélatifs, d'une part la liaison associative des épreuves sensibles, d'autre part la cohésion qui unit les éléments du concept ou ceux du discours probatoire. On peut parler d'une tradition de la « philosophie du jugement », qui voit dans celui-ci la mesure principale de l'initiative intellectuelle ou spirituelle : elle écarte la contrainte des formes et des concepts, et ne veut retenir comme liaisons effectives que celles qui sont produites par une opération effective du jugement et confirmées par une preuve effective. Il s'agit toutefois d'une version assez tardive et localisée de la philosophie de la pensée : la philosophie classique se présentait comme une philosophie du concept ou du discours rationnel plutôt que comme une philosophie du jugement.

Ces vues classiques ont une origine aristotélicienne : le savoir se développe entre le concept, qui est son point d'ancrage initial dans les choses et les natures, et la preuve apodictique, qui réalise l'adéquation explicite du savoir à l'être. Le jugement, sous sa forme catégorique, pose l'être du sujet, selon les catégories du genre, de la qualité, de la quantité, etc., et il explicite par la copule ces implications de l'être : il est ainsi développement du concept et moment de la preuve. Selon cette perspective, à la fois logique et ontologique, des doctrines classiques – et bien que les stoïciens introduisent, comme on l'a dit, certaines formes de la liaison conditionnelle, et conçoivent déjà le jugement comme une opération autonome qui rassemble les contenus de l'expérience –, l'acte rationnel par excellence est une « analyse » qui développe la compréhension du concept par le jugement.

L'école cartésienne conserve, ou ne fait que transposer cette vue. Elle apprend, il est vrai, à opposer la composition mathématique des raisons à la subsomption des sujets sous les prédicats, mais elle interprète cette opération intellectuelle comme la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université des sciences humaines, lettres et arts de Lille

Classification

Autres références

«  JUGEMENT  » est également traité dans :

ANALYTIQUE PROPOSITION

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 456 mots

Le mot « analytique » a au moins trois sens. 1. Au sens large, une proposition est dite analytique si elle est vraie en vertu de la signification des termes qu'elle contient. La simple considération des significations suffit à donner l'assurance de sa vérité. À ce sens se rattachent le nominalisme de Hobbes, pour qui la vérité nécessaire est telle qu'une proposition analytique est vraie en vertu d […] Lire la suite

ART (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 12 200 mots

Dans le chapitre « Plaisir et jugement esthétique »  : […] L’individu-artiste a précédé l’individu-spectateur, auquel la philosophie ne s’intéressera qu’à partir du xviii e  siècle. Il appartiendra à David Hume (1711-1776) de se pencher le premier sur la difficile question du goût . S’interrogeant sur les raisons qui nous amènent à juger belle une œuvre que d’autres jugeront médiocre, Hume est le premier à prendre à bras-le-corps la dimension subjective p […] Lire la suite

ATTRIBUTION CAUSALE, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Olivier CORNEILLE
  •  • 961 mots

Afin de mieux comprendre et prédire leur environnement, les individus tentent régulièrement d’identifier les causes responsables d’événements physiques et de comportements sociaux. L’attribution causale concerne les processus psychologiques impliqués dans ce raisonnement. Elle peut également être entendue comme le produit de ce raisonnement (« si Jean a raté son examen, c’est parce qu’il est pare […] Lire la suite

AYER ALFRED JULES (1910-1989)

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES
  •  • 1 313 mots

Dans le chapitre « Vers une élucidation du langage scientifique »  : […] Il s'agit de donner au principe de vérification une efficacité mesurée par ce qu'on attend de lui philosophiquement et pratiquement. Éliminer certaine métaphysique comme sécrétion propre du philosophe, fonder la connaissance empiriomathématique contre les attaques sceptiques, fixer le statut des jugements de valeur, des énoncés qui portent sur le passé, l'avenir, les autres esprits ( minds ). Une […] Lire la suite

BRADLEY FRANCIS HERBERT (1846-1924)

  • Écrit par 
  • Jean WAHL
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « L'Absolu, impossible et nécessaire »  : […] Après un livre peu connu sur les Présuppositions de l'histoire critique ( The Presuppositions of Critical History , 1874) et après les Études éthiques ( Ethical Studies , 1875), plus connues, le philosophe anglais Bradley – né à Glasbury, mort à Oxford – publie les Principes de logique ( The Principles of Logic , 1883), et surtout Apparence et Réalité ( Appearance and Reality . A Metaphysical Ess […] Lire la suite

BRENTANO FRANZ (1838-1917)

  • Écrit par 
  • Samuel Hugo BERGMAN
  •  • 1 608 mots

Dans le chapitre « Une nouvelle division de la psychologie »  : […] Une des sections les plus importantes de Psychologie du point de vue empirique – et une des grandes contributions de Brentano à la science psychologique – traite de la classification des faits psychiques. Ceux-ci sont divisés, selon la nature du rapport intentionnel qui les caractérise, en représentations, jugements, phénomènes d'intérêt. On se souviendra que la classification traditionnelle est […] Lire la suite

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 163 mots

La faculté de formuler des jugements sur la valeur morale des actions humaines, ou conscience morale, a fait l’objet de développements importants en psychologie, notamment depuis la parution en 1932 de l’ouvrage Le Jugement moral chez l’enfant de Jean Piaget. Au moyen de protocoles d’observation, d’entretiens et de brèves histoires soumises à l’évaluation de ses jeunes participants, Piaget avait […] Lire la suite

CRITIQUE DE LA FACULTÉ DE JUGER, Emmanuel Kant - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 042 mots

Dans le chapitre « Le beau et le sublime »  : […] La connaissance ne consiste pas seulement à produire des concepts : il faut encore pouvoir les mettre en relation avec des objets donnés. D'où le rôle déterminant de la faculté de juger, déjà exposé dans la Critique de la raison pure  : soumettre le cas à la règle, « subsumer le particulier sous l'universel ». Mais le jugement ne fait pas que s'exercer au service de l'entendement, il procède aussi […] Lire la suite

CROYANCE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 004 mots

Dans le chapitre « Du langage ordinaire au langage philosophique »  : […] Que les mots philosophiques en général et le mot « croyance » en particulier comportent plusieurs significations s'explique aisément. D'abord, le langage philosophique, en dépit de son voisinage avec le langage des sciences et de l'attraction exercée par l'idéal d'univocité de ce langage, n'est jamais tout à fait coupé du langage ordinaire dont tous les mots usuels sont chargés de significations m […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « Questions de méthode  »  : […] On ne peut pas transférer les procédures de recherche d’un groupe culturel à un autre, sans se poser la question de leur pertinence culturelle. Ainsi, le choix de la langue utilisée dans les entretiens psychologiques peut se révéler déterminant. Par exemple, Raphael M. Nyiti retrouvait les normes statistiques des stades piagétiens en interrogeant dans leur langue les enfants Micmac du Québec alor […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Jugement de l’affaire « Jeanne-Riwal ». 16 juin 2020

Le tribunal correctionnel de Paris rend son jugement dans l’affaire concernant le montage complexe élaboré par le microparti Jeanne, proche du Front national (FN), et la société de communication Riwal, dirigée par un proche de Marine Le Pen, pour financer le matériel électoral des candidats du FN […] Lire la suite

États-Unis. Jugement de la Cour suprême sur les discriminations sexuelles. 15 juin 2020

Saisi du cas d’un licenciement justifié par l’homosexualité du salarié, la Cour suprême juge, par 6 voix contre 3, que le Civil Rights Act de juillet 1964, qui interdit les discriminations fondées notamment sur le sexe, protège également les minorités sexuelles. […] Lire la suite

France. Jugement dans l’affaire de Karachi. 15 juin 2020

Le tribunal correctionnel de Paris condamne à des peines de deux à cinq ans de prison les six prévenus dans le volet financier de l’affaire de Karachi, pour abus de biens sociaux, complicité ou recel de ce délit. L’affaire concerne les rétrocommissions versées à l’occasion de contrats d’armement signés en 1994 avec le Pakistan et l’Arabie Saoudite. Les fonds détournés avaient financé la campagne é […] Lire la suite

France. Fermeture des entrepôts d’Amazon. 14 avril - 15 mai 2020

évaluation des risques de contamination par le coronavirus encourus par ses salariés. Le 15, Amazon annonce la fermeture de tous ses sites logistiques dans le pays pour quelques jours. Le 24, la cour d’appel de Versailles (Yvelines) confirme le jugement relatif à l’activité d’Amazon, tout en élargissant […] Lire la suite

France. Condamnation de BNP Paribas Personal Finance. 26 février 2020

emprunteurs qui se sont portés partie civile. Cette filiale de BNP Paribas spécialisée dans le crédit est reconnue coupable d’avoir dissimulé le risque du crédit Helvet Immo, libellé en francs suisses, mais remboursable en euros, qu’elle commercialisait en 2008 et 2009. La société doit verser immédiatement les indemnités, même si elle fait appel du jugement, le tribunal ayant ordonné l’exécution provisoire de sa décision. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Noël MOULOUD, « JUGEMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jugement/