JUGEMENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Influence de la théorie du langage sur les doctrines de la proposition et du jugement

Les développements de la doctrine du langage, qui ont suivi les indications de Wittgenstein et qui ont marqué des œuvres comme celles de Ryle, Strawson, Austin, Searle, ont jeté des vues nouvelles sur le statut du jugement. Elles tiennent à une considération plus large des liaisons de sens dans le discours (sémantique) et à un intérêt plus poussé pour les objectifs de l'emploi des formes linguistiques (pragmatique).

L'analyse s'éloigne de la canonique du jugement, qui avait été établie surtout en regard des objectifs logiques de la fondation des valeurs de vérité de l'énoncé et de la composition de ces valeurs de vérité. Mais cette canonique ne couvre pas tous les énoncés, dont la valeur de vérité peut être lacunaire ou indéterminée. « Le premier président des États-Unis qui sera un banquier sera contesté » laisse dans l'indétermination l'existence d'un référent de l'expression. « Tout lecteur assidu de cet auteur sera satisfait de ce livre » est une expression qui présente une liaison intentionnelle de concepts sans circonscrire la classe extensionnelle des individus qui tomberont sous la relation. L'analyse moderne sera attentive aux raisons épistémiques, pragmatiques et en général discursives de cet « affaiblissement » de la doctrine canonique.

L'acte de juger entre dans des complexes épistémiques du type de la croyance, du savoir, qui les uns et les autres représentent des adhésions fortes à la réalité ou la vérité. Dans ces contextes, le jugement glisse vers une fonction arbitrale – il estime le degré de cohérence d'un ensemble de thèses qui sont possibles ensemble, ou il évalue, entre deux thèses, laquelle est la plus soutenable. C'est par une adjonction de déterminations qui ne sont pas contenues dans le jugement que le locuteur parvient à des thèses assertives, dans lesquelles interviennent les instances de l'action et du concours des actions ou la p [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université des sciences humaines, lettres et arts de Lille

Classification

Autres références

«  JUGEMENT  » est également traité dans :

ANALYTIQUE PROPOSITION

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 456 mots

Le mot « analytique » a au moins trois sens. 1. Au sens large, une proposition est dite analytique si elle est vraie en vertu de la signification des termes qu'elle contient. La simple considération des significations suffit à donner l'assurance de sa vérité. À ce sens se rattachent le nominalisme de Hobbes, pour qui la vérité nécessaire est telle qu'une proposition analytique est vraie en vertu d […] Lire la suite

ART (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 279 mots

Dans le chapitre « Plaisir et jugement esthétique »  : […] L’individu-artiste a précédé l’individu-spectateur, auquel la philosophie ne s’intéressera qu’à partir du xviii e  siècle. Il appartiendra à David Hume (1711-1776) de se pencher le premier sur la difficile question du goût . S’interrogeant sur les raisons qui nous amènent à juger belle une œuvre que d’autres jugeront médiocre, Hume est le premier à prendre à bras-le-corps la dimension subjective p […] Lire la suite

ATTRIBUTION CAUSALE, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Olivier CORNEILLE
  •  • 961 mots

Afin de mieux comprendre et prédire leur environnement, les individus tentent régulièrement d’identifier les causes responsables d’événements physiques et de comportements sociaux. L’attribution causale concerne les processus psychologiques impliqués dans ce raisonnement. Elle peut également être entendue comme le produit de ce raisonnement (« si Jean a raté son examen, c’est parce qu’il est pare […] Lire la suite

AYER ALFRED JULES (1910-1989)

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES
  •  • 1 313 mots

Dans le chapitre « Vers une élucidation du langage scientifique »  : […] Il s'agit de donner au principe de vérification une efficacité mesurée par ce qu'on attend de lui philosophiquement et pratiquement. Éliminer certaine métaphysique comme sécrétion propre du philosophe, fonder la connaissance empiriomathématique contre les attaques sceptiques, fixer le statut des jugements de valeur, des énoncés qui portent sur le passé, l'avenir, les autres esprits ( minds ). Une […] Lire la suite

BRADLEY FRANCIS HERBERT (1846-1924)

  • Écrit par 
  • Jean WAHL
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « L'Absolu, impossible et nécessaire »  : […] Après un livre peu connu sur les Présuppositions de l'histoire critique ( The Presuppositions of Critical History , 1874) et après les Études éthiques ( Ethical Studies , 1875), plus connues, le philosophe anglais Bradley – né à Glasbury, mort à Oxford – publie les Principes de logique ( The Principles of Logic , 1883), et surtout Apparence et Réalité ( Appearance and Reality . A Metaphysical Ess […] Lire la suite

BRENTANO FRANZ (1838-1917)

  • Écrit par 
  • Samuel Hugo BERGMAN
  •  • 1 608 mots

Dans le chapitre « Une nouvelle division de la psychologie »  : […] Une des sections les plus importantes de Psychologie du point de vue empirique – et une des grandes contributions de Brentano à la science psychologique – traite de la classification des faits psychiques. Ceux-ci sont divisés, selon la nature du rapport intentionnel qui les caractérise, en représentations, jugements, phénomènes d'intérêt. On se souviendra que la classification traditionnelle est […] Lire la suite

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 163 mots

La faculté de formuler des jugements sur la valeur morale des actions humaines, ou conscience morale, a fait l’objet de développements importants en psychologie, notamment depuis la parution en 1932 de l’ouvrage Le Jugement moral chez l’enfant de Jean Piaget. Au moyen de protocoles d’observation, d’entretiens et de brèves histoires soumises à l’évaluation de ses jeunes participants, Piaget avait […] Lire la suite

CRITIQUE DE LA FACULTÉ DE JUGER, Emmanuel Kant - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 042 mots

Dans le chapitre « Le beau et le sublime »  : […] La connaissance ne consiste pas seulement à produire des concepts : il faut encore pouvoir les mettre en relation avec des objets donnés. D'où le rôle déterminant de la faculté de juger, déjà exposé dans la Critique de la raison pure  : soumettre le cas à la règle, « subsumer le particulier sous l'universel ». Mais le jugement ne fait pas que s'exercer au service de l'entendement, il procède aussi […] Lire la suite

CROYANCE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 004 mots

Dans le chapitre « Du langage ordinaire au langage philosophique »  : […] Que les mots philosophiques en général et le mot « croyance » en particulier comportent plusieurs significations s'explique aisément. D'abord, le langage philosophique, en dépit de son voisinage avec le langage des sciences et de l'attraction exercée par l'idéal d'univocité de ce langage, n'est jamais tout à fait coupé du langage ordinaire dont tous les mots usuels sont chargés de significations m […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « Questions de méthode  »  : […] On ne peut pas transférer les procédures de recherche d’un groupe culturel à un autre, sans se poser la question de leur pertinence culturelle. Ainsi, le choix de la langue utilisée dans les entretiens psychologiques peut se révéler déterminant. Par exemple, Raphael M. Nyiti retrouvait les normes statistiques des stades piagétiens en interrogeant dans leur langue les enfants Micmac du Québec alor […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Jugement du procès « Ulysse ». 17 février 2021

La cour d’assises spéciale de Paris condamne le Marocain Hicham el-Hanafi à trente ans de prison et les Français Yassine Bousseria et Hicham Makran à, respectivement, vingt-quatre et vingt-deux ans de prison, peines assorties d’une période de sûreté des deux tiers, pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes terroristes ». Les projets des trois hommes avaient été démasqués g […] Lire la suite

Belgique. Jugement dans l’affaire Mawda. 12 février - 31 mars 2021

Le 12, le tribunal de Mons rend son jugement dans l’affaire Mawda, du nom de la fillette de migrants kurdes tuée en mai 2018 par le tir d’un policier qui tentait d’intercepter la camionnette dans laquelle elle circulait avec ses parents et d’autres immigrés illégaux. Le policier est condamné à un […] Lire la suite

Belgique. Condamnation d’un ancien diplomate iranien pour terrorisme. 4 février 2021

, sont condamnés à quinze et dix-huit ans de prison. Un quatrième prévenu belge d’origine iranienne, Mehrdad Arefani, infiltré au sein du CNRI et présent à Villepinte, est condamné à dix-sept ans de prison. Le jugement établit qu’Assadollah Assadi opérait sur ordre du ministère iranien du Renseignement et de la Sécurité. […] Lire la suite

France. Accusation d’inceste portée contre le politiste Olivier Duhamel. 4 janvier - 9 février 2021

qui estiment ne pas avoir été suffisamment accompagnées par la direction de leur établissement. Le 9, Frédéric Mion annonce sa démission de la direction de Sciences Po Paris, assumant « des erreurs de jugement » dans l’affaire Duhamel, ainsi que des « incohérences » dans la manière dont il s’est exprimé à ce sujet. […] Lire la suite

France. Jugement sur les engagements climatiques du gouvernement. 19 novembre 2020

Le Conseil d’État, saisi d’un recours de la commune de Grande-Synthe (Nord) contre l’« inaction climatique » du gouvernement, donne trois mois à ce dernier pour « justifier que la trajectoire de réduction à horizon 2030 pourra être respectée » avant de statuer sur la requête. L’exécutif s’est engagé d’ici cette date à réduire de 40 p. 100 les émissions de gaz à effet de serre par rapport à leur ni […] Lire la suite

Pour citer l’article

Noël MOULOUD, « JUGEMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jugement/