CHÉRUBINS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mot français qui correspond à l'hébreu kerubim, pluriel de kerub, l'un et l'autre étant employés dans la Bible. On les rapproche des termes akkadiens karibu ou kuribu, qui désignaient la figuration, en Mésopotamie, de divinités de second rang (karibu signifie bénir et correspond à l'hébreu barak). On représentait les chérubins comme des êtres particuliers, souvent lions ou bœufs à tête humaine (dans le temple décrit par Ézéchiel, les chérubins ont deux faces, l'une d'homme et l'autre de lion ; (Ez., xli, 18) ; ils accompagnaient la divinité et avaient pour fonction de garder et de protéger les lieux sacrés : le paradis (Genèse, iii, 24), le sanctuaire (I Rois, vi, 23 sqq.), l'arche d'alliance (Exode, xxv, 18-22). Dans le Livre d'Ézéchiel, xxviii, 13-16, le roi de Tyr est comparé à l'un des chérubins du jardin d'Éden.

Mais, particulièrement dans le Livre d'Ézéchiel, les chérubins sont également liés, comme porteurs en quelque sorte, à la manifestation de la gloire divine de Yahvé sur son trône terrestre : ils ont là une fonction de médiateurs théophaniques.

L'apocalyptique juive a classé les chérubins avec les anges, desquels ils étaient pourtant distincts à l'origine : dans la hiérarchie angélique, ils occupent même le premier rang. La tradition chrétienne a entériné cette conception tardive.

—  André PAUL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CHÉRUBINS  » est également traité dans :

BESTIAIRES

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Daniel POIRION
  •  • 10 708 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'art gréco-romain et médiéval »  : […] Cette inspiration, qui fait du décor de la vie quotidienne l'image des rapports de proximité, d'intérêt et de sympathie entre l'homme et l'animal, se retrouve dans le mobilier zoomorphe de diverses époques : Égypte ancienne, Renaissance française, style Chippendale anglais. L'animal ou une partie du corps de l'animal, est support, gardien et compagnon des fauteuils et des lits. Il est remarquable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bestiaires/#i_8121

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 274 mots

Dans le chapitre « Le mouvement des ḥassidim d'Allemagne »  : […] Les spéculations du Sefer ha-bahir atteignirent d'abord les communautés rhénanes, où le livre fut connu par l'intermédiaire d'un membre de la famille des Kalonymides. La condition pénible des Juifs d'Allemagne pendant les croisades a contribué à préparer dans ce pays un terrain propice à l'éclosion d'un courant mystique intimement lié à la vie du peuple et qui, malgré la cou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_8121

Pour citer l’article

André PAUL, « CHÉRUBINS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cherubins/