Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MISHNA

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Terme hébraïque qui, dans le judaïsme, a commencé par désigner l'ensemble de la loi orale en corrélation avec le texte écrit (mikra), mais en est venu, en fin de compte, à s'appliquer au recueil des halakot rédigé et publié par le patriarche Juda Ier vers le début du iiie siècle.

La Mishna se compose de six ordres (sēdarīm) dont le contenu recouvre aussi bien les prescriptions rituelles et juridiques que l'énoncé de normes éthiques et religieuses. Son élaboration fut une œuvre de longue haleine. Les traités les plus anciens en rapport avec la liturgie du Temple ont été rédigés dans leur forme première par des témoins directs de ce qui s'y déroulait. Les lois de pureté lévitique sont issues de traditions préservées dans les milieux sacerdotaux, cependant que beaucoup de halakot ont leur source dans la jurisprudence effective des tribunaux (battei din) de l'époque des tannaïm. Il arriva aussi qu'on eût recours à la vox populi. La fixation de la règle par déduction à partir du texte biblique s'est trouvée limitée par l'autorité de la tradition (cf. Pessahim, 66 a).

Différents critères ont servi à l'arrangement des halakot : des critères thématiques aussi bien que des critères formels. Les diverses académies des tannaïm, à partir de l'école de Yabné, furent le cadre de cette entreprise. Rabbi Akiva en particulier est considéré comme l'architecte de la Mishna (Sanhédrin, 86 a). Rabbi Juda ha-Nassi (le Saint ou le Prince) mena l'œuvre à son terme, combinant les diverses sources dans un ordre et selon une formulation qui lui sont personnels, tranchant aussi entre les opinions de ses prédécesseurs et de ses collègues. La Mishna une fois publiée devient, en même temps qu'un code légal, le point de départ obligé des discussions qui, en Palestine et en Babylonie, vont donner naissance au Talmud.

— André PAUL

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

André PAUL. MISHNA [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • COMPILATION DE LA MISHNA

    • Écrit par
    • 185 mots

    La Mishna, qui signifie en hébreu répétition (de la Loi) désigne d'abord dans le judaïsme la loi orale en corrélation avec le texte biblique (miqra), ensuite le recueil juridique compilé sous la direction du patriarche Juda ha-Nassi (le Prince) dans ses académies de Bet Shearim et de...

  • BIBLE - L'étude de la Bible

    • Écrit par
    • 6 436 mots
    – Nous retiendrons encore ce que l'on appelle couramment la littérature rabbinique. Inaugurée par la Mishnah à la fin du iie siècle de notre ère, elle comprend surtout les Talmuds et les Midrashim. Elle est énorme. Ici aussi, les choses ont grandement bougé. Le savant juif américain J. Neusner...
  • HALAKHA

    • Écrit par
    • 407 mots

    Règle de conduite pratique, la halakha (de la racine hébraïque halakh, « aller ») est le guide officiel de la vie religieuse et civile dans le judaïsme. Décrétée par l'autorité compétente (les rabbins) dans des formes déterminées, elle est obligatoire pour tout juif orthodoxe et a force de...

  • HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

    • Écrit par et
    • 8 474 mots
    • 1 média
    À la dernière phase de l'hébreu vivant, l'idiome populaire accède à la qualité de langue littéraire. L'œuvre principale qui en fait usage et qui lui donne son nom est la compilation de la Mishna (iie siècle de notre ère).
  • JUDA HA-NASSI (135-220)

    • Écrit par
    • 597 mots

    Patriarche de Judée et rédacteur de la Mishna, Juda ha-Nassi, appelé aussi Juda le Saint ou Juda Ier, était le fils du nasi Siméon ben Gamaliel et naquit, selon une tradition haggadique, le jour même de la mort de Rabbi Akiba, pendant les persécutions d'Hadrien. Il fut l'objet, de son vivant...

  • Afficher les 13 références