ISLAM (La religion musulmane)Les sciences religieuses traditionnelles

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le droit

Existe-t-il un  »droit » musulman ? Le droit dit  »musulman » est-il un droit canonique, c'est-à-dire religieux ? Par quoi se distingue-t-il des prescriptions morales imposées aux fidèles de l'islam ? Après en avoir déterminé la nature, les structures et les caractères fondamentaux, il faudra en retracer les grandes lignes dans les divers domaines que le droit embrasse d'une manière générale. Le tableau d'ensemble des normes musulmanes sera suivi d'une vue sur les perspectives d'avenir d'un système multiséculaire, dont l'aire d'application se trouve à l'heure actuelle très réduite. Mais, tout d'abord, un bref aperçu historique renseignera sur les diverses phases de développement du droit musulman.

Aperçu historique

L'ensemble du message de Mahomet constitue le livre sacré de l'islam appelé Coran (Qur'ān). Mais le Coran ne contient qu'un nombre dérisoire de textes ayant un caractère proprement juridique. En l'an 660, la dynastie des Omeyyades créa un royaume arabe ayant pour capitale Damas, mais le centre de gravité de l'État musulman passa ensuite à Bagdad où les Abbassides fondèrent l'empire qui devait donner à la civilisation musulmane son plein essor. C'est alors seulement que l'on constate l'existence d'un droit musulman entièrement élaboré. La première compilation exhaustive qui nous soit parvenue remonte au xie siècle. En fait, tout au cours du ier siècle de l'Islam, la communauté musulmane a vécu sous l'empire du droit coutumier qui était alors en vigueur soit au Ḥidjāz soit en ‘Irāq. Sous les Omeyyades, les qāḍīs (qāḍī) nommés par les califes (khalīfa) ont dû faire face à une société plus développée. Ils ont rendu la justice en faisant état du droit en vigueur, mais aussi en prenant en considération qu'ils détenaient leur pouvoir du calife musulman et que le droit applicable devait être un droit adapté à la nouvelle foi. Mais, jusqu'ici, la « science » du droit musulman n'était pas née. La doctrine musulmane n'apparaît dans l'histoire qu'après l'avènement des Abbassides. Elle a alors pris corps sous une forme achevée, dans la compilation de Šaybānī (mort en 189 de l'hégire). Cet auteur se réclame d'Abū Ḥanīfa (m. en 150 hég.) qui a été considéré comme le fondateur du droit appelé, de son nom, hanéfite. Il mentionne également un autre disciple de ce fondateur : Abū Yūsuf Ya‘qūb (m. en 182 hég.). Tous ces noms que la tradition a conservés n'ont pu, malgré tout, fonder d'un coup tout le système juridique qu'incarne le droit hanéfite. En fait, le système dit hanéfite n'est que la cristallisation d'un droit de source irakienne qui a été accommodé aux besoins de la société musulmane. Mais, au même moment ou à peu près, un autre droit appelé malékite prend consistance. Il est rattaché à Mālik ibn Anas (m. en 179 hég.). En fait, Mālik et ses prédécesseurs (les sept jurisconsultes de Médine) ont modelé la coutume médinoise, et le droit dit malékite n'est qu'une nouvelle dénomination du système juridique appelé médinois et qui était toujours opposé, dès avant la fondation des écoles, au système irakien.

Coran, manuscrit

Photographie : Coran, manuscrit

Fragment d'un rouleau du Coran, VIIIe-IXe siècle, époque abbasside. 

Crédits : DeAgostini/ Getty Images

Afficher

L'histoire du droit musulman a, depuis, traversé trois phases. La première que nous appellerons « préclassique » est celle où les compilations fondamentales ont vu le jour. Le fait prédominant de cette période est celui de la prolifération des écoles. Déjà en Syrie, tout au début de l'époque préclassique, al-Awzā‘ī (m. en 157 hég.) avait essayé de poser les bases d'une école autonome. Mais après la fondation des écoles hanéfite et malékite, à l'intérieur de l'orthodoxie musulmane (sunnites), al-Shāfi‘ī (m. en 204 hég.) fondera l'école shafiite qui établit un compromis entre les deux tendances et fait prévaloir celle de Médine. Puis ce fut le tour d'Ibn Ḥanbal (m. en 241 hég.), qui opte pour un éclectisme manifeste et fonde ainsi l'école hanbalite. Au sein des dissidents (chiites), on constate aussi la multiplication des écoles : l'école zaydite fondée par Zayd ibn ‘Alī (m. en 145 hég.) et l'école imāmite (duodécimains). Signalons enfin l'école zahirite [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Paris
  • : professeur honoraire à l'université de Lyon-III, ancien directeur de recherche pour les études arabes et islamiques
  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)
  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)
  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  ISLAM  » est également traité dans :

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 612 mots
  •  • 1 média

Mouvement politico-religieux, l'islam est tout entier édifié sur un livre sacré, le Coran, livre qui revêt pour lui une importance extrême. Source de son dogme et de sa prière, base de toute sa liturgie, code juridique, autorité suprême à laquelle il se réfère en cas de contestation, l […] Lire la suite

ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

  • Écrit par 
  • Toufic FAHD
  •  • 8 534 mots
  •  • 1 média

Religion dépouillée, l'islam n'a pas de culte à proprement parler, mais des pratiques codifiées dans des recueils de traditions et d'usages venant du Prophète en personne, Mahomet (Mụhammad), dont l'imitation constitue, en effet, la règle à suivre. Les ouvrages de fiqh, fondés sur les corpus du […] Lire la suite

ISLAM (La religion musulmane) - L'étude de l'islam et ses enjeux

  • Écrit par 
  • Mohammed ARKOUN, 
  • Universalis
  •  • 6 982 mots
  •  • 3 médias

La « révolution islamique » en Iran, la chute du régime « socialiste » face à la résistance des tribus en Afghanistan, le réveil islamique dans les anciennes républiques soviétiques devenues indépendantes, les attentats terroristes en Algérie, en Irak, en Égypte, les pressions des partis « islamiques » sur tous les régime […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 448 mots
  •  • 10 médias

Le phénomène de l'expansion de la religion musulmane est l'un des faits marquants et constants de l'histoire du monde depuis le premier tiers du viie siècle ; l'aspect religieux s'est généralement doublé d'un aspect politique, offensif et impérialiste jusqu'au début des Temps modernes, défensif et anti-impérialiste face aux Occidentaux depuis la fin d […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 435 mots
  •  • 14 médias

Il existe de nos jours une communauté d'attitudes et de sentiments à travers le monde musulman.Il y a en premier lieu une solidarité internationale de ce qu'on peut appeler l'appareil de l'islam. Certes, il n'y a pas de clergé dans l'islam, au sens d'une hiérarchie disposant de pouvoirs sacramentels, comme dans le […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) - L'émergence des radicalismes

  • Écrit par 
  • Olivier ROY
  •  • 2 596 mots
  •  • 4 médias

La première question concernant le radicalisme islamique est de savoir dans quelle mesure celui-ci est une conséquence de la doctrine religieuse elle-même, et donc intrinsèque à l'islam, ou bien s'il s'agit d'un phénomène avant tout politique, lié à des conflits contemporains. La confusion est d'autant plus grande qu'elle est entretenue tant par les critiques occidentaux de la religion islamique e […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

  • Écrit par 
  • Louis GARDET, 
  • Olivier ROY
  •  • 11 479 mots
  •  • 2 médias

L'islam, on l'a dit souvent, est tout ensemble religion et communauté. Tel il s'éprouve et se veut lui-même. Communauté de foi et de témoignage de foi, à coup sûr, centrée sur ces « piliers de l'islam » que sont les actes cultuels impérés au croyant, mais en même temps communauté de vie, et code de vie. Les prières pres […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 022 mots
  •  • 16 médias

Peut-on parler d'un art islamique, alors que la civilisation née de l'islam s'étend sur quatorze siècles et sur un espace qui va de l'Atlantique au Pacifique, du Maroc jusqu'à l'Indonésie, et que cette civilisation a poussé des ramifications un peu partout dans le monde, aussi bien en Chine qu'au Brésil ? Il ne vien […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) - La philosophie

  • Écrit par 
  • Christian JAMBET, 
  • Jean JOLIVET
  •  • 9 001 mots

Vers la fin du iie siècle de l'hégire, le champ théorique est entièrement occupé par, notamment, une théologie où l'on débat de l'unité de Dieu, de ses attributs, du sens qu'il faut donner aux noms et aux descriptions qui en sont attestés par le Coran, de la […] Lire la suite

ISLAM (La civilisation islamique) - Les sciences historiques et géographiques

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 2 148 mots
  •  • 1 média

L'a-priori de la perception de l'espace et du temps dans la construction et la représentation du monde ne vaut pas que pour les individus : il est la règle aussi pour les sociétés. Aucune d'entre elles ne peut s'édifier et se méditer si elle ne définit pas d'abord comme sien l'espace qu'elle s'est acquis, si elle n'en marque les limites, si elle ne les défend sur le terrain et dans son propre univ […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Chafik CHEHATA, Roger DELADRIÈRE, Daniel GIMARET, Guy MONNOT, Gérard TROUPEAU, « ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-sciences-religieuses-traditionnelles/