MAHOMET ou MUḤAMMAD (571?-632)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mahomet (en arabe Muḥammad) est, parmi les fondateurs des grandes religions universalistes, celui que nous connaissons le mieux. Il a fondé l'islam, qui compte aujourd'hui près d'un milliard d'adhérents et dont le rôle historique fut considérable. Sa biographie est loin d'expliquer à elle seule ce succès, mais contribue pour sa part à cette explication. Homme génial, issu d'une société en marge des grandes civilisations de l'époque, il sut forger une synthèse idéologique impressionnante, capable de séduire d'abord son pays natal, puis de s'imposer dans une vaste zone du globe. Il sut aussi employer des dons remarquables de chef politique et militaire à acquérir le contrôle de l'Arabie. Mystique (incomplet), profondément religieux, mais non pas pur homme de sainteté comme le Christ et le Bouddha, les faiblesses humaines de cette impressionnante personnalité ne font que rendre sa biographie plus attachante.

Mahomet

Photographie : Mahomet

Photographie

Le prophète Mahomet (vers 570-632), sa fille Fatima, son gendre Ali ibn Abi Talib et ses deux petits-fils Hassan et Hussein. Miniature tirée de la Chronologie d'al-Biruni. Manuscrit arabe du XVIIIe siècle. Bibliothèque nationale de France, Paris. 

Crédits : VISIOARS/ AKG

Afficher

Les sources

Renan croyait que la vie de Mahomet, par opposition à celle de Jésus, s'était déroulée à la pleine lumière de l'histoire. C'est une illusion née du caractère très détaillé de la biographie traditionnelle. Mais l'étude critique de celle-ci a démontré que beaucoup des détails en question étaient suspects d'avoir été forgés dans des buts tendancieux (avec beaucoup d'art d'ailleurs), un ou deux siècles après l'événement. Il ne faut jamais oublier que les biographies du Prophète les plus anciennes que nous possédions datent du début du ixe siècle, soit deux siècles après les événements. Il est vrai qu'elles ont utilisé des compilations plus anciennes, elles-mêmes fondées sur des listes datées d'événements et de noms qui avaient été conservées par écrit ou de mémoire. Elles citent comme sources des traditions orales transmises depuis les événements par des chaînes (isnād) de garants. Mais nous n'avons aucune garantie de la fidélité de cette transmission ni même de sa réalité. On ne peut écarter entièrement ce que cette tradition écrite ou orale nous apporte, mais on ne peut non plus [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  MAHOMET ou MUHAMMAD (571?-632)  » est également traité dans :

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 444 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les raisons initiales du succès de l'islam en Arabie »  : […] L' expansion de l'islam aux diverses époques de l'histoire est inséparable de l'adhésion aux principes énoncés par le prophète Muḥammad et, comme telle, elle a souvent pris l'aspect d'une conquête destinée à affirmer la suprématie de la religion musulmane ; mais, en même temps, elle a pu apparaître comme la manifestation triomphante d'un peuple jusqu'alors tenu en marge des grands empires : c'es […] Lire la suite

ARABIE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN, 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 7 600 mots

Dans le chapitre « L'État musulman de Médine »  : […] La Mecque (en arabe Makka) était un centre commercial important établi autour d'un sanctuaire réputé. Elle était habitée par la tribu de Qoraysh, vouée presque totalement au vii e siècle au trafic caravanier. Un membre de cette tribu, Mohammed ibn ‘Abdallāh, en français Mahomet (né dans les années 570), orphelin, pauvre, puis agent commercial d'une riche femme d'affaires qu'il finit par épouser, […] Lire la suite

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'établissement du corpus coranique »  : […] Le premier courant de recherches conduit à remettre en question la façon dont on se représentait, à la suite des sources musulmanes, même critiquées, le processus compliqué qui aurait abouti à l'établissement du corpus canonique du Coran sous le calife ‘Uṯman (mort en 35 de l'hégire/656 de l'ère chrétienne). Cependant, les voies qui conduisent à ces remises en question et les conclusions auxquell […] Lire la suite

ABŪ BAKR (570 env.-634)

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 1 046 mots

Premier calife musulman, ami, beau-père et successeur du Prophète Mahomet ‘Abd Allāh, Abū Bakr reçut le surnom de ‘Atīq (affranchi), puis celui d'al-Siddīq (le crédule), parce qu'il aurait été le premier à avoir cru immédiatement à l'histoire du voyage nocturne de Mahomet à Jérusalem ( isra' ). Son père ‘Uthmān (qui est nommé aussi Abū Quḥāfa) b. ‘Āmir et sa mère Umm al-Khayr bint Ṣakhr appartenai […] Lire la suite

ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

  • Écrit par 
  • Toufic FAHD
  •  • 8 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les trois villes saintes »  : […] La Mecque et Jérusalem sont représentées, dans la tradition cosmogonique islamique, comme étant bâties sur des sommets (on parle des « monts de La Mecque » comme du mont Sion). Aux trois facteurs – sanctuaire, haut lieu et nombril de la terre – qui existaient à l'époque préislamique, l'islam en ajouta un quatrième : le « lieu saint » est censé avoir été le théâtre d'un événement prophétique. Déjà […] Lire la suite

AÏCHA (614-678)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 325 mots

Troisième femme et épouse préférée du prophète Mahomet, le fondateur de l'islam. '̄A'isha Bint Abī Bakr, née en 614 à La Mecque, morte en 678 à Médine, joue un rôle politique non négligeable après la mort de son mari. Tous les mariages de Mahomet sont motivés par des intérêts politiques, et dans le cas d'Aïcha, il semble que cette union ait permis de sceller les liens existant entre le Prophète […] Lire la suite

MECQUE LA

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 1 085 mots
  •  • 4 médias

Ville sainte de l'islam vers laquelle se tournent tous les musulmans pour prier et en laquelle ils doivent, s'ils en ont les moyens, se rendre en pèlerinage au moins une fois dans leur vie. Avant l'établissement de l'islam, La Mecque (de l'arabe Makka ) est essentiellement une cité commerçante. Bien que son existence soit plus ancienne, ce n'est qu'au vi e siècle qu'elle commence à jouer un rôle […] Lire la suite

ḤADĪTH

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 1 474 mots

Mot arabe qui signifie récit, propos ou communication, ḥadīth est utilisé pour désigner plus particulièrement les propos tenus par le prophète Mahomet. Au début, il avait son sens le plus étroit, se limitant aux communications orales faites par le Prophète. Ensuite, on l'employa pour désigner toute tradition rapportant les paroles ( aqwāl ) ou les actes ( af‘āl ) du Prophète ou son approbation ta […] Lire la suite

HÉGIRE (622)

  • Écrit par 
  • Jacqueline CHABBI
  •  • 209 mots
  •  • 1 média

La première année du séjour de Mahomet à Médine – dates et événements sont ici présumés – marque le début de l'ère musulmane. La date retenue correspond au 16 juillet 622 de l'ère chrétienne. Mahomet reste à Médine jusqu'à sa mort, en 632. Auparavant, il vivait à La Mekke. Vers 610, il y avait reçu mission de « transmettre fidèlement » (sens du mot Coran) à sa tribu, qui ne le suivra pas, un messa […] Lire la suite

RÉVÉLATION

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 751 mots

Dans le chapitre « La tradition islamique »  : […] Dans le judaïsme, la révélation est centrée sur un peuple ; dans le christianisme sur la personne du Christ ; dans l'islam sur un livre, le Coran. L'islam ne distingue pas, comme font le judaïsme et le christianisme, entre révélation et inspiration. Le texte inspiré s'identifie avec la révélation ( waḥī ). Il est tenu pour avoir été dicté mot à mot à Mahomet. Le Coran est considéré comme étant la […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Maxime RODINSON, « MAHOMET ou MUḤAMMAD (571?-632) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mahomet-muhammad/