‘AĪD AL-FITR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’‘aīd al-Fitr (en arabe, « fête de la rupture »), est la première des deux principales fêtes rituelles de l’islam. Il marque la fin du ramaān, le neuvième mois qui est consacré au jeûne chez les musulmans. Il est célébré pendant les trois premiers jours de shawwāl, le dixième mois du calendrier islamique ‒ ce calendrier étant lunaire, la fête peut tomber à n’importe quelle saison de l’année.

Comme la « grande fête » qu’est l’‘aīd al-Kabīr, l’‘aīd al-Fitr commence par la prière commune (ṣalāt) à l’aube du premier des trois jours de célébration. En cette occasion, les musulmans organisent banquets et réceptions officiels, des visites privées et des fêtes entre amis, s’échangent des cadeaux, portent des vêtements neufs et se rendent sur la tombe de leurs proches.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« ‘AĪD AL-FITR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aid-al-fitr/