Théologie


ART & THÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Georges DIDI-HUBERMAN
  •  • 6 741 mots
  •  • 1 média

L'élément religieux, c'est un fait notoire, a presque toujours tenu lieu d'élément matriciel ou originaire dans le développement des activités artistiques les plus diverses. Mais, à supposer acquise cette hypothèse, on n'a encore rien dit sur les rapports dialectiques qui peuvent s'établir entre un art et une théologie – ce savoir humain traitant des chose […] Lire la suite

DIEU - L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 962 mots

Les deux grands noms de la théologie latine du mystère de Dieu sont Augustin et Thomas d'Aquin. Alors que la théologie grecque partait directement de la considération des personnes divines, Augustin commencera par étudier la nature divine commune aux trois personnes. Cela aura une importance considérable pour l […] Lire la suite

DUALISME

  • Écrit par 
  • Simone PÉTREMENT
  •  • 6 159 mots

Des conceptions dualistes apparaissent dans le judaïsme vers le début de l'ère chrétienne, tout en restant limitées par le rigoureux monothéisme. Selon ces conceptions, Dieu agit par le moyen de deux puissances opposées. Dans la Règle de Qumrān, on lit que deux esprits créés par Dieu, le prince des […] Lire la suite

NÉO-PLATONICIENNE D'ATHÈNES ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Henri Dominique SAFFREY
  •  • 1 990 mots

Mais cette étude approfondie de Platon a été tout entière orientée vers la constitution d'une théologie païenne systématique. Cette théologie s'appuie sur une exégèse des hypothèses du Parménide par Syrianus, qui consiste à établir une correspondance entre les négations de la première hypothèse et les affirmations de la deuxième, et à lire dans la première hypothèse la […] Lire la suite

PARTICIPATION, théologie

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 332 mots

Au sens théologique, la participation désigne le rapport de la créature au Créateur, la façon dont l'esprit reste lié à Dieu, qui lui est présent bien que transcendant et auquel il ne cesse d'être uni, bien que le Dieu dont il dépend ne dépende pas de lui, bien que le Dieu dont l'homme est l'image ne soit pas à l'image de l'homme. L'intérêt de cette notion pour le théologien vient de ce que, sans […] Lire la suite

THÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Claude GEFFRÉ, 
  • Jacques POULAIN
  •  • 13 369 mots
  •  • 1 média

Alain définissait la théologie « une philosophie sans recul ». Il voulait dire qu'elle manque d'indépendance critique, qu'elle est liée à un système de croyances, à un dogme, qu'elle accepte une orthodoxie, une autorité, une censure : vérité d'appareil, non vérité rationnelle. […] Lire la suite

THÉOLOGIE NÉGATIVE

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 3 872 mots

Il serait peut-être préférable de parler d'apophatisme (du grec apophasis, négation) ou de méthode aphairétique (du grec aphairesis, abstraction) plutôt que de théologie négative. Car, si l'on appelle traditionnellement « théologie négative » une méthode de pensée qui se propose de concevoir Dieu en lui appliquant de […] Lire la suite