ETHNOLOGIEEthnologie générale

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Relations rituelles

Un rite est un acte formel qui n'a pas de corrélation technique avec un but immédiat, mais auquel on attribue une force intrinsèque. Il est souvent symbolique et d'ordinaire référé étroitement aux mythes et dogmes qui expliquent son symbolisme et contribuent à lui donner sa force. Les comportements rituels vont depuis le culte rendu à Dieu jusqu'à la confection de remèdes contre les sorts ou aux incantations pour rendre un javelot plus mortel. Beaucoup d'auteurs ont cherché à appliquer la distinction, valable en Occident, entre religion et magie, J. G. Frazer suggérait d'appeler religion la prière adressée à une puissance individualisée, magie l'ordre donné à une force impersonnelle. Durkheim assimilait la religion aux rites publics et obligatoires, la magie aux rites privés et facultatifs. Malinowski soutenait que la magie vise un objectif pratique immédiat, la religion le bien-être général. Cependant, chacun de ces critères range dans la magie des rites qui sont d'ordinaire considérés comme religieux et vice versa. De surcroît, ainsi que l'ont montré R. J. Lowie et d'autres, il y a vraiment trop de cas limites entre prière et ordre, obligatoire et facultatif, entre objectifs pratiques et objectifs généraux, pour que ces critères puissent être définitifs. Le sens des mots « religion » et « magie » reste finalement vague ; une classification plus précise n'est possible que pour une société donnée.

Partout, on rencontre des croyances à un monde spirituel. Pour la plupart des primitifs, dieux et esprits appartiennent à leur société et symbolisent son unité. Parmi les esprits, les ancêtres défunts ont souvent une place importante, et la croyance en leur pouvoir renforce ainsi le lignage ou tout autre système de parenté. Les mythes qui se rapportent au monde spirituel ont pour objet d'expliquer l'univers, de situer l'homme dans la nature et de justifier la loi morale. Ils servent souvent de base aux droits et obligations existant entre les groupes de parenté ou les groupes de voisinage en matière de propriété foncière, de statut social, de coopération rituelle.

Le rite public sera un acte proprement culturel, ou bien visera au contraire explicitement un but particulier, tel que la fertilité, la santé, l'abondance des récoltes ou la régulation du temps. Le passage d'un individu d'un statut à un autre (naissance, initiation, mariage, mort) est marqué par des rites qui jouent un grand rôle dans l'intégration sociale, comme l'ont montré A. van Gennep dans son ouvrage classique et, après lui, Richards par exemple. Les rites peuvent aussi symboliser la distance sociale, unir des ennemis possibles, clore une querelle ou une guerre. Un péché sera expié par des rites, tels que les sacrifices.

Rites et croyances aident évidemment beaucoup les individus à s'adapter au milieu environnant. Mythologie et dogme religieux ne sont pas rigides. En maintes sociétés, on a constaté du scepticisme, un examen critique, des modifications inconscientes dans la transmission et même des expériences ou des erreurs en matière de procédure rituelle. Mais, grâce au système des croyances, la spéculation intellectuelle est nécessairement contenue dans un cadre limitatif.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ETHNOLOGIE  » est également traité dans :

ETHNOLOGIE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Daryll FORDE, 
  • Patrick MENGET
  •  • 2 777 mots

Encouragés par le succès des théories évolutionnistes en biologie, la plupart des premiers ethnologues ont tenté de retracer l'évolution sociale et culturelle de l'humanité. Ils étaient gênés par le caractère fragmentaire et restreint du matériel dont ils disposaient, mais, surtout, ils interprétaient souvent de manière erronée les p […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick MENGET
  •  • 5 637 mots
  •  • 2 médias

L'histoire de l'ethnologie est une tâche qui intéresse un nombre croissant d'ethnologues et d'historiens des sciences depuis les années 1960. Ce n'est pas tant, comme on l'a avancé avec quelque légèreté, que la raréfaction des objets traditionnels de l'ethnographie et les doutes épistémologiques sur le statut de la discipline aient amené un nombre croissant d'ethnologues à se pencher sur l'histoir […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 5 066 mots

Chaque science possède, en fait, deux principales sphères d'activité superposées : travaux expérimentaux ou documentaires, d'une part, travaux comparatifs et analytiques, d'autre part, se fondant sur les premiers. Il en est ainsi pour les sciences exactes et naturelles comme pour la philosophie et les sciences humaines. L' […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

L'anthropologie religieuse tente de cerner la dimension religieuse de l'homme, en tant qu'universelle et inhérente à tout homme (même si cette dimension, dans notre société sécularisée, invente, pour se manifester, de nouveaux signifiants, apparemment non religieux). Mais, l'expérience vécue du sacré se traduit, ch […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnoarchéologie

  • Écrit par 
  • Anick COUDART
  •  • 4 860 mots

Le termeethnoarchaeology apparaît pour la première fois en 1900, dans un rapport rédigé par l'archéologue, anthropologue et naturaliste américain, Jesse Walter Fewkes, directeur du Bureau de l'ethnologie de la Smithsonian Institution. Celui-ci estimait que la connaissance des sociétés indiennes du sud-ouest des États-Unis constituait […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethno-esthétique

  • Écrit par 
  • Lucien STÉPHAN
  •  • 3 075 mots

Le terme « ethno-esthétique », emprunté à J. Delange, désigne un ensemble d'études consacrées aux arts dits primitifs, ethniques, traditionnels ou tribaux. Il semble composé afin d'exprimer la double idée d'une interdiscipline à dominante esthétique et préféré à « ethnologie de l'art », qui désigne une spécialisation de l'ethnologie. Par provision, l'ethn […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnomusicologie

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 6 977 mots
  •  • 3 médias

L'ethnomusicologie étudie la musique des divers groupes ethniques et communautés culturelles du monde entier. Oscillant, au cours de son histoire, entre l'analyse scientifique des systèmes musicaux et la description ethnographique des contextes socioculturels dans lesquels se situent ces musiques, l'ethnomusicologie est non seulement une branche de la […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnosciences

  • Écrit par 
  • Jacques BARRAU
  •  • 3 706 mots
  •  • 2 médias

Dans l'ouvrage publié en 1983, Le Regard éloigné, Claude Lévi-Strauss remarque que, en matière de connaissance des faits de culture et de société, « une étroite collaboration entre les sciences humaines et les sciences naturelles permettra seule de récuser un dualisme métaphysique dép […] Lire la suite

AFRICAINS CINÉMAS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 1 132 mots

L'histoire des cinémas africains se sépare difficilement de celle de la décolonisation. Il y eut d'abord des films de Blancs tournés en Afrique. Puis, à partir des années soixante, les nouveaux États africains ont été confrontés au problème de savoir quel rôle, quelle orientation, quels moyens donner au cinéma. Problème technique mais avant tout problème politique : celui de la possibilité de pro […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Nommer, classer »  : […] Que veut-on différencier lorsqu'on parle d'anthropologie sociale, d'anthropologie culturelle, d'anthropologie physique, d'ethnologie ? Ces divers vocables engendrent la confusion, car ils reflètent une discrimination entre les domaines géographique, historique, problématique. Dans le monde anglo-saxon, l'anthropologie rassemble sous son titre à la fois l'anthropologie physique – l'étude comparée d […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Raymond William FIRTH, « ETHNOLOGIE - Ethnologie générale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-generale/