ENSEIGNEMENT PUBLIC

BERT PAUL (1833-1886)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 554 mots
  •  • 1 média

Licencié en droit (1856) et en sciences naturelles (1860), docteur en médecine, Paul Bert devient, en 1863, préparateur de Claude Bernard au Collège de France. En 1866-1867, il enseigne la zoologie et la physiologie à la faculté des sciences de Bordeaux. De retour à Paris l'année suivante, il remplace Flourens à la chaire de physiologie comparée au Muséum d'histoire naturelle. En 1869, il succède […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-bert/#i_48542

DURUY VICTOR (1811-1894)

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL
  •  • 346 mots

Entre Guizot et Jules Ferry, Victor Duruy a été un des grands organisateurs de l'instruction publique en France, avec plus de largeur de vue que le premier et moins de passion partisane que le second. Rien ne semblait le destiner à ces fonctions ministérielles. Né dans une famille d'artisans employés aux Gobelins (d'où peut-être son souci de la promotion ouvrière), élève de l'École normale supérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-duruy/#i_48542

ÉDUCATION - Économie de l'éducation

  • Écrit par 
  • François LECLERCQ
  •  • 3 976 mots

Dans le chapitre « La gestion des écoles »  : […] Devant l’échec relatif de ce programme de recherche, l’intérêt s’est déplacé des ressources des écoles à leur fonctionnement. L’analyse statistique des résultats scolaires des élèves montre que la « valeur ajoutée » des professeurs, c’est-à-dire la part des progrès faits par les élèves qui peut leur être attribuée, est très variable. Elle dépend moins de caractéristiques observables, comme le no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-economie-de-l-education/#i_48542

EXAMENS ET CONCOURS

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 1 292 mots

Dans le chapitre « Un enjeu social »  : […] Ces rappels montrent que le retentissement personnel, positif ou négatif, des examens et des concours est fonction de leur enjeu social. L'histoire en témoigne : examens et concours participent des procédures que les sociétés utilisent pour réguler le placement social de leurs membres mais aussi pour contrôler les manières de faire, d'être et de penser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/examens-et-concours/#i_48542

FERRY JULES (1832-1893)

  • Écrit par 
  • Jean GARRIGUES
  •  • 2 146 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le fondateur de la IIIe République »  : […] Né le 5 avril 1832 à Saint-Dié, dans les Vosges, dans une famille bourgeoise et fortunée, il est le fils de l'avocat Charles-Édouard Ferry et d'Adèle Jamelot. Son père, libre-penseur, lui donne une éducation classique, libérale et agnostique. Il est notamment influencé par la pensée d'Auguste Comte, qui propose de renoncer à la recherche des causes transcendantes pour s'en tenir aux phénomènes. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-ferry/#i_48542

GÉNÉRALISATION DE L'INSTRUCTION

  • Écrit par 
  • Claude LELIÈVRE
  •  • 921 mots

La généralisation de l'instruction, en France comme ailleurs, a été promue pour des raisons différentes, voire concurrentes, à partir du xviii e  siècle. Et la nature de cette instruction à généraliser est l'objet d'un débat récurrent. S'agit-il avant tout de la participation au développement technico-économique telle que l'envisage la théorie néo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/generalisation-de-l-instruction/#i_48542

IDÉOLOGUES

  • Écrit par 
  • André CANIVEZ
  •  • 1 692 mots

Dans le chapitre « Un nouvel esprit scientifique »  : […] Délaissant la métaphysique considérée comme impossible, les idéologues s'adonnent aux sciences de l'homme. Cabanis, Destutt de Tracy, Volney, Siéyès, Garat, Daunou, Dupuis et tant d'autres sont unis par la jeunesse et l'amitié. Ils mettent beaucoup de leurs idées en commun, avides d'applications pratiques en ces temps de remuement des vieilles structures. À leurs risques, ils œuvrent à la constitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ideologues/#i_48542

LAÏCITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Émile POULAT
  •  • 7 588 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Retour sur l'expérience française »  : […] Boniface VIII, le pape souffleté par l'envoyé du roi Philippe le Bel, ou « l'attentat d'Anagni » (1303) : cette image a traversé les siècles, et elle avait sa place dans tous les manuels d'histoire. Mais, si elle montre bien le choc des prétentions, elle ne dit rien sur le statut de la religion. Or ce que nous appelons laïcité est alors totalement impensable, à moins de parler d'une laïcité sacral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laicite/#i_48542

LAKANAL JOSEPH (1762-1845)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 270 mots

Après avoir fait ses études chez les frères de la Doctrine chrétienne et enseigné dans leurs collèges, ayant eu peut-être pour élève Maine de Biran et pour collègue Laromiguière, Lakanal est élu à la Convention en 1792 comme député de l'Ariège. Il siège sur les bancs de la Montagne, préside le comité d'Instruction publique, protégeant du vandalisme le Jardin des Plantes, faisant adopter le télégra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-lakanal/#i_48542

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers une désacralisation de l'écrit ? »  : […] On pouvait estimer l'alphabétisation de la France – et, sans doute, celle de l'Occident – à peu près achevée à la veille de la Seconde Guerre mondiale : l'ensemble de la population était, sauf rares exceptions, capable de lire, de comprendre et aussi d'écrire au moins des textes simples, et une bonne partie de celle-ci pratiquait une orthographe convenable – cela grâce à un corps d'instituteurs r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecture/#i_48542

MACÉ JEAN (1815-1896)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 172 mots

Publiciste français, qui consacra toute son existence à la vulgarisation pédagogique. Originaire d'une famille prolétarienne, Jean Macé se destine à l'enseignement et débute comme instituteur. À partir de 1848, il est rédacteur à La République et les solutions qu'il propose aux problèmes de l'enseignement sont jugées si modernes que, après le coup d'État du 2-Décembre 1851, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-mace/#i_48542

PATRIMOINE, art et culture

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LENIAUD
  •  • 10 147 mots

Dans le chapitre « La Révolution et la centralisation patrimoniale »  : […] Depuis la parution des ouvrages de Bernard Deloche et Jean-Michel Leniaud, La Culture des sans-culottes. Le premier dossier du patrimoine, 1789-1798 (1989) et d'Édouard Pommier, L'Art de la liberté. Doctrines et débats de la Révolution française (1991), le caractère éminemment politique de la démarche de la Révolution française en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-art-et-culture/#i_48542

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Trois facteurs de changement : l'enseignement, le suffrage universel et la question sociale »  : […] Trois domaines occupèrent la scène politique au cours de la période qui va de la crise constitutionnelle de 1866-1868 à la Première Guerre mondiale. La loi sur l'enseignement primaire de 1857 constituait une confirmation et même une aggravation de la loi scolaire de 1806. Elle avait imposé à la société néerlandaise un système d'enseignement uniforme et neutre, et avait eu pour effet de marginalis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_48542

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 181 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les grandes évolutions de la société »  : […] Une société nouvelle a pris forme en Pologne, assez dynamique mais plus contrastée et plus incertaine que celle de l'époque communiste. Le niveau de vie reste encore modeste. Les études sur la consommation des ménages confirment qu'une forte proportion des moyens (et du temps) est consacrée à la satisfaction des besoins élémentaires (nourriture, logement). Les disparités de revenus se sont égaleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_48542

RÉVOLUTION FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN, 
  • Marc THIVOLET
  •  • 29 477 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Affirmation de l'histoire et violence des passions »  : […] « L'année terrible », 1871, bouleverse la donne ; la Commune apparaît comme une trahison des idéaux de fraternité à beaucoup qui en avaient été les fervents défenseurs jusque-là, au point que des auteurs républicains se rangent parmi les Versaillais ou que Michelet, désarçonné par le tour imprévu des événements, devient muet. Le choc amène Victor Hugo, qui incarne alors la figure respectable de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-francaise/#i_48542

ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 7 540 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  « Contre-révolution » thatchérienne, redressement et modernisation »  : […] La période est cruciale dans la transformation de la société britannique. Après « l'hiver du mécontentement » de 1978-1979, il apparaît clairement à la majorité de l'opinion que les institutions traditionnelles sont à bout de souffle et d'imagination, ainsi que les politiciens qui les animent. D'où le succès d'une femme qui paraît sortir d'un moule différent – méritocrate, diplômée d'Oxford en ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-la-societe-britannique-contemporaine/#i_48542

SARMIENTO DOMINGO FAUSTINO (1811-1888)

  • Écrit par 
  • Paul VERDEVOYE
  •  • 863 mots

C'est à San Juan, aux pieds des Andes, qu'est né Domingo Faustino Sarmiento. Issu d'une famille modeste, après avoir choisi l'exil, au Chili, pour combattre pendant douze ans le dictateur installé à Buenos Aires, il devient député, sénateur, ministre d'État, ambassadeur aux États-Unis, président de la République. Comme ses compatriotes, Sarmiento, dans ses articles consacrés au théâtre, à l'opéra, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domingo-faustino-sarmiento/#i_48542

TROISIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Louis GIRARD
  •  • 14 385 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La crise du 16 mai 1877 et la République des républicains »  : […] Mac-Mahon se trouva en face d'une Chambre à majorité républicaine et d'un Sénat où les conservateurs l'emportaient de peu. Le suffrage universel continuait à renforcer la gauche. Les conservateurs tentèrent un coup d'arrêt avant d'être débordés : le 16 mai 1877, Mac-Mahon renvoya le président du Conseil, Jules Simon, républicain modéré et le remplaça par Broglie. Mis en minorité par 363 voix répub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-republique/#i_48542

UNIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Pascale GRUSON, 
  • René RÉMOND, 
  • Alain TOURAINE
  •  • 13 318 mots

Dans le chapitre « L'Université et l'enseignement supérieur en France »  : […] Les faits les plus marquants de l'histoire des universités françaises sont les suivants : création du Conservatoire des arts et métiers, de l'École polytechnique, de l'École normale supérieure (1794) ; création de l'Université de France (1808) ; loi Falloux (1850) ; création de l'École pratique des hautes études (1868), création de l'École des sciences politiques (1871) ; création des universités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite/#i_48542

UNIVERSITÉ NAPOLÉONIENNE

  • Écrit par 
  • Paul GERBOD
  •  • 679 mots

Créée par la loi du 10 mai 1806, l'Université napoléonienne est déjà esquissée dans la loi consulaire du 1 er  mai 1802 (2 floréal an X) ; elle prend sa forme dans le décret du 17 mars 1808 qui précise son organisation administrative, le statut de son personnel, les règles de son fonctionnement pédagogique. Le décret du 15 novembre 1811 renforce le monopole de l'Université […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-napoleonienne/#i_48542

ZAY JEAN (1904-1944)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 1 128 mots

Jean Zay, l’un des plus brillants hommes politiques de la jeune génération de l’entre-deux-guerres, devait mourir à quarante ans, assassiné par la Milice du régime de Vichy. Issu d’une famille de juifs alsaciens ayant opté pour la France en 1871 et venue s’installer à Orléans, Jean Zay, né le 6 août 1904, est élevé, comme sa sœur, dans la religion protestante, celle de leur mère. Fils de Léon Zay, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-zay/#i_48542


Affichage 

Paul Bert

photographie

Le Français Paul Bert (1833-1886), homme politique et médecin Il fut ministre de l'Instruction publique dans le cabinet Gambetta et il étudia les conséquences physiologiques de l'altitude et de la plongée en caisson 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Paul Bert
Crédits : Hulton Getty

photographie