MACÉ JEAN (1815-1896)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publiciste français, qui consacra toute son existence à la vulgarisation pédagogique. Originaire d'une famille prolétarienne, Jean Macé se destine à l'enseignement et débute comme instituteur. À partir de 1848, il est rédacteur à La République et les solutions qu'il propose aux problèmes de l'enseignement sont jugées si modernes que, après le coup d'État du 2-Décembre 1851, il doit quitter Paris. Il se rend en Alsace où il collabore avec l'éditeur Hetzel à diverses revues pédagogiques. En 1864, il fonde le Magasin d'éducation et de récréation et, en 1866, la Ligue française de l'enseignement ; ces deux institutions doivent servir à promouvoir des méthodes nouvelles et à donner les moyens de les mettre en pratique. L'avènement de la IIIe République lui permet enfin de voir ses efforts récompensés et, en 1883, Macé est même nommé sénateur à vie. Il avait publié en 1861 Histoire d'une bouchée de pain, à la fois récit et manuel.

—  Antoine COMPAGNON

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université Columbia, États-Unis

Classification


Autres références

«  MACÉ JEAN (1815-1896)  » est également traité dans :

ÉDUCATION - L'histoire de l'éducation

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 2 410 mots

Dans le chapitre « L'histoire de l'éducation antique et médiévale »  : […] Il n'est pas question de diminuer le mérite de cette histoire « militante » et on ne lui fera même pas grief d'avoir été doctrinaire. Elle est riche de notations érudites et permet des rapprochements très éclairants pour les débats qui ont marqué de leurs enjeux les cent dernières années. Mais elle n'a pas peu contribué – en particulier sous la plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/education-l-histoire-de-l-education/#i_8871

Pour citer l’article

Antoine COMPAGNON, « MACÉ JEAN - (1815-1896) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-mace/