EXAMENS ET CONCOURS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un archiviste examine des documents ; un médecin examine un malade ; un mécanicien examine l'état d'un moteur : aucun d'entre eux ne peut être qualifié d'examinateur. En revanche, pour procéder légitimement aux examens qui relèvent de leur compétence, tous les trois ont auparavant, à titre de candidats, subi des épreuves, voire des séries d'épreuves, que des examinateurs, souvent réunis en jurys, avaient pour fonction d'évaluer. Le premier, à bac + 3, a obtenu son diplôme d'archiviste-documentaliste ; le deuxième, à bac + 6, a soutenu sa thèse de doctorat en médecine ; le troisième, à bac + 2, a passé avec succès l'un des brevets de technicien supérieur (B.T.S.) en mécanique.

Le terme « examinateur » est donc un terme que la langue réserve à un mandat social, souvent officiel, bien défini : tout d'abord vérifier que des candidats possèdent un certain degré d'instruction ou un certain éventail d'aptitudes ; puis certifier, au nom d'une autorité instituée, qu'ils les possèdent et sont, dès lors, autorisés à jouir de certaines prérogatives. C'est ainsi que le mot « certificat » désigne de nombreux examens. De la même façon, le terme « licence » signifie que quelqu'un a bien été autorisé et qualifié. Dans l'université médiévale, le licencié est titulaire de la licentia docendi : le permis d'enseigner.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  EXAMENS ET CONCOURS  » est également traité dans :

CHINOISE (CIVILISATION) - Bureaucratie, gouvernement, économie

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 11 003 mots

Dans le chapitre « Recrutement, carrières, vie politique »  : […] Qu'il s'agisse de définir et de superviser des politiques sous-traitées à des acteurs non bureaucratiques ou de gérer directement la fiscalité, la justice, la politique monétaire, la défense, sans parler du personnel lui-même, toutes ces fonctions demandent une indéniable technicité. Les fonctionnaires choisis pour les assumer possèdent-ils les compétences requises, ou n'a-t-on que d'aimables (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-bureaucratie-gouvernement-economie/#i_27028

CONCOURS INTERNATIONAUX D'INTERPRÉTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 3 309 mots
  •  • 3 médias

Les concours internationaux d'interprétation musicale présentent les ombres et les lumières de tous les systèmes qui prétendent classer l'inclassable. Ils sont d'origine très récente. Rares sont ceux qui ont vu le jour avant la Seconde Guerre mondiale. Subsistent encore, parmi les plus anciens, le concours Frédéric Chopin créé en 1927 , le concours Henryk Wieniawski qui débute en 1935, le concours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concours-internationaux-dinterpretation-musicale/#i_27028

CONFUCIUS & CONFUCIANISME

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 14 466 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le système des examens »  : […] Pour redresser la situation, il fallut attendre le vi e siècle et la dynastie des Sui. Les Tang, qui lui succédèrent en 618, achevèrent la restauration. Les Sui avaient déjà institué l' examen de « lettré accompli », et l'examen sur les classiques ; on les conserva sous les Tang en y ajoutant trois nouveaux examens : ceux de droit, de mathématiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confucius-et-confucianisme/#i_27028

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS, Paris

  • Écrit par 
  • Emmanuel SCHWARTZ
  •  • 1 219 mots

Dans le chapitre « Administration et politique »  : […] La Convention nationale supprime les Académies en 1793, tout en conservant leurs écoles. Sous la Restauration, en 1819, une ordonnance royale fixe les règlements qui placent l’École sous le contrôle de l'État et le grand prix de Rome sous l’autorité de l'Institut (qui regroupe cinq académies, dont l’Académie des beaux-arts). Les élèves de l'Ancien Régime (uniquement des hommes) sont inscrits sur s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-nationale-superieure-des-beaux-arts-paris/#i_27028

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel HAMELINE, « EXAMENS ET CONCOURS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/examens-et-concours/