CHINE, histoire : des origines à la fondation de l'Empire (221 av. J.-C.)

DES PRINCIPAUTÉS À L'EMPIRE CHINOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 549 mots

Vers — 1050 Début de la dynastie des Zhou dits « occidentaux » parce que la première capitale des Zhou se trouve à proximité de Xi'an dans le Shaanxi, à l'ouest de Luoyang, qui fut leur seconde capitale.— 771 Mise à mort du roi You (règne : — 781-— 771). À quelque 500 kilomètres à l'est de Xi'an, Chengzhou, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-principautes-a-l-empire-chinois-reperes-chronologiques/#i_4526

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 655 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le labourage par le feu »  : […] Granet a rappelé que nous n'avons aucun moyen de déterminer les origines historiques de l'ordre féodal qui règne en Chine à partir du viii e  siècle av. J.-C. On peut distinguer cependant, de façon approximative, une première période d'économie fermée et limitée à des intérêts de canton, strictement domaniale, suivie par des changements intervenus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alchimie/#i_4526

ANYANG, CAPITALE DES SHANG

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

Située dans le nord de la province du Henan en Chine, la dernière capitale des Shang (env. —  xvi e  s.-— 1050) fut créée au cours de la seconde moitié du xiii e  siècle avant notre ère. Près d'Anyang se trouvent disséminés de très nombreux vestiges, essentiellement funéraires, en particulier les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anyang-capitale-des-shang/#i_4526

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'Asie rizicole des hautes densités  »  : […] On peut s'interroger sur la densité démographique de l'Asie orientale-méridionale, très forte et très étendue, car elle existe depuis le Néolithique. Au début de l'ère chrétienne, la Chine constitue le pays le plus densément peuplé du monde, représentant déjà, avec une soixantaine de millions d'individus, un quart de l'humanité, l'Inde en comptant alors une quarantaine de millions, soit près de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_4526

CALLIGRAPHIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 401 mots

Vers —  1200 Invention de l'écriture en Chine. Vers —  1000 Recherches d'ordre esthétique dans les inscriptions sur bronze. Fin —  iv e -début —   iii e  siècle La soie est déjà utilisée comme support d'écriture, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calligraphie-reperes-chronologiques/#i_4526

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les cultures néolithiques »  : […] Il n'est pas possible de séparer les cultures néolithiques évoluées de la fin du III e  millénaire des débuts de la civilisation du Bronze qui leur ont succédé dans la vallée du fleuve Jaune (Huanghe). Bien des traits caractéristiques de la civilisation du Bronze sont attestés en effet dès le Néolithique : formes des poteries, construction par damage de la terre, habitatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_4526

CHINOIS SYSTÈMES MONÉTAIRES

  • Écrit par 
  • Michel CARTIER
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

L'histoire monétaire chinoise apparaît comme une succession de systèmes très différents. Dans la mesure où son économie n'était pas rattachée étroitement aux grands courants du commerce international, la Chine avait la possibilité de se livrer à des expériences originales. La plus ancienne monnaie chinoise connue est constituée par des cauris. Dans l'écriture chinoise, la notion de valeur est d'ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-monetaires-chinois/#i_4526

CHINOISE (CIVILISATION) - Bureaucratie, gouvernement, économie

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 11 003 mots

« Céleste » ou « hydraulique », peu importe : l'idée communément répandue suivant laquelle la Chine vit depuis des temps fort anciens sous un régime bureaucratique est essentiellement correcte. Sans vouloir ici décrire à nouveau l'évolution, esquissée dans les pages précédentes, des institutions gouvernementales au fil des dynasties, on rappellera simplement que les débuts de ce qui peut évoquer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-bureaucratie-gouvernement-economie/#i_4526

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les « Annales » (722-481) »  : […] De la première période des Zhou orientaux (ainsi nommés parce qu'en 771 la capitale royale fut transférée de la province actuelle du Shǎnxi dans celle du Henan, située plus à l'est), il ne nous reste que quelques chroniques historiques dont l'une, celle de la principauté de Lu (dans l'actuel Shandong), était intitulée les Printemps et Automnes ( Chunqiu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_4526

CONFUCIUS & CONFUCIANISME

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 14 466 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sous un empire décadent »  : […] En ce temps-là, l'empire chinois des Zhou agonisait : des principautés rivales s'entre-déchiraient ; durant cette décadence politique à quoi mit fin en 256 (avant notre comput) le fondateur de l'empire centralisé mais totalitaire Qin Shi Huangdi, une société féodale se survivait plutôt mal que bien. Libres, affiliés à un clan, les nobles s'adonnaient au tir à l'arc, à la guerre, célébraient des sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confucius-et-confucianisme/#i_4526

DÉBUT DE L'EMPIRE CHINOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 140 mots

—  359 Première série de grandes réformes administratives dans le royaume de Qin par Shang Yang, à l'origine de l'État centralisé en Chine. —  316 Conquête du Sichuan par le royaume de Qin. —  278 Destruction de Ying, la capitale du royaume de Chu, située près de l'actuelle Jiangling (Hubei) et expansion du royaume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debut-de-l-empire-chinois-reperes-chronologiques/#i_4526

DÉBUT DES GRANDES PRINCIPAUTÉS (Chine)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 199 mots

Déjà affaibli par des dissensions internes, le pouvoir royal des Zhou (vers — 1050-— 256) dut subir l'attaque d'une coalition formée par un prince, le seigneur de Shen, et les Quan Rong, populations non chinoises vivant aux confins du territoire. Le roi fut tué en — 771, et la cour contrainte de fuir la région de la vallée de la Wei, au cœur de l'actuelle province du Shaanxi. Les principautés de Q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debut-des-grandes-principautes/#i_4526

DYNASTIE DES ZHOU (Chine)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 174 mots

Entourée de légendes, l'origine des Zhou reste obscure pour nous. On sait seulement que plusieurs années avant leur conquête sur les Shang (env. —  xvi e  siècle-env. — 1050), ils s'étaient fixés dans la vallée de la Wei au Shaanxi. C'est près de l'actuelle Xi'an qu'ils devaient établir la capitale du royaume. Vers — 1045, le roi Wu lança une bata […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-des-zhou/#i_4526

EUNUQUES

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 251 mots

Dans l'Orient ancien, la castration était un châtiment souvent infligé, par exemple aux prisonniers. Par ailleurs, les parents sans ressources pratiquaient quelquefois la castration de leurs fils pour les vendre en vue de leur affectation à la garde des harems musulmans. Le commerce des jeunes garçons châtrés s'est ainsi poursuivi jusqu'au xx e s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eunuques/#i_4526

GRANDE MURAILLE DE CHINE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 498 mots

Vers — 500 Dès l'époque des Printemps et des Automnes (770-481 avant notre ère), et surtout à partir de — 300, les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotèrent de murs défensifs, souvent le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades. Elles se protégeaient de populations qu'elles avaient en fait progressivement r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-de-chine-reperes-chronologiques/#i_4526

KAIFENG [K'AI-FONG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 015 mots

Située dans la province chinoise du Henan, au cœur de la grande plaine du Nord et sur la rive sud du fleuve Jaune, Kaifeng (alors appelée Daliang) connaît sa première période de gloire à l'époque des Royaumes combattants : le roi Hui de Wei (qui règne de ~ 370 à ~ 335) y attire les penseurs les plus renommés, tel Mencius, et en fait pour un temps la capitale intellectuelle de la Chine. La ville re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaifeng-k-ai-fong/#i_4526

LÉGISTES ÉCOLE DES

  • Écrit par 
  • Léon VANDERMEERSCH
  •  • 2 245 mots

Le légisme chinois fut à la fin du iii e  siècle avant J.-C. la doctrine d'État de la première dynastie impériale, après avoir façonné les institutions de l'ancien pays de Qin au milieu du iv e  siècle. Responsable de la conception chinoise de l'absolutisme, il s'est développé au cours de la remis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-des-legistes/#i_4526

LUOYANG [LO-YANG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

Deuxième ville de la province chinoise du Henan (1 059 000 hab. selon les estimations de 2002), Luoyang est située sur la rive nord de la Luo à environ 60 kilomètres de son confluent avec le fleuve Jaune. C'est au ~ xi e siècle, juste après avoir imposé leur domination sur la grande plaine du Nord, que les Zhou choisissent le site pour y établir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luoyang-lo-yang/#i_4526

MENG TZEU ou MENCIUS ou MENGZI [MONG-TSEU] (372-289 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 259 mots

Parmi les « cent écoles de pensée » qui se développèrent pendant la période politiquement troublée mais intellectuellement brillante des Royaumes combattants de la Chine ancienne (— 481-— 221), Meng Tzeu représente le versant idéaliste et libéral du courant confucéen (école des Lettrés). Pour lui, l'homme est naturellement bon mais un environnement peu favorable peut le détourner de sa nature. D'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meng-tzeu-mencius-mengzi/#i_4526

MÉTALLURGIE

  • Écrit par 
  • Adrienne R. WEILL
  •  • 6 882 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En Chine »  : […] Tout au contraire, en Chine, la fonte fut connue dès le iv e  siècle avant J.-C., avant le fer doux. On trouve non seulement des statuettes ou des outils agricoles de cette époque, mais aussi leurs moules (coquilles). Cela s'expliquerait par la forte teneur en phosphore de certains minerais, ce qui permet leur réduction à 950  0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallurgie/#i_4526

"OUVERTURE" DE LA ROUTE DE LA SOIE

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 260 mots

Inventée à la fin du xix e  siècle par un savant allemand, Ferdinand von Richthofen, l'expression la « Route de la soie » désigne les différentes voies par lesquelles des biens ont transité entre la Chine centrale et l'Orient méditerranéen. Après le couloir du Gansu, les marchandises étaient acheminées par l'une des deux routes contournant le dése […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouverture-de-la-route-de-la-soie/#i_4526

ROUTES DE LA SOIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 545 mots

— 1200 Le char est introduit en Chine depuis l'Asie centrale selon des voies de transmission encore inconnues. Une fois adopté, il est imité et perfectionné par les Shang, puis par les Zhou. Cette introduction atteste l'existence d'échanges entre l'Orient et l'Occident bien avant le commencement de relations commerciales. — 300 Datation appro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/routes-de-la-soie-reperes-chronologiques/#i_4526

SEL

  • Écrit par 
  • Jean Claude HOCQUET
  •  • 11 192 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La monnaie de sel »  : […] Le salarium impliquait remise d'un produit adapté à l'échange, c'était un paiement effectué à l'aide d'une marchandise grâce à laquelle les soldats acquéraient d'autres marchandises. Le sel du salaire avait donc les caractères d'une monnaie, commode et divisible en unités plus petites. Il assumait les formes et les fonctions de la monnaie. Ce n'était pas du troc, car avec l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sel/#i_4526

SHANG [CHANG] ou YIN LES (env. 1450-env. 1050 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 761 mots
  •  • 1 média

Grâce aux très nombreuses découvertes archéologiques faites dans la région des cours moyen et inférieur du fleuve Jaune (Huanghe), la dynastie Shang apparaît, en l’état de nos connaissances, comme la première grande puissance politique à s’être développée en Asie orientale. La période couverte (env. xvi e  siècle-1050 av. J.-C.) correspond aux pha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shang-yin/#i_4526

XIA [HIA]

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 414 mots

Dynastie légendaire de la Chine ancienne, qui aurait été fondée par Yu le Grand en ~ 2205. Yu instaura la première dynastie héréditaire. Les données que les historiographes chinois nous ont transmises à propos de cette dynastie sont entièrement légendaires et aucune découverte archéologique n'est encore venue confirmer l'existence d'une telle dynastie (à la différence de la dynastie suivante, cell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xia-hia/#i_4526

YU LE GRAND, empereur de Chine (IIe mill. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 707 mots

Héros légendaire, roi démiurge de la Chine antique. La « vie » de Dayu (Yu le Grand) fait l'objet d'une légende épique qui ne nous est parvenue que par bribes et lambeaux, l'historiographie des confucianistes ayant procédé à un certain nombre de remaniements. Les confucianistes nous ont, en effet, fourni le seul document cohérent concernant la vie de ce héros, devenu l'exemple par excellence des v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yu-le-grand/#i_4526

ZHOU - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 219 mots

Vers — 1045-— 771 Période des Zhou occidentaux. Vers — 900-— 850 Mise en place probable d'une réforme administrative et rituelle majeure à la cour des Zhou. — 770-— 256 Période des Zhou orientaux. — 770-— 481 Époque dite des « Printemps et des Automnes » ( Chunqiu ) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhou-reperes-chronologiques/#i_4526


Affichage 

Chine : préhistoire et archéologie

carte

Les principaux sites du Paléolithique, du Néolithique et de l'Âge du bronze mis au jour en Chine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, époque des «Royaumes combattants»

carte

Les guerres entre les royaumes chinois à la veille de l'Empire Quin, Ve-IIIe siècle avant JC 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pièces chinoises perforées

photographie

Les monnaies rondes percées d'un trou en leur centre sont apparues en Chine au IIIe siècle avant J-C 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Royaumes, 500-221 av. J.-C.

dessin

Principaux royaumes chinois de la période 500-221 av J-C et dates de leurs annexions 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine : préhistoire et archéologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine, époque des «Royaumes combattants»
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pièces chinoises perforées
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Royaumes, 500-221 av. J.-C.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin