LUOYANG [LO-YANG]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deuxième ville de la province chinoise du Henan (1 059 000 hab. selon les estimations de 2002), Luoyang est située sur la rive nord de la Luo à environ 60 kilomètres de son confluent avec le fleuve Jaune.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

C'est au ~ xie siècle, juste après avoir imposé leur domination sur la grande plaine du Nord, que les Zhou choisissent le site pour y établir leur capitale secondaire, Chengzhou (la capitale formelle, Zongzhou, est près de l'actuelle Xi'an). Le duc de Zhou en est le premier gouverneur. Pendant la phase ascendante des Zhou occidentaux, c'est de Luoyang que sont contrôlés les territoires centraux et lancées des expéditions vers le nord, l'est et le sud ; c'est également là qu'affluent tributs et impôts, et que sont convoqués à intervalles réguliers les vassaux du roi Zhou. La localisation exacte du site de Chengzhou n'est toutefois pas absolument claire. En revanche, on a pu mettre au jour la ville de l'époque des Printemps et des Automnes, qui devient la capitale formelle des Zhou (désormais « orientaux ») à partir de ~ 770 ; mais dès cette époque les véritables centres de pouvoir sont ailleurs. Capitale secondaire au début de l'empire, Luoyang redevient capitale principale à l'avènement des Han postérieurs, en 25. Sa muraille mesure 9 li du nord au sud et 6 li d'est en ouest (1 li = 576 m environ). Elle souffre considérablement des désordres de la fin des Han, mais les Wei qui leur succèdent en 220 remontent palais et bâtiments publics. De nouveaux faubourgs sont construits par les Jin occidentaux. Les trois ateliers (shangfang) attachés au palais produisent un riche artisanat dont maints exemples ont été retrouvés dans des tombes d'époque Jin. La plupart des édifices construits à cette époque sont incendiés lors de la prise de la ville par les Xiongnu (311) : c'est pour Luoyang la fin de sa première période de grandeur.

La deuxième période débute en 493, lorsque l'empereur Xiaowendi de la dynastie tabgač des Wei du Nord vient visiter les vestiges de Luoyang et décide d'y établir sa capit [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  LUOYANG [ LO-YANG ]  » est également traité dans :

AN LUSHAN [NGAN LOU-CHAN] RÉBELLION D' (755-763)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 674 mots

An Lushan (705-757) n'est en fait que le principal héros d'un épisode central dans l'histoire de la Chine impériale. Né dans le Nord-Est d'un officier sogdien et d'une mère turque, polyglotte, propulsé au sommet de la hiérarchie militaire par ses prouesses et par un talent exceptionnel pour l'intrigue, c'est un pur produit de cette frontière sino-barbare dont les Tang, à partir des années 730, ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/an-lushan-ngan-lou-chan-rebellion-d/#i_21820

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Grande Plaine de Chine du Nord »  : […] Édifiée par les apports des fleuves, essentiellement du fleuve Jaune, et des vents puissants du nord-ouest, à l'emplacement d'un vaste fossé tectonique, elle constitue l'une des plus grandes surfaces de remblaiement du monde. On peut y distinguer trois ensembles : au nord le bassin du Haihe ; au centre la vaste plaine du bas fleuve Jaune ; et au sud le bassin de la Huai. Des alluvions riches en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_21820

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Expansion de la civilisation du Bronze »  : […] En 1111, suivant la tradition la plus courante, mais plus vraisemblablement dans le courant du xi e  siècle, les Shang, qui menaient des guerres difficiles contre les tribus du Shānxi et du Shǎnxi, et surtout contre celles de la vallée de la Huai au sud-est de leur domaine, succombèrent aux assauts d'une cité fondée par des colons Shang au Shǎnxi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21820

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Les Zhou occidentaux : emprunts et renouveau »  : […] La plupart des bronzes des Zhou occidentaux (vers 1050-771 av. J.-C.) proviennent de caches où ils ont été entreposés en 771 lors des troubles au cours desquels la royauté a quitté la région de Xi'an pour la capitale secondaire du royaume. Chengzhou (aujourd'hui Luoyang). Ce fait rend difficile l'établissement de leur chronologie. Certains vases du début des Zhou portent cependant de longues insc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_21820

DES PRINCIPAUTÉS À L'EMPIRE CHINOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 549 mots

Vers — 1050 Début de la dynastie des Zhou dits « occidentaux » parce que la première capitale des Zhou se trouve à proximité de Xi'an dans le Shaanxi, à l'ouest de Luoyang, qui fut leur seconde capitale. — 771 Mise à mort du roi You (règne : — 781-— 771). À quelque 500 kilomètres à l'est de Xi'an, Chengzhou, près de Luoyang, devient la capita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-principautes-a-l-empire-chinois-reperes-chronologiques/#i_21820

HENAN [HO-NAN]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 999 mots
  •  • 1 média

La province du Henan est située au cœur de la Chine du Nord, où elle s'étend sur 167 000 kilomètres carrés. Avec 98 millions d' habitants en 2006, c'est la province la plus peuplée de Chine. La configuration de la province du Henan est très remarquable, on y retrouve les éléments des différents grands ensembles de relief qui constituent la Chine du Nord : un ensemble de collines de 300 à 400 mètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henan-ho-nan/#i_21820

Pour citer l’article

Pierre-Étienne WILL, « LUOYANG [LO-YANG] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luoyang-lo-yang/