CALLIGRAPHIE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers  1200 Invention de l'écriture en Chine.

Vers  1000 Recherches d'ordre esthétique dans les inscriptions sur bronze.

Fin  ive-début  iiie siècle La soie est déjà utilisée comme support d'écriture, comme l'a révélé le Manuscrit de Chu, découvert en 1942 à Changsha (province du Hunan).

 221 Le Premier empereur, Qin Shihuangdi, unifie l'écriture. Deux formes standards répondant à des usages distincts coexistent alors : la petite écriture de sceau (xiao zhuan), qui est issue de l'écriture des inscriptions sur bronze des Zhou pour les textes officiels, et l'écriture des scribes (li shu), pour l'administration et les documents privés.

 iie siècle Invention du papier en Chine, attestée par plusieurs découvertes archéologiques, alors que la tradition lettrée en créditait Cai Lun, chef des ateliers impériaux, et la situait en 105 de notre ère.

Entre  73 et  21 Première utilisation connue du papier comme support d'écriture, d'après une découverte faite en 1996 près de Dunhuang (province du Gansu).

Vers 200 Un lettré, Zhao Yi, vivant au tournant du iiie siècle, écrit une diatribe contre l'écriture cursive. Le Zhao Yi Feicaoshu est le plus ancien ouvrage connu d'une longue série de traités sur la calligraphie.

353 Préface au Pavillon des Orchidées (Lantingxu), œuvre calligraphiée de la main de Wang Xizhi à l'occasion d'une réunion d'amis lettrés qui s'est tenue au printemps de cette année-là dans le pavillon d'un jardin, et au cours de laquelle ils écrivirent des poèmes. Tout au long de son histoire, l'art de la calligraphie a été largement monopolisé par l'élite intellectuelle détenant le pouvoir politique ou proche de celui-ci.

626-649 Règne de l'empereur Taizong des Tang, durant lequel une vaste collection de calligraphies des deux Wang fut rassemblée, copiée, et reproduite sous la forme d'estampages, contribuant à la diffusion de leur œuvre et à la connaissance, voire la canonisation de leur style. L’empereur Taizong lui-même était un excellent calligraphe.

649 La calligraphie originale du Lantingxu est emportée dans sa tombe par l'empereur Taizong des Tang (618-907) qui ne pouvait s'en séparer.

—  Alain THOTE

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques, correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Classification

Pour citer l’article

Alain THOTE, « CALLIGRAPHIE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/calligraphie-reperes-chronologiques/