GRANDE MURAILLE DE CHINE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • Vers — 500 Dès l'époque des Printemps et des Automnes (770-481 avant notre ère), et surtout à partir de — 300, les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotèrent de murs défensifs, souvent le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades. Elles se protégeaient de populations qu'elles avaient en fait progressivement repoussées plus au nord, ou absorbées, en les dépossédant de leurs territoires.

  • — 221 Une fois la Chine unifiée, et dès le début de son règne, le Premier empereur, Qin Shi Huangdi (règne : — 221 à — 210) poursuit une politique expansionniste brutale aux dépens des Xiongnu dans les Ordos, et commence à édifier la Grande Muraille.

  • — 210 Premier achèvement de la Grande Muraille. Celle-ci partait de la région de Lanzhou dans le Gansu pour aboutir dans la presqu'île du Liaodong, près de la Corée, en contournant la boucle du fleuve Jaune. Son tracé reprenait des tronçons de murs défensifs plus anciens, qui furent ainsi réunis, prolongés et consolidés.

  • — 117 Les Han créent la commanderie de Dunhuang, dans l'ouest de la province actuelle du Gansu. Ils continuent la construction de la muraille jusque dans cette région, à plus de 1 000 kilomètres de la capitale Chang'an dans le Shaanxi.

  • 555-556 Deuxième grande phase de construction : la dynastie des Qi du Nord (557-577) élève des murailles, dont le tracé passe plus au sud que celui de la Grande Muraille des Qin et des Han. Cette deuxième phase de construction avait pour origine les pressions exercées par les Turcs, qui avaient fondé un empire dans les steppes, entre le lac Baïkal et la vallée de l'Ili, à l'ouest du Xinjiang actuel.

  • 585 Construction de tronçons d'environ 350 kilomètres de long dans la région nord-ouest de l'empire au début de la dynastie Sui (581-618), qui s'est signalée par une autre entreprise d'importance, le percement du Grand Canal.

  • 1403-1435 Troisième grande phase de construction marquée par les travaux de fortification des Ming (1368-1644) au début de leur dynastie pour se protéger des Mongols. Leur entreprise, qui consistait aussi à renforcer ou à réédifier les défenses existantes, fut faite en suivant le tracé des murailles des Qi du Nord et des Sui.

  • 1438-1449 Sous les menaces directes des Mongols, on procède au doublement des fortifications à l'intérieur de l'empire, entre le Shanxi et le Hebei. Cette nouvelle construction marque un repli de la ligne de défense de l'empire des Ming.

  • 1465-1487 Nouveau tronçon de la Grande Muraille, à l'intérieur de la boucle du fleuve Jaune.

  • 1598 Achèvement de la Grande Muraille, dans la région située au nord de Lanzhou.

  • 1987 Inscription de la Grande Muraille sur la liste du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques, membre de l'Institut

Classification

Pour citer l’article

Alain THOTE, « GRANDE MURAILLE DE CHINE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-de-chine-reperes-chronologiques/