CHINEÉconomie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
CapitalePékin
Unité monétaireyuan (ou renminbi, CNY)
Population1 412 952 000 (estim. 2022)
R.N.B. par habitant (USD)10 610 (2020)

À partir de la fin des années 1970, la Chine a fait de la modernisation de son économie une priorité qui l'a conduite à abandonner progressivement les principes de planification et d'autarcie en vigueur pendant la période maoïste et post-maoïste (1949-1978), pour faire place aux mécanismes de marché et s'ouvrir aux échanges internationaux. La transition est encore inachevée comme le montrent les efforts en cours pour instaurer un véritable système bancaire, un régime de protection sociale, un cadre juridique ; mais l'économie chinoise connaît depuis 1979 une croissance exceptionnellement rapide qui la situe depuis 2010 au deuxième rang des puissances mondiales.

La Chine doit cet essor, d'une part, à la mobilisation de ses vastes ressources internes et, d'autre part, à sa capacité de tirer parti de la mondialisation. Depuis 1978, la population active a doublé (elle atteignait 785 millions de personnes en 2011), et un effort d'investissement considérable a été fait pour moderniser l'industrie et développer les infrastructures. La productivité du travail a augmenté grâce à l'essor des emplois non agricoles et à la mise en œuvre de nouvelles techniques de production et de gestion. La Chine a aussi attiré beaucoup d'investissements étrangers qui ont joué un rôle décisif et créé de nouvelles capacités de production industrielle dans les secteurs porteurs de la demande intérieure et internationale.

Le niveau de vie des Chinois s'est considérablement amélioré, même si depuis les années 1990 les inégalités ont eu tendance à se creuser. Le revenu par habitant de la Chine la classe encore parmi les pays en développement et elle est devenue une grande puissance par le poids du nombre avant d'être riche. À cet égard, l'émergence de l'économie chinoise se distingue de la montée en puissance de celle du Japon dans les années 1960 et 1970. Les transformations économiques et sociales en Chine sont loin d’être terminées : elles se poursuivent au rythme dicté par l'accélération de l'exode rural et de l'urbanisation ainsi que par l’évolution des échanges commerciaux et financiers avec le reste du monde.

Le poids pris par la Chine dans les échanges internationaux lui donne désormais une influence considérable sur l'économie mondiale. Cette influence est plus ressentie encore depuis l’éclatement de la crise économique mondiale en 2008. L'offre chinoise domine le marché mondial dans de nombreux secteurs et pousse à une réorganisation des productions industrielles sur le plan mondial. Les besoins en énergie et en matières premières liés à la croissance économique chinoise pèsent sur les équilibres mondiaux et sur les perspectives de dérèglement climatique.

L'économie chinoise : une longue marche vers la modernisation

L'absence de décollage économique avant 1949

Le milieu du xixe siècle ouvre pour la Chine une période de déclin marquée par les désordres sociaux et la pénétration étrangère. Des traités inégaux forcent l'ouverture du pays : ports ouverts au commerce extérieur, concessions étrangères dans les grandes villes, cession de Hong Kong à l'Angleterre (1841), d'une partie de la Mandchourie à la Russie (1860) et de Taïwan au Japon (1895). La présence étrangère donne naissance à un vigoureux capitalisme moderne dans les villes côtières (Shanghai, Canton, Nankin), avec des prolongements vers l'intérieur le long des fleuves et des voies ferrées. Une classe d'entrepreneurs chinois s'affirme et l'industrie progresse, essentiellement textile et concentrée à Shanghai. L'industrie lourde se développe en Mandchourie sous l'occupation japonaise, de 1931 à 1945. Mais l'économie moderne reste ainsi circonscrite à quelques îlots dans un monde préindustriel. Les enclaves modernes n'ont aucun effet d'entraînement sur le reste du pays et, au contraire, la situation dans les campagnes ne cesse de se détériorer.

Hong Kong, XIXe siècle

Photographie : Hong Kong, XIXe siècle

Au XIXe siècle, la Chine est contrainte de s'ouvrir au commerce avec l'Europe. Le port de Hong Kong devient alors une des plaques tournantes des échanges sino-européens. Vers 1873. 

Crédits : John Thomson/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Famine en Chine, 1930

Photographie : Famine en Chine, 1930

Une mère et son enfant, pendant la famine en Chine, en 1930. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le modèle soviétique de développement dans la Chine de Mao (1949-1978)

Le Parti communiste arrive au pouvoir en octobre 1949. L'Union soviétique fournit au nouveau régime un modèle de développement [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Hong Kong, XIXe siècle

Hong Kong, XIXe siècle
Crédits : John Thomson/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Famine en Chine, 1930

Famine en Chine, 1930
Crédits : Hulton Getty

photographie

Anshan, combinat sidérurgique

Anshan, combinat sidérurgique
Crédits : Hulton Getty

photographie

Port à conteneurs de Shenzhen, Chine

Port à conteneurs de Shenzhen, Chine
Crédits : J. Lévy

photographie

Afficher les 6 médias de l'article

Écrit par :

  • : économiste, conseillère au Centre d'études prospectives et d'informations internationales
  • : maître de conférences en science économique à l'École normale supérieure de Paris-Saclay

Classification

Autres références

«  CHINE  » est également traité dans :

CHINE - Cadre naturel

  • Écrit par 
  • Guy MENNESSIER, 
  • Thierry SANJUAN, 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 5 866 mots
  •  • 7 médias

La République populaire de Chine est un des plus grands États du monde (9 561 240 km2) et le plus peuplé (1 307 560 000 habitants à la fin de 2005, hors Hong Kong, Macao et Taïwan). À côté d'une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 54 nationalités minoritaire […] Lire la suite

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 794 mots
  •  • 5 médias

La Chine a choisi, dès la création de l'Empire au iiie siècle avant J.-C., une configuration politique d'unité pour répondre à l'immensité de son territoire. Identifiant son berceau historique à la moyenne vallée du fleuve Jaune, l'histoire officielle pose la Chine comme un foyer de civilisation central qui […] Lire la suite

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 736 mots
  •  • 3 médias

Au fil des siècles, la Chine impériale a étendu sa domination politique et militaire jusqu'au cœur de l'Asie centrale. Les territoires conquis, à l'exception de la république de Mongolie, indépendante depuis 1921, font aujourd'hui partie de la République populaire. La Chine s'étend en conséquence sur deux domaines géographiques entièrement différents : […] Lire la suite

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 695 mots
  •  • 50 médias

Comme les pays du bassin méditerranéen et de l'Europe, la Chine d'aujourd'hui est le point d'aboutissement d'une très longue évolution où les facteurs de continuité ne sont sans doute pas plus significatifs pour l'historien que ceux que l'on rencontre en Occident dans le domaine des institutions, du droit, des traditions culturelles et religieuses. C'est par étapes que les populations de langue et […] Lire la suite

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 155 mots
  •  • 14 médias

Soixante dix ans après la naissance dans la violence de la république populaire de Chine, le cours de l'histoire chinoise apparaît plus stable, mais non dépourvu d'interrogations multiples. Symbole de la plus grande révolution communiste survenue dans le Tiers Monde, et réceptacle de nombreux espoirs révolutionnai […] Lire la suite

CHINE - Politique étrangère contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 7 620 mots
  •  • 6 médias

Depuis 1979, la diplomatie de la République populaire de Chine est au service des quatre objectifs majeurs suivants : le développement économique du pays, l'affirmation et la consolidation de son statut de grande puissance, la réunification de la nation chinoise et la survie du régime actuel. Ces objectifs peuvent sembler contradictoires, et le dernier – la stabilité du système politique dirigé pa […] Lire la suite

CHINE - Droit

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 10 297 mots
  •  • 1 média

La Chine connaît une tradition juridique ancienne mais avant tout pénale. Ce n'est qu'à la fin du xixe siècle qu'elle a commencé à introduire le droit occidental et en particulier le modèle allemand. Bien que celui-ci ait servi de base à la codification engagée par Tchang Kaï-shek dans les années 1920-1930, […] Lire la suite

CHINE - Politique religieuse

  • Écrit par 
  • Benoît VERMANDER
  •  • 6 092 mots

La politique des réformes et de l'ouverture, engagée sous l'égide de Deng Xiaoping à partir de 1979, a permis et permet encore le spectaculaire développement économique de la Chine, et a fait de ce pays un acteur clé, si ce n'est l'acteur clé de la mondialisation. Fondée sur une ouverture économique, financière et internationale graduelle et ininterrompue, la montée en puissance de la Chine ne s'e […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

4-17 avril 2020 Chine. Début du déconfinement de la ville de Wuhan.

Le 8 également, le président Xi Jinping, lors d’une réunion du comité permanent du bureau politique du Parti communiste, met en garde contre « l’environnement extérieur », les « difficultés croissantes de l’économie » et les « lacunes » dans la détection de nouveaux malades. Le 11, l’Union africaine fait part aux autorités chinoises de son « extrême préoccupation » au sujet des actes de discrimination et de racisme dont est victime la diaspora africaine en Chine, après la découverte de plusieurs cas positifs au SARS-CoV-2 parmi la communauté nigériane de Canton (Guangdong). […] Lire la suite

6-9 mars 2020 Arabie Saoudite – Russie. Chute des prix du pétrole.

Ceux-ci sont en baisse en raison d’une moindre demande de la Chine dont l’économie subit le contrecoup de l’épidémie de Covid-19. En novembre 2016, l’Arabie Saoudite, qui domine le cartel pétrolier, et d’autres producteurs non membres de l’OPEP dont la Russie, réunis dans un front baptisé OPEP+, avaient conclu un accord destiné à limiter leur production de façon à contrer l’influence sur les cours de la production américaine de pétrole de schiste, en forte augmentation. […] Lire la suite

31 juillet - 5 août 2019 États-Unis. Baisse des taux directeurs de la Réserve fédérale.

Jerome Powell invoque le ralentissement de l’activité en Chine et en Europe, ainsi que les menaces de guerre commerciale. Le 5 août, quatre anciens présidents de la Fed, Paul Volcker, Alan Greenspan, Ben Bernanke et Janet Yellen, publient une tribune dans le Wall Street Journal dans laquelle ils se déclarent « unis par la conviction que la Fed et son président doivent être autorisés à agir de manière indépendante et dans l’intérêt de l’économie, libres de toute pression politique à court terme ». […] Lire la suite

3 septembre 2015 Chine. Célébration de la fin de la guerre contre le Japon.

La Chine célèbre le soixante-dixième anniversaire de la fin de « la guerre de résistance contre l’agression japonaise » en organisant une grande parade militaire à Pékin. Une trentaine de chefs d’État y assistent, parmi lesquels le président russe Vladimir Poutine et son homologue sud-coréenne Park Geun-hye. Cette démonstration de force coïncide avec l’affirmation par la Chine de visées régionales et mondiales, tant dans le domaine de l’économie que dans celui de la sécurité. […] Lire la suite

15-18 octobre 2010 Chine. Plénum du comité central du Parti communiste

Du 15 au 18 se tient à Pékin la réunion annuelle du plénum du comité central du Parti communiste. Celui-ci est marqué par la nomination du vice-président de la République populaire, Xi Jinping, au poste de vice-président de la commission militaire centrale du parti, ce qui en fait le dauphin désigné du secrétaire général du parti et président du pays, Hu Jintao. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Françoise LEMOINE, Thomas VENDRYES, « CHINE - Économie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-economie/