SHANGHAI [CHANG-HAI]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Port de Shanghai, Chine

Port de Shanghai, Chine
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Shanghai: quartier de Pudong

Shanghai: quartier de Pudong
Crédits : Steven Yu/ Pixabay

photographie

La concession britannique de Shanghai

La concession britannique de Shanghai
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Shanghai, qui est à la fois la plus grande ville de Chine (près de 15 millions d’habitants au début des années 2010, sans prendre en compte la population migrante) et le premier pôle économique du pays, occupe une place originale dans l'évolution sociale de la Chine aux xixe et xxe siècles. Jusqu'aux guerres de l'opium, la ville n'était qu'un centre commercial et artisanal d'importance tout à fait secondaire, un simple chef-lieu de district (xian). Le développement de Shanghai, village au xiiie siècle, puis petite cité fortifiée construite en 1554 contre les pirates japonais, revêt un caractère fondamentalement exogène. Il est le reflet de l'implantation périphérique des activités étrangères en Chine à partir du milieu du xixe siècle. À côté de la ville chinoise d'origine, des quartiers entiers, les « concessions », ont été placés de facto sous l'autorité de deux pays principalement : le Royaume-Uni et la France. Les réussites économique et commerciale de Shanghai ainsi que le parfum de liberté qui les entoure lui procurent, dès le début du xxe siècle, une influence de premier plan dans le pays, tout autant qu'une aura internationale. La prise du pouvoir par les communistes en 1949 conduit à la « normalisation » de la ville, qui, si elle se voit privée de sa singularité « culturelle », n'en conserve pas moins sa primauté économique.

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

L'après Tiananmen et la libéralisation économique qui l'accompagne amorcent le renouveau de Shanghai. Le lancement de la Nouvelle Zone de Pudong, en 1990, est comme la première pierre de la renaissance de la ville qui, s'appuyant sur sa position géographique stratégique à l'embouchure du Yangzi, bénéficie du dynamisme du vaste « arrière-pays ». Deux ans après les jeux Olympiques de Pékin, Shanghai a donné rendez-vous au monde pour l'Exposition universelle de 2010, qui consacre son avènement aux premiers rangs des métropoles mondiales.

Un site portuaire

La ville s'étend sur la rive gauche du Huangpu, rivière qui se jette dans l'estuaire du Yangzi distant de 18 kil [...]

Port de Shanghai, Chine

Port de Shanghai, Chine

Photographie

Jonque traditionnelle sur fond d'activités portuaires industrielles le long du Huangpu, à Shanghai. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris, directeur d'études à l'École pratique des hautes études
  • : docteur ès lettres, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne

Classification


Autres références

«  SHANGHAI [ CHANG-HAI ]  » est également traité dans :

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'explosion urbaine »  : […] Le recensement de 2000 a révélé un taux d'urbanisation de 36 p. 100 pour l'ensemble de la Chine et il devrait atteindre 50 p. 100 dans les années 2010. Le processus d'urbanisation s'est donc accéléré et il a surtout pris des formes variées. Dans les années 1980, il a touché essentiellement les bourgs, les petites et moyennes villes chinoises. L'industrialisation rurale a entraîné une multiplicati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_22252

CHINOIS CINÉMA

  • Écrit par 
  • Régis BERGERON, 
  • Adrien GOMBEAUD, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 415 mots

Dans le chapitre « La difficile pénétration d’une industrie importée »  : […] Quel pays aurait pu être mieux préparé à recevoir le cinématographe que celui des « ombres chinoises » ? Aussi bien le désigne-t-on en Chine en forgeant le mot dianying , qui signifie « ombres électriques ». Le premier film projeté dans le pays l’est à Shanghai le 11 août 1896. Le grand port, ouvert à toutes les influences étrangères – élément déterminant –, n’est donc guère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-chinois/#i_22252

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Les années vidéo »  : […] Les années 1990 partagent leur dynamisme entre la performance, la vidéo naissante et la peinture dite « cynique » qui a la faveur des médias occidentaux. L'un des artistes les plus en vue, Yue Mijun (né en 1962) se représente – parfois en plusieurs exemplaires – dans toutes sortes de situations le crâne rasé avec un large sourire béat, même devant le peloton d'exécution. Zhou Chunya (né en 1955), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_22252

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 512 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics conteneurs des ports du monde »  : […] Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a, en particulier, mis en service, à la fin de l'ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ports-maritimes/#i_22252

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean CHESNEAUX, Jean DELVERT, « SHANGHAI [CHANG-HAI] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shanghai-chang-hai/