ANTISÉMITISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'antisémitisme de 1914 à 1945

En France, la Grande Guerre dilue l'antisémitisme dans l'élan patriotique de l'« Union sacrée » prônée par Barrès, qui consent enfin à admettre les juifs parmi Les Diverses Familles spirituelles de la France, titre de son ouvrage paru en 1917. Le prix du sang versé à la patrie donnait la preuve la plus haute de la loyauté nationale des juifs : il fut oublié par bon nombre aussitôt la guerre finie.

Enraciné dans le terrain idéologique constitué à la fin du xixe siècle, l'antisémitisme réapparaît dans l'après-guerre plus fort que jamais ; les causes en sont multiples. La guerre avait occasionné une dépression économique importante. La société européenne avait subi un traumatisme de taille avec ses millions de morts. Le nationalisme forcené des nouveaux États européens indépendants, comme la Pologne, la Roumanie, la Lituanie et la Lettonie, la peur du bolchevisme, la résistance à la démocratie parlementaire à la suite des soulèvements révolutionnaires qui se produisirent à la fin de la guerre se combinent pour créer un climat très favorable au développement de l'antisémitisme.

Nationalisme et antisémitisme

À partir de 1919, la mise en circulation, à l'Ouest, des Protocoles des Sages de Sion, d'abord sous forme manuscrite, va devenir une arme clé de la propagande antisémite. La première édition allemande paraît en 1920. Le livre connaît un succès rapide. Il fut réédité deux fois au cours du mois qui suivit la publication, cinq fois avant la fin de 1920. 120 000 exemplaires en furent écoulés en moins d'un an. Le livre a certainement beaucoup contribué à la propagation de la folie nazie sous le régime démocratique et libéral de la République de Weimar. La première édition anglaise, anonyme, parut sous le titre de Péril juif, en janvier ou février 1920. Le 8 mai 1920, le Times de Londres lui consacrait u [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages

Médias de l’article

Moses Mendelssohn

Moses Mendelssohn
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Alfred Dreyfus

Alfred Dreyfus
Crédits : Aaron Gerschel/ A. Dagli Orti/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Le Ku Klux Klan

Le Ku Klux Klan
Crédits : Harry Benson/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Victimes d'un pogrom antisémite, vers 1910

Victimes d'un pogrom antisémite, vers 1910
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 9 médias de l'article


Écrit par :

  • : directrice de recherche à l'École pratique des hautes études (Sorbonne), titulaire de la chaire d'histoire du judaïsme moderne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Esther BENBASSA, « ANTISÉMITISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/antisemitisme/