Histoire des mentalités


ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 229 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Éclosion de l'antisémitisme au XIXe siècle »  : […] Aboutissement politique des réflexions engagées par les Lumières, la loi relative aux Juifs adoptée par l'Assemblée nationale le 27 septembre 1791 et promulguée par Louis XVI le 13 novembre apporte à la question juive une réponse qui consacre pour la première fois en Europe le principe de l'égalité en droit des juifs.Le choc de l'é […] Lire la suite

ASAG

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 400 mots

Technique amoureuse de l'amour courtois, l'asag se définit par son écart avec l'union conjugale. L'apparition de l'orgasme vaginal dépendant de la durée de l'acte sexuel, c'est-à-dire du temps indispensable à la préparation du désir féminin, l'épouse, au Moyen Âge, comme à bien d'autres époques, est portée à envisager l'acte sexuel plutôt comme devoir conjugal […] Lire la suite

DIRECTOIRE

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 4 547 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mentalités et attitudes »  : […] Ce qui définit l'attitude des Français à l'automne de 1795, c'est moins le jugement qu'ils portent sur tel ou tel article de la Constitution (combien l'ont lue ?) que le souvenir laissé par six années de troubles, les craintes et les espoirs devant un avenir bien incertain.Leur préoccupation majeure est d'ailleurs d'ordre religieux plus que politique. Sans vouloir nier la […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - Approche historique de l'enfance

  • Écrit par 
  • Marie-France MOREL
  •  • 5 878 mots

C'est à partir de 1960, avec la publication du livre pionnier de Philippe Ariès, L'Enfant et la vie familiale sous l'Ancien Régime, que l'enfance devient véritablement objet d'histoire. Depuis lors, ses progrès ont été stimulés par les recherches contemporaines consacrées à l'enfant et à la f […] Lire la suite

ESCLAVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE, 
  • Maurice LENGELLÉ, 
  • Claude NICOLET
  •  • 8 804 mots
  •  • 4 médias

Quatre millénaires nous séparent des premières traces écrites que nous ayons de l'existence de l'esclavage : une tablette sumérienne intitulée Le Péché du jardinier, déposée au musée des Antiquités orientales d'Istanbul. Depuis l'apparition des civilisations rurales jusqu'au xviiie siècle en […] Lire la suite

FÉMINISME - Histoire du féminisme

  • Écrit par 
  • Geneviève FRAISSE
  •  • 3 480 mots
  •  • 2 médias

Le féminisme est une notion à la fois trop générale et trop complexe pour qu'on puisse évaluer son contenu, ses objectifs, ses argumentations, son importance historique, avant d'avoir posé la question du terme lui-même.Apparu au xixe siècle et attribué, à tort semble-t-il, à la pensée utopique de Fourier, on le trouve sous la plume d'Alexandre Dumas f […] Lire la suite

FOLIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 4 755 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'âge classique à la Révolution »  : […] On distinguera donc en elle, comme le fait Michel Foucault dans son Histoire de la folie à l'âge classique, un double élément. Un élément tragique et un élément critique ou de contestation. Au cours de l'époque moderne, ces deux éléments iront en se séparant toujours davantage. Le premier aura du reste tendance à disparaître ou du […] Lire la suite

GIRONDINS ET MONTAGNARDS

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 2 561 mots
  •  • 1 média

Il n'est pas facile de dégager nettement la ligne maîtresse d'un affrontement qui, sous la Révolution française, a duré plus de dix-huit mois et dont les enjeux se sont constamment déplacés. Gironde contre Montagne : pour la guerre extérieure contre la guerre intérieure, pour la saisie des ministères contre la chute de la royauté, pour le fédéra […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 473 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Guerre patriotique ou guerre impérialiste ? »  : […] Les combats singuliers qui opposèrent les nations une à une répondaient à une tradition enracinée au plus profond de la conscience des peuples. Chacun d'eux pressentait qu'il était menacé dans son existence même par l'ennemi héréditaire ; cet instinct collectif ne le trompait pas complètement puisque le « programme de septembre 1914 » des dirigeants allemands envisageait « l'affaiblissement de la […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Le rôle des colonies

  • Écrit par 
  • Laurent DORNEL
  •  • 5 247 mots
  •  • 3 médias

Depuis la fin des années 1990, dans le sillage de l’essor des études postcoloniales et de l’histoire globale, l’histoire de la Grande Guerre connaît un tournant impérial (imperialturn) qui met en exergue la place et le rôle des colonies dans celle-ci et insiste sur les circulations impériales. Alors qu’elle a longtemps été considérée comm […] Lire la suite

HASKALA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 900 mots

Dérivé de l'hébreu sekhel (« raison » ou « intellect »), le terme Haskala désigne un mouvement social et culturel dans le judaïsme d'Europe centrale et orientale, à la fin du xviiie et au xixe siècle. Bien qu'inspiré de la philosophie des Lumières, ses racines, son caractère propre et […] Lire la suite

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 195 mots

Les liens amoureux et sexuels entre personnes de même sexe peuvent être ritualisés, condamnés, marginalisés ou tolérés, mais leur présence dans toute société, jusque dans celles qui les nient avec le plus de force, confirme en fait l'universalité de ces « pratiques ». Tout comme leur sort social, leur désignation a profondément varié selon les époques, et le […] Lire la suite

HONNEUR

  • Écrit par 
  • Marie-France MURAWA-WULFING
  •  • 2 354 mots

« Serment sur l'honneur », « homme d'honneur », « religion de l'honneur ». L'honneur est un mot bien souvent employé, un concept universellement admis, célébré. Qui ne se souvient de la lettre de François Ier à sa mère Louise de Savoie, au soir de la bataille de Pavie : « Madame, tout est perdu, fors l'honneur » ! Rien n'était perdu, donc, du moins de l'essentiel... Et pourt […] Lire la suite

HOSPITALITÉ

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 560 mots

Dans le monde antique, à l'origine, lorsque l'individu est encore peu protégé par les lois, l'hospitalité est un devoir fondamental et sacré. En Grèce, l'étranger qui demande asile est toujours accueilli comme un envoyé des dieux, sinon comme une divinité en personne. Les poèmes homériques font de fréquentes allusions à l'hospitalité. On est tenu de donner un repas à l'hôte, de le faire asseoir de […] Lire la suite

IDÉOLOGUES

  • Écrit par 
  • André CANIVEZ
  •  • 1 699 mots

Honnis sous la Restauration, voués ensuite au mépris, les idéologues commencent enfin à retenir l'attention de quelques-uns. Ces républicains d'Ancien Régime ont été les philosophes de la Révolution ; matérialistes assurés, partisans du nouveau pouvoir, ils n'ont pas hésité à assumer de fortes responsabilités, ont survécu à de grands dangers, se sont montrés pleins de courage en des […] Lire la suite

INTÉRÊT, sciences humaines et sociales

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 7 568 mots
  •  • 1 média

Intérêt pour la vie ou désintérêt de la vie, intérêt amoureux ou caractère intéressé, intérêt pour la musique, pour la politique ou pour le genre humain – dans le foisonnement des acceptions de l'intérêt, une première orientation nous vient de par son emploi au sens de « dommage » dans la langue des xiiie et xiv […] Lire la suite

JUIVE QUESTION

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 1 384 mots
  •  • 2 médias

Expression apparue à l'époque des Lumières, en Allemagne, lorsque se posa, à la fois sur le plan idéologique et sur le plan politique, le problème de l'émancipation des Juifs d'Occident.Idéologiquement, la question juive se trouve ouverte en Allemagne à travers l'activité de C. W. Dohm, auteur du manifeste Über die Bürgliche Verbesserung der Juden (1781), ainsi que par Lessing […] Lire la suite

MENTALITÉS, histoire

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 2 001 mots

La notion de mentalités est associée à l'école des Annales. Elle est si particulière au courant historique créé par Marc Bloch et Lucien Febvre à la fin des années 1920 qu'elle n'a été reprise ni par la psychologie, ni par les sciences sociales, qui lui préfèrent celle de représentations. À […] Lire la suite

MODERNITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUDRILLARD, 
  • Alain BRUNN, 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 8 051 mots

La modernité n'est ni un concept sociologique, ni un concept politique, ni proprement un concept historique. C'est un mode de civilisation caractéristique, qui s'oppose au mode de la tradition, c'est-à-dire à toutes les autres cultures antérieures ou traditionnelles : face à la diversité géographique et symboliq […] Lire la suite

MODERNITÉ, notion de

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 1 313 mots

La notion de modernité est floue dans son extension, et incertaine dans sa compréhension. C'est une notion autoréférentielle et polémique (ce qui ne signifie pas qu'elle soit inutile ou superfétatoire). Elle ne se pose qu'en s'opposant à la tradition telle qu'elle-même la définit. Le mot apparaît tardivement, vers […] Lire la suite

NÉGATIONNISME

  • Écrit par 
  • Nadine FRESCO
  •  • 7 529 mots

En raison de sa nature et de son ampleur, le génocide perpétré par le régime nazi contre les juifs a profondément marqué l'histoire contemporaine. La manifestation la plus paradoxale de cette empreinte est fournie par l'entreprise qui consiste à nier la réalité de ce génocide. Qualifiée de « révisionniste » par […] Lire la suite

PERSONNALITÉ CULTE DE LA

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 319 mots
  •  • 1 média

Introduite par Khrouchtchev lors du XXe congrès du Parti communiste de l'Union soviétique (P.C.U.S.) pour donner une explication des « erreurs » et des crimes de Staline, l'expression de culte de la personnalité est ambiguë, car elle permet de suggérer tout à la fois que celui-ci fut la victime de ce culte et qu'il l'aménagea. Mais, qu […] Lire la suite


Affichage 

Front populaire, 1936

Front populaire, 1936

vidéo

En 1934, le Parti communiste français, dirigé par Maurice Thorez, change de stratégie. À la suite de la violente manifestation des ligues, le 6 février 1934, la gauche française identifie les anciens combattants Croix-de-Feu du colonel de La Rocque au fascisme, et se mobilise.... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

Front populaire, 1936

Front populaire, 1936
Crédits : The Image Bank

vidéo