AFFAIRE DREYFUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Dreyfus en cour martiale

Dreyfus en cour martiale

Accusé à tort de trahison et d'espionnage au profit de l'Allemagne, Alfred Dreyfus est condamné en 1894 et emprisonné à l’île du Diable (Guyane). Il passe une seconde fois en Conseil de guerre, en 1899, où le premier jugement est confirmé. Il est gracié quelques jours après le verdict... 

Afficher

Passé en conseil de guerre en 1894 pour intelligence avec l'Allemagne, le capitaine Dreyfus est condamné grâce à de fausses preuves. Lorsque celles-ci sont découvertes, la défense d'Alfred Dreyfus s'organise. C'est « J'accuse », l'article du romancier Émile Zola, qui, le 13 janvier 1898, donne à l'affaire toute sa publicité. Les passions s'enflamment et ce plus encore à partir du suicide de l'officier faussaire, le colonel Henry, en août. Le débat violent (la catégorie d'« intellectuels » apparaît alors) va de pair avec l'agitation de rue. « L'affaire Dreyfus » oppose les dreyfusards, défenseurs des valeurs de justice et de vérité, aux antidreyfusards, pour qui la vérité et la justice doivent être subordonnées aux intérêts supérieurs de l'État, dont l'armée est un pilier d'autant plus important que la revanche contre l'Allemagne est encore à l'ordre du jour. L'affaire Dreyfus signe ainsi l'émergence définitive d'un nationalisme aux accents antisémites. Le « juif Dreyfus » obtient pourtant, en 1899, un second procès qui lui octroie les circonstances atténuantes, tout en confirmant le premier jugement (il ne sera réhabilité qu'en 1906). Cette même année, les républicains radicaux arrivent pour la première fois au pouvoir, avec le cabinet de « défense républicaine » de Waldeck-Rousseau, conséquence de la mobilisation politique des dreyfusards.

—  Sylvain VENAYRE

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification

Autres références

«  DREYFUS AFFAIRE  » est également traité dans :

AFFAIRE DREYFUS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 242 mots

15 octobre 1894 Arrestation du capitaine Alfred Dreyfus, convaincu d’avoir livré des documents confidentiels à l’Allemagne.19-22 décembre 1894 Le conseil de guerre condamne Dreyfus à la déportation à vie.Mars 1896 Le commandant Picquart, chef du Bureau des renseignements de l’armée, découvre les fausses pièces du dossier d’ […] Lire la suite

DREYFUS (AFFAIRE)

  • Écrit par 
  • Vincent DUCLERT
  •  • 4 879 mots
  •  • 3 médias

L'affaire Dreyfus, qui a duré près de douze années (1894-1906), occupe une place centrale dans l'histoire contemporaine de la France. Et son impact intellectuel et moral comme ses représentations sociales et culturelles en font un événement à échelle mondiale, un véritable passé-présent régulièrement réactivé dans les mémoires individuelles ou collectiv […] Lire la suite

CENTENAIRE DE LA RÉHABILITATION DU CAPITAINE DREYFUS

  • Écrit par 
  • Vincent DUCLERT
  •  • 1 103 mots

Trois grandes expositions ont marqué le centenaire de la réhabilitation du capitaine Dreyfus, obtenue par l'arrêt historique de la Cour de cassation rendu le 12 juillet 1906, qui avait proclamé la complète innocence de l'officier. Celui-ci avait été une première fois condamné le 22 décembre 1894, par un conseil de guerre qui l'avait jugé sur un dossier communiqué aux seuls juges militaires, en vio […] Lire la suite

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 432 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le tournant de l'affaire Dreyfus »  : […] Le processus décrit trouve son accomplissement avec l'affaire Dreyfus, jugée comme le point de rupture dans l'histoire des intellectuels. Non que les intellectuels définis comme des « travailleurs de l'intelligence » en soient absents. Il y a des artistes, des scientifiques qui continuent à refuser la qualité d'intellectuel et d'autres qui la revendiquent. Ce qui est vrai, c'est qu' au cours du x […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 226 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Deux décennies de convulsions »  : […] L'Europe des années 1880 connaît une grave récession économique. Les mutations politiques, sociales et économiques déstabilisant les sociétés d'Europe vont précipiter le rapprochement des diverses tendances antijuives, donnant naissance à l'antisémitisme moderne. En France, avec l'arrivée des républicains anticléricaux, le clergé et les milieux aristocratiques sont écartés du pouvoir. On est en pl […] Lire la suite

TROISIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Louis GIRARD
  •  • 14 396 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La révolution dreyfusienne (1898-1905) »  : […] Une république conservatrice, s'appuyant sur les catholiques ralliés contre la gauche, aurait eu des chances de durer si les catholiques avaient fait preuve d'une prudence extrême. Sa faiblesse résidait dans l'inexistence de son programme social. Or les socialistes remportaient aux élections municipales de nouveaux succès ; après ceux-ci, à Saint-Mandé, Millerand exposa en mai 1896 le manifeste d […] Lire la suite

PÉGUY CHARLES (1873-1914)

  • Écrit par 
  • Françoise GERBOD
  •  • 3 173 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vie et l'œuvre »  : […] Né le 7 janvier 1873 à Orléans, faubourg Bourgogne, dans un milieu de petits artisans, Charles Péguy est entretenu par sa mère, rempailleuse de chaises, dans le souvenir de son père, Désiré, menuisier, mort des suites du siège de Paris. L'école fait de cette vie d'enfant un modèle exemplaire : c'est l'époque des bataillons scolaires, du Tour de la France par deux enfants où l'on développe le sent […] Lire la suite

ACTION FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean TOUCHARD
  • , Universalis
  •  • 5 172 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Avant 1914 »  : […] L'Action française est née de l'affaire Dreyfus dans une France divisée en deux camps irréconciliables, dans un pays profondément meurtri par l'annexion de l'Alsace-Lorraine et récemment humilié par les événements de Fachoda, dans une atmosphère d'angoisse, de crise et de guerre civile. Jusqu'à sa mort, Maurras restera obsédé par le souvenir de l'affaire Dreyfus dont les conséquences lui paraisse […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - La presse sportive

  • Écrit par 
  • Jacques MARCHAND
  •  • 6 149 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'affaire Dreyfus au Tour de France : « L'Auto » tue « Le Vélo » »  : […] Pierre Giffard avec son Vélo , dont les ventes atteignent rapidement un niveau honorable, roule sur du velours. Il a pour lui toute une clientèle sportive flattée d'avoir « son » journal, à laquelle il apporte satisfaction, car, en homme de presse chevronné, Giffard sait donner de l'éclat à sa rédaction, en recrutant les meilleures plumes de la spécialité : Victor Breyer, l'éditorialiste, Robert C […] Lire la suite

MÉTHODIQUE ÉCOLE, histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « Les contestations et l'amorce du déclin de l'école méthodique »  : […] Derrière le triomphe de l'école méthodique se cachent les linéaments d'une crise dont les conséquences ne se dévoileront totalement qu'après 1918. Tout d'abord, l'affaire Dreyfus frappe de plein fouet la communauté des historiens de métier, unie par la méthode critique. En 1898, quand Émile Zola, en s'exposant avec « J'accuse », relance l'affaire, il cite pour sa défense quelques-uns des professe […] Lire la suite

Les derniers événements

14-29 mai 2019 France. Auditions de journalistes par la DGSI.

Le 29, la journaliste du Monde Ariane Chemin et le directeur de la publication du quotidien Louis Dreyfus sont interrogés à la DGSI dans le cadre d’une enquête pour révélation de l’identité d’un membre des forces spéciales. En février, Le Monde avait évoqué la démission de la responsable de la sécurité de Matignon dont le compagnon, Chokri Wakrim, un membre des forces spéciales proche d’Alexandre Benalla, avait été suspendu de ses fonctions en raison de son implication dans une affaire de corruption impliquant un oligarque russe. […] Lire la suite

5 avril 2019 France. Jugement dans l'affaire « Air Cocaïne ».

La cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône condamne sept des neuf accusés dans l’affaire « Air Cocaïne », pour importation de stupéfiants en bande organisée depuis la République dominicaine. La cour condamne les deux organisateurs du trafic, Ali Bouchareb et Frank Colin respectivement à dix-huit et douze ans de prison. Les deux pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, qui s’étaient évadés en octobre 2015 de République dominicaine où ils purgeaient une peine de vingt ans de prison pour trafic de drogue, sont condamnés à six ans de prison, tout comme les deux dirigeants de la compagnie d’aviation privée SN-THS qui participait au trafic, Pierre-Marc Dreyfus et Fabrice Alcaud. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « AFFAIRE DREYFUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-dreyfus/