AFFAIRE DREYFUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Passé en conseil de guerre en 1894 pour intelligence avec l'Allemagne, le capitaine Dreyfus est condamné grâce à de fausses preuves. Lorsque celles-ci sont découvertes, la défense d'Alfred Dreyfus s'organise. C'est « J'accuse », l'article du romancier Émile Zola, qui, le 13 janvier 1898, donne à l'affaire toute sa publicité. Les passions s'enflamment et ce plus encore à partir du suicide de l'officier faussaire, le colonel Henry, en août. Le débat violent (la catégorie d'« intellectuels » apparaît alors) va de pair avec l'agitation de rue. « L'affaire Dreyfus » oppose les dreyfusards, défenseurs des valeurs de justice et de vérité, aux antidreyfusards, pour qui la vérité et la justice doivent être subordonnées aux intérêts supérieurs de l'État, dont l'armée est un pilier d'autant plus important que la revanche contre l'Allemagne est encore à l'ordre du jour. L'affaire Dreyfus signe ainsi l'émergence définitive d'un nationalisme aux accents antisémites. Le « juif Dreyfus » obtient pourtant, en 1899, un second procès qui lui octroie les circonstances atténuantes, tout en confirmant le premier jugement (il ne sera réhabilité qu'en 1906). Cette même année, les républicains radicaux arrivent pour la première fois au pouvoir, avec le cabinet de « défense républicaine » de Waldeck-Rousseau, conséquence de la mobilisation politique des dreyfusards.

Dreyfus en cour martiale

photographie : Dreyfus en cour martiale

photographie

Alfred Dreyfus (1859-1935), accusé à tort de trahison et d'espionnage au profit de l'Allemagne, et condamné en 1894, passe une seconde fois en Conseil de guerre, en 1899. Le premier jugement est confirmé . 

Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

Afficher

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification

Autres références

«  DREYFUS AFFAIRE  » est également traité dans :

AFFAIRE DREYFUS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 242 mots

15 octobre 1894 Arrestation du capitaine Alfred Dreyfus, convaincu d’avoir livré des documents confidentiels à l’Allemagne.19-22 décembre 1894 Le conseil de guerre condamne Dreyfus à la déportation à vie.Mars 1896 Le commandant Picquart, chef du Bureau des renseignements de l’armée, découvre les fausses pièces du dossier d’ […] Lire la suite

DREYFUS (AFFAIRE)

  • Écrit par 
  • Vincent DUCLERT
  •  • 4 877 mots
  •  • 3 médias

L'affaire Dreyfus, qui a duré près de douze années (1894-1906), occupe une place centrale dans l'histoire contemporaine de la France. Et son impact intellectuel et moral comme ses représentations sociales et culturelles en font un événement à échelle mondiale, un véritable passé-présent régulièrement réactivé dans les mémoires individuelles ou collectiv […] Lire la suite

CENTENAIRE DE LA RÉHABILITATION DU CAPITAINE DREYFUS

  • Écrit par 
  • Vincent DUCLERT
  •  • 1 103 mots

Trois grandes expositions ont marqué le centenaire de la réhabilitation du capitaine Dreyfus, obtenue par l'arrêt historique de la Cour de cassation rendu le 12 juillet 1906, qui avait proclamé la complète innocence de l'officier. Celui-ci avait été une première fois condamné le 22 décembre 1894, par un conseil de guerre qui l'avait jugé sur un dossier communiqué aux seuls juges militaires, en vio […] Lire la suite

ACTION FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean TOUCHARD
  • , Universalis
  •  • 5 171 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Avant 1914 »  : […] L'Action française est née de l'affaire Dreyfus dans une France divisée en deux camps irréconciliables, dans un pays profondément meurtri par l'annexion de l'Alsace-Lorraine et récemment humilié par les événements de Fachoda, dans une atmosphère d'angoisse, de crise et de guerre civile. Jusqu'à sa mort, Maurras restera obsédé par le souvenir de l'affaire Dreyfus dont les conséquences lui paraisse […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Deux décennies de convulsions »  : […] L'Europe des années 1880 connaît une grave récession économique. Les mutations politiques, sociales et économiques déstabilisant les sociétés d'Europe vont précipiter le rapprochement des diverses tendances antijuives, donnant naissance à l'antisémitisme moderne. En France, avec l'arrivée des républicains anticléricaux, le clergé et les milieux aristocratiques sont écartés du pouvoir. On est en pl […] Lire la suite

BARRÈS MAURICE (1862-1923)

  • Écrit par 
  • Jean TOUCHARD
  •  • 2 221 mots

Dans le chapitre « Les étapes du nationalisme barrésien »  : […] L'année même où paraît Un homme libre , Barrès est élu député boulangiste de Nancy ; il a vingt-sept ans. À ce moment le boulangisme est déjà vaincu, mais Barrès voit avant tout dans le général Boulanger l'homme qui peut rendre à la France sa fierté et l'intégrité de son territoire : « En politique, écrira-t-il dans ses Cahiers en 1908, je n'ai jamais tenu profondément qu'à une chose : la reprise […] Lire la suite

COMBES (É.)

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 821 mots

Le nom d’Émile Combes s’identifie avec les pratiques politiques qui, au début du xx e  siècle, fondent la République laïque au moyen de l’anticléricalisme militant. Né le 6 septembre 1835 dans une famille pauvre du Tarn (son père est tailleur d’habits), sixième de dix enfants, Émile Combes, encouragé par un cousin prêtre, voit son avenir dans une carrière ecclésiastique. Mais le supérieur du sémin […] Lire la suite

CONSPIRATIONNISME

  • Écrit par 
  • Emmanuel TAÏEB
  •  • 8 993 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’émergence du conspirationnisme »  : […] En Europe, la matrice principale de l’émergence de cet imaginaire est la Révolution française, événement inassimilable pour nombre de ses contemporains, qui vont en attribuer la préparation et la survenue à des minorités agissantes (jésuites, protestants, juifs, francs-maçons). On le voit avec la célèbre assertion de l’abbé Barruel dans ses Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme (1797)  […] Lire la suite

COPPÉE FRANÇOIS (1842-1908)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 216 mots

Poète, connu pour sa manière simple et intimiste de dépeindre la vie des humbles. Il débuta comme petit employé au ministère de la Guerre et connut le succès en 1869 avec une pièce de théâtre, Le Passant . Son recueil de poèmes Les Humbles (1872) est le mieux connu et le plus caractéristique. Il fut élu à l'Académie française en 1884. Après une grave maladie, il revint au catholicisme et publia L […] Lire la suite

FORAIN JEAN-LOUIS (1852-1931)

  • Écrit par 
  • Cécile COUTIN, 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 973 mots
  •  • 1 média

Peintre, dessinateur, graveur, témoin de la Belle Époque comme de la Première Guerre mondiale, Jean-Louis Forain a connu une grande célébrité de son vivant. L'artiste, reconnu dès qu'il intègre la mouvance impressionniste, l'est plus encore par l'esprit caustique des dessins qu'il donne à une presse alors à son apogée. Né à Reims le 23 octobre 1852, Forain manifeste très tôt un goût pour le dessin […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Auditions de journalistes par la DGSI. 14-29 mai 2019

du quotidien Louis Dreyfus sont interrogés à la DGSI dans le cadre d’une enquête pour révélation de l’identité d’un membre des forces spéciales. En février, Le Monde avait évoqué la démission de la responsable de la sécurité […] Lire la suite

France. Jugement dans l’affaire « Air Cocaïne ». 5 avril 2019

La cour d’assises spéciale des Bouches-du-Rhône condamne sept des neuf accusés dans l’affaire « Air Cocaïne », pour importation de stupéfiants en bande organisée depuis la République dominicaine. La cour condamne les deux organisateurs du trafic, Ali Bouchareb et Frank Colin respectivement à dix […] Lire la suite

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « AFFAIRE DREYFUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-dreyfus/